view counter

Les problèmes de l'adolescence
  • Me, 01/30/2013

 

Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous !

Je suis l'ainée parmi mes frères, et ils sont tous des garçons plus petits que moi. J'ai trouvé dans le portable de mon frère, qui est en troisième année au collège, des mots dans le moteur de recherche "Google" qui ne sont pas convenables moralement, et je n'ai pas pu dormir parce que je pensais à ce sujet ; et je ne peux pas en parler à mon père parce que j'ai peur que ce soit un choc très fort pour lui, étant donné qu'il un docteur à l'université et qu'il nous a donné une bonne éducation, et il nous a apporté tout ce dont nous avons besoin. Je suis sûre et certaine que mon frère ne connait ces choses que de la société extérieure, soit à l'école ou avec les enfants du quartier, bien que mon père fasse très attention à ce que mes frères ne fréquentent pas n'importe qui, et qu'ils restent toujours à la maison, mais je ne connais pas la raison pour laquelle mon frère fait cela ? Et ma réaction n'a été que le silence, parce mon frère n'a plus le portable…

Le deuxième problème est qu'aujourd'hui j'ai ouvert le portable de mon frère qui est en sixième année de l'école primaire, et j'ai trouvé des vidéos, et ce ne sont pas des photos ; je lui en ai parlé, il a reconnu et m'a promis que c'est la dernière fois, et que ceux qui l'ont poussé à regarder ces vidéos sont les garçons à l'école, je ne connais pas la raison qui les a poussés à regarder ces choses obscènes ? Mon frère dit qu'il ne comprenait pas ce mot et qu'il s'est mis d'accord avec son ami pour rechercher ce mot ; il a pleuré et a dit : "l'essentiel est que papa et maman ne sachent pas cela" ; je lui ai répété : "Dis tout et je ne dirai rien à personne". Maintenant, je veux une solution, que dois-je faire ? Le problème m'a causé de l'anxiété, orientez-moi.

 

Louange à Allah, et bénédictions et salutations d'Allah sur le messager d'Allah :

 

Chère sœur,

Nous te remercions pour l'importance que tu donnes à t'occuper de tes frères, et je me demande où est ta mère face à toutes ces choses, et au fait qu'elle doit surveiller ses enfants et être leur amie ; et où est ton père qui s'est contenté d'éloigner les garçons du quartier de ses fils, et il a oublié que la société est beaucoup plus grande que le quartier dans lequel il habite et les enfants de ce quartier.

 

Ce qui est arrivé à tes frères est une chose normale dans l'ouverture culturelle dans laquelle nous vivons, et avec laquelle empêcher cela seulement n'est pas suffisant, il faut aussi une immunité à travers l'éducation des parents et personne d'autre qu'eux ; ensuite, le rôle revient aux frères et sœurs qui ont le même discernement que toi ; ensuite leur trouver une bonne compagnie, et être en contact avec l'école et connaître les événements qui s'y passent.

 

Ce que font tes frères et ceux qui ont le même âge qu'eux, est pour la découverte, c'est une tentative pour comprendre l'univers autour d'eux et ce qu'il renferme comme significations qu'ils ne connaissent pas ; et cette chose continuera, que tu le saches ou pas, ou que tes parents le savent, parce que le désir de l'homme à découvrir le monde autour de lui ne s'arrêtera jamais. Et cette affaire ne mérite pas d'être négligée ou ignorée, et tu ne pourras jamais traiter ce problème toute seule, parce que tu n'es pas préparée à jouer ce rôle ; par conséquent, tu dois absolument en parler à ta mère calmement afin qu'elle se rapproche de ses fils de plus en plus, qu'elle recherche ce qui les intéresse, leurs passe-temps favori, leurs questions, et y répondre d'une manière qui assouvit leur désir de connaitre en utilisant une méthode éducative, scientifique, simple et facile ; ainsi ils n'auront pas besoin de rechercher d'autres sources pour répondre à leurs questions et rechercher tout ce qui occupe leur esprit éveillé à cet âge ; il faut aussi rechercher des activités sportives et sociales qui conviennent à leur âge et remplissent leur temps libre.

Ensuite, ta mère en parlera à ton père, qui se rapprochera de ses fils petit-à-petit, car il n'y a rien qui remplace l'amitié entre les parents et les enfants à notre époque.

 

Je demande à Allah (qu'Il soit exalté) de te bénir, ainsi que tes frères, et de vous rendre pieux, ainsi que tous les enfants des musulmans !

 

Ghaadat fille d'Ahmed Hassan.

 

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010