view counter

Donner l'aumône pour les parents
  • Lu, 02/18/2013

 

Je me suis converti à l'Islam il y a quelques années, louange à Allah ; mes parents ne sont pas musulmans, ils sont chrétiens ; je leur parle de l'Islam, mais ils ne se sont pas encore convertis ; je voudrais vous demander si l'un des parents meurt, pouvons-nous donner l'aumône pour lui ? Et l'homme peut-il donner l'aumône pour lui et son épouse ?

 

Louange à Allah, et bénédictions et salutations d'Allah sur le messager d'Allah :   

 

Lorsque les parents non musulmans, sont vivants, le musulman doit faire des efforts pour les appeler à l’Islam parce que c’est la religion de vérité, et il n’accomplira pas un meilleur acte de bienfaisance envers sa mère ou son père plus que le fait de les sauver de l’enfer, donc il doit faire des efforts pour cela s’ils sont encore vivants avant qu’ils ne meurent chrétiens.

 

En ce qui concerne le père qui est mort, le musulman ne doit pas donner l’aumône pour lui, et il ne doit rien faire pour lui étant donné qu’il est mort chrétien, car Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Il n'appartient pas au Prophète et aux croyants d'implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu'il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l'Enfer} [Le repentir : 113].  

 

Et à propos de l’ordre qu’Allah (qu'Il soit exalté) a donné d’être bienfaisant envers les parents, même s’ils sont mécréants, c’est pendant qu’ils sont vivants dans ce monde.

 

L’aumône pour l’épouse

 

Louange à Allah Seigneur des mondes, et bénédictions et salutations d'Allah sur notre prophète Mohammed, sur les membres de sa famille et tous ses compagnons :

 

Si cette aumône est un don avec lequel le musulman désire se rapprocher d’Allah (le Puissant et le Haut), alors la récompense sera pour lui et pour son épouse s’il fait l’intention qu’elle participe avec lui dans la récompense, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) égorgea le jour du sacrifice et dit : (Au nom d’Allah, O Seigneur ! Accepte de Mohammed, de la famille de Mohammed et de la communauté de Mohammed), comme ceci est rapporté dans le hadith d’Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim (1967). 

 

Mais si cette aumône est obligatoire, comme la zakat et d’autres choses semblables, ou l’expiation d’un vœu ou d’autres obligations, alors elle n’est que pour lui, ou pour son épouse seulement ; par conséquent, la zakat ne peut pas être pour tous les deux, donc il doit donner la zakat de son argent et la zakat de l’argent de son épouse, sauf si cette argent est suffisant pour sa zakat et la zakat de son épouse, mais si la zakat de son argent est cent riyals par exemple, et la zakat de l’argent de son épouse est cent riyals, et qu’il donne cent riyals seulement pour eux deux, alors nous disons que ceci n’est pas permis.

 

Et Allah sait mieux.

 

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010