view counter

L'âme saine
  • Lu, 02/11/2013

 

Celui dont l'adoration ne purifie pas son cœur, ne corrige pas ses comportements, ne lui donne pas de bonnes qualités, n'organise pas son lien avec son Seigneur et avec les gens, qu'il se juge donc lui-même afin qu'il ne soit pas parmi ceux qui feront faillite le jour du jugement, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

(Je jure par Allah qu'il ne croit pas, je jure par Allah qu'il ne croit pas, je jure par Allah qu'il ne croit pas, celui dont le voisin n'est pas à l'abri de son injustice [de son mal]).

 

Il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Que celui qui croit en Allah et au jour du jugement, s'occupe bien de son invité. Et que celui qui croit en Allah et au jour du jugement, dise du bien ou se taise).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(La pudeur est une partie de la foi).

 

Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Bonheur à celui dont les défauts l'empêchent de voir les défauts des autres !).

 

Ne soyez pas contents lorsque l'on vous fait des compliments à propos de qualités que vous ne possédez pas, car on se moque de vous ; et vous vous connaissez mieux que quiconque, ne soyez donc pas trompés par les compliments. Celui qui est prétentieux, doit penser à ses défauts ; et apprenez à connaître vos qualités en observant vos situations, lorsque vous êtes en colère, lorsque vous donnez des arguments, lorsque vous êtes riches, lorsque vous êtes pauvres et lorsque vous êtes incapables d'agir.

 

Sachez aussi que le calomniateur [celui qui rapporte des calomnies] corrompt en une heure ce que le sorcier corrompt en un an ; de même que celui qui est libre est un esclave tant qu'il convoite les biens de ce monde, alors que l'esclave est libre tant qu'il est satisfait de ce qu'il possède. Celui qui n'a pas de religion, n'a pas de grandeur d'âme ; et la négligence pendant une heure, corrompt le travail accomplit pendant une année.

Lorsque les plaisirs s’en vont, la sincérité arrive, et si ce qui est correct se joint à la sincérité, les choses seront alors parfaites.

 

L’âme qui n’est pas saine [qui ne suit pas le droit chemin] provoque le désordre dans l’organisation ; tandis que l’âme noble, répare les déchirures dans les situations troublées, et elle suit le droit chemin dans les situations difficiles. Et le juge honnête complète avec sa justice la déficience du système ; tandis que le juge injuste supprime les textes justes. Si les âmes ne sont pas pieuses, les horizons s’assombrissent et les tentations se rapprochent. Allah (qu'Il soit exalté) a dit en citant la parole de Loqmaane le sage :

{O Mon enfant, accomplis la prière, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole. Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix,  c’est bien la voix des ânes}.

 

Le bon comportement est une grande porte, et il est possible qu’elle renferme ce qui peut traiter la déviation et la chute qui sont arrivées à beaucoup de musulmans à notre époque ; car la communauté, dans beaucoup de ses pays, fait face à des épreuves difficiles, à des courants rugissants d’athéisme, de fanatisme, de matérialisme, et de confusions intellectuelles, dans des attaques violentes et un désordre politique,  intellectuel et moral. Des calamités et des malheurs qui ne cessent de descendre dans les pays des musulmans.

 

Et les leçons de l’Histoire et les exemples du temps montrent que toute communauté qui s’est levé et toute civilisation qui s’est épanouie, cela ne s’est produit que par la permission d’Allah (qu'Il soit exalté) et par Son ordre, ensuite par le mérite de leurs enfants qui avaient des âmes fortes, des résolutions fermes, des déterminations élevées, de bonnes qualités, et une vie noble ; ils suivaient la religion de vérité, leur croyance était ferme ; ils se sont éloignés des affaires futiles, des actions méprisables, et des actes immoraux. Ils n’étaient pas la proie de la débauche ou les prisonniers des plaisirs et des envies bestiaux, et ils ne se préoccupaient pas des défauts des autres.

 

La richesse et la beauté des édifices ne furent pas la cause du bonheur des nations et de la gloire des pays, mais le bonheur et la gloire sont obtenus grâce à des hommes cultivés, qui possèdent de bonnes qualités, qui ont des croyances correctes, ont reçu une bonne éducation, et dont les cœurs sont illuminés ; voilà les hommes aux bonnes qualités et qui sont forts ; et voilà la source de la gloire par la grâce d’Allah (qu'Il soit exalté).

 

Donc, craignez Allah (qu'Il soit glorifié), suivez le chemin de la droiture dans la religion, accrochez-vous aux bonnes qualités, car la perfection des cerveaux passe avant la perfection des corps. Les penseurs vont-ils donc penser à cela ? Et les éducateurs vont-ils regarder cela ?

 

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010