view counter

Une jouissance éphémère
  • Ma, 02/05/2013

 

Dans la recherche intense de la réalisation des souhaits et des désirs, un groupe de gens est insouciant ou prétend l'insouciance à propos du fait que la conséquence de cette recherche ne sera pas toujours selon ce qu'ils souhaitent, c'est la raison pour laquelle lorsqu'ils sont privés de certaines choses qu'ils aiment, et lorsqu'il y a un obstacle entre eux et ce qu'ils désirent, la terre devient étroite pour eux, leurs poitrines deviennent étroites, et ils perdent la raison ; ceci les pousse à tomber dans l'abîme de l'ingratitude pour les bienfaits d'Allah (qu'Il soit exalté) et Ses dons, ils se lèvent et s'endorment alourdis par les soucis, ayant l'esprit troublé, leur vie n'est pas agréable et leur situation n'est pas bonne.

 

Et la cause de cela est l'erreur concernant la connaissance de la réalité du don et la réalité de la privation ; et le fait de considérer qu'ils sont deux opposés qui ne peuvent se rassembler et deux contradictions qui ne peuvent se réunir.

C'est la raison pour laquelle les pieux prédécesseurs (qu'Allah soit satisfait d'eux) avaient des positions fermes concernant ce sujet afin d'exposer la vérité et de guider vers le droit chemin et vers ce qui est juste ; l'imam Soufiaane Ath-Thawri (qu'Allah lui fasse miséricorde) a rapporté la parole d'un de nos pieux prédécesseurs :

-"Le fait qu'Allah prive Son serviteur de certaines choses qu'il aime, est un don de Sa part pour ce serviteur, car Allah (qu'Il soit exalté) ne l'en a pas privé par avarice mais c'est une grâce de Sa part" ; il veut dire par cela que les dons qu'Allah (qu'Il soit exalté) donne à Son serviteur ne sont pas toujours d'un même aspect, et c'est l'aspect de la bienfaisance avec toutes sortes de bienfaits que le serviteur aime et qu'il recherche ; et Son don (qu'Il soit glorifié) peut être aussi d'un autre côté sous l'aspect de la privation de ses choses aimées car Il est Le généreux dont la générosité et la bienfaisance n'ont pas de fin, et Il est Celui pour qui ce monde n'a pas la valeur de l'aile d'un moustique, comme il est mentionné dans le hadith que Tirmidhi a rapporté selon Sahl ibn Sâad As-Saa'âdi (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Si ce monde avait la valeur d'une aile de moustique auprès d'Allah, Il n'aurait pas donné à un mécréant une seule gorgée).

 

Il ne prive (qu'Il soit glorifié) aucune de Ses créatures sans que ce soit pour une grande sagesse, une prédétermination savante, et des intérêts [du bien] que la plupart des gens ne connaissent pas, la preuve est la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans le hadith rapporté par Tirmidhi et Ibn Hibbaane selon Qatadah ibn Nour'maane (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Lorsqu'Allah aime un de Ses serviteurs, Il le protège contre ce monde comme l'un d'entre vous protégerait son malade contre l'eau [si l'eau lui est nuisible]) ; et dans une version d'Al-Haakim selon le hadith d'Abou Sa’îd Al-Khoudri (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Allah (qu'Il soit exalté) protège son serviteur croyant alors qu'Il l'aime comme vous protégez votre malade contre la nourriture et la boisson par crainte que cela ne lui nuise).  

 

 

Et le grand savant Al-Haafiz Ibn Rajab (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit aussi :

-"Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a interdit à Ses serviteurs des choses parmi les futilités des envies de ce monde, de sa parure et de sa beauté car ils n'en avaient pas  besoin, et Il les a gardées pour eux auprès de Lui dans l'autre monde ; et ceci est indiqué dans Sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté (mécréante), Nous aurions certes pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Tout Miséricordieux, de toits d'argent avec des escaliers pour y monter ; (Nous aurions pourvu) leurs maisons de portes et de divans où ils s'accouderaient, ainsi que des ornements. Et tout cela ne serait que la jouissance temporaire de la vie d'ici-bas, alors que l'au-delà, auprès de ton Seigneur, est pour les pieux}.

 

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque s'habille avec de la soie dans ce monde ne s'en habillera pas dans l'au-delà)  rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et selon le hadith de Houdhéïfah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Ne vous habillez pas avec de la soie, ni le brocart, ne buvez pas dans les récipients en or et en argent, et ne mangez pas dans les assiettes en or et en argent, car ils sont pour eux dans ce monde et pour vous dans l'autre monde).

 

Et Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leurs deux recueils de hadiths authentiques selon le hadith d'Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Quiconque boit l'alcool dans ce monde ne le boira pas dans l'au-delà) ; et il y a une grande différence entre l'alcool qui est un plaisir pour ceux qui le boivent, qui ne leur provoquera ni maux de tête, ni étourdissement, c'est l'alcool de l'autre monde, et l'alcool qui est une souillure provenant du travail du diable qui veut mettre l'hostilité et la haine entre les croyants et les éloigner du rappel d'Allah et de la prière, voilà l'alcool de ce monde.

 

Et l'Imam Ahmed a rapporté dans son Livre "Az-Zouhd" que le prince des croyants Omar ibn Al-Khattaab (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

-"Si je n'avais pas peur que mes bonnes actions diminuent, j'aurais participé avec vous à votre vie aisée, mais j'ai entendu Allah blâmé un peuple en disant :

{"Vous avez dissipé vos [biens] excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre…"}.

 

Et la situation dans laquelle chaque homme vit de nos jours est une preuve évidente à propos de ce que Soufiaane (qu'Allah lui fasse miséricorde) a rapporté ; combien de personnes, s'ils parvenaient à la réalisation de leurs souhaits, la conséquence serait pour eux la perte, et la fin de leur recherche serait le regret ! Et combien de personnes ayant un désir ardent, s'ils obtenaient ce qu'ils voulaient, leur réussite serait suivie d'une défaite dont ils goûteraient à l'amertume.

C'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié) a dirigé les regards vers une réalité : le fait que souvent l'homme aime des choses de ce monde qui sont un mal et un malheur pour lui, et il déteste ce qui est bon et meilleur pour lui, Il a dit (que Son nom soit glorifié)   :

{Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas}.

 

Et Allah (qu'Il soit glorifié) a interdit à Son prophète (que les bénédictions et les salutations d'Allah soient sur lui) de regarder ce qu'Il a donné aux riches et à leurs semblables parmi les plaisirs [de ce monde] en lui indiquant que c'est une fleur et un plaisir éphémères avec lesquelles Allah les a éprouvés, et peu parmi eux remercient Allah, Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d'entre eux, ne t'afflige pas à leur sujet et abaisse ton aile pour les croyants}.

 

Donc, le fait qu'Allah (qu'Il soit glorifié) prive l'homme de certaines choses qu'il aime soit un don pour lui provenant d'Allah, n'est pas une chose nouvelle, car c'est une privation qui est en fait une protection et une sauvegarde, et qui n'est pas une véritable privation ou de l'avarice ; et Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Sachez que la vie présente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous, et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l'au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d'Allah. Et la vie présente n'est que jouissance trompeuse}

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010