view counter

Mulhouse : du jambon par courrier postal adressée à une mosquée
  • Ve, 03/01/2013

Après la mosquée de Meximieux dans l'Ain, c'est au tour de la mosquée As-Salam à Mulhouse, en Alsace, de recevoir une enveloppe pleine de jambon.

L'acte clairement islamophobe a été découvert mercredi 27 février par Hanafi Daoui, le président de la mosquée. Il a trouvé l'enveloppe jaune timbrée alors qu'il relevait le courrier du lieu de culte, raconte le Collectif contre l'Islamophobie en France (CCIF). A l'intérieur, un sachet de plastique contenait de la viande de porc. M. Hanafi a aussitôt déposé plainte au commissariat.

Un mois auparavant, après avoir reçu une enveloppe pleine de tranches de jambon, les responsables de la mosquée de Meximieux s'étaient vu refuser un dépôt de plainte par la gendarmerie qui avait estimé qu'il n'y avait pas eu d'infraction. A Mulhouse aussi, les responsables de la mosquée As-Salam ont déjà été confrontés au refus de la police d'enregistrer une plainte pour l'acte malveillant visant le lieu de culte.

Pourtant, il y a près d'un an, après qu'ils aient retrouvé plus de 70 clous le long de la façade où les fidèles se garent, M.Hanafi n'avait eu le droit de déposer qu'une main courante.

« Leurs responsables (de la mosquée de Meximieux et de celle de Mulhouse, ndlr) ont tous deux rencontré des obstacles pour que soient prises au sérieux les atteintes dont leurs lieux de culte ont fait l'objet, et fait face à la réticence des force de l'ordre. Les musulmans sont-ils des sous-citoyens, pour que leur soit refusée la reconnaissance et la protection qui est due à toute victime dans un état de droit ? », réagit le CCIF.

« On salue cependant le geste de la municipalité, qui a contacté les responsables de l'Institut de Réflexion et d'Entraide des Marocains, l'association qui gère la mosquée pour les assurer de son soutien », note le collectif.

Depuis le début de l'année 2013, plusieurs mosquées ont été victimes d'actes islamophobes.

Le CCIF constate, par ailleurs, que ces actes « se sont multipliés dans les derniers mois dans l'Est de la France ». Pourtant, « la présence musulmane en Alsace et en particulier à Mulhouse remonte à plus d'un siècle, bien avant les vagues d'immigration des années 70. L'Alsace ne serait peut-être pas française sans les soldats maghrébins qui y ont combattu dans l'armée française et y sont morts pour la France dès 1870 », fait remarquer le collectif qui réitère une nouvelle fois sa demande de voir « sécuriser les lieux de culte musulmans ».

Source : Saphirnews.com

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010