view counter

L'optimisme
  • Me, 02/27/2013

 

Il a été rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques, la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Il n'y a pas de "Adwaa", ni de superstition, et j'aime le bon augure). On lui demanda :

-"Qu'est-ce que le bon augure ?". Il dit :

(La bonne parole).

 

Le bon augure est tout ce qui encourage l'homme à achever son action parmi les bonnes paroles et les bons actes sans s'en remettre à ces choses, mais en s'en remettant à leur Créateur et Celui qui est à l'origine de ces choses, et c'est Allah (qu'Il soit exalté). Un savant a dit :

-"Et le bon augure lui plaisait (qu'Allah prie sur lui et le salue) car la croyance au mauvais augure correspond à avoir une mauvaise pensée d'Allah (qu'Il soit exalté) ; et le bon augure [l'optimisme] correspond à avoir une bonne pensée de Lui (qu'Il soit exalté). Et le musulman doit toujours penser du bien d'Allah (qu'Il soit glorifié) dans toutes les situations".

 

Le bon augure augmente l'énergie et le courage de l'homme dans ce qu'il entreprend, ainsi sa poitrine s'épanouit et son cœur se réjouit, et l'étroitesse que le diable met dans son cœur disparaît. Tandis que la croyance au mauvais augure fait que l'homme soit accroché à la chose qui le rend superstitieux, cela signifie que sa confiance en Allah (qu'Il soit exalté) est faible, et qu'il arrête d'accomplir ce qu'il voulait entreprendre à cause des mauvaises choses qu'il a vu ou entendu ; At-Tirmidhi a rapporté d'après Anass (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) aimait entendre lorsqu'il sortait pour entreprendre quelque chose : "O Bien guidé ! O Toi qui est favorisé par le succès !".

 

Donc, craignez Allah et sachez que ce qui vous a atteint ne pouvait pas vous rater, et que ce qui vous a raté ne pouvait pas vous atteindre ; placez donc votre confiance en Allah (qu'Il soit exalté) en vous remettant à Lui.

 

Celui qui s'accroche à l'anse de la croyance en l'unicité d'Allah la plus solide, ainsi qu'à la corde d'Allah, et place sa confiance en Allah (qu'Il soit exalté), coupera la pensée de superstition avant qu'elle ne se fixe complètement dans le cœur et il ne laissera pas les pensées de superstition se compléter ; Ik'rimah a dit :

-"Nous étions assis dans l'assemblée d'Ibn 'Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), alors un oiseau passa en criant ; un homme dit :

-"C'est un bien". Ibn 'Abbaass lui dit alors :

-"Ni bien, ni mal".

Il s'empressa de le désapprouver afin qu'il ne croie pas que ceci a un effet pour le bien ou le mal.

 

Et Taawousse (qu'Allah lui fasse miséricorde) sortit avec un ami dans un voyage, puis un corbeau cria, l'homme dit alors :

-"C'est un bien". Taawousse dit :

-"Quel est le bien dans cela ? Ne m'accompagne pas !".

 

Et sachez que le temps est une créature d'Allah (qu'Il soit exalté) ; au cours de ce temps, se produisent les actions des fils d'Adam, et chaque temps ou période que le croyant utilise pour l'obéissance à Allah (qu'Il soit exalté) est un temps béni pour lui ; et chaque période que l'homme utilise dans la désobéissance à Allah est une période de malheur pour lui. Et sachez que les périodes qui ont le plus de bénédictions sont celles qui sont passées dans l'obéissance à Allah (qu'Il soit exalté).

  

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010