view counter

La vie et ses obstacles
  • Ma, 02/05/2013

 

Pouvez-vous nous parler de la vie, de ses difficultés et de ses obstacles ?

 

Louange à Allah, et bénédictions et salutations d'Allah sur le messager d'Allah :

 

Combien de difficultés a-t-il souffert dans sa première maison et il n’en a pas parlé, parce qu’il ne s’en rappelle pas, et il ne se rappelle pas de la douleur qu’il a absolument connu pendant qu’il quittait l’utérus !

 

Il sait très bien qu’une volonté divine le poussait vers le chemin de la nouvelle vie dans laquelle il verrait ses semblables : {puis Il lui facilite le chemin} [‘Abassa : 20].

 

La vie est une belle occasion, et en général, les belles occasions sont entourées de difficultés et de défis qui stimulent la volonté.

 

Les pleurs du nouveau-né ne sont pas l’expression du pessimisme de la vie, mais plutôt l’annonce que pour obtenir les gains et les accomplissements, il doit supporter les dangers et les difficultés !

 

C’est un monde rempli d’occasions tout comme il est rempli de gens, il renferme la concurrence honorable, les luttes prédestinées entre les hommes, ainsi que la jalousie et la haine basées sur la tyrannie et l’injustice : {Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue} [Al-Baqara : 251].

 

La divergence entre les gens engendre les conflits, et fait éclater des guerres dont les instruments peuvent être une parole ou un coup ; et peut-être qu’à chaque fois que cette divergence continue, elle fait éclater une mine ou une arme est dégainée, même si on ne sait pas pourquoi et de qui ?

 

La vie est chargée de conflits et les réalités ne sont pas toujours claires ; et lorsque Moïse (que la paix soit sur lui) demanda à son Seigneur de le protéger des langues des gens, Il lui répondit (qu'Il soit glorifié) qu’Il n’a pas fait cela pour Lui-même, alors comment le ferait-Il pour les autres ?

 

Tu dois considérer que les obstacles qui se mettent sur ton chemin, sont des stimulants et des choses qui exhortent à faire sortir encore plus d’énergies, de vitalité et d’actions.

 

Il se peut que cela t’oblige à te rapprocher des autres avec qui tu as des dénominateurs communs ou à utiliser tes capacités cachées, ou à tirer profit de ces défis et à lire leurs points positifs présents et futurs.

 

Le pire des défis est que la personne grandisse alors que tous ses désirs sont à sa disposition et tout ce dont il a besoin est disponible ; c’est la richesse qui tue son ambition, qui enterre son imagination, et enlève son âme afin qu’il soit un corps vide qui ne connait pas le plaisir d’obtenir les choses parce qu’il n’a pas souffert de l’amertume de la privation.

Il grandit sans ressentir le besoin de combattre, ou le besoin de l’invention ou du travail dur qui est la nature de la vie.

 

Lorsque la personne transforme l’obstacle présent en dehors d’elle en énergie qui la stimule de l’intérieur, le défi devient un appel ouvert pour la réussite et l’excellence.

 

Et lorsque l’obstacle se trouve à l’intérieur, alors cela ne sert à rien que tous les facteurs extérieurs soient de ton côté ! Il ne sert à rien au bateau endommagé que le vent vienne comme il désire !

 

L’absence du défi tue l’aptitude, affaiblit la volonté, engendre le relâchement et la paresse, et provoque les questions qui font douter de l’utilité de la vie !

Le premier enfant est un défi concernant l’éducation et la préoccupation, et des rapports disent que 70% des présidents des Etats-Unis étaient le premier enfant dans la famille, de même que les génies dans l’économie, les médias et l’administration.

 

Derrière la réussite que tu vois d’un jeune homme ou d’une jeune femme, il y a des tentatives et des échecs que l’on ne voit pas, ainsi que des petites expériences réussies qui furent des occasions pour gouter à la saveur de la réussite.

 

Lorsque la tâche est difficile, la préparation à cette tâche commence de bonne heure, et l’anxiété positive bouge du fond du cœur ; tandis que lorsque la tâche est facile, on ne lui donne pas d’importance et on la retarde jusqu’à ce que l’occasion soit perdue.

 

Le secret pour surmonter le défi correspond à arrêter de distribuer les responsabilités sur les autres et à leur attribuer l’affaire, en commençant par prendre comme argument le destin, ou les pièges du diable, ou les ennemis , ou les petits adversaires, ou l’environnement, ou l’histoire, ou les conditions, les génies et les diables !

 

Aie la poitrine épanouie, assume tes responsabilités, et ne sois angoissé à propos de responsabilités que tu assumes et que tu penses que d’autres que toi en sont responsables, car les gens ne te les ont données qu’à cause de tes compétences et parce que tu le mérites !

 

Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) mettait les principes de la réussite pour surmonter les difficultés lorsqu’il disait :

1- (Préoccupe-toi de ce qui t’est utile).

2- (Demande de l’aide à Allah).

3- (Ne te sens pas incapable de faire quelque chose).

4- (Et si quelque chose t’arrive, ne dis pas : « Si seulement j’avais fait ceci, cela aurait été ainsi et ainsi » ; mais dis : « C’est ce qu’Allah a prédestiné et Il a fait ce qu’Il a voulu » rapporté par Mouslim, d’après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui). 

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010