view counter

Projet de lancement d'une chaîne de télévision satellitaire de l'OCI
  • Sa, 02/23/2013

Une réunion d’experts issus des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) à participation non limitée, se tient depuis ce matin au siège de l’organisation à Jeddah, pour examiner pendant deux jours, un projet de lancement d’une chaîne de télévision par satellite de l’OCI.

L’objectif visé par la création d’une telle chaîne de télévision par satellite qui couvrira les activités et les réunions dans divers secteurs, vise à encrer les liens de coopération et de rapprochement entre les Etats membres de l’OCI et leurs peuples, à faciliter l’échange d’information et des connaissances, à commercialiser les secteurs vitaux au sein des Etats islamiques.

Pour le mécanisme de sa mise en œuvre comprendra un conseil consultatif de 9 Etats membres, notamment trois du groupe arabe, trois du groupe asiatique et trois du groupe africain, et le Secrétariat général de l’OCI.

A l’ouverture de cette rencontre, le représentant du Gabon dont le pays assure la présidence de la 9ème Conférence islamique des ministres de l’Information, a prononcé une allocution dans laquelle il a souligné l’importance du projet de lancement d’une chaîne satellitaire de l’Organisation panislamique, la seconde plus grande organisation au monde après celle des Nations Unies (ONU).

Pour sa part, le Secrétaire général de l’OCI, le Prof Ekmeddin Ihsanoglu, tout en souhaitant la bienvenue et un agréable séjour à Jeddah aux participants, leur a également dit que « vous n’êtes pas sans savoir le rôle croissant et important de l’Information et des chaînes satellitaires dans divers domaines, notamment dans l’interaction entre les peuples et les gouvernements. C’est maintenant le moyen le plus important pour diffuser les visions et les avis qui influencent l’opinion public.» L’OCI qui regroupe tous les pays islamiques, manque ce genre de tribune, en l’occurrence la chaîne de télévision par satellite qui lui permettra d’accéder directement et efficacement à l’opinion islamique géographique étendue, a dit en substance, le Secrétaire général de l’OCI. « Nous qui vivons aujourd’hui à l’heure de la mondialisation de l’information et de la communication, sommes désormais plus conscients de la nécessité pressante ainsi que de l’importance d’un tel projet de chaîne de télévision satellitaire au nom de l’OCI », a-t-il soutenu.

Ce projet vient à point nommé, compte tenu de la campagne négative contre l’islam et les musulmans par certains médias occidentaux qu'il faut combattre. La télévision de l’OCI contribuera sans doute à redresser l’image négative collée à l’islam et aux musulmans, et à lutter contre l’islamophobie croissante surtout ce dernier temps.

Le Prof Ihsanoglu a souligné que « les Etats islamiques ont besoin d’un outil efficace global qui puisse porter un message clair contribuant à orienter les peuples de ces Etats.»

Notons que cet important projet du domaine des médias, avait fait l’objet d’un certain nombre de résolutions de différents Sommets islamiques de l’OCI avant d’avoir l’accord des ministres de l’Information des pays islamiques lors de leur 9ème Conférence à Libreville, Gabon, en avril 2012, puis l’aval de la 39ème Session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères tenue à Djibouti, Djibouti, en novembre 2012.

La future chaîne de télévision satellitaire de l’OCI dont la diffusion sera 24 heures sur 24, émettra en arabe, anglais et français, les trois langues de travail de l’organisation.

Pendant les deux jours de la réunion des experts, il sera question notamment du choix du pays de siège de la chaîne, entre six candidats (les Emirats arabes unis, la Turque, le Qatar, la Jordanie, l’Egypte et le Liban). Dans ce choix seront pris en compte notamment la disponibilité d’un environnement médiatique professionnel doté notamment d'équipements techniques de pointe et des cadres qualifiés, la position géographique stratégique du pays, et l'existence d'une main d'œuvre moins chère, selon une source digne de foi.

Les pays des groupes asiatique et africain, auront des bureaux de la télévision de l'OCI.

Source : AH/IINA

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010