view counter

Orléans : la mairie s’oppose à la construction de l’école musulmane et préempte le terrain
  • Je, 02/21/2013

Serge Grouard, maire UMP de la ville opposé au projet a indiqué que la ville d’Orléans bloquerait l’ouverture de l’école en exerçant son droit de préemption sur le terrain convoité par l’association Al Amana. Un terrain d’une superficie de 900 mètres carré estimé à près 125 000 euros.

Après avoir interdit aux jeunes filles musulmanes de se rendre à l’école en portant un hijab, voilà que l’on empêche désormais l’ouverture d’école privée musulmane.

L’association Al Amana à l’origine du projet d’ouverture de la première école musulmane du Loiret à Orléans se heurte à l’opposition de la municipalité. En effet, Serge Grouard, maire UMP de la ville opposé au projet a indiqué que la ville d’Orléans bloquerait l’ouverture de l’école en exerçant son droit de préemption sur le terrain convoité par l’association Al Amana. Un terrain d’une superficie de 900 mètres carré estimé à près 125 000 euros.

Le maire justifie sa décision indiquant que ce projet d’école privée musulmane allait à l’encontre de la mixité sociale, un comble puisque souvent les mairies sont les premiers acteurs de la non-mixité sociale en entassant les communautés par affinité dans des quartiers sociaux.

La mairie d’Orléans n’a pas encore communiqué sur ce qu’elle comptait faire du terrain. Un investissement contestataire en majeure partie financé par les impôts du contribuable orléanais. Des fonds qui auraient pu servir à financer des projets éducatifs bénéfiques aux enfants de la ville, alors que chacun sait que bon nombre de structures publiques sont en grandes difficultés financières.

Source : Ajib.fr

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010