view counter

Main Index

Question

Assalamou Alaïkoum ! Dans notre pays, il y a une place réservée au muezzin, située à l'arrière plan de la mosquée et lorsque la mosquée n'est pas pleine, il y a un espace d'au moins quatre mètres entre le dernier des rangs de la prière et l'endroit du muezzin. Est-il permis au muezzin de prier à cet endroit malgré cette différence d'espace ? Il est à noter que certains fidèles laissent le dernier rang de la prière et se placent à côté du muezzin pour prier. Nous vous saurions gré de nous dire dans la réponse qu'elle est la distance qui doit séparer un rang d'un autre si celle-ci est grande ? Veuillez nous édifier et qu'Allah vous en récompense.

Answered by

The Scientefic Comittee at the website
Wa Alaïkoum Salam Wa Ramatoullah Wa Barakatouh. Tant que la place du muezzin est à l'intérieur de la mosquée, il lui est permis de prier à cet endroit s'il n'est pas seul même si la distance qui existe entre lui et le dernier rang est supérieure à quatre mètres. An-Nawawy a rapporté le consensus de cette permission dans son livre Al-Majmouh (4/302) en ces termes : {L'Imam et le fidèle qui prie derrière lui sont dans trois cas : premier cas : que les deux soient dans une mosquée : ici suivre l'imam est valide que la distance entre eux soit petite ou grande à cause de l'immensité de la mosquée ou que la construction soit continue ou discontinue. La prière est valide dans toutes ces formes et lorsqu'on est en connaissance de la prière de l'Imam et qu'on ne l'a pas devancé, qu'on soit au-dessus de lui ou en dessous. Il n'y pas de divergence en cela et nos compagnons ont rapporté le consensus des musulmans à ce propos). Fin de citation. Puis il a précisé à la suite ce par quoi on est en est connaissance de la prière de l'Imam ainsi qu'il suit : (On y est en connaissance par l'écoute de l'Imam ou celui qui est derrière lui ou en voyant son acte ou l'acte de celui qui est derrière lui. Il est valide de considérer n'importe lequel de ces éléments comme le confirme le Consensus rapporté à cet effet). Fin de citation. Eu égard à ce qui précède, on sait que la prière du fidèle qui suit l'imam – muezzin soit-il ou non – est valide derrière l'imam, même s'il y une grande distance qui sépare son rang de l'imam ou du dernier rang tant qu'ils sont dans une même mosquée et que le fidèle est en connaissance de la prière de l'imam par l'écoute de l'imam ou de celui qui est derrière, en voyant son acte ou l'acte de celui qui est derrière lui. Et ceci est un consensus tel que rapporté par An-Nawawy et Ibn Taymiyyah d'après le Cheikh Ibn Qâssim dans Hâchiyatou Rawdah (2/347) – Puisse Allah leur faire tous miséricorde. Mais il convient de rappeler ici qu'il ne sied pas au fidèle priant derrière l'imam en général et le muezzin en particulier de reculer des premiers rangs parce que cela est en contradiction avec la Sunna dont on nous a ordonné de suivre, car il y a beaucoup de hadiths qui incitent à rivaliser pour les premiers rangs comme ce hadith rapporté par Mouslim (440) d'après Abou Houreira qui dit : le Messager d'Allah a dit : "Le meilleur rang pour les hommes est le premier et le pire est le dernier…". Il y a aussi cet autre hadith de Boukhari et Mouslim d'après Abou Houreira toujours qui dit que le Messager d'Allah a dit : Si les gens savaient ce qu'il y a dans l'appel à la prière et le prière – c'est-à-dire : comme récompense – et qu'ils ne peuvent y parvenir que par tirage au sort, ils le feraient". Al-Boukhari (615) et Mouslim (437). En outre, le Prophète a incité à ce que les rangs soient rapprochés les uns des autres et le premier rang soit rapproché de l'Imam, il dit en effet : {Approchez afin de me suivre dans la prière et que ceux qui sont après vous, vous suivent. Certaines gens ne cesseront de se mettre en retrait jusqu'à ce qu'Allah les mette en retrait. Rapportez par Mouslim ( 438) d'après le hadith d'Abou Saïd Al-Khoudry. Eu égard à ces textes et bien d'autres, il ne convient pas au muezzin alors qu'il est le modèle de reculer du premier rang et à plus forte raison d'être à l'arrière plan de la mosquée. Il doit être un prédicateur par son acte avant de l'être par sa langue et sa parole. Allah seul sait mieux.

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010