view counter

Avec Allah
  • Lu, 08/31/2015

 

 

 

 

Avec Allah

 

Le plus grand nom

Et l'histoire des plus beaux noms

……………………………………………………..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salmaane Al-'Oudah

 

 

 

Huitième édition

 

Augmentée et révisée

 

Rabi'î Awwal 1434 H

 

 

 

 

 

 

 

Avec Allah

 

Le plus grand nom

Et l'histoire des plus beaux noms

 

Salmaane ibn Fahd Al-'Oudah

 

 

L'Islam aujourd'hui pour la publication, 1430 H

 

Indexation de la bibliothèque nationale du roi Fahd pendant la publication

 

Al-'Oudah, Salmaane Al-'Oudah

 

Avec Allah, le plus grand nom et l'histoire des plus beaux noms/ Salmaane Al-'Oudah

 

Al-'Oudah - Ar-Riyadh, 1430 H

 

360 pages, 17 × 24 cm

 

ISBN : 978 - 603 - 90003 - 3 - 4

 

1 - Les noms et les attributs A. Le titre

 

Dewey 241           1891 / 1430

 

Numéro de dépôt : 1891 / 1430

ISBN : 978 - 603 - 90003 - 3 - 4

 

 

 

 

 

 

Tous les droits de propriété littéraire et artistique sont protégés pour l'institut l'Islam Aujourd'hui ; et il est interdit de publier, ou de copier, ou de traduire, ou de reproduire le livre entièrement ou partiellement, ou de l'enregistrer par n'importe quel moyen, sauf avec une permission de l'éditeur par écrit.

 

 

 

   

 

 

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 

 

Introduction de la huitième édition

 

 

Je Te remercie, ô Seigneur, de m'avoir inspiré d'écrire à propos de Ton éloge et de Ta louange, alors que d'autres écrivent et font des efforts à propos de l'éloge d'untel et d'untel, qui ont été créés de terre et qui retourneront à la terre.

 

Je Te remercie, ô Seigneur, d'avoir permis que ce livre obtienne une part d'acceptation chez certaines de Tes créatures malgré ce que Tu connais de la déficience de l'expression, de l'indétermination de l'intention, et de la faiblesse du travail.

 

Je Te remercie, ô Seigneur, à chaque instant, dans toutes les langues, pour tout bienfait ; je Te remercie comme Tu aimes, comme Tu dois être remercié, et comme quelqu'un est capable de Te remercier ; et comment une de Tes créatures pourrait-elle être capable de Te remercier si ce n'est avec une aide provenant de Toi ; et le fait qu'elle Te remercie est un bienfait renouvelé qui mérite un nouveau remerciement !

 

 "Si le fait que je remercie le bienfait d'Allah est un bienfait sur moi que je dois remercier,

Alors comment puis-je accomplir certains de Ses droits même si les jours se prolongent et que la vie continue".

 

Donc, c'est la huitième édition du livre, elle est publiée avec plusieurs ajouts et modifications ; et j'ai ajouté à cette édition un nouvel article intitulé : "Mon cerveau croyant".

 

Et c'est une occasion pour remercier ceux qui ont communiqué avec nous, qui nous ont dirigés vers le droit chemin, et ont attiré notre attention sur des endroits de déficience ou de modification ; et pour remercier ceux qui ont été une cause pour la publication du livre et sa distribution. Qu'Allah accepte leurs actions, leur pardonne, augmente leurs moyens de subsistance, et rende leurs enfants pieux !

 

Et je souhaite que les lecteurs de ce livre me contactent à travers les moyens de communications, afin de me faire parvenir n'importe quelle remarque, ou suggestion, ou critique, ou modification ; et cette alimentation qui retourne, fait toujours partie des sources de ma joie et de mon bonheur ; et elle contribue à mon développement, tout comme elle contribue au développement du livre et à son amélioration.

Et je remercie toute personne qui prend une partie de son temps pour lire le livre, ou qui ajoute une autre partie pour écrite une modification ou une correction, et me l'envoie.

 

Et j'annonce la bonne nouvelle de la traduction du livre en langue anglaise, chinoise, turque, maldivienne et persane ; alors, je salue tous ceux qui nous ont aidés dans la traduction ; et je leur souhaite encore plus de réussite par la grâce d'Allah et Sa miséricorde.

 

L'auteur

Le 12/3/1434 H

Ar-Riyadh

 

T @salman_alodah ; f /SalmanAlodah ; Email : [email protected] ; www.islamtoday.net/salman ; www.youtube.com/drsalmantv

 

 

 

 

O Seigneur !

"Si nous Te louons convenablement, alors Tu es Celui que nous louons et au-dessus de Celui que nous louons" [Abou Nouwaasse].

 

O Seigneur !

"Vous avez des bienfaits qui consument l'éloge comme s'ils avaient juré par Vous qu'on ne les remercierait pas" [Al-Moutanabbi].

 

O Seigneur !

"Il s'élève au-dessus de la comparaison, Il est majestueux et plein de magnificence ; les ennemis ne Lui échappe pas, et Il est préservé. Et l'affaire qu'Il rendra licite, n'est pas confirmée ; et l'affaire qu'Il confirmera, n'est pas rendu licite" [Al-Moutanabbi].

 

O Seigneur !

"L'affaire est Ton affaire, et les coeurs palpitent dans une situation entre la mort et le souhait" [Al-Moutanabbi].

 

O Seigneur !

"Et par Ta vérité, et c'est le but de celui qui jure, Tu es la vérité et ce qui est en dehors de Toi est faux. Ce qui tourne dans le palais et retourne est la langue, et il n'y a rien de mieux que Ton éloge" [Al-Moutanabbi].

 

O Seigneur !

"La science, la tolérance et la raison m'ont appelé à Toi, et cette parole en composition poétique et qui acquiert de la prose" [Al-Moutanabbi].

 

O Seigneur !

"Tes promesses sont véridiques, et nous les attendons toujours ; et tous les malheurs à côté de Toi deviennent petits. Et Ta religion est une facilité, une modération et une miséricorde ; et Ta lumière resplendit dans toutes les obscurités. Je T'aime, et le cerveau perspicace me dirige vers Toi, et mon cœur avec l'amour ardent ordonne" [Salmaane Al-'Oudah].

 

O Seigneur !

"Mon Seigneur, louange à Toi, je ne compte pas les bienfaits si un jour je répands la plainte de mon coeur pendant une affliction ; alors, ne punis pas si la langue commet une erreur, et rien d'autre que la louange pendant l'adversité ne me convient ; la vie T'appartient comme Tu es satisfait de sa gaieté dans ce que Tu aimes, même si elle passe la nuit dans la colère ; je suis satisfait dans Ton amour des jours oppressifs, car les vicissitudes du sort, si Tu en es satisfait, sont comme agréables" ['Oussaam Al-'Attaar].

 

O Seigneur !

"Fais pleuvoir sur moi les nuages de Ta bonté avec abondance, et regarde-moi avec miséricorde afin que je ne me noie pas" [Al-Moutanabbi].

 

****

 

 

 

Ce livre a une histoire !

 

Souvent, je ne supportais pas de voir mes enfants et mes frères parmi les garçons et les filles plongés dans des disputes imaginaires ou des récits marginaux, qui consumaient leur temps, mangeaient leur effort et ne faisaient que les éloigner du bien ; de plus, ils provoquaient l'hostilité et la haine entre eux, et ils les détournaient de l'évocation d'Allah (qu'Il soit exalté) et de la prière ; mais ces récits engendrent une ivresse et une addiction comme l'ivresse de l'alcool et son addiction, il est très difficile de s'en débarrasser, et même si l'alcool fait partir la raison et fait s'éloigner l'esprit, ces récits sont comme lui, c'est l'emportement du verre !

 

Et je pensais que la chose la plus grande qui détournait de cela, correspondait à les plonger dans les affaires élevées et grandes de la religion, ainsi que leurs fondements dont ils ne peuvent pas diminuer l'importance, ni dénigrer la valeur ; et le sujet de la divinité vient à la tête de ces sujets et est leur fondement.

 

Ensuite, j'ai trouvé que parler de ce sujet n'est pas seulement un remède pour des signes dangereux de l'absence de l'esprit, de sa fermeture et de son fanatisme, mais c'est aussi un remède pour toutes les attitudes négatives de l'esprit, de son ambition, de son orgueil, de son gonflement, de son enthousiasme, ou de son excès, de son rigorisme et de son égarement.

 

Plus exactement, j'ai trouvé que c'est un remède pour tous les problèmes de la vie, ses soucis, ses angoisses, ses difficultés, ses ennuis, et ses obstacles concernant la psychologie, la santé, la fonction, la vie conjugale, les études, la société, la politique, l'économie, et d'autres choses semblables.

 

Car en parlant de la divinité, l'âme devient forte et ne s'affaiblit pas ; et elle trouve le soulagement, le calme, la tranquillité et la satisfaction, qui fortifient le côté de la patience et de la persévérance, et qui repoussent les malheurs provenant de l'imprudence, de l'empressement, du désespoir et de la frustration.

 

Et j'ai trouvé qu'en parler est facile pour tout le monde, disponible pour tout partisan, il n'y a pas de démarche, ni de gardiens, ni de portes fermées, immédiatement après toute bonne action ou tout péché, au moment de tout bienfait ou tout malheur, et à chaque fois que le serviteur oublie et ensuite il se rappelle, ou il dort et ensuite il se réveille, ou il commet une erreur et ensuite il regrette.

 

Alors, j'ai trouvé que la divinité est ce remède que l'on mentionne avant tout traitement, que cela concerne les organes ou la morale ; et il doit être prescrit à tout malade ou à toute personne qui doute, il est recommandé à tout adulte et à tout petit, ou à tout employé et à tout chef, ou à tout riche et à tout pauvre, car il n'est pas possible de se passer d'Allah le Très haut, le Grand.

 

Et j'ai commencé à présenter des émissions médiatiques sous le titre de : "Avec Allah", qui ont été diffusées sur plusieurs chaînes télévisées, comme la télévision du Qatar et la chaîne Al-Majd, et elles ont été distribuées dans des cassettes audios ; et elles contenaient ce que la mémoire pouvait supporter parmi les connaissances, les récits, les poèmes et les significations.

 

Après cela, j'ai trouvé que la détermination était favorable pour retourner à nouveau sur le sujet, pour le composer, pour ajouter ce qui avait été oublié, et pour tirer profit de livres de référence précédents qui ont traité ce sujet de ce côté ou d'un autre, afin que je complète le livre de cette manière, et je jure par la Vérité Absolue que c'est peu d'une abondance, et une petite quantité d'une grande quantité, mais c'est l'effort de celui qui ne produit que très peu.

 

J'ai relu le livre plus de dix fois après sa rédaction, en augmentant, en recommençant, en modifiant, en corrigeant, en ajoutant, en enlevant, en ajustant et en rapprochant ; de plus, j'ai lu beaucoup de livres, de thèses universitaires et de recherches précieuses, et j'ai pris d'eux ce qui convenait au contexte par désir que le travail soit plus complet et meilleur.

 

Et il y avait avec moi dans ce travail, mon frère, mon ami et mon compagnon de chemin le docteur Abdel-Wahaab ibn Naasser At-Tiriri ; il corrigeait, il modifiait, il montrait et il examinait ; qu'Allah lui donne la récompense des gens loyaux, qu'Il le mette au rang des amis sincères et qu'Il lui accorde la compagnie des prophètes !

Et qu'Il récompense tous les frères qui étaient derrière ce travail parmi les soldats inconnus qui désirent ce qui se trouve auprès d'Allah (qu'Il soit exalté), et qui recherchent Sa générosité et Sa satisfaction !

 

****

 

Et il a aussi une autre histoire !

 

J'ai connu 'Izzaddine ibn Abi Al-Hadid en expliquant "Nahj Al-Balaaghah", et une chose qui n'est pas louable se fixa dans mon esprit à son sujet.

 

Ensuite, je fus étonné lorsque je vis Ibn Taymiyah (qu'Allah lui fasse miséricorde) dire à son sujet dans "Dar At-Ta'âaroudh" :

-"Ibn Abi Al-Hadid Al-Baghdaadi était parmi les gens louables des chiites môutazilites et philosophes, et il a composé des poèmes sur ce chapitre, - c'est-à-dire : le chapitre sur la divinité et ne pas la regarder d'une simple vision rationnelle" [Regarder : "Dar Ta'âaroudh Al-'Aql wa An-Naql" (1/89)].

 

 

Et Salaah Ad-Dine As-Safadi contesta les poèmes d'Ibn Abi Al-Hadid, et il confirma le rang d'Al-Fakhr Ar-Raazi, [As-Safadi a fait des commentaires sur les deux livres "Al-Mouhassal" et "Al-Mahsoul" de Fakhr Ad-Dine, et c'est Ibn Al-Khatib ; et c'est comme si c'était le but recherché, il répondit à Ar-Raazi et il critiqua certaines de ses paroles], [Regarder : "Al-Waafi bil Wafayaate" (18/ 46-47)].

 

Et dans le livre "As-Sawaa'îq Al-Moursalah" [Regarder : "As-Sawaa'îq Al-Moursalah" (2/667)], Ibn Al-Qayyim mentionna ibn Abi Al-Hadid, il mentionna qu'il était parmi les meilleurs de son époque, et il cita des vers de ces poèmes ; et il mentionna qu'Ibn Abi Al-Hadid reconnut que les choses rationnelles ne lui apportèrent que de la confusion en ce qui concerne la divinité, et qu'il ne parvint pas à la conviction, ni à la science à propos de la divinité.

 

Et dans "Charh Nahj Al-Balaaghah" [Regarder : "Charh Nahj Al-Balaaghah" (13/51)], Ibn Abi Al-Hadid a dit, - et il est aussi dans son recueil de poèmes, et je les ai lus dans certains livres d'Ibn Taymiyah, mais j'ai oublié leur emplacement maintenant - :

-"Parmi ce que j'ai dit aussi à propos de l'incapacité du cerveau à Le connaître (qu'Il soit glorifié et exalté) :

A propos de Toi, ô merveille de l'univers, l'esprit s'est épuisé ; Tu as mis dans la confusion les gens doués d'intelligence, et tu as troublé les cerveaux ; à chaque fois que mon esprit s'approche de Toi d'un empan, il s'enfuit d'un mile, il revient sur ses pas, il marche en étant aveugle, et il ne trouve pas le chemin".

 

Cette émotion sincère, cet amour divin, cet abaissement, cette soumission, et cette connaissance que l'affaire concernant Allah (qu'Il soit exalté) est plus grande que le cerveau ne puisse cerner ou que la compréhension ne puisse maîtriser ; c'est ce qui m'a attiré vers les vers de ce poème ; et avant cela, Ali ibn Abi Taaleb (qu'Allah soit satisfait de lui) disait :

 

-"L'incapacité de parvenir au fin-fond de la compréhension est une compréhension, et la recherche du secret d'une chose secrète est une association", [La première partie de ce vers a été attribuée à Abou Bakr As-Siddiq (qu'Allah soit satisfait de lui), et Ibn Taymiyah (qu'Allah lui fasse miséricorde) dit que lui attribuer ce vers est faible. Regarder : "Madjmôu Al-Fataawa" (2/216). Et la deuxième partie viendra au début du livre sans être attribuée à quelqu'un dans les termes : "Et la recherche dans Son entité est de la mécréance et du polythéisme].

 

Et à l'opposé de sa parole précédente :

-"Ton remède se trouve en toi-même et tu ne le vois pas, et ta maladie provient de toi et tu ne le ressens pas ; tu prétends être un petit corps, alors que le monde le plus grand est contenu en toi".

 

Donc, s'abstenir d'entrer de force dans les affaires concernant la divinité, et la foi assidue en la divinité et en ce avec quoi les prophètes et les messagers (paix sur eux) sont venus concernant la divinité, est la détermination et la fermeté.

 

 

Et détourner le cerveau des labyrinthes de la réflexion qui mirent les gens doués d'intelligence dans la confusion, et qui firent que les feux de la contestation s'allumèrent entre Ibn Abi Al-Hadid et Al-Fakhr Ar-Raazi, ainsi qu'entre les différentes écoles de théologie, fut la cause qui éloigna le cerveau islamique de l'invention, de la réflexion, de la découverte, et de l'entrée dans tous les domaines de l'expérience humaine.

 

De plus, le défi mondial qui est présent, impose aux gens sages et dévoués à leur religion de raffermir la foi sincère, en s'éloignant des querelles, des disputes et des batailles, ainsi que d'appeler les cerveaux à fréquenter les horizons maritimes, et à participer au champ de courses de la réalisation, de la découverte et des sciences dont les richesses deviennent plus rapide, alors que les gens de l'Islam sont incapables de les accompagner ou de les comprendre, ainsi que d'y contribuer.

 

Alors, que la connaissance d'Allah (qu'Il soit exalté) soit un carburant qui est un stimulant pour la vie, la créativité et l'excellence ; et que nous fassions en une année ce que les autres ont fait en plusieurs années, car le Seigneur (qu'Il soit exalté) a dit dans le hadith Qoudsi :

("Lorsque Mon serviteur se rapproche de Moi d'un empan, Je Me rapproche de lui d'une coudée ; et lorsqu'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapproche de lui d'une brasse") [Rapporté par Al-Boukhari (7537), et Mouslim (2675), d'après le hadith d'Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui)].

 

Ce livre qui se trouve entre tes mains, essaie de faire ceci et cela ; il essaie d'apporter une connaissance concernant la foi en Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), qui ne se transforme pas en querelles, en disputes et en discussions profondes ; et il essaie de lier cette connaissance et cette foi à une conduite de vie bien développée avec soi-même, avec la société, et avec les progrès de la vie humaine et ses réalisations ; il essaie de lier le musulman à son seigneur et à sa religion, afin de le lier à son époque, à sa vie et à la vie des gens autour de lui.

Alors, le livre a-t-il réalisé, même une partie de ce but ?

 

C'est ce que je souhaite et j'espère, et si cela ne se réalise pas, alors peut-être qu'une invocation sincère en secret provenant d'un cœur pur, ou une bonne orientation, une rectification et une finition provenant d'un cerveau raisonnable, afin que cela se réalise.

Et paix, miséricorde et bénédictions d'Allah sur tous les croyants !

 

Dr Salmaane ibn Fahd Al-'Oudah

Le jour d'Arafat/ Dhoul- Hidjah 1429 H

 

****

 

L'amour premièrement..!

 

Lorsque tu relis les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté), tu trouveras une surprise qui t'attend !

Il n'y a pas parmi ces noms mentionnés un nom qui soit consacré purement à la punition et au châtiment.

 

Parmi ces noms : les noms concernant la miséricorde, l'amour et l'affection ; les noms concernant la science et la connaissance ; les noms concernant la création, la subsistance, le fait de donner la vie, le fait de donner la mort, et la direction des affaires ; les noms concernant la puissance, la force ; les noms concernant l'élévation et la grandeur ; et les noms concernant la beauté, la magnificence et la perfection…

 

Parmi ces noms : le Tout-Miséricordieux, le très Miséricordieux, le Pardonneur, la Paix, le Donateur par excellence, le Pourvoyeur, le Grand Départageur, le Bienveillant, le Beau, Celui qui répond [à l'appel de Ses serviteurs], le Tout affectueux, l'Eternel, le Bienfaiteur, le Pardonneur, le Clément, le Riche, la Lumière, le Bon, le Munificent, le Généreux, le Détenteur de la grâce, …, et il n'y a pas parmi ces noms : celui qui châtie, celui qui se venge, celui qui punit, le violent.

 

Et est-ce que "le dur en punition" est un nom parmi les plus beaux noms ?!

Ce qui est le plus correct est qu'il ne fait pas partie des plus beaux noms, mais c'est une description de Son châtiment, comme notre parole : "Son châtiment est dur", et comme notre parole : "Son châtiment est douloureux", et ces choses ne font pas partie des plus beaux noms d'Allah (Le Puissant et le Haut). Et c'est le choix d'Ibn Taymiyah, d'Ibn Al-Qayyim, et un groupe d'examinateurs :

Ibn Taymiyah (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

-"Un nom qui renferme le mal ne fait pas partie des plus beaux noms d'Allah, mais le mal est mentionné dans Ses actions, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux. et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux} [Al-Hijr : 49-50] ; et Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {En vérité, ton Seigneur est prompt à punir, mais Il est aussi Pardonneur et Miséricordieux} [Al-'Aaraaf : 167] ; Et Sa parole (Le Puissant et le Haut) : {Sachez qu’Allah est sévère en punition, mais aussi Allah est Pardonneur et Miséricordieux} [La table servie : 98] ; et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {La riposte de ton Seigneur est redoutable. C’est Lui, certes, qui commence (la création) et la refait. Et c’est Lui le Pardonneur, le Tout Affectueux} [Al-Bourouj : 12-14]" [Regarder : "Madjmôu Al-Fataawa" (8/96)].

 

 

Et il a dit :

-"Il n'y a dans les plus beaux noms d'Allah qu'un nom avec lequel on fait l'éloge, c'est la raison pour laquelle ils sont tous beaux…" [Regarder : Minhaj As-Sounnah An-Nabawiyah" (5/282)].

 

Et Ibn Al-Qayyim a dit la même chose :

-"Tous Ses noms sont beaux, et il n'y a absolument pas parmi eux un nom qui soit contraire à cela ; et ceci indique que toutes Ses actions sont des bienfaits purs, ils ne renferment aucun mal, car s'Il faisait le mal, on en aurait fait dériver un nom pour Lui, et Ses noms ne seraient pas tous beaux ; et ceci est faux, parce que le mal ne provient pas de Lui…" [Regarder : "Badaa'î Al-Fawaa'id" (1/171)].

 

Et il a dit :

-"Le bonheur et la récompense font partie de ce qui est exigé par Sa miséricorde, Son pardon, Sa bonté et Sa générosité ; c'est la raison pour laquelle Il joint cela à Lui-même ; tandis que le châtiment et la punition, proviennent de Ses créatures, c'est la raison pour laquelle on ne L'appelle pas Le punisseur et le châtieur, mais la différence est faite entre eux ; alors ceci est mis parmi Ses descriptions et cela est mis parmi Ses actions, même dans un seul verset, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux. Et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux} [Al-Hijr : 49-50][Regarder : "Haadi Al-Arwaah" (page 264)].

 

Et le Dr Omar Al-Achqar a dit :

-"Ce qui fait partie des caractéristiques de Ses actions ou des caractéristiques de Ses noms, n'entre pas dans les noms d'Allah, comme : "Dur en punition, rapide en punition, rapide à rendre compte, redoutable en Sa force, Celui qui élève les degrés…" [Regarder : "Les noms d'Allah et Ses attributs" (page 61)].

 

Beaucoup de gens ont dit la même chose : "Ils ont été utilisés qu'en étant joints à Lui ou pour la caractérisation sans que ce soit un nom, mais plutôt pour la description et l'information ; alors, ils ne sont utilisés qu'avec la caractéristique avec laquelle ils ont été rapportés".

 

Et il n'y a pas parmi ce que Ses plus beaux noms exigent, qu'Il ne cesse de punir en permanence, ou d'être en colère en permanence, ou de se venger en permanence ; et réfléchir à cette signification ouvre pour le cœur des horizons de compréhension concernant Ses noms et Ses attributs, et augmente la connaissance d'Allah et l'amour pour Lui ; c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) disait dans son invocation, comme ceci est rapporté dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim :

(Et le mal ne provient pas de Toi) [Regarder : "Sahih Mouslim" (771), d'après le hadith d'Ali (qu'Allah soit satisfait de lui)].

Et cela signifie : le mal n'est pas joint à Allah (qu'Il soit exalté), ni dans Son entité, ni dans Ses attributs, ni dans Ses noms, car Il possède la perfection absolue sur tous les aspects, tous Ses attributs sont des attributs de perfection pour lesquels Il est loué et on fait Son éloge avec ces attributs, toutes Ses actions sont un bien, une miséricorde, une justice et une sagesse, et tous Ses noms sont beaux ; alors, comment peut-on joindre le mal à Lui ?!

 

Plus exactement, le mal se produit dans Ses actions et Ses créatures séparément et il n'est pas en Lui (qu'Il soit glorifié), et Il possède la sagesse concernant cela que les hommes ne connaissent pas.

Cette signification est confirmée en étudiant les plus beaux noms comme les savants l'ont écrite, et ceci indique que le jurisconsulte et le prédicateur doivent faire connaître aux serviteurs leur Seigneur, en parlant premièrement de Ses plus beaux noms qui englobent Sa bonté, Sa générosité, Sa miséricorde, Sa douceur et Son pardon.

Et ceci indique aussi que c'est la meilleure manière avec laquelle on conduit les serviteurs vers leur Seigneur, et c'est le sentiment d'amour à propos duquel les savants sont d'un accord unanime en disant qu'il est le meilleur sentiment, la sensation la plus noble, et qu'il passe avant la peur et l'espoir.

 

Et l'amour n'annule pas l'espoir, ni la peur, et ils sont dans la disposition naturelle humaine ; c'est la raison pour laquelle les prophètes invoquaient leur Seigneur par crainte et espoir, avec humilité et discrétion :

{Ils concouraient au bien, et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous} [Les prophètes : 90].

 

{Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement, et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs. Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d’Allah est proche des bienfaisants} [Al-'Aaraaf : 55-56].

 

Cependant, réfléchir à la sagesse qui réside dans le fait de consacrer les plus beaux noms aux significations de la louange générale et de l'éloge générale, permet d'apprendre cette grande leçon utile dans l'appel à Allah (qu'Il soit exalté), l'éducation, la construction et l'enseignement.

Et ce n'est pas de la loyauté envers cette leçon profonde que nous la confirmions alors que nos mains sont sur nos cœurs, et nous attendons que la confirmation se termine afin de nous empresser de dire : "Oui, mais !".

 

 

Le fait que les grandes significations soient établies en étant éloignées des craintes, fait partie de leur droit ; et elles prennent leur droit aussi dans les cœurs, dans les leçons et dans la vie pratique, sans que nous soyons atteints de la maladie de la dualité [maladie de la personnalité] et de la marginalité, qui nous font penser que la confirmation de cette signification conduit à l'annulation du côté de la peur, ou de la crainte, ou de l'appréhension.

Plus exactement, ceci doit être confirmé dans son contexte avec une largesse complète, et il faut confirmer autre chose avec largesse aussi, et ce sont des significations qui se complètent, qui se soutiennent, et qui ne s'opposent pas.

 

Et si nous nous forcions à faire cela, cela nous apporterait une plus grande compréhension, et ouvrirait pour nous des portes de bien dont nous avons peut-être été privés à cause de notre empressement ; et la miséricorde d'Allah (qu'Il soit exalté) est meilleure pour nous que nos actions. Alors, ô Seigneur, fais-nous miséricorde, et ne nous livre pas à nous-mêmes !

 

****

 

Mon cerveau croyant !

 

Je remercie beaucoup mon seigneur pour le bienfait de la raison (du cerveau) et le bienfait de la foi.

L'homme devient croyant avec la raison, parce qu'on ne parle pas du tout de la foi à celui qui n'a pas sa raison, car la raison conduit à Allah (qu'Il soit glorifié) avant les textes de la religion ; c'est la raison pour laquelle il ne faut pas discuter avec l'athée en prenant comme arguments les versets du Coran et les récits des prophètes, mais il faut discuter avec lui en prenant les preuves d'Allah (qu'Il soit exalté) dans Son univers ; et parmi ces preuves, ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) a mentionné pour prouver Son existence comme le ciel, la terre, le soleil, la lune, la nuit, le jour, les âmes, les horizons, les plantes, les animaux, et toute chose :

{Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction} [Le Mont Tour : 35-36].

 

C'est le cerveau qui comprend le discours divin et qui l'analyse selon les règles de la langue, les significations des termes et les structures ; c'est lui qui coordonne ses choses équivoques, qui les met à leurs places exactes, et qui réalise ses lois dans la vie des gens.

 

J'ai rencontré beaucoup de jeunes qui s'interrogent sur la foi, et où sont les preuves catégoriques d'Allah ?

Alors, j'ai dit à l'un d'entre eux : "Il se peut que le croyant rencontre un doute ou des doutes, il se peut que lui viennent des suggestions diaboliques, et nous avons plus droit au doute qu'Ibrahim (paix sur lui) lorsqu'il dit : {"Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts", Allah dit : "Ne crois-tu pas encore ?", "Si ! dit Abraham ; mais que mon coeur soit rassuré"} [La vache : 260], comme ceci est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques, d'après le hadith d'Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui)" [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (3372), et "Sahih Mouslim" (151)].

 

Et qu'il réponde au doute, ou qu'il en soit incapable, ou qu'il s'arrête, ou qu'il l'oublie, ou qu'il patiente face au doute, et reste assidu à sa foi et à prière, sa foi reste toujours plus forte que le doute et plus ferme : {Les Bédouins ont dit : "Nous avons la foi". Dis : "Vous n’avez pas encore la foi. Dites plutôt : Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n’a pas encore pénétré dans vos coeurs. Et si vous obéissez à Allah et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos œuvres". Allah est Pardonneur et Miséricordieux} [Les appartements : 14].

Mais parle-moi de l'athée, quel est son argument pour l'athéisme ? Et comment répond-il à des pensées qui lui viennent au cerveau, et comment s'en débarrasse-t-il alors qu'elles sont très nombreuses ?!

 

Comment l'athée répond-il à l'histoire de la création qui fait que le corps inanimé devient vivant, bouge, se développe, ressent, parle, raisonne, entend et voit ?

 

 

Comment l'athée répond-il à la question de la cellule miraculeuse ? Comment existe-elle et s'est-elle constituée ? Comment s'est-elle formée à l'intérieur d'un système complet de cellules semblables à elle, afin qu'elle devienne un homme ou un animal ? Et malgré sa petite taille invisible, elle contient un noyau (Nucleus), le cerveau organisateur qui contrôle toutes les opérations vitales et qui porte l'ADN, et qui contient les instructions génétiques qui décrivent le développement biologique des êtres vivants et de la majorité des virus ; et elle est comme les grains dans le chapelet ; de plus, les gènes ont une langue avec laquelle elles parlent à la cellule, étant donné qu'elles lui transmettent des messages que la cellule lit, et elle met à exécution les instructions et les ordres contenus dans les messages avec une précision parfaite ; et la langue des gènes est composée de quatre lettres qui sont (A, C, T, G), et ses mots sont composés de trois lettres, et ces langues ont des codes pour que la cellule les comprennent.

 

Comment l'athée répond-il à la question concernant la grande galaxie qui est disciplinée dans sa trajectoire, et qui accomplit son rôle ? Et c'est un système universel qui est composé d'un ensemble immense d'étoiles, de poussières interstellaires, de gaz et de la matière sombre, et qui sont liés les uns autres avec les forces d'attraction communes, et ils tournent autour d'un centre commun ; et les scientifiques estiment d'une manière approximative le nombre des galaxies dans l'univers visible à cent millions de galaxies, et chaque galaxie contient en moyenne cent millions d'étoiles, et ce qui suit cette étoile parmi les planètes et les lunes ; et la distance moyenne entre deux galaxies voisines parvient jusqu'à 25 milliard de milliards de kilomètres, ou ce qui est équivalent à 2,5 millions d'années-lumière !!!

 

Comment l'athée répond-il à la question concernant l'âme qui circule dans le corps de l'homme, qui le quitte partiellement pendant le sommeil, et qui le quitte au moment de la mort jusqu'à un terme fixé ?

 

Comment l'athée répond-il à toute chose parfaite et bien organisée dans l'univers et la vie ; Qui est derrière cela et qu'est-ce qui se trouve derrière cela ?!

 

Est-ce que parler du hasard est une réponse scientifique.. ?

 

Combien de doutes s'exposeront à celui qui parle de hasard, afin qu'ils se transforment en question réelle et gênante pour celui qui respecte son cerveau, et afin que soit dévoilée la fausseté de cette réponse qui est éloignée de la logique de la science et de la science de la logique ?

 

Si un homme adopte l'athéisme comme doctrine, sera-t-il capable de répondre à des questions qui sont au nombre des atomes de l'univers et des cellules de l'homme, et il ne trouvera qu'une seule réponse, il dira : "L'affaire s'est produite par hasard sans aucun ordre ?!".

 

Respecte-t-il la science pure, quelqu'un qui croit aux lois universelles et aux petites lois de la physique, puis il mécroit à ce qu'il y a derrière ces lois, et renvoie au désordre, à l'équivoque, et aux réponses superficielles et naïves qui n'orientent pas le cerveau et ne guident pas le cœur :

{(Soyez) exclusivement [acquis à la religion] d’Allah, ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c’est comme s’il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond} [Le pèlerinage : 31].

 

L'athéisme est un mythe qui méprise le cerveau humain, avant d'être une doctrine qui méprise la foi.

Et rien ne respecte le cerveau comme la foi en Allah le Créateur, Celui qui a créé d'une manière excellente, qui a parfait et qui a fait à la perfection ; et Il a voulu que celui-ci soit un homme, que celui-là soit un animal, que ceci soit un arbre, que cela soit un corps inanimé, que ceci soit une lune et que cela soit une planète.

 

Quelqu'un a-t-il prétendu qu'il a créé ou qu'il a participé à la création ?

{Dis : "Voyez-vous vos associés que vous invoquez en dehors d’Allah ? Montrez-moi ce qu’ils ont créé de la terre. Ont-ils été associés à la création des cieux ?} [Le Créateur : 40].

 

Mon petit cerveau insignifiant n'acceptera pas que le ballon que mon petit enfant fait rouler, ensuite il court derrière lui, soit présent sans cause, sans effort et sans but ; alors, comment peut-on accepter que cet enfant vivant et beau soit présent sans une volonté suprême qui le supervise, et surveille sa progression dans les étapes de la création et de la vie, ensuite qui le fait retourner à elle afin de compléter la grande sagesse.

 

 

Plus exactement, comment peut-on accepter que la planète terre avec tous ceux qui s'y trouvent et tout ce qui s'y trouve, n'est pas soumise à un but précis, à une volonté et à une sagesse ? Et elle abonde de trillions de particularités dans son eau, son air, ses détails, sa lumière, ses ténèbres et ses gens qui la peuplent.

 

Ou comment peut-on accepter que cet univers avec ses régions inconnues et ses mondes immenses, ainsi que ses étendues que le cerveau et la science sont incapables de cerner ou d'explorer ses distances, ou de parvenir à ses extrémités, ou de résoudre ses symboles et ses mystères ; comment toutes ces choses à travers des années temporelles qui sont innombrables, et dans des expansions d'années-lumière dont Allah (qu'Il soit exalté) Seul connait le nombre, ensuite avec le prolongement des années et des jours, comment peut-on accepter que cela soit en vain, par un simple hasard et sans être voulu ?!

 

Les gens savent que si la prolongation des années est exempte de sagesse et de cause, elle détruit et ne construit pas, et elle corrompt et n'arrange pas ; et imagine une voiture, ou un appareil, ou une maison, ou une entreprise, qui a vieilli et est devenu antique sans qu'il n'y ait personne qui en prenne soin, ou qui répare ce qui a été abîmé, ou qui en fasse l'inspection.

 

Plus exactement, l'univers a-t-il connu une transformation d'un genre à un autre genre comme certaines théories ont imaginé, mais elles ont été incapables de le prouver, et leurs efforts continuels n'ont réussi à découvrir aucune preuve matérielle concernant ces théories ?

 Donc, au niveau du cerveau seul, la foi est l'unique réponse scientifique ; et le fait que le cerveau reste incapable de cerner, ne nuit pas, parce que c'est un cerveau limité et restreint qui ne dépasse pas les obstacles matériaux, il est comme les autres sens de l'homme.

 

Et lorsque le cerveau s'appuiera sur cette foi, il trouvera que les messages divins fortifient sa foi à la longue histoire des prophètes, au fait qu'ils se succédèrent les uns après les autres en parlant de la signification fondamentale de la croyance en l'unicité d'Allah, de l'invisible et de l'au-delà, ainsi que leur effet très important dans la vie humaine à travers ses longues époques.

Et il trouvera que le cœur avec ses sentiments, ses émotions et ses sensations, s'habitue à cette signification, il l'accepte, il se soumet à sa grandeur ; et il ressent l'amour, la miséricorde et la conviction, même lorsqu'il est négligent dans l'obéissance à Allah (qu'Il soit exalté), ensuite il retourne à Lui en demandant pardon et en demandant Sa miséricorde ; alors, il ressent la satisfaction, et il soigne la douleur de l'éloignement, de l'insouciance et de la désobéissance en glorifiant Allah (qu'Il soit exalté) et en Lui demandant pardon.

 

Et il trouvera qu'Allah (qu'Il soit exalté) le protège, le surveille, le préserve, l'aide, vient à son secours, patiente face à sa désobéissance, est tolérant envers lui, et lui donne la bonne santé, les moyens de subsistance, la force, la vie et le bonheur, sans qu'Il n'ait besoin de lui :

{Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. Je ne cherche pas d’eux une subsistance ; et Je ne veux pas qu’ils me nourrissent. En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l’Inébranlable} [Ad-Dhaariyaate : 56- 58].

 

Et la foi se transforme avec le temps, l'effort et la patience, en conviction nécessaire qui est au-dessus des preuves et des arguments, et à plus forte raison des doutes, car elle est l'argument le plus grand et la preuve la plus forte ; et avec la foi, on déduit les autres choses, et on ne déduit pas la foi des autres choses.

 

"Et rien n'est correct dans les compréhensions, si le jour a besoin d'une preuve".

 

Et même si ces théories réussissaient à prouver une transformation partielle, alors cette allégation a-t-elle l'explication de toute la vie en disant qu'elle n'est qu'une simple évolution ?

 

Est-ce que le solide inanimé évolue lui-même pour devenir un être vivant qui bouge ? Le miracle de la création est une chose étonnante !

 

L'athéisme est le plus grand mensonge dans la vie du monde, et il est en même temps le malheur humain mortel lorsqu'il domine une âme et qu'il la prive de ses particularités les plus personnelles.

 

Parmi les plus grandes caractéristiques de la foi : le fait qu'elle soit simple et complexe, car elle est le processus facile et direct avec lequel l'enfant, ou l'homme naïf, ou l'ignorant, répond aux questions concernant l'univers sans aucun effort ; et elle est le refuge vers lequel des milliers d'hommes se précipitent lorsque les portes se ferment devant leurs visages et qu'ils n'ont plus aucun moyen pour parvenir à ce qu'ils veulent.

Et en même temps, elle est la réponse fermement établie et bien réfléchie à laquelle parviennent les experts dans les sciences de l'espace, ou des animaux, ou des sciences de la nature, sans aucune hésitation ; et c'est la croyance claire que tous les croyants confirment ; ensuite, c'est la voie difficile dans laquelle la pensée est dans la confusion ; et le poète a dit vrai à ce sujet :

"A propos de Toi, ô merveille de l'univers, l'esprit s'est épuisé ; Tu as mis dans la confusion les gens doués d'intelligence, et Tu as troublé les cerveaux ; à chaque fois que mon esprit s'approche de Toi d'un empan, il s'enfuit d'un mile, il revient sur ses pas, il marche en étant aveugle, et il ne trouve pas le chemin".

 

Je comprends que l'athéisme est une pensée passagère qui n'a aucune stabilité, ni aucune fermeté, ou un doute accidentel qui mis la personne dans le doute, mais il n'est pas une réponse.

Je comprends aussi que c'est une doctrine politique ou un refus social qui pourrait venir à l'esprit de certaines personnes fâchées contre des systèmes politiques ou sociaux qui sont affiliés à la religion.

 

Mais je ne comprends pas comment la personne peut rester athée pendant une longue période, comment elle peut répondre au déluge de questions affirmatives concernant les détails de l'univers et de la vie, et comment elle peut se débarrasser de la pression des preuves provenant de la saine nature, je ne dis pas celles qui sont cachées, mais celles qui sont exposées et clairs dans tout coin, à chaque tournant et dans tout chemin ?

 

Et il se peut que tu voies comme Abdoullah Al-Qoussaymi dont l'athéisme était une pensée et une indignation contre des situations locales et régionales, et il l'a écrit dans beaucoup de ses livres qui furent une tentation pour certains de ses lecteurs à son époque ; ensuite, il termina, comme son infirmière l'a rapporté, pendant qu'il était dans le coma de sa maladie, il murmurait des versets du Livre d'Allah (Le Puissant et le Haut).

 

****

 

La connaissance d'Allah

 

Il est bon que le croyant soit avec Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) dans toutes ses situations : pendant sa force et sa faiblesse, pendant sa richesse et sa pauvreté, pendant sa joie et sa tristesse, pendant sa jeunesse et sa vieillesse, en apparence et intérieurement…

 

"Avec Allah dans les lumières de la pensée, avec Allah dans les regards furtifs,

Avec Allah dans les clignotements de l'œil pendant la somnolence, avec Allah lorsque l'on veille longtemps,

Avec Allah lorsque le cœur est en extase, avec Allah lorsque l'âme se plaint de l'ennui,

Avec Allah dans mon passé révolu, avec Allah dans mon avenir attendu,

Avec Allah dans la vigueur de la jeunesse, avec Allah pendant la faiblesse de la vieillesse,

Avec Allah avant ma vie et pendant ma vie, et après ma vie lorsqu'on sera dans les trous,

Avec Allah lorsque nous sommes sérieux, avec Allah pendant les divertissements nocturnes,

Avec Allah dans l'amour des gens pieux, avec Allah dans la haine des débauchés".

 

 

Parler des biographies des gens importants et des réformateurs parmi les grands imams de l'histoire, de l'Islam, de la science et de la civilisation, est une très bonne chose.

Mais ce qui est meilleur que cela, est de parler des biographies des prophètes et des messagers (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux), ainsi que de leur imam et de leur chef : Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

Et ce qui est meilleur que toutes ces choses et plus important, est que nous parlions de la grandeur de notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté), de Ses plus beaux noms et de Ses attributs élevés, et que nous Le connaissions, comme le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Connais Allah dans l'aisance, Il te connaitra dans la difficulté) [C'est une partie du hadith qui correspond à la recommandation du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) à Ibn 'Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) : (Protège Allah, Il te protégera…), rapporté par Ahmed (2666), At-Tirmidhi (2516), Al-Haakim (3/541), Al-Bayhaqi dans "Ach-Chîib" (10000), et d'autres qu'eux].

 

Alors, nous connaissons Allah (qu'Il soit exalté) en lisant Ses plus beaux noms et Ses attributs élevés, et en méditant sur eux.

Connaître Allah (Le Puissant et le Haut) est le soulagement de celui qui est triste, la sécurité de celui qui a peur, la gloire de celui qui est bas, la force du faible, la richesse du pauvre, et c'est le rang très élevé qui ne s'interrompt pas, ne s'arrête pas, et n'est pas affecté par la faiblesse ou la diminution.

 

Nous trouvons que tous les gens : ceux qui ont une position élevée, ceux qui sont importants, les riches, les rois, et les présidents, ont besoin d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté).

Alors, lorsque la personne est affligée par un malheur, ou qu'il lui arrive un accident, ou que la mort lui vient, ou qu'elle est angoissée ou malade, elle cherche refuge auprès d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) et elle crie : "O Allah !".

 

Même ceux qui, peut-être, ont vécu des moments pendant lesquels ils ont renié l'existence d'Allah (Le Puissant et le Haut), ou l'un d'entre eux a passé une longue période à donner des conférences et à débattre sur le reniement de l'existence d'Allah (qu'Il soit glorifié), et dès qu'il se trouve dans l'affliction et qu'il ressent la faiblesse de l'être humain, il crie en étant conscient ou sans en être conscient : "O Allah !".

 

Et Pharaon leur premier chef qui s'est enorgueilli et a dit : {"C’est moi votre Seigneur, le très-Haut"} [An-Naazi'âate : 24]. Et il a dit : {je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi} [Le récit : 38] ; et à la fin de sa vie, alors qu'il se trouvait au milieu de la mer après que la noyade lui vint, la nécessité le poussa à dire : {"Je crois qu’il n’y a d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël} [Jonas : 90]. Alors, il crut en Allah (Le Puissant et le Haut), il L'invoqua et L'appela, mais après qu'il soit trop tard ; Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Maintenant ? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs ! Nous allons aujourd’hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs} [Jonas : 91-92].

 

Il en est de même en ce qui concerne les orgueilleux qui se sont éloignés d'Allah (Le Puissant et le Haut), ou L'ont renié, et ont été trompés par les parures de la vie de ce monde, comme son pouvoir, son argent et sa beauté ; il se peut qu'ils retournent à Allah (Le Puissant et le Haut), mais après qu'il soit trop tard, et au moment du passage du monde du choix au monde de la contrainte, et du monde de l'invisible au monde du visible, et c'est un moment où sa foi ne sera d'aucune utilité à l'âme si elle n'avait pas cru auparavant ou si elle n'avait pas accompli de bien dans sa foi : {Mais leur croyance, au moment où ils eurent constaté Notre rigueur, ne leur profita point} [Le Pardonneur : 85].

 

Et chacun d'entre nous peut imaginer comment fut la fin de ces tyrans dont nous répétons souvent les noms, comme par exemple : Gengis Khan, Holako, Hitler, Staline, et d'autres qu'eux parmi les empereurs de ce monde qui n'obéissaient pas à Allah (qu'Il soit exalté).

 

Donc, pourquoi le croyant ne se dirige-t-il pas vers Allah (Le Puissant et le Haut) volontairement et de son propre choix, au lieu d'être conduit à Allah (qu'Il soit exalté) avec le fouet de la nécessité ?

 

Etre proche d'Allah (qu'Il soit béni et exalté) ne te prive de rien parmi les plaisirs licites de ce monde ou sa bonne réjouissance ; mais au contraire, être proche d'Allah (qu'Il soit exalté) développe ce plaisir, le bénit, le purifie, l'organise, et protège l'homme du foyer infecté et du marécage fétide dans lesquels il n'y a aucun bien pour l'homme dans sa vie de ce monde et de l'au-delà.

 

Les moments les plus beaux et les meilleurs sont ceux que le serviteur a passé en étant proche de son Seigneur (qu'Il soit béni et exalté), en L'évoquant, ou en Lui parlant, ou en Le remerciant, ou en L'adorant, ou dans une des affaires de sa vie de ce monde en ressentant qu'il obéit à Allah (Le Puissant et le Haut) en accomplissant cette affaire, ou en étant utile à ses frères musulmans, ou en étant au service de sa communauté, car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a élargi les domaines de bien pour Ses serviteurs, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui} [L'agenouillée : 13].

 

Il est ton Seigneur qui est proche de toi, car les battements de ton cœur, l'éclat de ton esprit, le mouvement de ton corps, le changement de ton époque, ta nuit et ton jour, toutes ces choses sont dans Sa main (qu'Il soit glorifié et exalté), absolument rien ne Lui échappe de tes affaires, et Il connait toutes tes situations.

Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) à propos de Moïse et Haaroun (paix sur eux) :

{"Ne craignez rien. Je suis avec vous : J’entends et Je vois} [Taha : 46].

 

 

Combien il est difficile pour toi d'oublier un ami proche que ton coeur a souvent palpité par amour pour lui, et tu désirais ardemment le rencontrer et t'asseoir avec lui !

Il t'est difficile d'oublier une personne généreuse qui est restée à tes côtés pendant une crise ou une affliction, ou une main qui t'a tenu pendant un moment de difficulté et de faiblesse ; alors, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est plus grand que toutes ces choses, il est plus proche de toi que la veine jugulaire ; donc, il n'est pas digne de quelqu'un qui a cru en son Seigneur (Le Puissant et le Haut) de L'oublier un seul instant de sa vie.

 

Alors, nous devons connaître Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), Ses plus beaux noms et Ses attributs élevés, ainsi que les effets de ces noms et de ces attributs dans notre vie ; car toute notre vie et la vie de ceux qui sont autour de nous parmi les humains, les êtres inanimés, les animaux, les royaumes et les astres, sont un effet parmi les effets de la grandeur d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) et de Sa puissance.

 

L'univers entier est associé dans une célébration immense, extraordinaire et abondante, qui glorifie Allah (Qu'Il soit béni et exalté), parce que les cieux, la terre, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux, et toute chose glorifient Allah (Le Puissant et le Haut), et récitent Sa louange, Sa gloire, ainsi que la reconnaissance de Sa grandeur, de Sa divinité, de Son pouvoir complet, de Sa puissance parfaite, de Son unicité, et de Son existence éternelle :

{Les sept cieux et la terre, et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier} [Le voyage nocturne : 44].

 

Alors, participons à cette grande célébration, en évoquant Allah (Qu'Il soit béni et exalté), en Le glorifiant et en Le louant.

 

Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a de beaux noms et des attributs élevés, et ces noms et attributs possèdent des degrés de servitude pour Allah (qu'Il soit exalté) et des exigences dans la vie de l'homme croyant.

C'est la raison pour laquelle il doit connaître Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec Ses noms et Ses attributs, car ils sont les connaissances les plus honorables, les plus grandes, les plus belles et les plus pures.

 

Il se peut que l'un d'entre nous lise dans l'histoire des événements passés, alors il se trouve emporté vers des récits, des histoires, des batailles et des narrations ; et il se peut qu'il vive avec ces récits jour après jour, et peut-être que beaucoup d'entre eux sont des récits imaginaires vers lesquels il est emporté juste pour le plaisir ; et malgré cela, il les suit en étant attiré par la curiosité.

 

Qu'en penses-tu lorsque la personne se rappelle qu'elle connait Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec Sa grandeur que les cerveaux ne peuvent pas cerner, que les imaginations ne peuvent pas comprendre, et que les langues ne peuvent pas contenir ?!

 

Le croyant prend une chose de cette grandeur, avec laquelle il s'illumine dans son chemin, son cœur s'apaise, et avec laquelle il dissipe les ténèbres qui l'atteignent ; et à cette époque où se sont rués sur l'humanité différents genres d'injustices, de péchés, de difficultés et d'obstacles, et l'homme en général, le musulman en particulier, souffre de plusieurs sortes de peurs, de probabilités et d'attentes, comme nous avons énormément besoin d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), de connaître Ses plus beaux noms et Ses attributs élevés, et de nous diriger vers Lui (Qu'Il soit béni et exalté), - alors qu'Il n'a pas besoin de nous -, avec notre amour, notre déification, notre évocation de Lui, et notre demande de pardon, qui seront une pureté pour nos cœurs, une provision pour notre vie dans l'au-delà, ainsi qu'une satisfaction et un rapprochement de Lui (Qu'Il soit béni et exalté).

 

O Seigneur ! Je présente ce livre par reconnaissance de Ton bienfait, pour Te remercier de Ta générosité ; des lettres remplies de glorification pour Toi, de prosternation devant Ta grandeur, de reconnaissance de Ta magnificence pour les bienfaits, et de reconnaissance des défauts, de l'insouciance, de l'ignorance et de la prétention de l'âme ; et elle n'a pas été trompée par autre chose que la largesse de Ta miséricorde, la longueur du délai que Tu accordes, et Ta patience et Ta tolérance envers ceux qui commettent les erreurs.

Alors, ô Seigneur, accepte cet éloge pour Toi, malgré la déficience de l'expression, l'hésitation de l'intention, et fais qu'il soit pour toute personne qui y a participé une récompense dans les feuilles de ses actions, ainsi qu'un pardon pour ses erreurs. Gloire et louange à Toi !

 

****

 

 

 

Les plus beaux noms d'Allah

 

D'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un ; quiconque les mémorise et connait leur signification, entrera au Paradis) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (2736), et "Sahih Mouslim" (2677)].

 

Et il est mentionné dans certaines versions du hadith un ajout qui correspond au nombre de ces plus beaux noms : (Il est Allah Celui qu'il n'y a point d'autre divinité que Lui, le Tout-Miséricordieux, le Très Miséricordieux, le Roi, le Très Saint…), jusqu'à la fin du hadith dans lequel il a énuméré quatre-vingt-dix-neuf noms d'Allah (Le Puissant et le Haut).

 

Et At-Tirmidhi est le seul à avoir rapporté cet ajout, [Regarder : "Djaamî At-Tirmidhi" (3507)] ; il a été rapporté aussi par Ibn Maajah avec une autre chaîne de transmission, [Regarder : "Sounane Ibn Maajah" (3861)] ; et il n'est pas authentique qu'il provient de la parole du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), comme les examinateurs parmi les savants et les savants du hadith sont d'un accord unanime à ce sujet, [Regarder : "Ad-Dou'âfaa" d'Al-'Ouqayli (3/15) ; "Djouz Fihi Tourouq Hadith : (Inna Lillah Tis'âat Wa Tis'ôune Isman)" d'Abi Nou'âym Al-Asbahaani ; "Al-Fawaa'id" de Tamaam (609) ; "Les noms et les attributs" d'Al-Bayhaqi (1/33) ; "Madjmôu Al-Fataawa" de Cheikh Al-Islam (6/380), (8/96-97) ; "Tafsir Ibn Kathir" (2/357) ; "Fath Al-Baari" (11/221) ; "At-Talkhisse Al-Habir" (4/172) ; "Al-Amaali Al-Moutlaqah" D'Ibn Hajar (page : 227-248) ; "Ad-Dibaaj" d'As-Souyouti" (6/47) ; "Fath Al-'Alaam Li Charh Boulough Al-Maraam" de Siddiq Hassan Khaan (1284) ; et "An-Nahj Al-Asmaa Fi Charh Asmaa Allah Al-Housnaa" de Mohammed Al-Mahmoud An-Najdi (1/49-62)].

 

Et nous faisons quelques pauses de réflexion sur ce hadith honorable et important :

 

Premièrement : les noms d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) sont nombreux, plus exactement comme notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Dis : "Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort"} [La caverne : 109].

{Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames [plumes pour écrire], quand bien même l’océan serait un océan d’encre où conflueraient sept autres océans, les paroles d’Allah ne s’épuiseraient pas. Car Allah est Puissant et Sage}  [Loqmaane : 27].

 

Donc, Allah (Le Puissant et le Haut) possède les significations de la louange, de la gloire, de la perfection, de la grandeur, de la force, de la puissance et du pouvoir, qu'aucun homme ne peut connaître, qu'aucun cerveau ne peut comprendre, et qu'aucune perception ne peut s'arrêter à l'extrême limite de leur essence ; et ce hadith ne signifie que les plus beaux noms sont restreints à quatre-vingt-dix-neuf, mais au contraire, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit, dans un hadith authentique rapporté par Ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui), en parlant à son Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) et en L'invoquant :

(Je te demande par les noms qui T'appartiennent, avec lesquels Tu T'es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre, ou que Tu as enseignés à l'une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardés secret dans Ta science de l'inconnu…) [Rapporté par Ahmed (3712, 4318), Abou Yâalaa (5297), Ibn Hibbaane (972), Al-Haakim (1/508)].

 

Et il a mentionné (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dans le hadith concernant l'intercession, qu'il se prosternera (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) sous le trône, et Allah (qu'Il soit exalté) lui fera connaître des louanges qu'Il lui enseignera, et il ne les connaissait pas auparavant, [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (7410), et "Sahih Mouslim" (193)].

 

Alors, notre seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) a des noms avec lesquels Il s'est nommé Lui-même ; Il en a révélé dans Son Livre, comme les noms présents dans le Coran, et certains les ont dénombrés jusqu'à quatre-vingt-un noms [Regarder : "Ahkaam Al-Qouraan" d'Ibn Al-'Arabi (2/340-350), à Sa parole (qu'Il soit exalté) : {C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux} de sourate "Al-'Aaraaf" ; et "Al-Qawaa'îd Al-Mouthlaa Fi Sifaatillahi wa Asmaa'ihi Al-Housnaa" d'Ibn 'Outhaymine (page : 15)] ; et Il en a enseigné (qu'Il soit exalté) à certaines de Ses créatures parmi les prophètes et les messagers, ou les anges rapprochés, ou ce qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) veut.

 

Et parmi ces noms (qu'Il soit glorifié et exalté), ce qu'Il a gardé dans la science de l'inconnu auprès de Lui, alors personne ne le connait, parce qu'Allah (qu'Il soit exalté) possède des significations de la grandeur que les créatures ne peuvent pas comprendre, car Il est le Dieu, la Vérité Evidente ; Il possède la beauté absolue, la perfection absolue, la magnificence absolue, la grandeur parfaite, et la puissance complète.

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) possède des noms et des attributs que Lui Seul (qu'Il soit glorifié et exalté) connait, mais ces quatre-vingt-dix-neuf noms ont des caractéristiques particulières, parmi celles-ci : celui qui les mémorise et connait leur signification, entrera au Paradis, comme le véridique (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit.

 

Et j'ai trouvé que lorsque la personne est atteinte d'une difficulté ou est encerclée par une affliction, elle trouve le moral, la joie et la tranquillité dans des implorations continuelles au Seigneur le Très Grand, le Tout-Puissant, parmi les invocations qu'elle mémorise et qu'elle connait ; ensuite, elle invoque Allah (qu'Il soit exalté) avec des implorations qu'elle ne connait pas, mais elle s'en rapporte aux invocations d'autres personnes, elle dit par exemple : "Je te demande ce que T'ont demandé les habitants du ciel et de la terre, ceux qui vivent sur terre et dans la mer, les habitants de ce monde et de l'au-delà, les prophètes et les véridiques, les martyrs et gens pieux, ainsi que ce que Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) T'a demandé…". Donc, ceci fait partie des beautés de l'imploration.

 

Deuxièmement : les noms d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) sont ceux qui ont été confirmés dans les textes du Coran et de la Sounnah, alors personne n'a le droit d'inventer un nom pour Allah (qu'Il soit exalté) ; et les gens ont parlé de leur Seigneur avec plusieurs genres de glorifications, de louanges, d'éloges et de biens, et c'est une affaire large dont ont parlé les savants, les gens créatifs, les hommes de lettres et les poètes ; de plus, il se peut que tu trouves un bédouin, ou un paysan illettré, ou un croyant dont la foi est récente, qui connait son Seigneur et dont le cœur bat d'amour pour Lui, alors sa langue prononce des paroles  belles et merveilleuses à propos de la glorification d'Allah (qu'Il soit exalté), de Sa louange et de Son éloge ; et ceci n'est pas étonnant, car cela correspond à parler et à faire l'éloge de Celui dont les actions sont dignes d'éloges.

Mais la parole concerne les noms d'Allah (qu'Il soit exalté), alors il n'est pas permis que ces paroles se transforment en un nom d'Allah (Le Puissant et le Haut), avec lequel on l'appelle, on Le nomme et qu'on lui attribue, parce que les noms d'Allah (qu'Il soit glorifié) sont ceux qui ont été confirmés dans le Coran et la Sounnah, il n'est permis à personne d'inventer un nom pour Allah (Qu'Il soit béni et exalté), même provenant des informations mentionnées dans le Saint Coran, car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) parle et dit, mais on ne L'appelle pas "le parleur ou le diseur", mais Ses noms (qu'Il soit glorifié) sont ce qui a été mentionné dans le Coran ou la Sounnah en tant que nom, comme par exemple : (Le Créateur, celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur, le Roi sanctissime, le Très Saint, la Source du salut et de la paix, le Puissant, le Sage, le Très Haut, le Très Grand, la Source de la sécurité, le Dominant…).

 

Je me rappelle que j'ai lu dans le livre "Al-'Aqaa'id" du cheikh Hassan Al-Bannaa (qu'Allah lui fasse miséricorde), qu'il désapprouva le fait de L'appeler (qu'Il soit glorifié) : "L'architecte de l'univers le plus grand". Et c'est une bonne chose.

 

 

Troisièmement : parmi les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté), ce qui Lui est particulier (qu'Il soit glorifié), alors il n'est pas permis d'appeler un autre que Lui par ces noms, et ces noms sont : "Ar-Rahmaane" et "Allah" : {Dis : "Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous L’appelez, Il a les plus beaux noms} [Le voyage nocturne : 110].

C'est la raison pour laquelle personne parmi les créatures ne s'est appelé par ces deux noms sans qu'Allah (qu'Il soit exalté) ne l'anéantisse, comme Il fit avec Moussaylamah lorsqu'il s'appela par le nom "Ar-Rahmaane", alors Allah (qu'Il soit glorifié) le tua, l'extermina et fit disparaître sa gloire ; et ils l'appelaient : "Rahmaane Al-Yamaamah".

Et Allah (qu'Il soit exalté) le punit avec ce qui lui arriva comme la mauvaise renommée et les paroles que les gens dirent sur lui pendant sa vie et après sa mort.

Donc, "Allah" et "Ar-Rahmaane" font partie des noms par lesquels on n'appelle personne d'autre qu'Allah (Le Puissant et le Haut).

 

Et en ce qui concerne les autres noms, il se peut qu'un autre que Lui s'appelle ainsi, comme "L'Audient" et "le Voyant parfait", car l'homme est décrit et est appelé par cela, Allah (qu'Il soit exalté) a dit dans le Saint coran : {En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l’épreuve. [C’est pourquoi] Nous l’avons fait entendant et voyant} [L'homme : 2].

 

Il en est de même pour "Ar-Ra'ouf", "Ar-Rahim", "Al-'Ali", "Al-Kabir", "Al-Khabir", et les autres noms, mais il y a entre les deux descriptions une différence comme la différence entre le Créateur et la créature, car le serviteur a de la réalité et de la description une signification qui lui convient, alors lorsque nous décrivons le serviteur en disant qu'il entend ou voit, nous parlons d'un niveau d'ouïe et de vision qui est restreint par les limites, les obstacles et les barrières, et qui a un degré particulier qu'il ne dépasse pas, tandis que notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) a les attributs les plus élevés, les plus parfaites, les plus complètes et les plus belles, que les cerveaux ne peuvent pas comprendre, et auxquels les compréhensions ne parviennent pas.

 

"L'incapacité de parvenir à la compréhension est une compréhension, et la recherche sur Son entité est une mécréance et un polythéisme".

 

Donc, il se peut qu'on appelle le serviteur par certains noms d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), mais entre la réalité du nom pour Allah (Le Puissant et le Haut) et la réalité du nom pour la créature, il y a une différence large et très grande.

 

Quatrièmement : parmi les noms d'Allah (Le Puissant et le Haut), ce qui est permis d'être mentionné seul, comme Al-'Aziz, Al-Hamid, Al-Hakim, Ar-Rahim, Al-'Alim, Al-Khabir, Al-Bassir… et d'autres noms semblables ; alors, tu L'appelles par ces noms, tu L'invoques avec eux, et tu Le connais par ces noms (qu'Il soit glorifié).

 

Et parmi les noms, certains ne sont mentionnés qu'avec leur semblable, en décrivant Allah (Qu'Il soit béni et exalté) en disant qu'Il est "Celui qui rend les choses utiles et Celui qui rend les choses nuisibles", ou "Celui qui resserre et Celui qui étend", et d'autres noms semblables qui sont opposés l'un à l'autre ; donc, si tu décrivais ton Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) en disant qu'Il est Celui qui rend les choses nuisibles seulement, ou qu'Il est Celui qui resserre seulement, ceci donnerait la fausse impression d'une signification qui ne sied pas à la gloire d'Allah (qu'Il soit exalté), à Sa générosité, à Sa grandeur, à Sa perfection et à Sa Sainteté ; c'est la raison pour laquelle ces noms ne sont pas mentionnés seuls, mais ils sont mentionnés avec leur semblable et leur opposé.

 

Cinquièmement : la signification de "la mémorisation" [Al-Ihsaa] dans sa parole (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) : (Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un ; quiconque les mémorise et connait leur signification, entrera au Paradis). Ceci comprend plusieurs choses :

 

La première : connaître ces noms et les mémoriser, de telle sorte que la personne puisse les énumérer ; et un groupe parmi les savants se sont souciés d'énumérer ces noms, comme Az-Zoudjaaj, Ibn Moundah, Ibn Hazm, Abi Haamid Al-Ghazaali, Ibn Al-'Arabi, Al-Qourtoubi et d'autres ; et parmi les contemporains : Cheikh Ibn 'Outhaymine, Omar Al-Achqar, Mohammed Al-Hamoud An-Najdi, et d'autres qu'eux parmi les écrivains et les savants qui se sont souciés de mentionner ces noms, de les énumérer, et de les prendre du Coran et de la Sounnah prophétique authentique.

[Regarder : "Al-Asnaa Fi Charh Asmaa Allah Al-Housnaa" de Sa'îd ibn Ali ibn Wahf Al-Qahtaani, et "Al-Qawaa'id Al-Mouthlaa Fi Sifaatillahi wa Asmaa'ihi Al-Housnaa" d'Ibn 'Outhaymine].

 

 

Et ceci entre dans la signification de la mémorisation des plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté), et c'est un grand mérite pour l'homme de connaître les noms d'Allah (Le Puissant et le Haut), de les réciter et d'invoquer Allah (qu'Il soit glorifié) avec ces noms ; c'est la raison pour laquelle il est bon que le croyant les rassemble sur une feuille ou un tableau, et qu'il il les mette devant ses yeux dans sa chambre ou dans sa voiture afin qu'il obtienne la bénédiction de l'évocation de ces noms et que ce soit plus facile pour lui pour les mémoriser.

 

La deuxième : parmi les significations de la mémorisation de ces noms : la connaissance de leur signification, car ces noms ne sont pas des noms symboliques, ni imaginaires, ni statiques, ni à la signification incompréhensible, mais ils sont en langue arabe bien clair ; il est demandé à l'homme de comprendre leurs significations, alors il faut absolument que l'homme lise, ne serait-ce qu'un livre abrégé, qui lui explique la signification du nom divin.

 

Donc, nous devons connaître les significations de ces noms, afin que notre récitation de ces noms ait un sens, et non pas simplement la répétition de mots dont nous ne comprenons pas la signification ; et ceci en lui-même est un gain important, qui bénit l'âme et la purifie, et qui fait s'élever le cœur, le cerveau, l'âme et la conscience vers les degrés de la perfection et des ascensions.

 

La troisième : implorer Allah (Le Puissant et le Haut) en L'invoquant par ces noms, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux.  Invoquez- Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait} [Al-'Aaraaf : 180].

Et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) aime qu'on L'invoque par ces noms ; c'est la raison pour laquelle il est dit :

 

"Ne demande rien au fils d'Adam, et demande à Celui dont Ses portes ne sont pas fermées ;

Allah se met en colère si tu arrêtes de Lui demander, et lorsqu'on demande au fils d'Adam, il se met en colère".

 

Un jour, j'ai vu un homme se mettre en colère contre un vendeur, alors il se dirigea vers la Qiblah dans la ville sacrée (la Mecque), il leva ses mains en implorant et il énuméra les plus beaux noms en une seule fois ; je fus étonné de sa mémorisation de cette énumération honorable, ainsi que de son ignorance et de son impatience, ce qui le poussa à placer ces noms à une mauvaise place et à s'empresser d'invoquer Allah (qu'Il soit exalté) par ces noms dès la première dispute personnelle, à propos de laquelle on ne savait pas s'il était injuste ou opprimé !

Donc, nous devons invoquer Allah (qu'Il soit exalté) par Ses plus beaux noms avec modération et science.

 

Et l'invocation comprend deux significations :

 

La première : l'invocation qui correspond à la demande : tu invoques Allah (qu'Il soit exalté), tu Lui demandes, et tu espères qu'Il Te donnera ce que tu désires concernant les affaires de ta vie dans ce monde et de l'au-delà parmi les choses que tu aimes et que tu souhaites, ou qu'Il te protégera de ce dont tu as peur et que tu détestes.

 

La deuxième signification : l'invocation qui correspond à l'adoration ; c'est-à-dire : adorer Allah (qu'Il soit exalté) avec ces noms, en ayant à l'esprit leurs significations, en y réfléchissant, en méditant sur ces noms, en adorant Allah (qu'Il soit glorifié) selon les exigences de ces noms, et en Le glorifiant, en Le louant, en proclamant Son unicité, en proclamant Sa grandeur, en priant, et en évoquant Allah (qu'Il soit exalté).

 

Comme l'imam Ibn Al-Qayyim (qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui fasse miséricorde) a dit :

-"Allah est savant et Il aime les savants, Il est beau et Il aime la beauté, Il est miséricordieux et Il aime les miséricordieux, Il est bienfaiteur et Il aime les bienfaiteurs…" [Regarder : "Ouddatou As-Saabirine" (page 241)].

 

 

Donc, si l'homme prend de la lumière provenant de ces plus beaux noms, s'il apprend de ces noms, s'il est éduqué sur eux et les supporte, alors il aura mémorisé les noms d'Allah (Le Puissant et le Haut).

 

Je me rappelle que j'ai lu dans le livre "Housnou At-Tanabbouh" d'Al-Ghazzi, un hadith dont les termes sont : (Prenez les caractères d'Allah). C'est un hadith qui n'est pas authentique [Regarder : "As-Silsilah Ad-Da'îfah" (2822)], mais sa signification et son but sont comme l'a mentionné Ibn Al-Qayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) en disant qu'Allah (qu'Il soit glorifié) est Pardonneur, Il aime le pardon et Il récompense ceux qui pardonnent aux gens ; Il est Généreux et Il aime la générosité ; Il cache les défauts (les péchés) et Il aime qu'on les cache ; Il est Miséricordieux et Il fait miséricorde aux miséricordieux…

 

De même que l'homme doit lire le Coran parce qu'il renferme les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté), et entre dans cela le fait que l'homme ait présent à l'esprit leurs significations ; alors, Allah (qu'Il soit exalté) sera avec lui dans toutes les situations, et il aura la confiance en Allah, le repentir à Lui, la crainte de Lui, la foi en Lui, le fait de s'en remettre à Lui, et d'autres grandes significations qui lui suffiront et avec lesquelles il réalisera le véritable sens de ces plus beaux noms.

 

La quatrième chose : avoir présent à l'esprit les significations de ces noms ; car les pire des choses par lesquelles les gens sont éprouvés, sont : l'insouciance, être plongé dans les choses matérielles de la vie et être entraîné derrière ses distractions.

 

Et le meilleur remède pour les cœurs est d'avoir présent à l'esprit la grandeur de Celui qui connait les choses cachées, ainsi que faire progresser graduellement l'âme dans les degrés de Sa connaissance et de la foi en Lui (qu'Il soit glorifié), jusqu'à qu'elle parvienne au degré suivant : (Que tu adores Allah comme si tu Le voyais), car ceci fait que la personne se dirige beaucoup plus vers les bonnes actions, et augmente son enthousiasme et son dynamisme, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, qui te voit quand tu te lèves, et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent} [Les poètes : 217-219].

 

De même que ressentir les significations de ces noms, fait que le croyant s'éloigne encore beaucoup plus des péchés et s'abstient de les commettre, il s'empresse de les abandonner, et son repentir et son retour à Allah (qu'Il soit exalté) sont plus forts, à cause du fait qu'il ressente la tristesse du cœur et l'éloignement du Seigneur, et parce qu'il se méfie de Sa colère, ou de Son blâme, ou de Sa punition (qu'Il soit glorifié) contre le serviteur pour les péchés qu'il commet.

 

Les savants suivent des chemins différents dans la compréhension du hadith et dans la manière de mémoriser les noms d'Allah (qu'Il soit exalté) ; certaines de ces manières seront citées, et les savants ne doivent pas se disputer à propos de la mémorisation des noms, ou la transformer en sujet de discussion et de querelle, car parmi les meilleures choses que ces noms engendrent : la pureté, la tranquillité, l'entente, s'abstenir de nuire aux gens, et s'abaisser devant le Plein de magnificence, jusqu'à la largesse de l'esprit, la compréhension et le discernement. Et peut-être que parmi les significations de la mémorisation des noms d'Allah : le fait qu'elle ne se transforme pas en sujet de querelle ou de discussion académique, qui ne produit pas de connaissance pour le cœur ; de plus, la recherche en science religieuse qui est calme, est une obligation absolument nécessaire pour celui qui veut suivre le chemin.

 

****

 

 

 

Le nom le plus grand !

 

"Avec Allah dans le cœur lorsqu'il s'est brisé, avec Allah lorsque les larmes ont coulé,

Avec Allah dans l'âme au-dessus du ciel, avec Allah dans le corps lorsqu'il est tombé,

Avec Allah dans les brises du matin, et le soir sous le reflet de la lune,

Avec Allah lorsque le vent souffle, et il fait avancer le nuage qui déverse la pluie, alors la vie devient radieuse, les plantes poussent, les fleurs grandissent et les fruits deviennent délicieux,

Avec Allah lorsque la blessure disparait, avec Allah lorsque l'os s'est ressoudé,

Avec Allah lorsque l'affliction s'est dissipée, avec Allah lorsque le souci a disparu,

Avec Allah dans les tranquillités du cœur, et sa soumission aux décrets et à la prédestination d'Allah,

Avec Allah lorsque la conscience s'emporte, et que le discernement s'éveille… la vue devient clair".

 

Allah (qu'Il soit exalté) s'est fait connaître à Ses créatures par des noms qui sont tous beaux et des attributs qui sont tous élevés ; alors, Allah (qu'Il soit exalté) a-t-Il un nom particulier qui soit correct d'être décrit par le nom le plus grand ? Et les gens le connaissent-ils ou ils ne le connaissent pas ? Et y a-t-il un hadith authentique qui parle de ce nom ? Et ce nom a-t-il une particularité ou une signification qui le distingue des autres noms ?

 

Certains savants ont dit qu'Allah (qu'Il soit exalté) n'a pas de nom que l'on décrit par le nom le plus grand, comme l'ont dit l'imam At-Tabari, Ibn Hibbaane, Al-Baaqilaani et d'autres, car ils ont réfuté qu'Allah (Le Puissant et le Haut) ait un nom plus grand, et ils ont dit :

-"Tous Ses noms sont beaux et tous Ses attributs sont élevés, aucune distinction n'est faite entre les noms, et il ne faut pas faire de différence entre ces noms et ces attributs".

 

Mais la majorité des savants confirment qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a le nom le plus grand, et plusieurs hadiths provenant du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ont été rapportés à ce sujet ; et parmi ces hadiths :

 

D'après Bouraydah ibn Al-Khoussayb (qu'Allah soit satisfait de lui), le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) entendit un homme invoquer Allah en disant : "O Seigneur ! Je Te demande par le fait que j'atteste que Tu es Allah, il n'y a pas d'autre divinité que Toi, l'Unique, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, Il n'a jamais engendré et n'a pas été engendré non plus, et nul n'est égal à Lui". Alors, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit : (Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, il a demandé à Allah par Son nom le plus grand avec lequel si on L'invoque, Il exauce la demande, et si on Lui demande, Il donne).

 

Ce hadith a été rapporté par les auteurs des "Sounanes", Ahmed et d'autres ; et sa chaîne de transmission est bonne [rapporté par Ahmed (21874), Abou Daawoud (1493), At-Tirmidhi (3475), Ibn Maajah (3857), Ibn Hibbaane (892), Al-Haakim (1/504), et d'autres] ; plus exactement, c'est le hadith le plus authentique qui ait été rapporté du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dans le chapitre concernant le nom le plus grand.

 

Et c'est une preuve de la présence du nom le plus grand, et qu'il fait partie de l'ensemble des noms : "O Seigneur ! Je Te demande par le fait que j'atteste que Tu es Allah, il n'y a pas d'autre divinité que Toi, l'Unique, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, Il n'a jamais engendré et n'a pas été engendré non plus, et nul n'est égal à Lui".

 

Certains se trompent en ajoutant "Al-Fard" (le Seul). Alors ils disent : "Al-Ahad, Al-Fard, As-Samad". Et le terme "Al-Fard" n'a été rapporté dans aucun des textes de la religion, ni dans le Coran, ni dans la Sounnah, ni parmi les noms que les savants ont énumérés comme étant les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté) ; alors, c'est un ajout qui n'est pas correct, et certains l'insèrent dans le hadith alors qu'il n'a aucune origine.

 

Et dans un autre hadith, d'après Anass (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit qu'un homme invoqua Allah (qu'Il soit exalté), et dit :

-"O Seigneur ! Je Te demande par le fait que la louange T'appartient, il n'y a pas d'autre divinité que Toi, le Généreux, ô Créateur des cieux et de la terre, ô Plein de magnificence et de bonté, ô Vivant, ô Eternel !". Alors, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit : (Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, il a invoqué Allah par Son nom le plus grand avec lequel si on L'invoque, Il exauce la demande, et si on Lui demande, Il donne).

 

Ce hadith a été rapporté par les auteurs des "Sounanes", et Ahmed, [rapporté par Ahmed (12150, 13081), Abou Daawoud (1495), At-Tirmidhi (3544), Ibn Maajah (3858), An-Nassaa'i (1300), Ibn Hibbaane (893), Al-Haakim (1/503-504), et d'autres]. Et ce qui précède est plus juste ; et d'autres hadiths ont été rapportés à propos de ce sujet.

 

Donc, ces hadiths indiquent qu'Allah (Le Puissant et le Haut) a un nom plus grand ; alors, ce nom est-il déterminé ? Et est-ce que c'est le nom "Allah" comme certaines personnes le disent ? Parce que le nom "Allah" est le nom auquel les autres noms sont attribués, alors on dit : "Allah le Roi, Allah le Créateur, Allah le Pourvoyeur, Allah Celui qui fait vivre, Allah Celui qui fait mourir, Allah l'Omniscient, Allah l'Audient, Allah Celui qui voit tout parfaitement…".

Et comme dans sourate "Al-Ikhlaass", c'est le nom qui indique la divinité, et qu'Il faut L'adorer (qu'Il soit glorifié) ; ou c'est "Al-Hayyou Al-Qayyoum" (le Vivant, l'Eternel), comme ceci est rapporté dans certains textes de la religion ? Ce sont des opinions des savants. 

 

 

Et il semble que bien que le premier hadith soit plus authentique, et c'est celui qui contient : "l'Unique, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, Celui qui n'a pas engendré et n'a pas été engendré, et nul n'est égal à Lui", mais si nous y ajoutions l'autre hadith aussi et que nous disions : " le Généreux, O Créateur des cieux et de la terre, O Plein de magnificence et de bonté, ô Vivant, ô Eternel", nous cernerions l'ensemble des hadiths qui peuvent renfermer le nom.

 

Et il est dit : "Le nom le plus grand est : tout nom parmi les noms d'Allah (qu'Il soit exalté) avec lequel le serviteur invoque Allah (qu'Il soit glorifié) en étant entièrement absorbé dans son invocation, de telle sorte qu'il n'y ait dans son esprit à ce moment-là qu'Allah (qu'Il soit exalté), alors celui qui se trouve dans cette situation, son invocation sera exaucée", et cette signification a été rapportée de Djâafar As-Saadiq, d'Al-Djounayd, et d'autres qu'eux [Regarder : "Fath Al-Baari" (11/224)].

Et bien que ceci soit une signification correcte en elle-même, mais ce n'est pas le nom le plus grand.

 

Le fait que le nom plus grand ait été caché et qu'il n'ait pas été précisé, a une signification ; comme Allah (qu'Il soit exalté) a caché la nuit du destin et Il ne nous l'a pas dévoilée, bien que la nuit du destin soit vraie et confirmée, mais il n'y a pas de détermination qui arrête la divergence à son sujet ; et ceci afin que les gens lui donnent beaucoup plus d'importance, qu'ils la recherchent encore plus, et afin que les gens soient différents les uns des autres en cela, car il se peut que certains parmi eux fassent des efforts pendant tout le mois de Ramadan, d'autres font des efforts pendant les dix derniers jours, d'autres font des efforts pendant les nuits impairs, et d'autres se contentent de faire un effort pendant une seule nuit, comme la nuit du vingt-sept Ramadan.

 

Il en est de même pour le fait de cacher l'heure pendant laquelle les invocations sont exaucées le jour du vendredi.

 

Et ainsi que le nom le plus grand, la personne doit saisir tous les noms confirmés, peut-être qu'elle trouvera le nom le plus grand d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Donc, l'opinion la plus juste est qu'Allah (qu'Il soit exalté) a un grand nom qui a des vertus et des particularités ; parmi celles-ci :

 

Si on demande à Allah (Le Puissant et le Haut) avec ce nom, Il donne ; et si on L'invoque avec ce nom, Il exauce les invocations ; et ce nom se trouve dans l'ensemble de notre parole suivante :

"O Seigneur ! Je Te demande par le fait que j'atteste que Tu es Allah, il n'y a pas d'autre divinité que Toi, l'Unique, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, Celui qui n'a pas engendré et n'a pas été engendré, et nul n'est égal à Lui, le Généreux, ô Créateur des cieux et de la terre, ô Plein de magnificence et de bonté, ô Vivant, ô Eternel".

 

Par conséquent, si la personne invoque Allah (qu'Il soit glorifié) avec cette invocation globale, alors à ce moment-là, elle aura invoqué Allah (qu'Il soit exalté) et elle Lui aura demandé avec Son nom le plus grand ; elle aura aussi rassemblé ce qui est rapporté des textes de la religion, surtout si elle rassemble son cœur et est concentrée dans son invocation, si elle se dirige avec sincérité vers son Seigneur, si elle s'en remet à Lui, et si elle renie l'attachement aux hommes et au fait de les convoiter.

 

Et j'ai vu beaucoup de gens affligés, blessés et tourmentés, parmi les femmes, les hommes, les faibles et ceux qui furent atteints de malheurs en eux-mêmes, ou dans leurs familles, ou leurs biens, ou leurs enfants, ou d'une manière plus générale dans leur pays, leur terre natale et leurs projets publics, qui trouvèrent un soulagement et une joie en appelant Allah (qu'Il soit exalté), en Lui parlant pour Lui demander par Son nom le plus grand, et en s'en remettant pour cela à Sa science (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et, - Allah sait mieux -, ceci ne concerne pas la personne qui invoque Allah (qu'Il soit exalté) en ayant le cœur insouciant et distrait ; et il se peut qu'elle invoque Allah (qu'Il soit glorifié) avec le nom le plus grand, et il n'y a pas de concordance entre le cœur et la langue, alors la promesse ne se réalise pas pour le serviteur complètement ; et notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) a mentionné à propos des polythéistes :

{Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu’Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu’ils [Lui] donnent des associés} [L'araignée : 65].

 

Alors, lorsque les polythéistes montent sur le bateau, ils invoquent Allah (Le Puissant et le Haut) et ils L'implorent, alors qu'ils n'ont plus aucun moyen de s'en sortir ; et à ce moment-là, dans cette situation, leurs invocations sont sincères, alors elles sont exaucées et ils sont sauvés.

 

Lorsque le serviteur se dirige vers son Seigneur, il doit se diriger vers Lui avec son cœur, sa langue et ses membres, dans un abaissement complet et un besoin complet d'Allah (qu'Il soit glorifié).

 

Certains disent : ce nom le plus grand est celui qu'Allah (qu'Il soit exalté) a mentionné dans Sa parole : {Quelqu’un qui avait une connaissance du Livre dit…} [Les fourmis : 40]. Ils ont dit :

-"Il invoqua Allah avec Son nom le plus grand, avec lequel si on Lui demande, Il donne, et si on L'invoque, Il exauce l'invocation".

 

Et certains disent : le nom le plus grand se trouve dans les lettres qui sont au début des sourates, comme (Haa Mim ; 'Ayn Sine Qaaf ; Kaaf Haa Yaa 'Ayn Saad) ; et il n'y a aucune preuve pour ces choses, mais ce sont des suggestions et des mensonges inventés qui doivent être éloignés du Livre d'Allah (qu'Il soit exalté) et de la signification de Son nom le plus grand, car Allah (qu'Il soit exalté) a parlé aux gens dans une langue arabe très claire, et il n'y a rien dans le Coran dont les gens soient incapables de comprendre les significations, bien que les gens soient différents les uns des autres dans la compréhension des significations et leurs portées.

 

 

Et certaines personnes pensent que le nom le plus grand ne peut être compris que par une catégorie particulière, comme les membres de la famille du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) par exemple ; et ceci n'est pas vrai, car Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) qui est un des quatre califes bien-guidés, et parmi les membres de la famille du prophète qui sont bien-guidés et honorés, malgré cela, lorsqu'Abou Djouhayfah (qu'Allah soit satisfait de lui) l'interrogea en disant :

-"Avez-vous autre chose de la révélation que ce qui est dans le Livre d'Allah ?". Alors, il dit (qu'Allah soit satisfait de lui) :

-"Non, je jure par Celui qui a fendu la graine et a créé l'être humain, que je ne sais pas sauf une compréhension qu'Allah donne à un homme à propos du Coran, et ce qu'il y a dans cette feuille". Je dis :

-"Et qu'est-ce qu'il y a dans la feuille ?". Il dit :

-"Le prix du sang, libérer le prisonnier en donnant une rançon, et qu'un musulman ne doit pas être tué pour un mécréant", [Rapporté par Al-Boukhari (3047), et Mouslim (1370)].

 

Donc, ce nom n'est pas une chose par laquelle une catégorie particulière est caractérisée, et il n'y a pas dans la religion d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) de féodalisme ou de particularités, sauf celui qui se rapproche d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec une science utile, ou une bonne action, ou une adoration, ou la foi, alors Allah (Le Puissant et le Haut) lui ouvre les portes de Sa science, de Son bienfait, de Sa bienfaisance et de Sa bénédiction ;  sinon la terre ne rend personne sainte, et la descendance ne rend personne sainte, mais ce sont les actions de la personne qui la rendent sainte :

 

"Abou Lahab est dans l'enfer alors qu'il est Ibn Haachim, et Salmaane est au Firdaws alors qu'il est de Khorassaane ; donc, ne pense que les liens de parenté te sauveront de l'enfer, même si tu es de Qaysse et Abd Madaane".

 

Et il y a sur certains sites de l'Internet une feuille sur laquelle sont indiqués les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté), et qu'on peut s'en servir pour la guérison ; et sur cette feuille, on a écrit pour chaque nom les genres de maladies qu'il peut guérir, en commençant par le cancer et en finissant pas le rhume ; et on a considéré que chaque nom a une particularité pour le traitement avec l'énergie vitale particulière au genre de ces maladies ; et ceci, même si l'auteur de cette feuille a fait des efforts pour l'écrire, il n'est pas obligatoire qu'il soit parvenu à la vérité en faisant cela, car ces choses ne peuvent être dites qu'avec des preuves venant du prophète (bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

Et demander à Allah (qu'Il soit exalté), L'invoquer et demander la guérison avec ces noms, en demandant à Allah (qu'Il soit glorifié) ou en les lisant sur le malade, il n'y a aucun mal à cela, mais sans déterminer des maladies spécifiques qui sont guéries avec certains de ces plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté). Et Allah sait mieux.

 

****

 

Allah

 

"Allah" est un de Ses noms (qu'Il soit glorifié et exalté) ; plus exactement, c'est Son nom le plus grand selon certaines personnes ; et c'est le nom qui est le plus répété dans le Coran et la Sounnah.

 

"Allah" est le nom le plus connu et celui qui est le plus répété sur les langues de toutes les créatures avec leurs différents langages et leurs langues différentes.

 

"Allah" est le nom qui indique la grande entité qui rassemble les attributs de la divinité et de la Seigneurie ; alors, c'est un nom qui Lui appartient à Lui Seul et personne n'a de rapport avec ce nom en dehors de Lui, et personne d'autre que Lui n'est appelé par ce nom ; et personne parmi Ses créatures ne prétend avoir ce nom.

 

"Allah" est un nom du Seigneur qui est adoré et loué que les créatures glorifient, ils proclament Sa gloire, ils le louent ; et les cieux, les sept terres et ceux qui s'y trouvent, proclament Sa gloire, ainsi que la nuit, le jour, les hommes, les génies, la terre et la mer : {Les sept cieux et la terre, et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes, c’est Lui qui est Indulgent et Pardonneur} [Le voyage nocturne : 44].

 

"Allah" est un mot composé de lettres douces, gutturales, internes et faciles ; et ce sont les lettres : (Laam, Haa, et l'allongement) ; le petit enfant, la personne étrangère qui s'est récemment convertie à l'Islam et celui qui zézaie, le prononcent facilement ; de plus, toutes les lettres de ce mot, quelle que soit la manière dont tu le déclines et le retournes, il revient à une signification parmi les significations de la divinité, alors Il est "Allah, il est "Ilaah" (Dieu), il n'y a pas d'autre divinité que Lui.

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) a ce grand nom, ainsi que les plus beaux noms et les attributs élevés qui lui sont attachés ; alors, que signifie ce nom ?

 

 

"Allah" est le Seigneur qui est divinisé par les cœurs, les âmes Le désirent ardemment, les désirs intenses aspirent à Lui, les âmes L'aiment et trouvent la joie en L'évoquant et en étant proches de Lui, elles ont envie de Le rencontrer ; et toutes les créatures ont besoin de Lui à chaque instant, à tout moment, et à chaque pensée dans leurs affaires personnelles et publiques, petites et grandes, présentes et futures, car Il est Celui qui les a créées et qui les ramènera à la vie, elles se soumettent à Lui (qu'Il soit glorifié) et elles ont besoin de Lui dans toutes leurs affaires.

 

Toute créature ressent qu'Allah (qu'Il soit exalté) l'a entourée de dons et de bienfaits, et qu'Il a déversé sur elle beaucoup de Ses bénédictions, de Sa générosité, de Sa grâce et de Ses faveurs ; alors, il est bon que le cœur de l'homme se dirige vers Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec l'amour, la glorification et l'aspiration.

 

Donc, parmi les significations du nom "Allah" : "Al-Ilaah" (le Dieu) que les cœurs désirent ardemment et que les âmes aiment, c'est la raison pour laquelle l'amour est une signification présente dans la relation du Créateur avec la créature ; Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : {Ô Croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime…} [La table servie : 54].

 

Alors, Allah (qu'Il soit exalté) aime Ses serviteurs qui L'aiment, Lui obéissent et suivent Ses ordres et Sa législation ; et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui, et sur les membres de sa famille) a établi que l'amour d'Allah (Le Puissant et le Haut) fait partie des plus grands degrés que le croyant cherche à atteindre, il a dit :

(Il y a trois choses, quiconque les a en lui, ressentira la douceur de la foi : qu'il aime Allah et Son messager plus que tout autre chose ; qu'il aime la personne et qu'il ne l'aime que pour Allah ; et qu'il déteste retourner à la mécréance comme il déteste être jeté dans l'enfer) [Rapporté par Al-Boukhari (16), et Mouslim (43)].

 

Il a établi que la douceur de la foi tourne autour de significations qui ont toutes un rapport avec l'amour : l'amour d'Allah (Le Puissant et le Haut), l'amour pour Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), et qu'il aime Allah et Son messager plus que toute autre chose ; et il est en de même pour ce qu'il déteste, car il déteste la mécréance qui correspond à renier le grand Créateur, ainsi qu'à méconnaître Sa générosité et Ses bienfaits.

 

Le sentiment d'amour est un sentiment abondant, jaillissant et débordant que le croyant ressent pour son Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté), alors il attend et il espère de son Seigneur (Le Puissant et le Haut) qu'Il l'aime ; et celui qu'Allah aime, n'a pas à avoir peur, parce que le monde entier sera pour lui des joies, de la gaieté, du bonheur et du bien, et ses affaires pendant la mort et dans l'au-delà seront un bien et seront meilleures ; car lorsqu'Allah (qu'Il soit exalté) aime le serviteur, Il élève son rang dans le Paradis, et Il le rapproche de Lui.

 

Parmi les significations du nom "Allah" : Il est le Grand dans Son entité, Ses attributs, Ses noms, Sa majesté et Sa gloire ; alors, les cerveaux ne Le cernent pas, les compréhensions ne parviennent pas à Lui, et les impressions n'arrivent pas à Sa grandeur ; c'est la raison pour laquelle les cerveaux restent dans la confusion devant Sa grandeur, car Allah (qu'Il soit exalté) est le premier sans commencement, le dernier sans fin, le dominant et il n'y a rien au-dessus de Lui, Il connait toutes les choses cachées et personne d'autre que Lui ne les connait, et Il possède les genres de grandeur, de gloire et de perfection qui ne viennent pas à l'esprit et ne peuvent pas être dénombrés.

C'est la raison pour laquelle les cerveaux sont dans la confusion à propos de la grandeur d'Allah (Le Puissant et le Haut), même s'ils peuvent percevoir un aspect de cette grandeur grâce au discernement et à la capacité dont ils ont été dotés, et ceci leur donne l'amour d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), le fait d'être proche de Lui et de L'adorer avec tout ce dont ils sont capables.

 

"Allah a dans les horizons des signes dont peut-être le plus petit est ce à quoi Il t'a guidé,

Et peut-être que parmi Ses signes qui se trouvent dans l'être humain, il y a des choses extraordinaires si tes yeux les voyaient,

Et l'univers est rempli de secrets, si tu essaies de les expliquer, tu seras épuisé".

 

Si l'homme avait la capacité de voir la grandeur de la création d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) dans les horizons, les astres ou dans l'être humain, il verrait des aspects d'une grandeur devant laquelle il ne pourrait que prononcer Son grand nom en Le glorifiant, en Le louant, en L'évoquant et en Le remerciant : "Gloire à Allah, louange à Allah, il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et Allah est le plus Grand".

 

Il possède la grandeur complète, de telle sorte que les créatures ne peuvent pas Le cerner, quels que soient les efforts qu'ils fournissent pour cela, et c'est comme Allah (Le Puissant et le Haut) a dit : {Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré} [La royauté : 4] ; et ceci à propos de certaines de Ses créatures (qu'Il soit glorifié), alors que dire de ce qui concerne Ses attributs (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

 

Les cerveaux ne peuvent pas Le cerner, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Il connaît ce qui est devant eux et ce qui est derrière eux, alors qu’eux-mêmes ne Le cernent pas de leur science} [Taha : 110]. Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut} [Al-Baqara : 255].

Et ceci fait partie des significations du grand mot "Allah", à propos duquel les cerveaux sont dans la confusion, et les compréhensions et les sciences sont incapables de parvenir à Sa grandeur ou de Le cerner.

 

"Allah" est le Dieu qui est adoré, et Celui pour qui les croyants consacrent exclusivement leurs cœurs, leur adoration, leur prière, leur pèlerinage, leurs rites, leur vie dans ce monde et leur vie dans l'au-delà :

{Dis : "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre"} [Les bestiaux : 162-163].

 

La première parole avec laquelle la personne entre par la porte de l'Islam, parvient aux degrés de la croyance en l'unicité d'Allah (qu'Il soit exalté), et s'élève dans les degrés de la servitude pour Allah (qu'Il soit glorifié), est la parole : "La Ilaaha Illallah" (Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah). Et en vertu de cette parole, le serviteur reconnait que la Seigneurie et la divinité appartiennent à Allah (Le Puissant et le Haut) Seul, et qu'Il est Celui qui est digne d'être adoré ; et les forces de l'homme, - les forces de son cerveau, de son cœur, de son corps et de ses membres -, doivent être utilisées pour la glorification d'Allah, la proclamation de Son unicité, la proclamation de Sa gloire, et la servitude pour ce Dieu Très Grand, dont l'homme est une de Ses générosité et une de Ses créatures ; car tous les atomes internes de ton entité Le reconnaissent, proclament Sa gloire et Le glorifient, que tu le veuilles ou pas, que tu en sois insouciant ou tu t'en rendes compte, que tu sois vivant ou mort, que tu croies ou mécroies ; alors, le choix restant au serviteur est d'adorer son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) de son plein gré avec ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui a ordonné, et avec ce qui est venu de la langue de Ses messagers honorables (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux).

 

J'ai vu à plusieurs occasions des hommes et des femmes qui proclamaient pour la première fois l'attestation de la foi en l'unicité d'Allah (qu'Il soit exalté), alors j'ai aperçu la marque de la lumière qui brillait sur leurs visages, le sourire sincère qui envahissait les traits de leur visage, et la joie et la gaieté les enveloppaient ; alors, que cette parole unique et facile est importante ! Que sa signification est grande ! Que sa portée est profonde ! Et que son effet sur les cœurs est grand !

L'homme est prédisposé naturellement à la servitude, car il y a dans son cœur de la dispersion, de la division et un besoin inné absolument nécessaire ; donc, soit l'homme adore son Seigneur, alors il marcherait sur les lois de l'accord et de l'harmonie avec toutes les forces de l'univers qui se trouvent autour de lui, avec ce qui se trouve à l'intérieur de lui, avec son corps, avec les atomes de son entité et avec sa vie ; ou il adore autre chose qu'Allah (Le Puissant et le Haut), alors il s'en va dans les vallées de ce monde, et il devient déchiré et dispersé. Et l'image du polythéisme ancien correspondait au fait que les gens adoraient un rocher ou un arbre, alors ils se dirigeaient vers lui avec leurs sentiments et leurs cœurs, ils le consultaient pour leurs problèmes, et ils se référaient à lui pendant leurs malheurs et leurs crises.

 

 

Cet ancien aspect est toujours présent dans beaucoup d'endroits et de régions, à cause de l'ignorance, de la faiblesse d'esprit et de la déchéance ; et il se peut que tu trouves, - comme ceci m'est arrivé plusieurs fois -, un professeur spécialiste dans les sciences précises de la biologie ou de l'astronomie, qui possède un cerveau merveilleux rempli de connaissances, mais tu le vois dans le temple en ayant la tête inclinée et il s'abaisse devant une statue qu'il a fabriquée de ses propres mains, et il a écrit sur la statue la date de fabrication : (1910) !!

 

Et cette servitude dans laquelle l'homme peut tomber s'il néglige la servitude pour Allah (qu'Il soit exalté), est représentée sous beaucoup d'autres aspects ; car par exemple, l'homme peut tomber dans la servitude des envies et de la concentration sur soi-même ; il se peut qu'il tombe dans la servitude de la matière, de ce monde, des dirhams, des dinars et des dollars ; il se peut qu'il tombe dans la servitude de la position, de la chaise et de la fonction ; il se peut qu'il tombe dans l'adoration du dirigeant, du maître et du président ; et il se peut qu'il tombe dans plusieurs genres de servitudes qui égarent l'homme, l'éloignent de la guidée d'Allah (Le Puissant et le Haut), et lui impose l'angoisse, le stress et la faiblesse dans sa vie, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Allah a cité comme parabole un homme appartenant à des associés se querellant à son sujet et un [autre] homme appartenant à un seul homme : sont-ils égaux en exemple ? Louanges à Allah ! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas} [Les groupes : 29].

 

Nous voyons de nos jours ce que l'on appelle l'adoration du diable, et comment y sont tombés des gens parmi les nations occidentales d'Europe et d'Amérique ; ils ont des rituels autour desquels ils se rassemblent, et ils se concentrent autour de ces significations qui partent de la sauvagerie, de la bestialité et de l'égoïsme, ainsi que de l'envie sexuelle et du plaisir, et le fait de s'en contenter sans penser à rien d'autre que cela ! Et comment ceci s'est étendu jusqu'à des régions et des pays islamiques, alors certains adolescents et adolescentes ont adhéré à ces clubs, ils se rencontrent dans des cérémonies, et ils font plusieurs genres de rituels qui ont un rapport avec l'adoration du diable :

{Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d’Adam, à ne pas adorer le Diable ? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, et [ne vous ai-Je pas engagés] à M’adorer ? Voilà un chemin bien droit} [Yassin : 60-61].

 

"Allah" est le nom que l'on appelle sans qu'on n'en enlève aucune lettre, alors celui qui appelle dit : "Ya Allah !" (O Allah !), ou il enlève le "Ya" et il dit : "Allahoumma" (O Seigneur !) ; comme dans beaucoup d'endroits dans le Coran et la Sounnah sous la formulation d'invocation, ou il appelle Allah (qu'Il soit glorifié) avec un appel ou l'autre, ou avec d'autres noms parmi les plus beaux noms d'Allah (qu'Il soit exalté).

 

****

 

* Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 

Le nom d'Allah "Ar-Rahmaane" (le Tout Miséricordieux) a été mentionné dans le Saint Coran 57 fois [Regarder : "An-Nahj Al-Asmaa Fi Charh Asmaa Allah Al-Housnaa" de Mohammed Al-Hamoud An-Najdi, et nous avons tiré la plupart de ces statistiques de ce livre].

Et parmi ces versets, Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux} [Al-Baqara : 163], et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Le Tout Miséricordieux S’est établi sur le Trône} [Taha : 5].

 

Et le nom d'Allah "Ar-Rahim" a été mentionné 114 fois ; parmi ces versets, Sa parole (qu'Il soit exalté) : {car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes} [Al-Baqara : 143] ; et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Mais quiconque se repent après son tort et se réforme, Allah accepte son repentir. Car, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux} [La table servie : 39], et beaucoup d'autres versets.

Et parmi les plus grands attributs de notre Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) : l'attribut de la miséricorde ; et lorsque le croyant salue son frère, il lui dit : "Que la paix et la miséricorde d'Allah soient sur vous !".

 

Alors, louange à Allah qui s'est imposé à Lui-même la miséricorde !

Et louange à Allah dont Sa miséricorde précède Sa colère !

Et louange à Allah dont Sa miséricorde englobe toute chose !

 

Cet attribut a été mentionné dans le Saint Coran à plus de 160 endroits avec ses dérivations et ses déclinaisons.

Et j'ai observé comment notre Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) a mentionné cet attribut au début de sourate "Maryam", étant donné qu'Il a dit : {C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie} [Maryam : 2].

Donc, Il a mentionné Sa miséricorde (qu'Il soit glorifié) envers un de Ses serviteurs élus et pieux, lorsqu'il invoqua son Seigneur, alors Allah (qu'Il soit exalté) se dirigea vers lui encore plus rapidement avec la miséricorde, afin d'indiquer qu'Allah (qu'Il soit exalté) est proche et que Sa miséricorde est proche de ceux qui L'adorent, qui L'invoquent et qui L'implorent.

 

 

Et au milieu de la sourate, Il a mentionné (qu'Il soit exalté) l'histoire d'Ibrahim (paix sur lui), et comment il disait à son père : {Ô mon père, n’adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux} [Maryam : 44] ; alors, il indique la grande ignorance dans le fait de s'éloigner d'Allah (Le Puissant et le Haut) et de désobéir au Tout Miséricordieux, au Très Miséricordieux, dont le droit est qu'on Lui obéisse et qu'on ne Lui désobéisse pas, qu'on Le remercie et qu'on ne mécroie pas en Lui, qu'on L'évoque et qu'on ne L'oublie pas.

Et les serviteurs doivent Le remercier et L'adorer pour Sa bienfaisance, Ses dons et Sa générosité.

 

Ensuite, il dit : {Ô mon père, je crains qu’un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable"} [Maryam : 45] ; alors, il indique le châtiment qui attend ceux qui désobéissent à Allah (qu'Il soit exalté) et s'éloignent de la guidée d'Allah (Le Puissant et le Haut) et de Son chemin ; et il le décrit comme étant un châtiment provenant du Tout Miséricordieux, et ceci correspond à enlaidir, et à trouver abominable et horrible le crime de ceux qui s'éloignent d'Allah (Le Puissant et le Haut) et de Sa religion, parce que s'Il les châtie alors qu'Il est le Tout Miséricordieux, cela signifie qu'ils ont atteint un niveau d'athéisme, de reniement, de mécréance, de désespoir et d'éloignement d'Allah (Le Puissant et le Haut) au point où ils ont mérité Son châtiment, bien qu'Il soit le plus Miséricordieux des miséricordieux.

 

Ensuite, cette sourate se termine par Sa parole (qu'Il soit exalté) : {A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour} [Maryam : 96].

Alors, Il indique cette grande signification, qui correspond au fait qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) accordera de l'amour à Ses serviteurs croyants sincères qui font de bonnes œuvres ; donc, Il les aimera et ils L'aimeront, puis Il répandra leur amour sur terre, et Il fera que l'amour soit réciproque entre eux, le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Lorsqu'Allah aime un serviteur, Il appelle l'ange Gabriel et dit : [J'aime untel, alors aime-le]. Il dit : Alors, l'ange Gabriel l'aime, ensuite il appelle dans le ciel en disant : "Allah aime untel, alors aimez-le". Et les habitants du ciel l'aiment. Il dit : Ensuite, l'acceptation lui est accordée sur terre…) [Rapporté par Al-Boukhari (3209), et Mouslim (2637)].

 

Ce sont les significations et les valeurs de la foi que le musulman doit représenter lorsqu'il lit ce grand nom.

 

Et il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Allah (Le Puissant et le Haut) étend Sa main pendant la nuit afin que se repente celui qui a commis des péchés pendant la journée ; et Il étend Sa main pendant la journée, afin que se repente celui qui a commis des péchés pendant la nuit, jusqu'à ce que le soleil se lève à l'Ouest) [Rapporté par Mouslim (2759)].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) dans le hadith Al-Qoudsi :

([O Mes serviteurs ! Vous commettez des péchés la nuit et le jour, et Je pardonne tous les péchés, alors demandez-Moi de vous pardonner et Je vous pardonnerai]) [Rapporté par Mouslim (2577)].

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent…} [Al-'Aaraaf : 156].

 

Donc, ce qui fait partie de la miséricorde d'Allah (Le Puissant et le Haut) : le fait qu'Il ait créé cent miséricordes, comme Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) l'a dit ; et parmi ces miséricordes, il y a une seule miséricorde avec laquelle les gens, les bêtes et les animaux se font miséricorde les uns aux autres, jusqu'à ce que la bête soulève son sabot au-dessus de son petit par peur de le toucher, comme il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Allah a créé cent miséricordes le jour où Il a créé les cieux et la terre, chaque miséricorde remplit ce qui se trouve entre le ciel et la terre, et Il mit sur terre une miséricorde ; alors, grâce à elle, la mère a de l'affection envers son enfant, et l'animal sauvage et l'oiseau ont de l'affection les uns envers les autres ; et lorsque le jour du jugement arrivera, Il les complètera avec cette miséricorde) [Regarder : "Sahih Mouslim" (2753), et la même chose dans Al-Boukhari (6469), et Mouslim (2752)].

 

Donc, ces choses font partie de la miséricorde qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a créée et a propagée entre Ses serviteurs parmi les hommes, les animaux, les oiseaux et d'autres.

Tandis que la miséricorde qui est Son attribut (qu'Il soit glorifié et exalté), est une autre chose qui est très grande ; et elle est derrière toute estimation, ou toute compréhension, ou toute pensée, ou toute conception ; et si les serviteurs connaissaient l'ampleur de la miséricorde d'Allah (Le Puissant et le Haut), personne n'aurait désespéré de Sa miséricorde.

 

En ce qui concerne la différence entre "Ar-Rahmaane" et "Ar-Rahim" : parmi les choses les plus proches et les meilleures que l'on puisse dire :

"Ar-Rahmaane se rapporte à l'entité divine, parce que "Ar-Rahmaane" est un nom qui indique que l'attribut est attaché au Seigneur des mondes (Qu'Il soit béni et exalté) et qu'elle se réalise en Lui.

Tandis que l'attribut "Ar-Rahim", indique les effets de cet attribut sur les créatures, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) : {et Il est Très Miséricordieux envers les croyants} [Les coalisés : 43], et Il n'a pas dit : "et Il est Tout Miséricordieux envers les croyants", mais cet attribut est mentionné en ce qui concerne Allah (Le Puissant et le Haut) seulement".

 

 

Et lorsque nous disons : "Rahim (Très Miséricordieux)", c'est comme si nous indiquions la perception et la compréhension de la grande miséricorde divine que celui qui observe, aperçoit dans des scènes innombrable et inestimables parmi les choses qu'il voit et entend.

 

La miséricorde divine apparait dans la scène représentée par le convoi bon et pieux de prophètes et de messagers (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux), qui furent envoyés à cette humanité en tant que miséricorde et guidée pour elle, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) à propos de leur chef, le dernier d'entre eux et leur imam Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) : {Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers} [Les prophètes : 107].

 

Alors, il est une miséricorde pour l'univers dans leur éducation, leur orientation, leur guidée, et la protection de leurs intérêts dans la religion et dans ce monde ; et il était (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) un modèle de miséricorde dans ses qualités morales et son comportement, même avec ses adversaires et ses ennemis.

Et il dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) aux polythéistes après qu'il ait remporté la victoire sur eux et qu'il ait conquis la Mecque :

(Que pensez-vous que je vais faire de vous ?). Ils dirent :

-"Le bien, tu es un frère généreux, le fils d'un frère généreux". Il dit :

(Partez car vous êtes libres) [Regarder : "Sirat Ibn Hichaam" (2/412), "Taarikh At-Tabari" (3/52), "Sounane Al-Bayhaqi" (9/118), "Zaad Al-Ma'âad" (3/408), "Al-Bidaayah wa An-Nihaayah" (6/567-568)].

 

Et lorsqu'on lui dit :

-"O Messager d'Allah ! Invoque Allah contre les polythéistes". Il dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Je n'ai pas été envoyé pour maudire beaucoup, mais j'ai été envoyé en tant que miséricorde) [Rapporté par Mouslim (2599)].

 

Et il invoqua Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) en faveur de personnes parmi les mécréants, comme ceci est mentionné dans le hadith authentique d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit :

-"At-Toufayl ibn 'Aamr Ad-Dawsi et ses compagnons arrivèrent pour voir le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), et ils dirent :

-"O Messager d'Allah ! La tribu de Dawse a désobéi et a refusé, alors invoque Allah contre eux". On dit :

-"La tribu de Dawse a péri". Il dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(O Seigneur ! Guide la tribu de Dawse et amène-les). Alors, ils se convertirent à l'Islam et crurent en Allah (Le Puissant et le Haut). [Rapporté par Al-Boukhari (2779), et Mouslim (2524)].

 

Je sais parfaitement que le resserrement qui se produit dans les cœurs de certaines personnes dévouées à la religion, est à cause de leur faiblesse, et de leur incapacité à rassembler entre la dévotion à la religion et la miséricorde ; et c'est la position la plus complète sur laquelle les prophètes (paix sur eux) se trouvaient.

 

Lorsque tu compares les versets concernant la miséricorde aux versets concernant le châtiment dans le Saint Coran, tu trouves qu'Allah (qu'Il soit exalté) s'est fait connaître à Ses serviteurs en général avec la miséricorde, la compassion et l'affection ; et observe Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux. et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux} [Al-Hijr : 49-50], comment Il a dit : {Informe}, afin qu'Il prépare pour cette belle information, ensuite Il a dit : {Mes serviteurs}, alors Il les a attribués à Son entité honorable pour leur témoigner de l'affection et de l'amour, comme Il a dit à beaucoup d'endroits du Coran et de la Sounnah, ensuite Il a décrit et à confirmé par Sa parole (qu'Il soit exalté) : {que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux} ; et ce sont de nombreuses confirmations linguistiques de Sa miséricorde et de Son pardon. Et lorsqu'Il mentionna le châtiment, Il ne fit pas qu'il soit un de Ses attributs, mais Il dit : {et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux}, et Il n'a pas dit : "Et que Je suis le punisseur ou le vengeur" ; et ceci est une confirmation après une confirmation de la largesse de Sa générosité et de Sa miséricorde.

 

La miséricorde apparait dans l'univers, et dans ce qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) y a placé parmi les lois et les règles en vertu desquelles la vie est devenue convenable dans l'univers, et dans lequel sont présents beaucoup des aspects de la beauté, de la miséricorde et du bonheur pour les hommes !

 

La miséricorde apparait aussi en l'homme et sa relation avec son frère l'homme, ou la relation du père et de la mère avec leurs enfants, ainsi que cette tendresse et cette affection qui sont déversées involontairement… !

Ou la relation du mari avec son épouse : {et Il a mis entre vous de l’affection et de la miséricorde} [Les Romains : 21].

Ou la relation de l'adulte avec l'enfant, et comment les gens ont été prédisposés à la compassion envers les petits et à les aimer !

Et j'ai entendu une personne honorable dire : "Je prie parfois avec l'imam dans la mosquée sacrée de la Mecque, et j'ai peur que ma prière ne soit pas acceptée à cause de la faiblesse de mon intention ; alors, j'entends un enfant qui pleure, et je pense qu'il a perdu sa mère, et mon cœur s'attendrit pour lui ou mes larmes coulent ; alors, je pense que mon Seigneur me fera miséricorde grâce à ma miséricorde envers lui, même si je n'ai rien fait pour lui".

 

Et la miséricorde apparait aussi dans les oiseaux, les bêtes et les animaux, jusqu'à ce que tu voies comment l'oiseau recouvre ces petits avec ses ailes, et comment il se penche vers eux et s'occupe d'eux !

Et le lapin arrache les poils de son ventre afin qu'il en fasse une couverture et une couchette pour ses petits ; donc, ces choses font partie des manifestations de Sa miséricorde (Le Puissant et le Haut).

 

Lorsque la miséricorde d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est ouverte, nul ne peut la retenir, et elle est représentée par un don abondant et généreux, qui n'est pas compté, ni limité, parmi les choses que nous connaissons et que nous ne connaissons pas, que nous pouvons dénombrer et que nous ne pouvons pas dénombrer :

{Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils œuvraient !} [La prosternation : 17].

 

Cette miséricorde est représentée par la sauvegarde et la protection divines pour l'homme :

{Il [l’homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’Allah} [Le tonnerre : 11].

 

Et la miséricorde est représentée par ce qui est interdit, tout comme elle est représentée par ce qui est octroyé, car lorsqu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) interdit quelque chose au serviteur, Il le lui interdit selon une sagesse, et il se peut qu'Il le protège ainsi d'un mal qui l'attend ; alors, nous louons et remercions Allah pour le don, et nous louons et remercions Allah pour l'interdiction !

 

 

Alors, ô toi, qui a été privé d'une richesse que sa main avait presque saisie, ou d'une jeune femme belle pour laquelle il avait fourni tous les efforts afin de l'obtenir, ou d'une fonction pour laquelle il a épuisé tous les efforts pour l'acquérir, rappelle-toi que la sagesse d'Allah et Sa miséricorde sont meilleures pour toi que tes efforts et tes tentatives ; donc, si ton moyen n'est pas efficace, alors remets-Lui les affaires.

 

Il se peut que l'homme s'éloigne de son Seigneur en suivant les doctrines matérielles et les comportements méprisables et infectés, ensuite la maladie le conduit à son Seigneur, alors la miséricorde d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) apparait sur ce serviteur étant donné que ce cœur se dirige vers Allah (Le Puissant et le Haut).

 

Et observe la miséricorde d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) le Généreux, dans ces genres de situations dans lesquelles les serviteurs reviennent à leur Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) après une longue vie pendant laquelle ils ont joui de différents genres de plaisirs dont Il n'est pas satisfait (qu'Il soit exalté) ; ensuite, ils sont retournés à Lui en étant soumis par le fouet de la peur, ou de l'humiliation, ou de la maladie, ou de l'incapacité ; et Il les accepte (qu'Il soit glorifié), Il leur ouvre Ses portes et Il leur donne la foi qui est le plus grand don avec laquelle ils finissent leur vie avec des significations de la satisfaction et de la tranquillité.

 

La miséricorde se manifestera et apparaitra encore plus dans l'au-delà, lorsqu'Allah (qu'Il soit exalté) descendra pour juger les serviteurs, et le Paradis et l'enfer apparaitront :

{Et quand les feuilles seront déployées, et le ciel écorché, et la fournaise attisée, et le Paradis rapproché} [At-Takwir : 10-13].

 

D'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui), le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(L'enfer et le Paradis se disputèrent, alors l'enfer dit : "On m'a accordé les orgueilleux et les tyrans". Et le Paradis dit : "Et pourquoi n'entrent en moi que les faibles parmi les gens, les pauvres et les impuissants ?". Alors, Allah dit au Paradis : [Tu es Ma miséricorde, je fais miséricorde avec toi à qui Je veux parmi Mes serviteurs]. Et Il dit à l'enfer : [Tu es Mon châtiment, Je châtie avec toi qui Je veux parmi Mes serviteurs]) [Rapporté par Al-Boukhari (4569), et Mouslim (2846)].

 

Et d'après Abou Sa'îd Al-Khoudri (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit que le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Allah dira aux habitants du Paradis : [O habitants du Paradis !], ils diront : "Nous voici, ô notre seigneur, pour que Tu sois toujours satisfait, et le bien est dans Tes mains !". Alors, Il dira : [Etes-vous satisfaits ?]. Ils diront : "Et pourquoi ne serions-nous pas satisfaits, ô Seigneur, alors que Tu nous a donné ce que Tu n'as donné à aucune de Tes créatures ?!". Il dira : [Ne vous donnerais-je pas ce qui est meilleur que cela ?]. Ils diront : "O Seigneur ! Et qu'est-ce qui est meilleur que cela ?". Alors, Il dira : [Je vous accorde Ma satisfaction, alors Je ne me mettrai jamais en colère contre vous après cela) [Rapporté par Al-Boukhari (6549), et Mouslim (2829)].

 

Donc, observe ces délices éternels, et cette miséricorde qui n'a aucune limite, lorsqu'Allah (Le Puissant et le Haut) favorise certains de Ses serviteurs en les faisant habiter dans ce grand Paradis, avec tous les genres de joies, de réjouissance des yeux et des cœurs, plus exactement, le fait de voir Son visage honorable dans les paradis élevés !

C'est la raison pour laquelle notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Dis : "ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux"} [Les groupes : 53].

 

Donc, Il les appelle alors qu'Il n'a pas besoin d'eux et qu'ils ont besoin de Lui, en leur disant qu'ils ne doivent pas désespérer de Sa miséricorde, et que leurs péchés ne doivent pas les éloigner de Lui.

 

Parmi les meilleures choses que les prédicateurs peuvent présenter aux gens : ils doivent leur faire connaître la largesse de la miséricorde divine, ils doivent les y exhorter, et ils doivent leur ouvrir les portes de la convoitise et de l'espoir en Sa miséricorde, afin qu'ils ne tombent pas dans le désespoir et le découragement ; alors, ils se précipiteraient derrière les distractions et les causes de la faiblesse sans se soucier de ce qui résulte de cela, comme la corruption du cœur et la noirceur de l'âme, comme l'exemple de celui qui soigne la maladie par la maladie.

 

Je reste souvent étonné devant l'invocation d'Omar ibn Abdel-'Aziz (qu'Allah lui fasse miséricorde), étant donné qu'il a dit :

"O seigneur ! Si je ne mérite pas d'atteindre Ta miséricorde, alors Ta miséricorde est apte à m'atteindre ; Ta miséricorde englobe toute chose et je suis une chose ; alors, que Ta miséricorde m'englobe, ô plus miséricordieux des miséricordieux !" [Rapporté par Abou Nou'âym dans "Hilyatou Al-Awliyah" (5/299)].

 

Et Soufyaane ibn 'Ouyaynah (qu'Allah lui fasse miséricorde) disait :

-"L'enfer a été créé en tant que miséricorde avec laquelle Il fait peur à Ses serviteurs, afin qu'ils fassent attention" [Rapporté par Abou Nou'âym dans "Hilyatou Al-Awliyah" (7/275)].

 

Et les savants ont établi, comme l'ont dit cheikh Abderrahmaane As-Sâadi (qu'Allah lui fasse miséricorde) et d'autres, que toute la législation islamique est basée sur la miséricorde dans ses ordres, ses interdictions, sa récompense, son châtiment, ses choses licites et ses choses interdites. [Regarder : "Tafsir As-Sâadi" (page : 143)].

 

O Toi qui T'est fait connaître à Tes serviteurs par la miséricorde ! Ne nous prive pas de Ta miséricorde, ne nous livre pas à un autre que Toi, ne nous punis pas à cause de nos péchés, et ne nous déshonore pas à cause de nos défauts !

 

 

"Et je lui ai dit : (O Seigneur ! Beaucoup de gens T'ont appelé, et Tu t'es nommé Toi-même par le Très Miséricordieux".

 

Ces vers sont du grand poète égyptien Mahmoud Ghounaym (qu'Allah lui fasse miséricorde), je les ai lus lorsque j'étais un petit garçon dans le journal de la ligue du monde islamique, et ces vers étaient ainsi :

"Et je lui ai dit : fais-Tu brûler des gens dans l'enfer, alors que Tu t'es nommé Toi-même le Très Miséricordieux".

Mais j'ai trouvé que ces vers ne sont pas corrects, ni convenables dans ce contexte, et les bonnes manières exigent que ces vers soient modifiés ; alors, qu'Allah fasse miséricorde au poète et qu'Il lui pardonne !

 

****

 

* Allah Al-Malik, Al-Maalik, Al-Maliik, (le Roi, le Possesseur)

Parmi les noms de notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) : "Al-Malik" (le Roi, le Souverain), et il a été mentionné dans le Saint coran cinq fois, dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ; Le Souverain…} [L'exode : 23]. Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain !} [Taha : 114]. Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Le Souverain des hommes} [Les hommes : 2].

 

Et Son nom (qu'Il soit glorifié) : "Al-Maalik" (le Possesseur) a été mentionné dans Sa parole :

{Maître du Jour de la rétribution} [Al-Faatiha : 4], et il y a une autre manière de lire "Al-Maalik" dans ce verset : "Malik" (le Roi du jour de la rétribution) [Regarder : "Môudjam Al-Qiraa'aate" d'Abdellatif Al-Khatib (1/8-13)].

Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Dis : "ô Allah, Possesseur de l’autorité absolue…} [La famille d'Imraane : 26].

 

Et le nom : "Al-Maliik" a été mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux, dans un séjour de vérité, auprès d’un Souverain Omnipotent} [La lune : 54-55].

 

Et Il est (qu'Il soit glorifié) "Maalik Al-Moulk" [le Possesseur de la royauté] et "Malik Al-Moulouk" [le Roi des rois], car les cous des rois et leurs toupets sont dans Sa main (Le Puissant et le Haut), et la royauté est dans Sa main, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent} [La royauté : 1]. Et Il est "Malik Al-Haq" (le Vrai Souverain) :

{Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain !} [Taha : 114], et Il possède la royauté des cieux et de la terre.

 

Donc, la royauté d'Allah (qu'Il soit exalté) est une royauté absolue, dans laquelle il n'y a absolument aucune déficience ; et les hommes sont décrits par la royauté, mais c'est une royauté passagère et restreinte, alors on dit : "Untel est le roi du pays ; et le possesseur du champ ou de la voiture" ; donc, cette royauté est limitée par un temps et un endroit particuliers, et restreinte à leur vie ou à une partie de leur vie.

 

Tu trouves de nos jours les vestiges des civilisations anciennes dans beaucoup des pays d'Allah (qu'Il soit exalté), en Europe, ou en Asie, ou en Occident ; alors, tu trouves les châteaux forts élevés, les forteresses imprenables, les édifices immenses et les grandes constructions, comme les vestiges des pharaons, les vestiges des romains, des grecs et d'autres qu'eux ; des vestiges qui indiquent que des peuples ont régné, ensuite ils périrent ; ils dominèrent pendant une période une région de la terre, ensuite Allah (qu'Il soit exalté) les fit disparaître, afin que nous soit clair que la véritable royauté Lui appartient à Lui Seul, et que les hommes ne possèdent qu'une royauté passagère et temporaire, car soit la royauté disparait et ils ne l'ont plus, ou ils disparaissent et laissent la royauté.

 

"Où sont les rois aux couronnes du Yémen, et où sont leurs couronnes ?!

Une chose inévitable les a tous atteints jusqu'à ce qu'ils meurent, et c'est comme si le peuple n'avait jamais existé".

 

Donc, la royauté des hommes est assurément une royauté partielle et limitée.

 

Et le professeur Ahmed Zaki écrivait dans "le journal Al-'Arabi" des articles magnifiques intitulés : "Des civilisations qui régnèrent, puis disparurent". Et je jure par Allah qu'il a dit vrai.

 

 

Dis-moi : Qui sont ceux qui ont possédé toute la terre ? Les gens parlent de Pharaon, d'An-Namroud, de Dhoul Qarnayn, d'Al-Iskandar Al-Maqadouni, mais aucun d'eux n'a pu posséder toute la terre, ni soumettre tous les gens à lui ; et tous ceux qui ont régné, n'ont régné que sur un royaume limité, et jusqu'à un terme compté.

Et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a fait que la lutte entre les nations, les rois et les forces en conflit, soit une loi universelle continuelle, afin que la terre ne soit pas corrompue ; alors Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes} [Al-Baqarah : 251].

Donc, aucun homme ne peut posséder toute la terre et administrer toutes ses affaires, alors que penses-tu de la grande création d'Allah et de Son royaume vaste !

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) est le Vrai Souverain, et le royaume d'Allah (qu'Il soit exalté) est un royaume complet dans lequel il n'y a absolument aucune déficience ; Il donne à Ses serviteurs lorsqu'ils Lui demandent, plus exactement, Allah (qu'Il soit exalté) donne dans le Paradis des dons qu'aucun œil n'a jamais vu, qu'aucune oreille n'a jamais entendu, et qu'aucun cœur d'homme n'a jamais ressenti, comme le véridique (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit, [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (3244), et "Sahih Mouslim" (2824)].

Et notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils œuvraient !} [La prosternation : 17].

 

Et l'habitant du Paradis qui sera au plus bas degré du Paradis, aura différents genres de délices éternels, des maisons et des palais larges, et différents genres de splendeurs, de beautés, de plaisirs, de richesses et de rangs élevés, qui ne viennent pas à l'esprit et que personne ne peut imaginer ; car l'habitant du Paradis qui sera au plus bas degré, aura ce monde qui sera multiplié par dix [Comme ceci est mentionné dans "Sahih Al-Boukhari" (7437), et "Sahih Mouslim" (182, 187)], ce monde depuis qu'Allah (Le Puissant et le Haut) l'a créé jusqu'à la fin de la vie ; alors, que penses-tu de ceux qui seront dans les degrés les plus élevés, car le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit dans un hadith :

(Les habitants du Paradis verront les habitants des demeures au-dessus d'eux comme vous voyez l'étoile brillante qui est éloignée à l'horizon à l'Est ou à l'Ouest, à cause de la différence de degré qu'il y a entre eux). Ils dirent : "O Messager d'Allah ! Ce sont les demeures des prophètes, et personne d'autre qu'eux n'y parviendra ?". Il dit : (Mais certainement, je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main ! Des hommes qui ont cru en Allah et ont cru aux messagers) [Rapporté par Al-Boukhari (3256), et Mouslim (2831)].

 

Ceci est une partie des délices qu'Allah (qu'Il soit exalté) accordera à certains de Ses serviteurs, alors que penses-tu des habitants du Firdaws élevé, qui est le degré le plus élevé du Paradis, le toit du Paradis, et au-dessus de lui se trouve le trône du Tout Miséricordieux (qu'Il soit glorifié et exalté) ?!

Car Allah (qu'Il soit exalté) donne des dons sans compter, et Il donne à Ses serviteurs ces dons abondants et ceci ne diminue en rien de ce qui est auprès de Lui ; Il a dit (qu'Il soit glorifié) dans le hadith Al-Qoudsi :

([Si les premiers d'entre vous jusqu'aux derniers, les hommes et les génies, se tenaient debout dans un même champ et Me demandaient, et que Je donne à chaque personne ce qu'elle demande, - c'est-à-dire : jusqu'à ce que s'arrêtent toutes les demandes parmi ses souhaits qui lui viennent à l'esprit -, ceci ne diminuerait en rien de ce qui est auprès de Moi sauf comme ce que l'aiguille diminue de la mer lorsqu'on l'y plonge]) [Rapporté par Mouslim (2577)].

 

Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit dans Son Livre Saint :

{Dis : "ô Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux ; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent. Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit, et Tu fais sortir le vivant du mort, et Tu fais sortir le mort du vivant. Et Tu accordes attribution à qui Tu veux, sans compter"} [La famille d'Imraane : 26-27].

 

Et regarde comment Il a parlé du fait d'arracher l'autorité, parce que lorsque les hommes possèdent quelque chose, ils s'y accrochent et y donnent beaucoup d'importance, alors cette chose n'est pas prise d'eux avec facilité et calme, mais elle est arrachée ; ensuite, cette chose les laisse pendant qu'ils sont vivants, ou ils la laissent alors qu'ils sont morts.

 

Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a dit à propos de Son entité :

{A Lui, [Seul,] la royauté, le jour où l’on soufflera dans la Trompe} [Les bestiaux : 73].

Donc, la royauté appartient à Allah (Le Puissant et le Haut) dans toutes les situations, mais ceci sera apparent aux gens le jour du jugement, lorsque les affaires seront dévoilées et apparaitront, lorsqu'ils se déplaceront du monde de l'invisible au monde du visible, et que l'information sera visible de leurs propres yeux, et personne ne pourra y échapper ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a dit à propos de Lui-même :

{Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain !} [Taha : 114].

 

Alors, Son royaume (qu'Il soit glorifié et exalté) est apparent dans ce monde pour les connaisseurs, les savants et ceux qui réfléchissent ; tandis que dans l'au-delà, tout le monde verra cela et l'apercevra, c'est la raison pour laquelle il est mentionné dans le hadith authentique :

(Allah (Le Puissant et le Haut) pliera les cieux le jour du jugement, ensuite Il les prendra avec Sa main droite, puis Il dira : [Je suis le Roi, où sont les tyrans ? Où sont les orgueilleux ?]. Ensuite, Il pliera les terres avec Son autre main, puis Il dira : [Je suis le Roi, où sont les tyrans ? Où sont les orgueilleux ?]) [Rapporté par Al-Boukhari (7412) en résumé, Mouslim (2788), et Abou Daawoud (4732)]. Et lorsque le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit ce hadith, le minbar trembla avec lui. Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qui a rapporté le hadith, dit : "Jusqu'à ce que je regarde le minbar bouger de son endroit le plus bas, et jusqu'à ce que je dise : Fera-t-il tomber le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ?". Et ceci à cause de la grandeur de la signification de sa parole (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

 

Donc, la royauté appartient à Allah (qu'Il soit exalté), personne n'est associé à Lui dans la royauté, comme Il a dit à propos de Lui-même :

{Et dis : "Louange à Allah qui ne S’est jamais attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en la royauté…} [Le voyage nocturne : 111]. Alors, la véritable royauté appartient à Celui qui a commencé la création, et est le Seul à posséder la Seigneurie et la direction des affaires, c'est Allah, Il n'a pas d'associé en cela, toute la royauté Lui appartient, et toute l'affaire Lui appartient.

 

Et parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : Il est "le Seigneur des hommes", "le Roi des hommes", "le Dieu des hommes", comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Dis : "Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. Le Souverain des hommes,  Dieu des hommes, contre le mal du mauvais conseiller, furtif, qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, qu’il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain"} [Les hommes : 1-6].

Et malgré les répétitions qui se trouvent dans le verset, il est au plus au degré de l'éloquence, de la créativité et de la beauté, et s'Il avait dit : "le Seigneur des hommes, leur Roi et leur Dieu", sa douceur et sa beauté seraient parties !

 

Et Il est : {Maître du Jour de la rétribution} [Al-Faatiha : 4], et "le Roi du jour de la rétribution" comme dans une des lectures du verset ; et ce royaume apparaitra dans cette grande situation le jour du jugement. Car Il est celui qui dirige les affaires de Ses créatures dans leur vie de ce monde et de l'au-delà, et Il est Celui qui ordonne et qui interdit avec Sa législation, Ses Livres et ce qu'Il a fait descendre sur Ses serviteurs. Et ceci est la véritable royauté, parce que le Roi est Celui qui a le droit d'ordonner et on Lui obéit, Il interdit et on Lui obéit, Il adopte les traditions, Il établit les lois, Il montre ce qui est licite et ce qui est illicite, Il montre la vérité et le faux, ainsi que la guidée et l'égarement ; et toutes ces choses proviennent d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), avec ce qu'Il a révélé dans Ses Livres et ce avec quoi Il a envoyé Ses messagers.

 

Le jugement appartient à Allah (qu'Il soit exalté) dans ce monde et dans l'au-delà, alors il n'est permis à personne de s'appeler le roi des rois, comme il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Le nom le plus vil auprès d'Allah est un homme qui s'est appelé : le roi des rois ; il n'y a pas de roi sauf Allah) [Rapporté par Al-Boukhari (6206), et Mouslim (2143)]. Car Allah (qu'Il soit exalté) est le Roi des rois, tandis qu'en ce qui concerne les hommes, leur royaume est limité et compté ; et si le cœur du serviteur croyant est rempli de cette signification, l'image est modérée à ses yeux, et il comprend que la richesse, la force et la gloire appartiennent à Allah Seul, et que l'affaire est dans Sa main (qu'Il soit glorifié) ; alors si le serviteur demande, qu'il demande à Allah, et s'il demande de l'aide, qu'il demande de l'aide à Allah (Qu'Il soit béni et exalté).

 

"Demande ta subsistance à Allah de ce qui est dans Ses trésors, car l'ordre de ton Seigneur est : "Sois" et la chose est".

 

Et tu peux voyager dans les horizons, travailler à la force de tes bras, marcher à la force de tes jambes, et faire fonctionner ton cerveau du mieux que tu le peux, alors tu cultives, tu construits, tu travailles, tu réalises et tu inventes, mais tu es marqué par les liens de la servitude, tu es l'esclave de Celui qui t'a créé (qu'Il soit glorifié et exalté) ; et sache que la servitude pour Allah (Le Puissant et le Haut) avec cette signification est le summum de la liberté, car le servitude est libre tant qu'il est satisfait, et celui qui est libre est un esclave tant qu'il convoitise.

 

"J'ai obéi à mes désirs, alors ils m'ont rendu esclave ; et si j'avais été satisfait, j'aurais été libre".

 

La foi en ce nom honorable augmente la convoitise du serviteur pour ce qui est auprès d'Allah (qu'Il soit exalté) et la persistance dans la demande, alors il demande à son maître la Vérité Absolue, et Il lui accorde le fait de s'abstenir de ce que les gens possèdent, donc il ne s'abaisse pas devant eux, et il ne déverse pas son humanité et son honneur par convoitise et désir pour ce que celui-ci ou celui-là possède, mais au contraire il utilise ses forces, son énergie et sa capacité pour réussir, exceller et obtenir ce qu'il veut, en demandant l'aide d'Allah (qu'Il soit exalté) et en se détournant des autres.

 

****

 

* Allah Al-Qouddousse (le Très Saint, le Très digne de sanctification)

 

Parmi les noms d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) : "Al-Qouddousse", et il est mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ; Le Souverain, le très digne de sanctification…} [L'exode : 23]. Et dans Sa parole (Le Puissant et le Haut) :

{Ce qui est dans les cieux et ce qui sur la terre glorifient Allah, le Souverain, le Très digne de sanctification, le Puissant, le Sage} [Le vendredi : 1].

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) disait dans son inclination et sa prosternation :

(Très digne de glorification et très digne de sanctification, Seigneur des anges et du Saint-Esprit [l'ange Gabriel]) [Rapporté par Mouslim (487)].

 

Il glorifiait (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) avec différents genres de glorifications, et il disait après qu'il ait terminé la prière d'Al-Witr :

(Gloire et pureté au Roi le très digne de sanctification, Gloire et pureté au Roi le très digne de sanctification, Gloire et pureté au Roi le très digne de sanctification), et il élevait sa voix la troisième fois [Rapporté par Ahmed (14813, 20218), Abou Daawoud (1430), et An-Nassaa'i (1699, 1732)].

 

Les significations du nom d'Allah (qu'Il soit exalté) : "Al-Qouddousse" :

 

"Al-Qouddousse" fait partie des plus beaux noms d'Allah, et il est tiré d'Al-Qouds, ou Al-Qoudsiyah, ou Al-Qadaassah, et cela signifie : la pureté (la sainteté).

 

Donc, parmi les significations "d'Al-Qouddousse" : Celui qui est purifié des défauts, Celui qui est très au-dessus de la déficience et au-dessus du fait d'avoir un enfant, un associé et une compagne ; Celui qui est très au-dessus de toute description qui ne convient pas à Sa majesté, à Sa perfection et Sa grandeur, ainsi que de toute description déficiente qui ne Lui convient pas (Le Puissant et le Haut) ; alors, Il est très au-dessus de ces descriptions, même si cette déficience est une perfection en ce qui concerne les créatures, comme le sommeil qui est une caractéristique des créatures et c'est une perfection en ce qui les concerne ; et le serviteur qui ne dort pas, recherche la guérison et le traitement, mais le sommeil est une déficience en ce qui concerne Allah (Qu'Il soit béni et exalté), c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) s'est purifié Lui-même du sommeil.

 

Parmi les significations "d'Al-Qouddousse" : Celui qui est caractérisé par les attributs de la perfection, car les attributs d'Allah (qu'Il soit exalté) ne ressemblent absolument pas aux caractéristiques des créatures.

 

Alors, Allah (qu'Il soit exalté) est Celui qui est glorifié et au sujet de qui les serviteurs disent : "Gloire et pureté à Lui, gloire et pureté à Lui", et ils veulent par cette parole glorifier Allah (qu'Il soit exalté), c'est-à-dire : purifier Allah (qu'Il soit exalté) de toutes les significations de la déficience, et confirmer pour Lui toutes les significations de la perfection et la beauté (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Parmi les significations "d'Al-Qouddousse" : Celui qui détient la bénédiction et la générosité ; et il se peut qu'il y ait parmi ces significations : le saint et le béni, comme : la terre sainte, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ô mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite…} [La famille d'Imraane : 21], c'est-à-dire : la terre bénie dont Nous avons béni les alentours, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni les alentours…} [Le voyage nocturne : 1].

Alors, Allah (qu'Il soit exalté) est le Détenteur de la bénédiction, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent} [La royauté : 1], {Qu’on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’univers} [Le discernement : 1].

 

La bénédiction provient de Lui et la bénédiction va vers Lui, et Il est le Détenteur de la bénédiction qui bénit Ses serviteurs ; alors, Il bénit leurs actions et leurs heures, et Il bénit avec ce qu'Il veut, il n'y a aucune limite à Sa bénédiction (qu'Il soit glorifié et exalté) ; et la bénédiction signifie : le bien abondant, vaste et grand.

 

Ce sont quelques significations de la bénédiction, et il se peut que la bénédiction se trouve dans une petite quantité de subsistance, alors son utilité devient grande ; et il se peut que la bénédiction soit placée dans la vie, alors Allah (qu'Il soit exalté) facilite dans cette vie les actions magnifiques et les nombreuses réalisations qui ne viennent pas à l'esprit, jusqu'à ce que tu trouves un homme qui est mort à quarante ans et sa réputation remplit les horizons grâce à une science qu'il a propagée, ou une innovation, ou une invention, ou une justice qu'il a établie ; ou il se peut que l'argent soit béni, alors Allah (qu'Il soit exalté) bénit la petite quantité d'argent, puis il augmente, il se développe et il est dépensé dans les chemins du bien ; contrairement à celui qui a été privé de la bénédiction, car il se peut qu'il ait beaucoup d'argent ou une vie longue, et de grandes opportunités, mais malgré cela, il n'en profite pas et il n'en tire aucune utilité.

Donc, si Allah (qu'Il soit exalté) bénit la subsistance, ou les actions, ou la science, ou la vie, alors ceci augmente les actions, les bénit et les purifie.

 

Et parmi les significations "d'Al-Qouddousse" : Celui que les cœurs des créatures sanctifient, ainsi que les langues des hommes, des anges et d'autres qu'eux ; plus exactement, Il se sanctifie et Il se purifie Lui-même (qu'Il soit glorifié), et ceci est présent en abondance dans le Saint Coran.

 

 

Et parmi les effets "d'Al-Qouddousse" : le fait que Ses bien-aimés soient des saints, comme il est mentionné dans l'Evangile que le dernier prophète fera la conquête de Bakkah avec dix mille saints.

Que cette parole est belle à propos de Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) et des compagnons de Mohammed, afin de faire l'éloge de leur mérite, par respect pour eux et pour élever leur rang (qu'Allah soit satisfait d'eux) ; qu'Allah nous donne leur amour et nous ressuscite avec eux !

 

****

* Allah As-Salaam (la Source du salut et de la paix)

 

Parmi les noms d'Allah (qu'Il soit exalté) : "As-Salaam" ; alors, As-Salaam est un des noms du Roi (qu'Il soit glorifié) :

{C'est Lui Allah, nulle Divinité que Lui. Le Roi, le Très digne de sanctification, la Source du salut et de la paix…} [L'exode : 23].

 

La signification "d'As-Salaam" est : Celui qui est sain et dont l'entité, les noms, les attributs et les actions, sont sains, alors ils ne sont pas atteints par les défauts, ni la déficience, comme les caractéristiques des créatures en sont affectées.

 

"As-Salaam" : Celui qui répand la paix parmi les créatures, car la vie, depuis qu'elle fut créée, est remplie de périodes de sécurité, de paix, de calme et de satisfaction ; alors, Allah est la Source de la paix et la paix provient de Lui, comme il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(O Seigneur ! Tu es la Source de la paix, la paix provient de Toi, béni sois-Tu, ô Plein de majesté et de munificence) [Rapporté par Mouslim (591)].

 

Et on est étonné de celui qui répète ce nom majestueux, ensuite sa vie se transforme en guerre qui ne s'apaise pas avec les proches parents et les gens éloignés, et à tous les niveaux : psychologique, comportemental, intellectuel et familial.

Alors, où est la paix avec soi-même qui se reflète en tant que paix avec l'univers, la vie et les gens ?!

 

"As-Salaam" : Celui qui est sain de toute déficience, alors Sa vie (qu'Il soit glorifié) est exempte de mort, de sommeil et de somnolence, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même (Al-Qayyoum). Ni somnolence, ni sommeil ne Le saisissent…} [Al-Baqara : 255].

Donc, Allah (Le Puissant et le Haut) possède la perfection absolue dans Sa vie, et Il est complètement exempt de toute déficience dans Sa vie, alors Il n'est pas atteint par la déficience, ni la mort, ni la maladie, ni l'incapacité, ni le sommeil, ni la somnolence.

 

Allah (Le Puissant et le Haut) est exempt de toute déficience dans le fait de subsister par Lui-même ; alors, Il est exempt de la lassitude, de l'incapacité et la fatigue ; et les juifs L'ont décrit ainsi, et ils ont prétendu qu'Il a été fatigué après la création des cieux et de la terre, alors Il s'est reposé le septième jour, et c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {En effet, Nous avons créé les cieux et la terre, et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude} [Qaf : 38]. Et lorsqu'Il veut une chose, Il lui suffit de donner l'ordre (qu'Il soit glorifié) :

{Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : "Sois", et c’est} [Yassin : 82].

 

Allah (qu'Il soit exalté) est la Source de la paix dans Sa science, car Sa science (qu'Il soit glorifié et exalté) est exempte de la disparition, de l'ignorance, de l'hésitation et du doute, c'est la raison pour laquelle on l'appelle une science, et on ne l'appelle pas une connaissance, parce que la connaissance est précédée d'ignorance ; donc, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) possède la science absolue et complète, qui est conforme à la réalité des faits, et cette science n'est absolument pas affectée par une déficience ; de plus, le passé, le présent, le futur, ce qui est proche et ce qui est éloigné, sont égaux auprès d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), et aucun secret ne Lui échappe :

 

{Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il n’y ne soit leur sixième, ni moins, ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient} [La discussion : 7].

{Sont égaux pour Lui, celui parmi vous qui tient secrète sa parole, et celui qui la divulgue, celui qui se cache la nuit comme celui qui se montre au grand jour} [Le tonnerre : 10].

 

Ses paroles (Le Puissant et le Haut) sont exemptes du mensonge et de l'injustice, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Et la parole de ton Seigneur s’est accomplie en toute vérité et équité} [Les bestiaux : 115], la vérité dans les informations et l'équité dans les lois ; alors, Allah (qu'Il soit exalté) possède la perfection dans Ses paroles concernant les lois de la législation ou la prédestination, c'est la raison pour laquelle la législation d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) est une sagesse et une science ; et le Coran qu'Allah (qu'Il soit glorifié) a fait descendre sur Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), dans lequel se trouvent les secrets et les grandes significations avec lesquels l'humanité est guidée et suit le chemin de la droiture dans les affaires de sa religion et de sa vie dans ce monde, mais les musulmans ont négligé cette science, ils se sont contentés de l'imitation et de la répétition, et ils ont été incapables d'inventer et d'innover, alors leur situation a abouti à ce que les gens voient à cette époque, comme le retard, l'ignorance et le déclin.

 

 

La royauté d'Allah (Le Puissant et le Haut) est exempte de tout adversaire, ou associé, ou égal, ou prétendant ; alors, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) n'a pas d'associé dans la royauté, car la royauté Lui appartient à Lui Seul dans ce monde et dans l'au-delà.

 

Et le jugement d'Allah (Le Puissant et le Haut), ainsi que Son décret, sont exempts d'injustice et de tyrannie, c'est la raison pour laquelle Il a dit (Le Puissant et le Haut) dans le hadith Al-Qoudsi :

([O Mes serviteurs ! Je me suis interdit l'injustice à Moi-même, et J'ai établi qu'elle est interdite entre vous, alors ne soyez pas injustes les uns envers les autres]) [Rapporté par Mouslim (2577)].

 

Donc, étant donné que Sa justice est parfaite (qu'Il soit glorifié), Il a nous expliqué cette affaire, et Il a ordonné à Ses serviteurs de ne pas être injustes les uns envers les autres ; alors, après avoir établi (qu'Il soit glorifié) qu'Il s'est interdit l'injustice à Lui-même, Il a dit : {Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs} [Les versets détaillés : 46].

 

Il a ordonné à Ses serviteurs d'être distingués par cette grande description, qui correspond à ne pas être injustes les uns envers les autres, à être éduqués sur cette grande qualité, et à adorer leur Seigneur avec cette signification, car Allah (qu'Il soit exalté) est juste, Il aime la justice et les justes ; Il est Omniscient (Sachant parfait), Il aime la science et les savants ; Il est beau, Il aime la beauté et ceux qui sont beaux ; Il est généreux, Il aime la générosité et les généreux ; et ce sont Ses attributs (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et Il est exempt de toute déficience dans ce qu'Il fait, dans ce qu'Il donne, dans ce qu'Il interdit, et dans ce qu'Il cache à Ses serviteurs, alors Il ne cache rien par avarice, ni par insuffisance, - loin de Lui cela (qu'Il soit glorifié et exalté) -, mais c'est par la sagesse absolue qu'Allah (Le Puissant et le Haut) connait, parce que la richesse est ce qui convient le mieux à certains serviteurs, et la pauvreté est ce qui convient le mieux à d'autres serviteurs : {Allah étend largement Ses dons ou [les] restreint à qui Il veut} [Le tonnerre : 26] ; de même que parmi Ses serviteurs, la santé est ce qui leur convient le mieux, tandis que la maladie est ce qui convient le mieux à certains, et une situation particulière convient mieux à certains et une autre situation convient mieux à d'autres ; et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) connait mieux Ses serviteurs et Il est le plus sage.

 

Donc, tous les attributs d'Allah (Le Puissant et le Haut) sont exempts de toute déficience, alors ils sont exempts de toute ressemblance avec les créatures ou d'être identiques à eux, ils sont exempts de toute comparaison à une chose parmi les affaires des créatures, ils sont exempts de tous les genres de déficiences par lesquels les serviteurs sont habituellement affectés, car les serviteurs sont affectés par des choses qui sont propres à eux parmi les genres de fléaux et de maladies qui sont propagés dans ce monde et qu'Allah (qu'Il soit exalté) a prédestinés dans la vie par Sa sagesse ; tandis que Lui (qu'Il soit glorifié), "As-Salaam" fait partie de Ses noms, et il indique qu'Il est exempt et purifié (qu'Il soit glorifié) de toutes ces déficiences, c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a fait que le salut des croyants entre eux soit "As-Salaam", comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Leur salutation au jour où ils Le rencontreront sera : "Salaam" [paix]} [Les coalisés : 44] ; et Allah (qu'Il soit glorifié) a ordonné aux croyants de se saluer, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant d’Allah, bénies et agréables} [La lumière : 61].

Donc, le croyant se salue lui-même, il salue ses frères croyants, et il leur adresse cette salutation dans laquelle se trouve une référence directe à un des noms d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), qui est : "As-Salaam".

 

"O seigneur ! Tu es La source de la paix, et il n'y a de paix que Ta satisfaction, ô Seigneur ; et toute affaire que tu décrètes, renferme le bien, même si nous ne le connaissons pas".

 

Et parmi les significations "d'As-Salaam" : Il est celui qui salue Ses serviteurs dans ce monde et dans l'au-delà, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Paix sur Noé dans tout l’univers !} [As-Saafaate : 79] ; {"Paix sur Abraham"} [As-Saafaate : 109] ; {"Paix sur Moïse et Aaron"} [As-Saafaate : 120] ; {Et paix sur les Messagers} [As-Saafaate : 181].

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Dis : "louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu’Il a élus !"} [Les fourmis : 59].

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin !} [Taha : 47].

 

Et ceci est un jugement et un décret provenant de Lui (qu'Il soit glorifié et exalté) que ceux-là sont en sécurité dans ce monde et dans l'au-delà, même s'ii se peut qu'ils soient affectés dans ce monde par certaines choses qui affectent les serviteurs, sauf qu'Allah (qu'Il soit exalté) met dans leurs cœurs de la conviction, de la tranquillité, de la sécurité et de la foi, qui transforment leur malheur en bonheur et en joie dans lesquels ils vivent, grâce à la satisfaction et à la tranquillité qui se trouvent dans leurs cœurs pour le décret d'Allah (qu'Il soit exalté) et ce qu'Il a prédestiné. Comme Sâad ibn Abi Waqqaasse (qu'Allah soit satisfait de lui) qui était un homme dont les invocations étaient exaucées, et il devint aveugle, alors on lui dit :

-"Ne vas-tu pas invoquer Allah (Le Puissant et le Haut) ?!". Il dit :

-"Je jure par Allah que ma satisfaction pour le décret d'Allah (qu'Il soit exalté) en moi-même est plus aimée pour moi que ce que je désire !".

 

 

Ce grand nom "As-Salaam" indique qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) possède la perfection dans tous Ses noms, dans tous Ses attributs, et absolument aucun de Ses noms et aucun de Ses attributs n'est affecté par la déficience, ni par le défaut.

 

Donc, O Seigneur, Tu es la Source de la paix, la paix provient de Toi, béni et exalté sois-Tu, ô Plein de majesté et de munificence !

 

Louange à Allah qui s'est fait connaître à Ses serviteurs avec ces noms et ces attributs, et qui leur a inspiré de L'évoquer, de Le remercier, de Le connaître avec Ces noms (qu'Il soit glorifié et exalté), et de L'adorer avec eux en prononçant leurs lettres et leurs mots, en les mémorisant, en comprenant leurs significations, et en implorant Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec eux dans les invocations et les supplications.

 

O Seigneur ! Tu es la Source de la paix, la paix provient de Toi ; alors, fais-nous vivre, ô notre Seigneur, dans la paix !

 

****

 

* Allah "Al-Moumine" (la Source de la sécurité)

 

Ce nom "Al-Moumine" est mentionné à la fin de sourate "Al-Hachr" [L'exode] :

{C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui. Le Roi ; le Très digne de sanctification, la Source du salut, de la paix et de la sécurité…} [L'exode : 23].

 

Et parmi ses significations : le Digne de confiance qui lorsqu'Il fait une promesse, Il tient sa promesse : {Allah, vraiment, ne manque jamais à Sa promesse} [La famille d'Imraane : 9] ; alors, Il réalise pour Ses serviteurs dans ce monde la subsistance, le pardon, la bonne santé, et Il leur donnera la récompense de leurs bonnes œuvres dans l'au-delà.

Et Il est Celui qui confirme les pensées de Ses serviteurs croyants, Il ne les déçoit pas, comme ceci est mentionné dans le hadith Al-Qoudsi :

([J'agis avec Mon serviteur selon la pensée qu'il a de Moi, alors qu'il pense de Moi ce qu'il veut]) [Rapporté par Ahmed (16059), et d'autres que lui, d'après le hadith de Waathilah ibn Al-Asqâa (qu'Allah soit satisfait de lui). Et rapporté par Al-Boukhari (7405), et Mouslim (2675), d'après le hadith d'Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui), sans Sa parole : ([alors qu'il pense de Moi ce qu'il veut])].

 

Et Il est "Al-Moumine" qui témoigne de l'unicité de Son entité, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui…} [La famille d'Imraane : 18].

 

Il est Celui qui a garanti à Ses serviteurs qu'ils ne subiront pas de tyrannie ou d'injustice dans l'au-delà, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Ce jour-là, pas d’injustice…} [Le Pardonneur : 17] ; et Il a dit : {Ce jour-là, aucune âme ne sera lésée en rien…} [Yassin : 54].

 

Et il est rapporté dans un hadith l'histoire de l'homme qui a dit :

(-"O Seigneur ! Ne m'as-Tu pas protégé de l'injustice ?", il dit : Il dira : [Oui]. Il dit : il dira : "Alors, je ne veux contre moi qu'un témoin provenant de moi". Il dit : il dira : [Aujourd'hui, tu te suffis toi-même pour être témoin contre toi, ainsi que les scribes honorables comme témoins (les deux anges qui écrivent les actions des fils d'Adam)…]) [Rapporté par Mouslim (2969)].

Et Il protège (qu'Il soit glorifié) l'opprimé de l'injuste, et Il laisse un délai à l'injuste jusqu'à ce que lorsqu'Il le saisit, Il ne le laisse pas s'échapper [Comme ceci est rapporté dans "Sahih Al-Boukhari" (4686)]. Donc, Il rassure l'opprimé, c'est-à-dire : Il le protège, Il vient à son secours, et Il lui accorde la sécurité et la protection, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Dis : "Qui détient dans Sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n’a pas besoin d’être protégé ? [Dites], si vous le savez !"} [Les croyants : 88].

 

Et parmi les significations "d'Al-Moumine" : Celui qui propage la sécurité parmi Ses serviteurs, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte !} [Les Qouraychites : 4].

 

Et Il a accordé à Ses serviteurs le bienfait de la sécurité dans plusieurs endroits, et Il a promis aux croyants sincères qui sont effrayés de changer leur peur en sécurité :

{Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers} [La lumière : 55].

 

Il en est de même dans l'au-delà, Il les rassurera et dissipera leur crainte en leur accordant les dons, la miséricorde, la tranquillité et le Paradis, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit d'eux :

{Ils diront : "Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d’Allah] ; Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samoum} [Le mont Tour : 26-27]. Et Il a dit à propos des habitants du Paradis :

{- Entrez au Paradis ! Vous serez à l’abri de toute crainte et vous ne serez point affligés} [Al-'Aaraaf : 49].

Donc, Il a réfuté (qu'Il soit glorifié) que les habitants du Paradis aient peur et soient affligés, et Il leur a laissé l'amour et l'espoir ; et ceci indique l'élévation du rang de l'amour et de l'espoir, et leur supériorité.

 

Et parmi les significations : Allah (qu'Il soit exalté) a appelé la Mecque : (la cité sûre), étant donné les lois qu'Il y a légiférées et qui ont augmenté sa position auprès des créatures, car il ne faut pas effrayer les animaux de proie qui s'y trouvent, il ne faut pas couper ses arbres et ses plantes, et il n'est pas permis de prendre ces objets perdus sauf quelqu'un qui veut les faire connaître seulement et il ne peut pas les garder pour lui, [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (1833), et "Sahih Mouslim" (1353)].

Alors, l'homme, l'oiseau et l'animal sauvage y sont en sécurité.

 

Et parmi les significations "d'Al-Moumine" : Celui qui a fait Son propre éloge avec les attributs de la perfection, de la majesté et de la beauté ; et Il a envoyé les messagers, Il a fait descendre les Livres avec la foi, Il a apporté les arguments et les preuves pour la sincérité de Ses messagers et de Ses prophètes concernant ce qu'ils ont transmis et ce qu'ils ont dit (paix sur eux).

 

"O Toi qui rassure Son serviteur à chaque malheur, qui répand Sa justice dans tout domaine,

qui étend Sa générosité dans ce monde et dans l'au-delà, qui protège Ses créatures du mal de la tyrannie, nous retournons vers Toi, alors accorde-nous un pardon provenant de Toi avec lequel Tu effaces toute négligence et toute désobéissance".

 

****

 

 

 

* Allah "Al-Mouhaymine" (le Prédominant)

 

Le nom d'Allah "Al-Mouhaymine" est mentionné à la fin de sourate "L'exode" :

{C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui. Le Roi ; le Très digne de sanctification, la Source du salut, de la paix et de la sécurité. Le Prédominant…} [L'exode : 23] ; donc, il fait partie de Ses plus beaux noms (Qu'Il soit béni, sanctifié, glorifié et exalté).

 

Et le terme "Al-Mouhaymine" est mentionné pour la description du Saint Coran, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui} [La table servie : 48].

Ibn 'Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) a dit :

-"Al-Mouhaymine : le gardien (le conservateur), le Coran est le conservateur de tous les Livres avant lui" [Rapporté par At-Tabari dans son "Tafsir" (8/488), Ibn Abi Haatim dans son "Tafsir" (4/1150), et Al-Bayhaqi dans "Al-Asmaa wa As-Sifaate" (109)].

Et il est dit : "Il renferme ce que les Livres précédents renferment" [Regarder : "Tafsir As-Sâadi" (page : 234)].

 

Allah "Al-Mouhaymine", c'est-à-dire : Le Témoin sur Ses serviteurs et ce qu'ils font, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n’accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l’entreprendrez} [Jonas : 61] ; alors, il signifie : Celui qui surveille et Celui qui préserve.

 

Et parmi les significations "d'Al-Mouhaymine" : Celui qui s'occupe d'une chose, qui la surveille et la contrôle ; alors, Il est au-dessus de Ses serviteurs avec Son entité, Il sait ce qu'ils font, Il les regarde et n'est jamais absent, Il est capable de tout et rien n'est impossible pour Lui, Il est patient et Il ne s'empresse pas, Il les domine, Il les enveloppe de Sa science, toute chose a besoin de Lui, et tout est facile pour Lui :

{Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant} [La consultation : 11] ; rien ne sort de Sa puissance, et aucune créature n'échappe à Son jugement.

 

Al-Bayhaqi a rapporté que Yahya ibn Mou'âadh Ar-Raazi (qu'Allah lui fasse miséricorde) disait dans son invocation :

"Ta majesté, ô Prédominant, ne disparait pas, et Ta royauté est éternelle et toujours nouvelle ; Ton jugement est exécuté dans toute affaire, et il ne peut arriver que ce que Tu veux ; mes péchés ne Te nuisent pas, ô Mon Dieu, et Ton pardon est utile, et Tu l'accordes généreusement ; alors, accorde-le moi-même si mes péchés sont nombreux et apparents ; car Tu es Allah et Tu décides ce que Tu veux ; et que notre Seigneur est Bon, et nous savons que nous sommes de mauvais serviteurs. Et notre vie diminue tous les jours, et nos péchés ne cessent d'augmenter ; je suis allé voir les rois, et devant chaque porte, se trouve un gardien brutal et fort ; et Ta porte est l'origine de la générosité, ô Toi vers qui se dirige le serviteur refoulé".

 

Et parmi les significations "d'Al-Mouhaymine" : Celui qui ne diminue rien de la récompense de celui qui Lui obéit, et qui n'augmente pas plus qu'il ne le mérite le châtiment de celui qui commet les péchés, alors Il ne châtie que selon son péché, et aucune âme ne subira d'injustice ; et Il est plus apte à accorder le bienfait de l'augmentation de la récompense et à laisser passer le châtiment.

 

"Un Roi qui prédomine sur le trône du ciel, les visages se soumettent et se prosternent devant Sa gloire".

 

****

 

* Allah Al-'Aziz (le Puissant)

 

Ce grand nom "Al-'Aziz" est beaucoup mentionné dans le Saint Coran, étant donné qu'il est mentionné à 92 endroits, et en général il est joint à un autre nom, comme sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{sachez alors qu’Allah est Puissant et Sage} [Al-Baqara : 209].

{Voilà l’ordre conçu par le Puissant, l’Omniscient} [Les bestiaux : 96].

{Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir} [La famille d'Imraane : 4].

{Allah est, certes, Puissant et Pardonneur} [Le Créateur : 28].

{Seigneur des cieux et de la terre, et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le Grand Pardonneur"} [Saad : 66].

{Alif, Lam, Ra. (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que - par la permission de leur Seigneur - tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange} [Ibrahim : 1].

{Notre Seigneur ! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi, certes, le Puissant, le Sage !} [Al-Baqara : 129].

Et il est mentionné aussi dans beaucoup de hadiths prophétiques authentiques.

 

"Al-'Aziz" : Il est le Fort, le Triomphant, qui est capable de tout faire, et personne ne peut Lui nuire, ni Le vaincre, comme il est rapporté dans le hadith Al-Qoudsi :

([Vous ne parviendrez jamais à Moi pour Me nuire, et vous ne parviendrez jamais à Moi pour que vous Me soyez utiles]) [Rapporté par Mouslim (2577)].

 

 

Et le nom d'Allah "Al-'Aziz" est le plus souvent joint à Son nom "Al-Hakim" (le Sage), afin d'indiquer que Sa puissance (qu'Il soit glorifié) n'est pas comme la puissance des gens de ce monde qui lorsqu'ils obtiennent la puissance, la gloire et l'emportent sur l'ennemi, ils dépassent les limites, ils sont injustes, ils s'empressent, et ils mettent la chose à l'endroit qui ne lui convient pas.

 

Et le nom d'Allah "Al-'Aziz" peut être joint à "Ar-Rahim", afin d'indiquer que malgré Sa puissance et Sa domination (qu'Il soit glorifié), Il accorde un délai et Il ne s'empresse pas de punir Ses serviteurs. Et ceci indique aussi qu'Il vient au secours des opprimés et des dominés.

 

Et la puissance est jointe à la science : {Voilà l’ordre conçu par le Puissant, l’Omniscient} [Les bestiaux : 96], afin d'indiquer la précision de l'ordre, Sa maîtrise et Sa perfection.

Ou la puissance est jointe à la louange : {sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange} [Ibrahim : 1], afin d'indiquer qu'Il est digne d'éloges dans Sa législation et dans ce qu'Il prédestine.

 

Et je recherchais un livre unique dans l'étude des plus beaux noms joints l'un à l'autre, et je n'ai pas trouvé de livre particulier ; ensuite, j'ai trouvé une thèse de maîtrise de l'université de Mossoul (de l'an 1418 H), préparée par Fakhri Ahmed Soulaymaane Al-Djarissi, et c'est une première tentative qui a besoin d'être complétée, et son titre est : "Al-Iqtiraane At-Thounaa'i bayna Asmaa'i Allahi Al-Housnaa fi Al-Qouraane Al-Karim, AlFaadhouhou wa Dalaalaatouhou".

 

Donc, Allah (qu'Il soit glorifié) possède la puissance de la force, alors Il est le Fort ; Il possède la puissance de la domination, alors rien ne Le domine et rien n'est impossible pour Lui.

Et Il possède la puissance de l'impossibilité, alors il est impossible qu'une de Ses créatures L'atteigne et elle ne peut pas parvenir jusqu'à Lui (qu'Il soit glorifié) !

 

Et parmi ces significations : Allah "Al-'Aziz" est celui qui donne la puissance à qui Il veut, et Il en dépossède qui Il veut :

{La puissance toute entière appartient à Allah} [Jonas : 65].

{Ils disent : "Si nous retournons à Médine, le plus puissant en fera assurément sortir le plus humble". Or c’est à Allah qu’est la puissance, ainsi qu’à Son messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas} [Les Hypocrites : 8].

 

Alors, quiconque désire la puissance avec l'argent, ou avec la position, ou avec le rang élevé, ou avec la bonne santé, ou avec ce monde, ou avec l'au-delà, doit la prendre et l'obtenir du Puissant, et celui qui s'appuie sur Lui, se réfugie auprès d'un soutien puissant, et alors il est caractérisé par une invulnérabilité qui n'échoue pas et qui n'est pas opprimée.

 

Et toute personne qui a fait l'expérience qu'Allah (qu'Il soit exalté) soit son abri et son refuge pour son besoin, sa demande et sa gloire, alors "Al-'Aziz" (qu'Il soit glorifié) lui donne ce qu'il demande, et protège son rang et sa position ; car demander à Allah (qu'Il soit exalté) est une gloire avec laquelle il n'y a pas d'humiliation, et demander à un autre que Lui est une humiliation, que la personne lui donne ou refuse de lui donner.

 

Et quiconque recherche la protection d'Allah et se dirige vers Lui, sera puissant et fort, même s'il a un corps faible, ou il n'a pas de force, ou il n'a pas beaucoup d'argent, ou il est d'une famille humble ; donc, quiconque désire une gloire sans imperfection, qu'il s'en remettre à Allah (qu'Il soit exalté).

"Accroche tes mains à la corde d'Allah pour être protégé, car Il est le Soutien si les soutiens t'ont trahi".

 

Et parmi les causes pour parvenir à cela : la modestie, la tolérance, pardonner aux gens, et fermer les yeux sur leurs erreurs ou leur négligence en ce qui te concerne.

Il est rapporté dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim, d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui), le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Une aumône ne diminue pas l'argent, Allah augmente la gloire du serviteur lorsqu'il pardonne ; et quiconque est modeste pour Allah, Allah l'élèvera) [Regarder : "Sahih Mouslim" (2588)].

 

Et parmi ses causes : s'accrocher au Coran en le lisant, en le comprenant, en méditant sur ses versets et en gouvernant avec ses lois, car Il l'a appelé (qu'Il soit glorifié) "Al-'Aziz" : {alors que c’est un Livre puissant [inattaquable]} [Les versets détaillés : 41].

 

****

 

* Allah "Al-Djabbaar" (le Contraignant)

 

Le nom d'Allah "Al-Djabbaar" est mentionné dans le Saint Coran à la fin de sourate "L'exode" dans la succession des plus beaux noms :

{C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui. Le Roi ; le Très digne de sanctification, la Source du salut, de la paix et de la sécurité. Le Prédominant, le Contraignant…} [L'exode : 23] ; il est aussi mentionné dans la Sounnah prophétique à plusieurs endroits, et c'est un nom de louange, d'éloge et de gloire pour Lui (qu'Il soit exalté).

 

Et il est mentionné dans le contexte du blâme des créatures, parce que cela indique l'orgueil, l'arrogance et la fatuité, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ils dirent : "ô Moïse, il y a là un peuple de géants…} [La table servie : 22]. Et Il a dit la parole de Jésus (paix sur lui) :

{Il ne m’a fait ni violent, ni malheureux} [Marie : 32]. Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ainsi, Allah scelle-t-Il le coeur de tout orgueilleux tyran} [Le Pardonneur : 35].

 

Et j'ai été étonné de ce qui est rapporté dans les évangiles, qui indique la violence de Jésus et sa tyrannie, et la parole qu'il dit à sa mère : "Eloigne-toi de moi, ô femme !", alors que le Saint Coran le décrit par la bonté, la tolérance et la modestie !

 

 

Et parmi les significations du nom d'Allah "Al-Djabbaar" : Il a contraint (qu'Il soit exalté) Ses créatures à ce qu'Il a voulu de Son ordre, alors elles sont contraintes dans leur création, leur constitution et leurs caractéristiques auxquelles elles ont été prédisposées ; le mouvement de leurs corps et de leurs cœurs, leurs membres et leurs nerfs, leurs cerveaux et leurs sangs, sont tous dirigés par la puissance d'Allah (qu'Il soit exalté) d'où elles le connaissent et ne le connaissent pas, pendant leur sommeil et leur état de veille, et lorsqu'ils sont conscients et distraits ; donc, ceci fait partie de la contrainte pour laquelle elles n'ont aucun choix ; Mohammed ibn Kâab (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

-"Il s'est appelé "Al-Djabbaar" parce qu'Il contraint les créatures à ce qu'Il veut" [Rapporté par Al-Bayhaqi dans "Al-Asmaa wa As-Sifaate" (48), et regarder : "Ad-Dour Al-Manthour" (14/401)].

 

Et parmi ses significations : Il les aide, il leur donne les moyens de subsistance, Il subvient à leur besoin, Il cache leurs erreurs, Il fait miséricorde au faible parmi eux, Il réconforte celui qui est affligé en lui donnant la récompense et la compensation provenant de Lui, et Il les soulage et apaise leurs cœurs afin qu'ils soient satisfaits et se soumettent.

 

Et Il soulage les cœurs de Ses serviteurs pieux qui sont soumis à Sa grandeur avec les significations magnifiques, la conviction et la soumission qu'Il déverse dans leurs cœurs, et parmi les invocations du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) entre les deux prosternations :

(Seigneur pardonne-moi, fais-moi miséricorde, réconforte-moi, guide-moi et donne-moi ma subsistance) [Rapporté par Ahmed (3514), Abou Daawoud (850), At-Tirmidhi (284), et Ibn Maajah (898)].

 

Et parmi ses significations : le Dominateur suprême à qui toute chose est soumise, et toutes les créatures sont soumises à Sa grandeur, à Sa gloire et à Son pouvoir.

 

Et parmi ses significations : le Très Haut qui est élevé au-dessus de toute chose.

 

Et parmi ses significations : Celui qui est digne de détenir le pouvoir absolu, car il est mentionné dans les invocations du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), comme ceci est rapporté par An-Nassaa'i d'après le hadith d'Houdhayfah (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit qu'une nuit il pria avec le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), alors il l'entendit dire lorsqu'il prononça "Allahou Akbar" :

(Allah est le plus grand, Celui qui est digne de détenir le pouvoir absolu, de détenir la souveraineté absolue, digne d'être Orgueilleux et d'avoir la grandeur absolue) [Regarder : "Sounane An-Nassaa'i" (1069), et son origine est dans "Sahih Mouslim" (772)].

Et le pouvoir absolu est : la royauté, la grandeur et la gloire.

 

Et il est mentionné dans le hadith d'Awf ibn Maalik Al-Achdja'î (qu'Allah soit satisfait de lui) qu'il disait (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dans son inclination et sa prosternation :

(Gloire à Celui qui est digne de détenir le pouvoir absolu, de détenir la souveraineté absolue, digne d'être Orgueilleux et d'avoir la grandeur absolue) [Rapporté par Ahmed (24026), Abou Daawoud (873), et An-Nassaa'i (1049)].

 

L'orgueil fait partie de Ses particularités (qu'Il soit glorifié et exalté), et c'est une description blâmable chez les créatures, parce que cela indique la transgression de la limite, s'enorgueillir sur les créatures et oublier la vérité, c'est la raison pour laquelle Moïse (paix sur lui) rechercha la protection d'Allah (qu'Il soit glorifié) contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du jugement, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Moïse [lui] dit : "Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte"} [Le Pardonneur : 27], et il a mentionné dans la succession des versets qu'Il scelle le cœur de tout orgueilleux tyran.

 

Et il est mentionné dans un hadith :

(L'enfer et le Paradis se disputèrent, alors l'enfer dit : "On m'a accordé les orgueilleux et les tyrans") [Rapporté par Al-Boukhari (4850), et Mouslim (2846)].

Alors, la situation des serviteurs est la soumission à Sa grandeur (qu'Il soit glorifié), l'abaissement devant Sa majesté, l'obéissance à Ses ordres, et reconnaître sa divinité ; et ceci est le secret de la foi, la réalité du bonheur et la preuve de la réussite : {Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, [Lui], le Seigneur de l’Univers} [At-Takwir : 29].

 

****

 

 * Allah "Al-Kabir, Al-Moutakabbir" (le Grand, le digne d'être Orgueilleux, Celui qui écrase tout de Sa grandeur)

 

Le nom d'Allah "Al-Moutakabbir" est mentionné à la fin de sourate "L'exode" :

{C'est Lui Allah, nulle divinité autre que Lui. Le Roi ; le Très digne de sanctification, la Source du salut, de la paix et de la sécurité. Le Prédominant, le Contraignant, le digne d'être orgueilleux…} [L'exode : 23].

 

Et il est mentionné dans la Sounnah : le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) lut ce verset pendant qu'il était sur le minbar : {Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait L’être alors qu’au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans Sa [main] droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent} [Les groupes : 67], il dit : (Allah dira : [Je suis le Contraignant, Je suis le digne d'être Orgueilleux, Je suis le Roi, Je suis le Plus Exalté]. Il se glorifiera Lui-même). Il dit : Alors, le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) se mit à le répéter jusqu'à ce que le minbar tremble, et jusqu'à ce que nous pensions qu'il le ferait tomber) [Rapporté par Ahmed (5608), An-Nassaa'i dans "Al-Koubraa" (7696), et Ibn Hibbaane (7327)].

 

Tandis que "Al-Kabir" a été mentionné dans six endroits, comme Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {c’est Allah qui est le Haut, le Grand} [Le pèlerinage : 62].

{car Allah est certes, Haut et Grand !} [Les femmes : 34].

 

 

Et "Al-Kabir" : Il est le Grand en toute chose, dans Son entité, Ses attributs, Ses noms et Ses actions, c'est la raison pour laquelle celui qui prie, dit : (Allahou Akbar) ; et un bédouin vint voir le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) et dit :

-"Enseigne-moi une parole que je vais dire". Il dit :

(Dis lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= lang= : Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah l'Unique qui n'a pas d'associé, Allah est le plus grand, et louange à Allah beaucoup) [Rapporté par Mouslim (2696)].

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) possède la gloire et la grandeur : {Et à Lui la grandeur dans les cieux et la terre. Et c’est Lui le Puissant, le Sage} [L'agenouillée : 37], alors Il est le Grand, Celui devant qui toute chose est petit face à Sa majesté et à Sa grandeur !

 

Il est Celui qui s'élève au-dessus du mal, de la déficience et du défaut ; Celui qui au-dessus des attributs et des caractéristiques des créatures, et Celui qui est élevé pour qui les cous des tyrans et des orgueilleux s'abaissent !

 

Le "ta" dans la langue arabe dans le nom "Al-Moutakabbir" n'est pas le "ta" qui indique le fait de faire une chose concernant celui qui ne le mérite pas comme c'est le cas à propos des créatures, mais c'est le 'ta" qui correspond au caractère unique et particularisation ; et c'est l'orgueil qui correspond à la grandeur d'Allah (qu'Il soit exalté), et ce n'est pas l'orgueil qui est blâmable chez les créatures.

Et dans le hadith Al-Qoudsi authentique, la Vérité Suprême (qu'Il soit glorifié) a dit :

([L'orgueil est Ma vêtement, la grandeur est Mon pagne, alors quiconque lutte avec Moi pour l'un d'entre eux, je le jetterai dans l'enfer]), et dans une autre version : ([Je le punirai…]) [Rapporté par Ahmed (9348), Al-Boukhari dans "Al-Adab Al-Moufrad" (552), Mouslim (2620), Abou Daawoud (4090), et Ibn Hibbaane (328)].

 

Alors, Il éduque (qu'Il soit glorifié) Ses serviteurs sur la modestie, l'abaissement et la bienveillance, et Il leur interdit la tyrannie, la domination, l'injustice et l'hostilité, car ceci est le rang de la divinité, c'est aussi le rang de la hauteur, de la grandeur et du pouvoir absolu, alors que ceci est le rang de l'humanité, et le rang de la soumission, de la modestie et de l'abaissement.

Et le serviteur est plus fort lorsqu'il s'appuie sur Allah (qu'Il soit glorifié) et lorsqu'il recherche la victoire de Lui ; et il est plus grand lorsqu'il s'abaisse devant son Seigneur et qu'il trouve la tranquillité à côté de Lui.

 

Et l'hostilité ne s'est produite contre l'humanité de l'homme, ainsi que sa soumission par la contrainte, la domination et l'autorité, provenant des tyrans et des empereurs, que lorsque les cœurs des dominateurs furent exempts de la foi en Allah (qu'Il soit exalté), alors ils osèrent être hostiles, de même que les coeurs des opprimés furent exempts de la foi en Allah (qu'Il soit exalté), alors ils s'affaiblirent et se soumirent aux tyrans et aux oppresseurs.

 

Et les vestiges des pharaons, des romains, et d'autres, indiquent cela, c'est la raison pour laquelle Moïse (paix sur lui) dit :

{"Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte"} [Le Pardonneur : 27].

 

J'ai réfléchi au hadith : (Quiconque a dans son cœur une particule minuscule d'orgueil, n'entrera pas au Paradis) [Rapporté par Mouslim (91)], et j'ai vu que c'est une exhortation directe et forte à la modestie, à la connaissance de soi et au respect des autres, même s'ils ont moins de science que toi, ou moins d'argent, ou moins de renommée, ou s'ils ont une fonction ou une position inférieure, parce que la modestie et la bienveillance sont l'opposé de l'orgueil ; et le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) rapiéçait ses vêtements, il raccommodait ses sandales, il faisait son travail lui-même, il portait ses affaires et il se comportait avec tous les gens avec honnêteté ; et c'est l'école de modestie à laquelle se rendent ses partisans (paix sur lui), alors certains prennent peu et d'autres prennent beaucoup de cette école !

 

****  

 

* Allah Al-Khaaliq, Al-Khallaaq (le Créateur)

 

Parmi les noms d'Allah (Le Puissant et le Haut) : "Al-khaaliq" [le Créateur], "Al-Khallaaq", et Il est "Ahsanou Al-Khaaliqiine" [le Meilleur des créateurs].

 

Le nom d'Allah "Al-Khaaliq" a été mentionné dans le Saint Coran à 11 endroits, parmi ceux-ci : Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur} [L'exode : 24].

 

Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Allah est le Créateur de toute chose} [Les groupes : 62].

 

Et au pluriel : "Ahsanou Al-Khaaliqiine" dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence, Nous avons créé un embryon ; puis, de cet embryon, Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une toute autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !} [Les croyants : 14].

 

Et sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Invoquez-vous Bâal [une idole] en laissant de côté le Meilleur des créateurs ?} [Les rangées : 125].

 

En ce qui concerne le nom d'Allah (qu'Il soit exalté) : "Al-Khallaaq", il a été mentionné a deux endroits dans le Saint Coran ; dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Ton Seigneur, c’est Lui vraiment le Grand Créateur, l’Omniscient} [Al-Hijr : 86].

 

Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Celui qui a créé les cieux et la terre ne sera-t-Il pas capable de créer leur pareil ? Oh que si ! Et Il est le Grand Créateur, l’Omniscient} [Yassin : 81].

 

Donc, tout ce qui se trouve dans l'univers est Sa création, et parle et reconnait Sa divinité et qu'Il est le Seigneur ; tout ce que tu vois autour de toi et ce que tu ne vois pas, guide vers Allah (qu'Il soit exalté), et Sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) certifie cela :

{"Voilà la création d’Allah. Montrez-Moi donc ce qu’ont créé, ceux qui sont en dehors de Lui ?"} [Loqmaane : 11].

C'est-à-dire : "Ceux que vous prétendez adorer, qu'ont-ils créé ? Qu'ont-ils fait ?" :

{Dis : "Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ? Montrez-moi donc ce qu’ils ont créé de la terre ! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Allah ? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d’une science, si vous êtes véridiques"} [Al-Ahqaaf : 4].

 

 

Quelqu'un me demanda :

-"Peut-on décrire l'homme en disant qu'il est créateur, ou peut-on lui attribuer une création ?". Alors, je dis :

-"Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !}, indique que la création qui signifie la production et la constitution à partir du néant est l'affaire du Seigneur Seul (qu'Il soit glorifié et exalté). Tandis qu'il se peut que l'on parle de la création en ce qui concerne la créature, et cela signifie : la formation (la composition) ou une action qui lui est convenable, comme Il a dit (Le Puissant et le Haut) : {et vous inventez du mensonge} [L'araignée : 17]".

 

Et réfléchis à ces exemples !

 

Premièrement : il y a entre (500 à 600) millions de spermatozoïdes qui passent par le vagin, et chacun de ces spermatozoïdes peut être un être humain par la volonté d'Allah (Le Puissant et le Haut). Mais Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) par Sa puissance et Sa sagesse, choisit un seul parmi ces millions qui féconde l'ovule, afin qu'il devienne cet être humain sain, choisi, qui parle, qui est doué de raison, et qui s'occupe de ses affaires par la grâce de son Seigneur.

C'est ainsi que nous avons été créés afin que nous nous abaissions devant la magnificence d'Allah (Le Puissant et le Haut) et Sa grandeur !! Et afin que nous nous rappelions le commencement d'où nous venons, pour que nous comprenions l'énorme différence entre ce sperme et cet être humain sain, fort et robuste.

Ceci exige que l'homme prononce la gloire et la pureté d'Allah (Le Puissant et le Haut), et qu'il L'évoque et Le remercie.

 

Deuxièmement : il y a dans le corps de l'homme plus de cent trillions de cellules ; et à l'intérieur de chaque cellule, se trouvent des appareils, des actions, des noyaux, des programmes, des plans et des informations ; et ils proclament tous la gloire et la pureté de leur Seigneur (Le Puissant et le Haut), et ils accomplissent tous leur rôle de la meilleure manière.

 

Dans chaque cellule, il y a 3 milliards de lettres d'ADN, et l'ADN est codé en quatre lettres ; l'ADN correspond à une matière héréditaire présente dans le noyau de l'ovule, et elle est responsable de toutes les différentes fonctions vitales du corps.

Et ces nombres importants de lettres d'ADN, ainsi que ces quantités importantes d'atomes et de cellules présentes dans ton corps, prononcent et reconnaissent tous la grandeur d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) et qu'Il est le Grand Créateur.

 

Troisièmement : lève ta tête vers le haut et regarde le ciel ; au-dessus de ta tête, se trouvent des milliards de galaxies ; et une galaxie correspond à un ensemble de beaucoup d'étoiles différentes et immenses, parmi ces étoiles se trouvent : le petit enfant qui est encore à l'étape de l'enfance, le jeune qui est à l'étape de l'adolescence, le vieux qui a atteint l'âge mûr, et le vieillard qui a atteint la sénilité et qui vit ses derniers jours.

Toutes ces étoiles proclament la gloire et la pureté d'Allah (qu'Il soit exalté) dans l'espace ; et il y a entre elles une distance qu'Allah Seul (Le Puissant et le Haut) connait ; et si nous supposons qu'un vaisseau spatial voyage à la vitesse de la lumière qui est (186 mille miles par seconde), il aurait besoin de plusieurs milliers d'années pour traverser une seule galaxie parmi toutes ces galaxies ; alors que penses-tu de ce qui se trouve derrière ces galaxies et ce qui se trouve au-dessus d'elles !

C'est la raison pour laquelle notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Mais non... Je jure par ce que vous voyez, ainsi que par ce que vous ne voyez pas} [Al-Haaqqa : 38-39].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Non!... Je jure par les positions des étoiles (dans le firmament). Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez} [L'événement : 75-76].

 

Il se peut que l'homme grandisse à ses yeux, alors il voit qu'il est une chose grande et immense ! Et il se peut qu'il regarde ses deux flancs, qu'il tende le cou et lève sa tête.. Mais s'il regardait ces créatures immenses et très grandes, ceci lui engendrerait de la modestie, de l'humilité et de l'abaissement pour notre Seigneur (qu'Il soit béni et exalté).

 

Ces galaxies dont nous parlons, une seule galaxie parmi elles rassemble entre cent milliards à mille milliards d'étoiles, et la science découvre encore tous les jours de nouvelles choses dans cet espace, bien que les moyens de découverte soient toujours incapables de parvenir à ce qui se trouve derrière tout cela.

C'est la raison pour laquelle le serviteur doit comprendre un aspect de la grandeur d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) dans Sa création, et il doit se mettre dans ce contexte.

 

La nature est un livre ouvert qui proclame la gloire, la pureté et la louange d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Les sept cieux et la terre, et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier} [Le voyage nocturne : 44].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{N’as-tu pas vu que c’est devant Allah que se prosternent tous ceux qui sont dans les cieux et tous ceux qui sont sur la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux, ainsi que beaucoup de gens ? Il y en a aussi beaucoup qui méritent le châtiment. Et quiconque Allah avilit, n’a personne pour l’honorer, car Allah fait ce qu’il veut} [Le pèlerinage : 18].

 

La splendeur de cet univers, sa beauté et sa grandeur, sont une partie infime de la création du Créateur le Très Grand !

 

Lorsque l'homme essaie de mettre en application ce que l'on appelle la notion du hasard dans la création, il commet une énorme erreur !

Les scientifiques experts disent : si l'homme voulait observer la possibilité de la simple création d'une petite partie des parties de la protéine par hasard, il aurait besoin de trois milliards d'années afin de simplement parvenir à la possibilité de la création d'une petite partie de la protéine, alors que dire de la création de tout l'univers ?!

 

On ne peut pas imaginer que cette chose se produise, alors l'unique hypothèse est l'unique vérité : que derrière ceci se trouve la volonté d'Allah (qu'Il soit béni et exalté), l'Omniscient, le Sage !

Si un homme venait te voir et te disait que sur une feuille complète est écrit un article littéraire ou un poème bien ordonné et beau, et qu'il te disait : "Ce beau poème, merveilleux et expressif, aucun écrivain ne l'a écrit, ni aucun poète, mais les lettres de ces paroles se sont rassemblées les unes aux autres dans cet ordre par hasard".

Ceci serait pour toi au-dessus de la raison ; alors que dire s'il venait à toi avec une encyclopédie dans laquelle il y a des centaines de tomes, des dizaines de milliers de pages, des photos, des dessins, des définitions, et des connaissances qui sont en conformité complète avec la réalité et avec ce que la science moderne dit ; est-il possible qu'une personne douée de raison ou qui n'est pas douée de raison, dise : "Cette encyclopédie immense n'est venue que par pur hasard ?".

Non ! Mais on dira : "Derrière cette encyclopédie, il y a des travaux, des examens minutieux, des vérifications, des recherches, de l'écriture, de l'impression, et un ensemble d'étapes par lesquelles elle est passée jusqu'à ce qu'elle arrive à ce niveau… et ceci fait partie des choses évidentes et simples.

 

 

L'homme athée est un homme désespéré, les portes et les barrières se sont fermées devant lui, il perd son chemin sans avoir aucune guidée, il avance sans aucun but ; et il vit dans une obscurité spirituelle sans connaître le commencement d'où il est venu, ni la fin vers laquelle il va, ni un but vers lequel il se dirige.

 

Tandis que le croyant ressent une grande tranquillité lorsqu'il réfléchit au royaume d'Allah (qu'Il soit béni et exalté), alors il voit la grandeur d'Allah (qu'Il soit glorifié) dans Sa création et Sa grande sagesse dans Sa direction des affaires :

{Qui est donc mieux guidé ? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit} [La Royauté : 22].

 

Réfléchir à la création d'Allah (Le Puissant et le Haut) et à Son royaume, conduit à l'affermissement de la foi en Lui (qu'Il soit glorifié), c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : "Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu} [La famille d'Imraane : 190-191].

Alors, réfléchis ! Et proclame la gloire et la pureté de Celui qui t'a créé et adore-Le ; et vers Lui sera le retour.

 

Le Créateur est une des significations de la divinité, car le Créateur est : le Possesseur, Celui qui gouverne, et Celui qui dirige tout ; et l'affaire ne s'arrête pas simplement à la reconnaissance seulement, parce que j'ai lu une parole dans "Newsweek" d'un scientifique américain parmi les astronomes, après soixante-dix ans passés dans le laboratoire et à travers les appareils, les télescopes et les loupes, il dit :

-"Maintenant, je reconnais Allah, et je suis convaincu qu'il faut absolument qu'il y ait derrière cet univers une force en dehors de la matière !".

 

Après soixante-dix ans, il crut en la présence de Dieu ! Alors quand parviendra-t-il à Son adoration ?! Quand accomplira-t-il Son droit ?! Quand L'évoquera-t-il ?! Et quand Le remerciera-t-il ?!

 

Ces significations conduisent le serviteur à Allah (qu'Il soit béni et exalté) afin qu'il ait la foi en Lui, qu'il L'implore, qu'Il place sa confiance en Lui, qu'Il se soumette à Son ordre, et qu'il s'arrête devant Ses interdictions ; c'est la raison pour laquelle notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{La création et le commandement n’appartiennent qu’à Lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’Univers !} [Al-'Aaraaf : 54].

 

Donc, Celui à qui la création appartient, est Celui à qui le commandement appartient, c'est-à-dire : la législation Lui appartient ; Il est Celui qui a le droit d'ordonner, alors on Lui obéit ; Celui qui a le droit d'interdire, alors on Lui obéit ; Il établit les limites [les interdictions], Il légifère les lois, et les serviteurs doivent Lui répondre et Lui obéir, parce qu'ils savent qu'Il ne les a créés que pour cela !

 

L'athéisme est une notion ignorante qui s'oppose à la compréhension, surtout à l'époque de la connaissance, de la planification et des grandes découvertes ; il se peut que l'athéisme soit une décision politique comme à l'époque du communisme, ou une crise psychologique chez certains peuples dont leur tranquillité psychologique ne les a pas aidés à parvenir à une stabilité et à un calme qui leur permettent d'avoir la foi, ou une erreur mentale qui provient de l'indifférence, et c'est ce que le Coran a expliqué par la parole du Créateur, l'Innovateur (qu'Il soit exalté) : {Ceux qui ont mécru se détournent de ce dont ils ont été avertis} [Al-Ahqaaf : 3] ; ou une suggestion diabolique passagère qui vient à l'esprit de l'homme, ensuite elle s'en va ; mais que l'athéisme soit un jugement raisonnable, alors Non !

 

J'ai compris par une petite expérience que parmi les rôles les plus grands du véritable prédicateur : faire aimer Allah (qu'Il soit exalté) à Ses serviteurs en étant un bon modèle, en parlant avec douceur, et en ayant de bons comportements, parce que beaucoup des cœurs confus et troublés, ont besoin de doses de tranquillité et de stabilité afin que la foi y retourne sans faire un effort important !

 

****

  

* Allah Al-Baari (Celui qui donne un commencement à toute chose, Celui qui amène à la vie et à l'existence)

 

Le nom "Al-Baari" est mentionné à la fin de sourate "L'exode" dans la succession des plus beaux noms : {C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur} [L'exode : 24] ; et dans sourate "Al-Baqara" : {Et lorsque Moïse dit à son peuple : "O mon peuple ! Vous avez été injustes envers vous-mêmes en prenant le veau (comme divinité). Revenez donc à votre Créateur ! Tuez votre âme bestiale, cela est préférable pour vous auprès de votre Créateur) [Al-Baqara : 54].

 

Et "Al-Khaaliq", "Al-Baari" et "Al-Moussawwir" (le Formateur), sont trois noms qui se suivent, car la création ici est la prédestination, et c'est ce qui se produit premièrement ; et Al-Baari est Celui qui constitue, produit et innove, c'est la raison pour laquelle on appelle "Al-Bariyah", c'est-à-dire "la créature" : les hommes ; et le Formateur est Celui qui a donné à toute chose sa forme et son apparence particulières.

 

****

 

* Allah "Al-Moussawwir" (le Formateur)

 

{C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur} [L'exode : 24] ; cela signifie qu'Il est (qu'Il soit glorifié) Celui qui met la forme (l'apparence), Celui qui la crée et Celui qui l'innove sans modèle précédent, mais c'est selon Sa sagesse, Sa miséricorde et Sa science : {Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite} [Le figuier : 4] ; {Ô homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ?} [Al-Infitaar : 6-7].

Et la forme est l'apparence, la planification et la répartition, Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {C’est Lui qui vous donne forme dans les matrices, comme Il veut. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage} [Al-'Aaraaf : 11].

 

Et si les trois noms "Al-Khaaliq", "Al-Baari" et "Al-Moussawwir", sont rassemblés dans une seule succession, comme dans sourate "L'exode", chacun d'eux indique une signification ; alors, la création correspond à la prédestination, et après cela la création. Ensuite, la formation, car Il a voulut et prédestiné la création, ensuite Il a créé, c'est-à-dire : Il a modelé et Il a fait exister ; puis, Il lui a attribué la forme et l'apparence qui lui conviennent et le distinguent des autres.

 

Donc, ces trois actions, du point de vue de leur apparition, leur réalisation et leur achèvement visuel, sont bien ordonnées ; et la fin de ces actions est la forme qui se complète et s'achève petit à petit jusqu'à ce qu'elle parvienne à son terme dans l'embryon, ou les plantes, ou ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) a voulu.

 

La création fait partie des plus grandes preuves de la grandeur d'Allah et de Sa divinité (qu'Il soit glorifié), car l'émanation de la vie, du mouvement et de la sensation, dans les êtres inanimés, est un signe de Sa divinité et de Sa puissance, et elle fait partie du miracle de telle sorte que seul un orgueilleux peut la renier ; en plus de la formation qui correspond à attribuer à chaque créature une forme qui la distingue des autres.

 

****

 

* Allah Al-Ghafour, Al-Ghaffaar, Al-Ghaafir (le Pardonneur)

 

Parmi les noms d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Ghafour", "Al-Ghaffaar", "Al-Ghaafir", et Il est "Le meilleur des pardonneurs".

 

Le nom d'Allah "Al-Ghafour" est mentionné dans le Livre Saint à quatre-vingt-onze endroits, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{car Allah est Pardonneur et Miséricordieux} [Al-Baqara : 173]. Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{et sachez aussi qu’Allah est Pardonneur et Plein de mansuétude} [Al-Baqara : 235]. Et Sa parole (Le Puissant et le Haut) :

{Informe Mes serviteurs que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux} [Al-Hijr : 49], et beaucoup d'autres versets ; et en général, ce nom est joint à la miséricorde et à la puissance, pour des significations et des secrets étonnants.

 

Car joindre le pardon à la miséricorde est comme joindre la cause au résultat, parce que Son pardon (qu'Il soit glorifié) pour Ses serviteurs est à cause de Sa miséricorde et de Sa compassion pour eux.

Et le pardon est joint à la puissance afin d'expliquer qu'Il a pardonné et qu'Il a absous les péchés, bien qu'Il soit capable de punir et de se venger, c'est la raison pour laquelle les gens ont fait l'éloge du pardon lorsqu'on est capable de se venger.

 

Et il se peut qu'il soit joint à un autre nom, comme Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {Et c’est Lui le Pardonneur, le Tout Affectueux} [Al-Bourouj : 14], afin d'indiquer que tout en pardonnant, Il enlève les effets du péché, tandis qu'il se peut que les serviteurs pardonnent, mais il reste l'antipathie et la peine de cœur.

 

Son nom (qu'Il soit exalté) "Al-Ghaffaar" est mentionné dans cinq versets, comme Sa parole :

{Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin} [Taha : 82]. Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Seigneur des cieux et de la terre, et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le Grand Pardonneur} [Saad : 66].

 

Et le nom d'Allah (qu'Il soit glorifié) "Al-Ghaafir" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{La révélation du Livre vient d’Allah, le Puissant, l’Omniscient. Le Pardonneur des péchés, l’Accueillant au repentir, le Dur en punition, le Détenteur des faveurs. Point de divinité à part Lui et vers Lui est la destination} [Al-Ghaafir : 2-3]. Et il est mentionné au pluriel : "Khayrou Al-Ghaafirine" (le meilleur des pardonneurs), dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Tu es notre Maître. Pardonne-nous et fais-nous miséricorde, car Tu es le Meilleur des pardonneurs} [Al-'Aaraaf : 155].

 

 

Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a mentionné la parole des chrétiens dans Son Livre Saint : {"En vérité, Allah est le troisième de trois"} [La table servie : 73], et Il l'a fait suivre par Sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Ne vont-ils donc pas se repentir à Allah et implorer Son pardon ? Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux} [La table servie : 74].

 

Et Il a mentionné (Le Puissant et le Haut) les gens d'Al-Oukhdoud (la fosse ardente), Il a dit : {Ceux qui font subir des épreuves aux croyants et aux croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de l’Enfer et le supplice du feu} [Al-Bourouj : 10].

Et s'ils s'étaient repentis à Allah (qu'Il soit exalté) et étaient revenus à Lui, Allah (qu'Il soit exalté) leur aurait pardonné et Il aurait accepté d'eux ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a appelé les polythéistes, ceux qui commettent les péchés et ceux qui commettent des erreurs, et Il leur a ouvert les portes de Sa grâce, de Son pardon et de Sa miséricorde, Il leur a dit : {ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux} [Les groupes : 53].

 

Dans ce verset, se trouve la confirmation qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) pardonne tous les péchés, et Il n'a absolument pas fait d'exception ; même le polythéisme et la mécréance, Allah (qu'Il soit exalté) les pardonne à ceux qui se repentent de cela et les abandonnent ; donc, ce verset concerne ceux qui ont abandonné le péché qu'il faisait.

 

Et dans d'autres versets, Allah (qu'Il soit exalté) a joint le pardon à Sa volonté, comme dans Sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut} [Les femmes : 48].

Ceci concerne les croyants qui ont cru en Allah (qu'Il soit exalté) et ont suivi Sa guidée, mais ils ont commis des péchés et des erreurs, alors Allah (Le Puissant et le Haut) a permis que ces péchés, - quelle que soit leur grandeur -, soient sous Sa volonté (qu'Il soit glorifié) ; s'Il veut, Il pardonne, et s'Il veut, Il punit !

 

Et c'est la raison pour laquelle il est confirmé qu'Allah (qu'Il soit exalté) appelle pendant le dernier tiers de la nuit, Il dit :

([Y a-t-il quelqu'un qui Me demande afin que Je lui donne ? Y a-t-il quelqu'un qui Me demande de lui pardonner afin que Je lui pardonne ? Y a-t-il quelqu'un qui se repent à Moi afin que J'absolve ses péchés ? Y a-t-il quelqu'un qui M'invoque afin que J'exauce son invocation ?]) [Rapporté par Ahmed (9220), Al-Boukhari (1145), et Mouslim (758)].

 

Ceci est la grande générosité et la grâce illimitée, c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit dans le hadith Al-Qoudsi :

([O Fils d'Adam ! Tant que tu M'invoqueras et que tu placeras ton espoir en Moi, Je te pardonnerai quels que soient les péchés que auras commis et je ne M'en soucie point ; O Fils d'Adam ! Si tes péchés atteignaient le ciel, puis tu Me demandais de te pardonner, Je te pardonnerais et Je ne M'en soucie point ; O Fils d'Adam ! Si tu venais à Moi en ayant comme la terre entière remplie de péchés, puis tu Me rencontrais sans rien M'associer, Je viendrais à toi avec la terre entière remplie de pardon]) [Rapporté par At-Tirmidhi (3540), d'après le hadith d'Anass ibn Maalik (qu'Allah soit satisfait de lui) ; et rapporté par Ahmed (20499), et Mouslim (2687), d'après le hadith d'Abou Dhar (qu'Allah soit satisfait de lui)].

 

Et Il s'est appelé (qu'Il soit glorifié et exalté) "Al-Ghafour" parce qu'Il a créé des serviteurs, et Il a su qu'ils commettraient des péchés et Lui demanderaient pardon. C'est la raison pour laquelle le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main que si vous ne commettiez pas de péchés, Allah vous ferait disparaître et Il ferait venir un peuple qui commet des péchés, qui demande pardon à Allah, et Il leur pardonnerait) [Rapporté par Mouslim (2749)].

 

Et auprès d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), se trouvent des anges qui : {ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne} [L'interdiction : 6] ; alors, ils proclament la gloire et la pureté d'Allah (qu'Il soit exalté) sans arrêter ; certains sont debout, d'autres sont inclinés et d'autres sont prosternés, ils disent :

"Gloire et pureté à Celui qui détient la royauté et la souveraineté absolue ; gloire et pureté à Celui qui détient le pouvoir absolu ; gloire et pureté au Vivant qui ne meurt pas !".

 

Et il est rapporté dans un hadith, d'après Abou Dhar (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Je vois ce que vous ne voyez pas, et j'entends ce que vous n'entendez pas ; le ciel a fait du bruit, et il a le droit de faire du bruit, il n'y a pas dans le ciel l'emplacement de quatre doigts sans qu'il n'y ait un ange qui pose son front en étant prosterné pour Allah) [Rapporté par Ahmed (20539), At-Tirmidhi (2312), et Ibn Maajah (4190)].

 

Mais Il voulut (qu'Il soit glorifié et exalté) par Sa sagesse créer une autre créature parmi les humains qui sera guidé au chemin le plus droit, alors il suivra le chemin de la droiture, ou l'autre chemin, et il déviera du droit chemin, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Nous l’avons guidé dans le chemin, - qu’il soit reconnaissant ou ingrat -} [L'homme : 3].

 

C'est la disposition naturelle sur laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a créé les hommes, et il n'y a aucun doute qu'ils commettront des erreurs, c'est la raison pour laquelle Il a permis (qu'Il soit glorifié et exalté) que ces hommes Lui demandent pardon, Il leur a légiféré cela, et Il leur a promis de leur pardonner s'ils Lui demandent pardon, comme ceci est mentionné dans le hadith précédent d'Anass (qu'Allah soit satisfait de lui).

 

 

Persévérer dans la demande du pardon à Allah (qu'Il soit exalté), est le remède pour les cœurs et une cause pour effacer les péchés.

 

Et "Al-Ghafour" vient "d'Al-Ghafr", qui correspond à cacher (couvrir). Comme leur parole en arabe : "Ghafara Ach-Chay" [Il a caché la chose et il l'a couverte]. Il en est ainsi à propos du pardon, il a la même signification ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) nous a légiféré le fait de Lui demander de nous pardonner.

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) enseignait à ses compagnons la meilleure demande du pardon, et qui correspond au fait que la personne dise le matin et le soir :

(O Seigneur ! Tu es mon Dieu. Il n'y a pas d'autre divinité que Toi. Tu m'as créé et je suis Ton serviteur, je me conforme autant que je peux à mon engagement et à ma promesse vis-à-vis de Toi. Je me mets sous Ta protection contre le mal que j'ai commis. Je reconnais Ton bienfait à mon égard et je reconnais mon péché. Pardonne-moi car il n'y a que Toi qui pardonne les péchés) [Rapporté par Al-Boukhari (6306)].

 

Donc, c'est l'invocation d'un croyant, mais il a commis un péché, c'est la raison pour laquelle il dit : (je me conforme autant que je peux à mon engagement et à ma promesse vis-à-vis de Toi. Je me mets sous Ta protection contre le mal que j'ai commis. Je reconnais Ton bienfait à mon égard et je reconnais mon péché) ; j'admets et je reconnais ce que j'ai fait et qui n'était pas convenable provenant d'un serviteur à qui des bienfaits ont été accordés et qui est couvert par les grands dons d'Allah (qu'Il soit exalté), mais j'ai commis ce péché.

 

Alors, observe cette grande imploration et cette demande du pardon générale, combien renferme-t-elle de grandes significations qui lorsque le serviteur les prononce, son cœur est purifié.

Et réfléchis lorsque l'un d'entre nous dit : "Tu m'as créé et je suis Ton serviteur. Et je me conforme autant que je peux à mon engagement et à ma promesse vis-à-vis de Toi", est-il sincère dans cet engagement ?

Car avec cette parole, tu prononces un engagement vis-à-vis de ton Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) en disant que tu te conformes autant que tu peux à ton engagement et à ta promesse vis-à-vis de Lui ; et cette demande du pardon renferme un rappel au serviteur et un renouvellement de l'engagement mentionné dans sa parole (qu'Il soit exalté) : {Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : "Ne suis-Je pas votre Seigneur ?". Ils répondirent : "Mais si, nous en témoignons...", - afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : "Vraiment, nous n’y avons pas fait attention"} [Al-'Aaraaf : 172].

 

Donc, lspan style=orsque le serviteurmso-ansi-language: FR; commet un péché, il doit di lang=re cette dFRemande du p{car Allah est Pardonneur et Miséricordieux} ardon, car si cette demande du pardon est prononcée le matin et le soir, elle est une garantie par la grâce d'Allah (qu'Il soit exalté) que les mauvaises actions et les péchés sont effacés, et elle est aussi un appel fait au serviteur pour qu'il se repente à Allah (Qu'Il soit béni et exalté).

 

Et le pardon d'Allah (Le Puissant et le Haut) pour Ses serviteurs est confirmé dans les deux recueils de hadiths authentiques, d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) qui rapporte que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit à propos de ce qu'il rapporte de son Seigneur (Le Puissant et le Haut) :

([Un serviteur commit un péché, et il dit : "O Seigneur ! Pardonne-moi mon péché". Alors, il dit (Qu'Il soit béni et exalté) : [Mon serviteur a commis un péché, et il a su qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et qui punit à cause du péché]. Ensuite, il recommença et commit un péché, puis il dit : "O Seigneur ! Pardonne-moi mon péché". Alors, Il dit (Qu'Il soit béni et exalté) : [Mon serviteur a commis un péché, et il a su qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et qui punit à cause du péché]. Ensuite, il recommença et commit un péché, puis il dit : "O Seigneur ! Pardonne-moi mon péché". Alors, Il dit (Qu'Il soit béni et exalté) : [Mon serviteur a commis un péché, et il a su qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et qui punit à cause du péché. Fais ce que tu veux car Je t'ai pardonné]) [Rapporté par Al-Boukhari (7507), et Mouslim (2758)].

 

On comprend du hadith que si le serviteur commet le péché encore une fois après s'être repenti, le premier péché ne retourne pas à lui, et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) ne retourne pas sur une chose qu'Il t'a donnée ; alors, Il t'a pardonné le premier péché, et le péché ne retournera pas dans le livre de tes actions !

 

Quelqu'un m'interrogea sur le hadith : (Un péché commis après un repentir, est plus grave que soixante-dix péchés commis avant lui). Alors, je lui dis :

"Ce hadith n'est pas correct et il n'est pas confirmé ; et les textes du Coran et de la Sounnah sont clairs à propos du fait que quel que soit le nombre de fois que le serviteur commet des péchés, puis se repent, Allah (qu'Il soit exalté) lui pardonne ; et tant qu'il demandera pardon sincèrement à Allah, Allah (qu'Il soit glorifié) lui pardonnera quels que soient les péchés qu'il commet, et Il ne s'en soucie point (qu'Il soit exalté).

 

Et il me semble que frapper à la porte du repentir, de la demande du pardon, des actions expiatoires, et compenser par les bonnes actions et la bienfaisance envers les créatures, fait partie des plus grandes choses qui réunissent les cœurs des créatures sur la vérité, et ceci fait partie de la compréhension de prédication et de l'appel à Allah (qu'Il soit exalté).

 

Et ainsi, le serviteur ne doit pas désespérer, même s'il se repent du péché cent fois, au contraire il doit se repentir après cela et il ne doit pas se lasser, car le diable l'entraîne vers le désespoir et l'abandon de la demande du pardon ; mais il doit s'entraîner lui-même vers le domaine de la demande du pardon, de l'imploration et de la supplication à Allah (Qu'Il soit béni et exalté) !

 

 

Et même si le serviteur ne s'est pas repenti, mais il a demandé pardon à Allah (qu'Il soit exalté) sincèrement en sachant qu'il a commis un péché et a été négligent, et qu'Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux, en demandant à Allah (qu'Il soit glorifié) d'enlever le péché et d'effacer l'erreur, alors il mérite d'être pardonné, et Allah est le plus généreux des généreux, le plus Grand à qui on demande et le plus proche en qui on place l'espoir !

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a mentionné plusieurs genres de bonnes actions qui expient les péchés, car l'affaire est comme notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : {Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises} [Houd : 114].

 

Et parmi les causes pour obtenir le pardon d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), ce qui est confirmé d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Une femme prostituée fut pardonnée, elle passa à côté d'un chien qui haletait devant un puits, il était presque mort de soif ; alors, elle enleva sa chaussure, elle l'accrocha à son voile, et elle lui apporta de l'eau ; elle fut donc pardonnée pour cela) [Rapporté par Al-Boukhari (3321), et Mouslim (2245)].

 

Et d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui), le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Pendant qu'un homme marchait, il fut très assoiffé, alors il descendit dans un puits et en but de l'eau ; puis, il sortit et il vit un chien qui haletait et qui mangeait la terre à cause de la soif, et il dit : "Celui-ci est atteint de la soif comme j'en étais atteint". Alors, il remplit sa chaussure et la tint avec sa bouche, puis il monta et donna à boire au chien ; alors, Allah lui manifesta Sa gratitude et Il lui pardonna). Ils dirent :

-"O Messager d'Allah ! Avons-nous une récompense pour les animaux ?!". Il dit :

(Il y a une récompense pour chaque être vivant) [Rapporté par Al-Boukhari (2363), et Mouslim (2244)].

 

Alors, que dire en ce qui concerne l'homme ! Car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est Celui qui détient la générosité et rien n'est perdu pour Lui (gloire, pureté et louange à Lui), c'est la raison pour laquelle la bienfaisance envers les créatures, être généreux envers eux, ainsi que la bonté et la générosité, font partie des causes de l'obtention du pardon d'Allah, et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Et que les détenteurs de richesse et d’aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah. Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne ? Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux !} [La lumière : 22].

 

Donc, celui qui veut qu'Allah lui pardonne, qu'il pardonne aux gens et tournent la page ; plus exactement, qu'ils dépassent cela jusqu'à la bienfaisance envers eux, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) dans la description de Ses serviteurs croyants :

{Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (Paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui} [La famille d'Imraane : 134], ensuite Il éleva à un troisième degré, Il dit : {- car Allah aime les bienfaisants -} [La famille d'Imraane : 134].

 

Donc, parmi les choses qui rapprochent d'Allah (Le Puissant et le Haut), ce genre de bonnes actions qui correspond à être bienfaisant envers les créatures comme les animaux, les bêtes de somme, les hommes, et d'autres, que ce soit avec notre propre personne, ou la famille, ou l'argent, ou la position élevée, ou la prédication, ou la réforme, ou la bienfaisance ou en rendant service ; et que nous répandions cet esprit qui se trouve dans les cœurs de certaines personnes pour les nécessiteux, les veuves, les orphelins, les pauvres, les travailleurs, les faibles, et d'autres ; et il rapporté que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Un commerçant prêtait de l'argent aux gens, et lorsqu'il voyait une personne en difficulté, il disait à ses servants : "Laissez-le, peut-être qu'Allah nous pardonnera". Alors, Allah lui pardonna) [Rapporté par Al-Boukhari (2078), et Mouslim (1562)].

 

Donc, faisons en sorte que la tolérance soit une qualité présente entre nous dans nos relations, et que l'un d'entre nous soit tolérant et qu'il ne prenne pas tout son droit.

 

"Laisse passer et ne prends pas tout ton droit, et pardonne car un généreux n'a jamais pris tout son droit".

 

Et la tolérance doit être avec tous ceux qui ont des relations entre eux, comme la tolérance entre les deux époux, la tolérance entre le père et son fils, la tolérance entre le professeur et son élève, et la tolérance entre le président et ceux qui sont sous son autorité.

 

La tolérance à tous les niveaux fait que la relation redevient chaleureuse, de même qu'elle redonne à l'homme un peu de considération, de valeur et d'importance, et il devient plus proche de l'obtention de la satisfaction d'Allah et de Son pardon, au lieu que chaque personne exige d'obtenir son droit complètement sans être diminué, et il se peut que la personne ne fasse pas complètement ce qui lui est imposé.

 

Et il est rapporté dans un hadith authentique, d'après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui), le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Pendant qu'un homme marchait sur une route, il trouva une banche d'épines sur le chemin, et il l'enleva ; alors, Allah lui manifesta Sa gratitude et Il lui pardonna) [Rapporté par Al-Boukhari (654), et Mouslim (1914)].

 

Donc, au lieu de planter les épines sur le chemin des gens, pourquoi ne pas nous soucier d'enlever les épines de leur chemin, de préparer leur chemin vers le bonheur, la satisfaction et les délices dans cette vie, et nous devons fournir tous nos efforts pour cela, et faire en sorte que ce soit une partie de notre mission et de notre message.

 

 

Une sœur s'est plainte à moi de soucis, d'angoisse et de difficulté, alors je lui ai proposé de se préoccuper de la bienfaisance envers les gens et de la générosité envers les autres parmi les membres de la famille, ainsi que les frères et sœurs en Islam, qu'ils soient adultes ou petits ; puis une année s'écoula, et cette sœur me téléphona pour me parler de ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui avait accordé comme moyens de subsistance, de bénédiction, de bonheur et de satisfaction ; alors, je lui ai dit :

-"Si seulement les gens t'entendaient, surtout les gens qui souffrent, et ceux qui vivent dans l'angoisse et la tristesse, afin qu'ils voient de leurs propres yeux un exemple vivant du traitement pratique, facile et invulnérable !".

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(On appellera un homme de ma communauté le jour du jugement devant toutes les créatures, et on étendra pour lui quatre-vingt-dix-neuf livrets, chaque livret s'étendra jusqu'à portée de la vue, ensuite Allah (Le Puissant et le Haut) dira : [Nies-tu quelque chose de cela ?]. Il dira : "Non, ô Seigneur !". Il dira : [Mes scribes qui écrivent les actions ont-ils été injustes envers toi ?]. Ensuite, Il dira : [As-tu une excuse, as-tu une bonne action ?]. Alors, l'homme aura peur et il dira : "Non". Il dira : [Mais oui, tu as des bonnes actions auprès de Nous, et tu ne subiras aucune injuste aujourd'hui]. Et on sortira pour lui une carte sur laquelle est inscrit : "J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que Mohammed est Son serviteur et Son messager". Alors, il dira : "O seigneur ! Quelle est cette carte par rapport à ces livrets ?!". Il dira : [Tu ne subiras pas d'injustice], et on mettra les livrets sur un plateau de la balance et la carte sur un plateau, alors les livrets seront légers et la carte pèsera plus lourd) [Rapporté par Ahmed (7182), At-Tirmidhi (2639), Ibn Maajah (4300), Ibn Hibbaane (225), Hamzah ibn Mohammed Al-Kinaani dans "Djouz Al-Bitaaqah" (2), Al-Haakim (1/6, 529), et d'autres qu'eux].

 

Et même si certains savants ont contesté la chaîne de transmission de ce hadith, il est bien connu que la croyance en l'unicité d'Allah et la foi en Allah (qu'Il soit exalté) sont la plus grande des bonnes actions, la plus importante et leur essence, et ceci en général.

 

Et il n'y a aucun doute que si le serviteur accomplit sincèrement la croyance en l'unicité d'Allah (Le Puissant et le Haut), il possèdera alors beaucoup de choses et il aura reçu un grand bienfait, et il reste les péchés qui sont sous la volonté d'Allah (qu'Il soit exalté), soit le serviteur est puni, ensuite sa destination sera le Paradis, ou Allah (Qu'Il soit béni et exalté) lui pardonne et le fait entrer au Paradis tout de suite.

 

Et il se peut qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) pardonne les péchés du serviteur avec beaucoup d'actions expiatoires, soit avec des bonnes actions, ou un repentir et un regret sincère pour ce qu'il a fait, ou des malheurs qui l'atteignent ; et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Tout ce qui atteint le musulman comme la fatigue, la maladie, le souci, la tristesse, le préjudice et l'angoisse, même l'épine qui le pique, Allah lui pardonne ses péchés grâce à ces choses) [Rapporté par Al-Boukhari (5641, 5642), et Mouslim (2573)].

 

****

 

* Allah Al-Qaahir, Al-Qahaar (le Dominateur Suprême, le Tout-Puissant)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : "Al-Qaahir" et "Al-Qahaar" [le Tout-Puissant ou le Dominateur Suprême] ; le nom d'Allah "Al-Qaahir" a été mentionné dans le Livre d'Allah, dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{C'est Lui le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs ; c'est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur} [Les bestiaux : 18].

 

Et dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Et Il est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs. Et Il envoie sur vous des gardiens} [Les bestiaux : 61].

 

Donc, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs Lui-même, et Il les domine avec Ses anges.

 

L'aspect de cette domination dans ce monde est évident dans Sa divinité et Sa direction des affaires ; et dans l'au-delà, Sa domination est encore plus évidente, c'est la raison pour laquelle Il demandera (qu'Il soit glorifié) le jour du jugement :

{A qui appartient la royauté, aujourd'hui ?} ; ensuite, Il répondra : {A Allah, l'Unique, le Dominateur Suprême} [Le Pardonneur : 16].

 

Et le nom d'Allah "Al-Qahaar" a été mentionné à six endroits dans le Coran : dans sourate "Youssouf", sourate "Le tonnerre", sourate "Ibrahim", sourate "Saad", sourate "Les groupes", et sourate "Le Pardonneur" comme ceci a été mentionné précédemment.

 

Donc, Sa domination apparait, et il n'y a aucune place pour la discussion ou le débat à propos de cela dans l'au-delà, car Il est le Dominateur Suprême (qu'Il soit glorifié) sur Ses serviteurs, alors ils n'existent et ne bougent qu'avec Sa permission, parce qu'Il est leur Seigneur, leur Roi et leur Créateur. Et les serviteurs ne peuvent pas argumenter avec cela, alors nul ne peut prendre comme argument le destin et qu'il est obligé de commettre les péchés et les mauvaises actions, parce que nous disons :

-"Bien qu'Allah (qu'Il soit exalté) soit le Dominateur Suprême et qu'Il soit le Créateur des créatures et de ce qu'ils font, sauf que chaque serviteur sait impérativement qu'il fait ses actions de son propre choix et qu'il délaisse ce qu'il délaisse de son propre choix aussi ; et ce sentiment impératif que la personne ressent lorsqu'elle veut faire une action quelconque, comme par exemple lorsqu'elle a l'intention de voyager, ou de résider, ou de manger, ou de dormir, elle accomplit cela en ressentant qu'elle le fait de son propre choix, de sa propre volonté et de son propre désir, et qu'elle a le choix de faire cette chose ou de ne pas la faire, et de choisir cette chose ou celle-là.

Et ce sentiment psychologique que chaque être humain ressent à propos de ce qu'il fait et ce qu'il délaisse, est la raison selon laquelle les serviteurs seront jugés, tandis que si une personne était contrainte et forcée de faire un acte, et qu'elle n'a pas le choix, alors elle ne sera pas punie dans ce cas, et c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Quiconque a renié Allah après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi…} [Les abeilles : 106].

 

Donc, si le serviteur est contraint de faire quelque chose sans qu'il n'ait aucun choix, ni la force qui l'empêche de faire cette chose, alors il ne sera pas puni pour avoir fait cette chose dans ce monde, ni dans l'au-delà ; mais le serviteur est jugé pour ce qu'il a fait volontairement et de son propre choix ; et ce sentiment est évident, et il est très éloigné de la discussion dans laquelle tombent beaucoup de gens, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {L'homme voudrait plutôt continuer à vivre en libertin. Il interroge : «A quand, le Jour de la Résurrection ? »} [Le jour du jugement : 5-6].

 

Beaucoup de gens posent des questions, et leur but est de justifier avec le destin les envies interdites dans lesquelles ils tombent, et si on leur fait des sermons à propos de leurs péchés, ils disent : "C'est ce qu'Allah a prédestiné et Sa volonté, et on ne peut pas y échapper !". 

 

 

Et j'ai réfléchi aux textes du Coran, alors j'ai trouvé que la volonté divine concernant les actions des serviteurs est expliquée à d'autres endroits par la permission, et qu'aucune âme ne peut croire ou être polythéiste que par la permission d'Allah, et que s'Il voulait (qu'Il soit glorifié) les contraindre à quelque chose, Il l'aurait fait ; ceci est évident et fait que l'homme assume la responsabilité deBeaucoup de gens posent des questions, et leur but est de justifier avec le destin les envies interdites dans lesquelles ils tombent, et si on leur fait des sermons à propos de leurs péchés, ils disent : ses actes sans se dérober ou sans discuter. 

 

Par Sa /spansagesse et Son argument contre Ses serviteurs, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a mis dans le cœur de chacun d'eux une preuve dont il ne peut se séparer, et c'est le sentiment qu'il agit de son propre choix ; c'est la raison pour laquelle il est vraiment très étonnant que l'homme se précipite vers ses envies comme la personne débauchée qui ne s'abstient pas et ne se retient pas, ensuite après cela, il prend comme argument le décret d'Allah (qu'Il soit exalté) et le destin, et il prétend qu'il est forcé et contraint ; alors il fait les actions des gens libres et autonomes, puis il prétend la contrainte.

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) a apporté l'argument contre Ses serviteurs avec cette signification belle, claire et évidente. Et Allah (Le Puissant et le Haut) est le Dominateur Suprême sur Ses Serviteurs, Il est le Dominateur Suprême qui domine les tyrans, les orgueilleux, les oppresseurs et les arrogants ; c'est la raison pour laquelle ceux qui veulent dominer les créatures illégitimement, subissent une défaite écrasante et leur situation devient la faiblesse et la chute, et si ce n'est de cela que la mort qu'Allah (qu'Il soit béni et exalté) a fait qu'elle soit une épée brandit sur le cou des tyrans et qui les saisit alors qu'ils sont à l'apogée de leur force.

 

Parmi les significations du "Dominateur Suprême" : le fait qu'Il domine les opposants orgueilleux avec les arguments et les grandes preuves qu'Il apporte concernant Sa divinité, qu'Il est le Seigneur des mondes, et qu'Il est le Seul qui soit digne d'être adoré ; car dans l'univers et en l'homme, il y a des preuves apparentes que l'homme ne peut pas ignorer, parce qu'ils encerclent le cerveau et le cœur ; de plus, la disposition naturelle de l'homme prononce le nom du Seigneur (qu'Allah soit béni et exalté), elle croit en Lui et guide vers Lui. Donc, les preuves répandues sur Sa divinité et Sa grandeur dans l'univers, sont perçues par le scientifique dans son laboratoire entre ses recherches, ses études et ses découvertes, de même qu'elles sont perçues par l'homme simple dans sa ferme en voyant la graine pousser, grandir, et porter des fruits lorsque l'eau y circule ; et elles sont perçues aussi par le bédouin dans son désert lorsqu'il suit la trace de la pluie et de l'eau.

 

Allah (qu'Il soit exalté) a fait que ces preuves divines dominent les significations du doute et de l'incertitude, et qu'elles soient un signe qui amène l'homme à la foi en Allah (qu'Il soit glorifié) et à Son adoration.

 

Parmi les significations des noms "Al-Qaahir" et "Al-Qahaar" : le fait qu'Il domine (qu'Il soit exalté) les serviteurs en les ressuscitant vers Lui (qu'Il soit glorifié) sans que ce soit leur volonté, ni leur choix, afin qu'Il instaure entre eux la balance de la justice, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux, et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l'Unique, Le Dominateur Suprême} [Ibrahim : 48] ; et ici, Il a joint le nom "Al-Qahaar" au nom "Al-Waahid" (l'Unique), afin d'indiquer que la domination complète Lui appartient (qu'Il soit glorifié) et à personne d'autre que Lui, tandis que la domination des hommes est limitée dans le temps, l'endroit et la capacité.

 

Ce grand jour-là, la terre sera remplacée par une autre, ainsi que les cieux, et toutes les créatures seront ressuscitées vers leur Seigneur (qu'Il soit glorifié) sur un même emplacement ; elles ne trouveront pas d'échappatoire, ni de refuge où elles pourront s'enfuir, mais elles seront toutes ressuscitées devant Lui (qu'Il soit glorifié et exalté) : {et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l'Unique, Le Dominateur Suprême}.

Et Allah (qu'Il soit exalté) connait toutes leurs situations, mais elles comparaîtront d'une manière au sujet de laquelle elles ne pourront pas discuter, ni argumenter ; elles comparaîtront devant Allah l'Unique, le Dominateur Suprême, qui les a dominés dans la vie terrestre avec Ses signes, Sa grandeur et Sa puissance triomphante ; de même qu'Il les dominera dans l'au-delà avec le jugement qui les attend.

 

 

Le croyant sait qu'il sera jugé devant Allah (Le Puissant et le Haut) , c'est la raison pour laquelle le plateau de la balance est équilibré dans sa main, ses affaires sont disciplinées, et il a en lui-même la préférence pour l'au-delà et l'attente de la promesse d'Allah (Le Puissant et le Haut) qui font qu'il s'abstient de beaucoup d'envies, de choses attrayantes et d'impulsions mentales interdites ; alors, il se peut qu'il renonce à de l'argent ou qu'il abandonne une envie, bien qu'il ait l'occasion de l'obtenir, qu'il soit capable de l'assouvir et que les moyens de l'obtenir lui soient facilités, mais il l'abandonne en recherchant la satisfaction d'Allah (qu'Il soit exalté) et la récompense de l'au-delà, parce qu'il sait qu'il sera debout devant le Dominateur Suprême (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

"Al-Qaahir" et "Al-Qahaar" : Celui qui domine les choses et les dirige de la manière qu'Il veut, même si en apparence elles sont opposées et que les hommes en sont étonnés, comme la présence de l'âme dans le corps et le fait de l'enlever du corps ; car l'âme est une chose délicate que les hommes ne cernent pas, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et ils t'interrogent au sujet de l'âme, - Dis : "l'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur". Et on ne vous a donné que peu de connaissance} [Le voyage nocturne : 85].

Alors, l'homme est étonné de l'attachement de l'âme au corps, et comment cela se produit-t-il ? Et où elle se trouve dans le corps ?!

 

Les savants ont recherché cela pendant longtemps, ils en ont parlé, ils se sont dirigés vers l'Ouest et vers l'Est, ils ont essayé de comprendre, et ils ont supposé, mais toutes leurs recherches et leurs connaissances finissent vers une grande ignorance en ce qui concerne la réalité de l'âme ; et Sa parole (qu'Il soit exalté) est suffisante à propos de l'affaire de l'âme :

{Dis : "l'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur". Et on ne vous a donné que peu de connaissance} [Le voyage nocturne : 85].

 

Et parmi les choses qui provoquent l'étonnement : comment l'embryon est-il créé dans l'utérus ?

Ce corps étranger à l'utérus, Allah (qu'Il soit exalté) a donné à l'utérus l'aptitude à l'accepter, et il s'accroche même à la paroi de l'utérus, il devient une partie de lui, et il se nourrit par son intermédiaire.

 

Et aussi, comment Allah (qu'Il soit exalté) réunit les cœurs des deux époux ?! Car il se peut que le jeune homme entre sur une jeune femme qu'il ne connaissait pas et qu'elle ne connaissait pas, il n'y avait jamais eu de relation entre eux auparavant et ils ne s'étaient jamais rencontrés ; ensuite, Allah (qu'Il soit béni et exalté) met entre eux l'amour, la miséricorde, l'entente et l'harmonie.

 

Ceci est un aspect de Sa miséricorde (Le Puissant et le Haut) et un aspect de Sa domination, étant donné qu'Il fait que Ses serviteurs sont soumis à ces choses dans lesquelles Il a placé les intérêts de ce monde et les degrés de l'au-delà.

 

****

 

* Allah Al-Wahaab (le Donateur par excellence)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : "Le Donateur par excellence", et ce nom a été mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (Le Puissant et le Haut) :

{"Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur !} [La famille d'Imraane : 8].

 

Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Ou bien détiennent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, le Donateur par excellence} [Saad : 9].

Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Il dit : "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le Grand Donateur"} [Saad : 35].

 

Et Allah (qu'Il soit béni et exalté) a dit :

{Tout ce dont vous jouissez comme bienfait provient d'Allah et puis, quand le malheur vous touche, c'est Lui que vous invoquez à voix haute. Et une fois qu'Il a dissipé votre malheur, voilà qu'un groupe de gens parmi vous se mettent à donner des associés à leur Seigneur} [Les abeilles : 53-54].

 

Les serviteurs sont dans le bien-être de Ses dons qui se succèdent les uns après les autres, et il se peut qu'ils renient Ses dons par leurs actes ou leurs paroles ; et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a réfuté qu'ils puissent compter Ses bienfaits :

{Si vous énumérez les effets de la bonté d'Allah, vous n'en connaîtrez point le nombre. Certes Allah est parfaitement Absoluteur et Miséricordieux} [Les abeilles : 18].

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Qui vous a donné tout ce que vous Lui avez demandé, et si vous énumérez les bienfaits d'Allah, vous n'en connaîtrez jamais le nombre. Certes l'homme est un fieffé associateur et fieffé mécréant} [Abraham : 34].

 

Donc, les hommes sont incapables d'énumérer les bienfaits d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) !

Des centaines de trilliards de cellules dans ton corps, cela ne signifie pas des centaines de trilliards de bienfaits ! Non, mais à l'intérieur de chaque cellule, se trouvent beaucoup de bienfaits ; et chaque cellule est exposée à des fléaux qui sont innombrables et à des maladies qui peuvent l'atteindre, et Allah (qu'Il soit exalté) par Sa puissance et Sa miséricorde la protège dans le corps de l'homme contre ces éventualités.

 

Et il en est de même, si l'homme se mettait à compter les bienfaits d'Allah (qu'Il soit exalté) qui sont fixés dans son corps, il trouverait qu'il est incapable de les compter.

Mais supposons qu'il parvienne à un nombre défini de bienfaits, comment pourrait-il compter les bienfaits d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) qui sont des malheurs qu'Allah (qu'Il soit béni et exalté) a éloignés de lui et dont Il l'a protégé, alors que peut-être que certains des serviteurs d'Allah (Le Puissant et le Haut) ont été éprouvés par ces malheurs ?! Et comment pourrait-il compter les bienfaits d'Allah (qu'Il soit exalté) sur les autres parmi ceux qui ont précédé, les contemporains et ceux qui viendront dans le futur, ainsi que les bienfaits d'Allah (qu'Il soit glorifié) dans l'univers et les horizons ?!

 

 

Regardons le rappel qu'Allah (qu'Il soit exalté) a fait à Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) à propos de certains de Ses bienfaits ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit à Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

{Par le plein jour. Par la nuit quand tout y devient immobile. Ton seigneur ne t'a ni abandonné, ni détesté. Ta fin sera certainement meilleure que ton début} [et aussi : la vie ultime sera pour toi meilleure que celle ici-bas] [Ad-Douhaa : 1-4].

 

C'est-à-dire : Allah (qu'Il soit exalté) t'a donné avec largesse dans ce monde, et Il ne t'a pas abandonné, Il ne s'est pas éloigné de toi, et Il ne t'a pas détesté comme le disent à propos de toi les adversaires et les ennemis, mais au contraire Il est proche de toi (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Ton Seigneur te donnera sûrement de quoi te satisfaire} [Ad-Douhaa : 5] ; Il te donnera différents genres de dons et de bienfaits, de générosité, de bonté et de bienfaisance ; et Allah (qu'Il soit glorifié) lui a donné le grand Livre de rappel.

 

Allah (qu'Il soit exalté) lui a donné : les partisans pieux parmi les compagnons, les Taabi'înes et ceux qui sont venus après eux !

 

Allah (qu'Il soit glorifié) lui a donné : La grande communauté qui restera jusqu'à la fin du monde !

 

Allah (Le Puissant et le Haut) lui a donné : la révélation, le Coran, le rappel, et la sagesse [la Sounnah] !

 

Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) lui a donné : les très grandes qualités morales :

{Et tu es certes, d'une moralité imminente} [Al-Qalam : 4] !

 

Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) lui a donné : la position élevée et grande auprès de Lui, car il est le meilleur des prophètes, ainsi que l'imam et le sceau des prophètes ; il est le premier des prophètes qui entrera au Paradis et celui qui a le rang le plus élevé ; et il a un rang dans ce monde et dans l'au-delà auprès d'Allah (qu'Il soit béni et exalté) auquel aucune autre créature ne parviendra ; et malgré cela, Allah (Le Puissant et le Haut) l'a appelé "serviteur". Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers} [Le discernement : 1].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur…} [Al-Baqara : 23].

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Mohammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant} [Le voyage nocturne : 1].

 

Donc, Il l'a appelé (qu'Il soit glorifié) : "serviteur" et Il l'a distingué par ces grands bienfaits.

 

Ensuite, Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Ne t'a-t-Il pas trouvé orphelin ? Alors Il t'a accueilli !} [Ad-Dhouhaa : 6] ; étant donné qu'il était orphelin (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), car son père est mort avant sa naissance et sa mère est morte pendant son enfance.

Ensuite Allah (qu'Il soit béni et exalté) l'a accueilli, Il a prit soin de lui et l'a protégé, jusqu'à ce qu'il parvienne à ce à quoi il est parvenu ; et Il l'a protégé de toutes les pratiques et des actions des gens de l'époque de l'ignorance préislamique.

 

Puis, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré ? Alors Il t'a guidé} [Ad-Dhouhaa : 7].

Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui, et sur les membres de sa famille) ne connaissait pas le Livre, ni la foi, jusqu'à ce qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) fit descendre sur lui cette révélation, ce Coran, et cette Esprit [l'inspiration] par l'ordre d'Allah (Le Puissant et le Haut). Alors, grâce à cette révélation, il guida les gens et les protégea de l'égarement, il leur enseigna la science et les protégea de l'ignorance, et il les éclaira et les protégea de l'aveuglement. Et ses partisans devinrent les chefs des nations, les leaders de l'histoire, et les fondateurs de la gloire et de la civilisation !

 

Ensuite, Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre ? Alors Il t'a enrichi} [Ad-Dhouhaa : 8].

Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ne prenait pas les biens de ce monde ; il est mort alors que sa cuirasse était mise en gage chez un juif [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (4467), et "Sahih Mouslim" (1603)] ; et il n'avait pas d'argent, plus exactement, il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Nous ne laissons rien en héritage, ce que nous laissons est donné en aumône) [Rapporté par Al-Boukhari (3093), et Mouslim (1759)].

 

Et Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) vint chez lui, plus exactement dans sa chambre personnelle, et il trouva un matelas simple, un morceau de peau qui n'était pas tannée y était accroché, et quelques poignées d'orge qui ne remplissaient pas un boisseau ; et Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) pleura, [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (1913, 2468), et "Sahih Mouslim" (1479)].

 

Il n'y avait pas dans ces maisons tous les genres de choses dont les gens jouissent de nos jours, mais elles étaient très modestes et très simples ; et malgré cela, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : {Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre ? Alors Il t'a enrichi}, car différents genres de biens de ce monde vinrent au prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ; et s'il avait voulu que les montagnes soient transformées en or, il aurait invoqué son Seigneur, et Il lui aurait donné cela ; mais il fut satisfait d'être un serviteur messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

Lorsque les biens de ce monde vinrent au prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) : de l'argent, des chameaux, des moutons, de l'or, de l'argent…, il les distribua aux gens et les partagea entre eux ; et il est rapporté dans un hadith, d'après 'Ouqbah (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit :

-"J'ai prié la prière d'Al-'Asr à Médine derrière le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), alors il fit la salutation finale de la prière, ensuite il se leva rapidement en passant entre les gens jusqu'à ce qu'il aille dans une des chambres de ses épouses ; les gens furent effrayés à cause de la rapidité à laquelle il s'en alla ; puis, il sortit vers eux et il vit qu'ils étaient étonnés de sa rapidité, alors il dit :

(Je me suis rappelé d'un peu d'or que nous avions chez nous, et j'ai eu peur que je sois retenu à cause de cela [c-à-d : le jour du jugement], alors j'ai ordonné qu'on le distribue) [Rapporté par Al-Boukhari (851)].

 

 

Donc, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ne gardait rien des biens de ce monde, mais il aimait le dépenser dans le chemin d'Allah (Le Puissant et le Haut), jusqu'à ce qu'il dise :

(Je ne voudrais pas avoir comme la montagne Ouhoud en or pour le dépenser entièrement dans le chemin d'Allah, sauf trois dinars) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et les bédouins lui demandèrent lorsqu'il revint de la bataille de Hounayn, jusqu'à ce qu'ils l'obligent à reculer contre un grand arbre à épines sur lequel son vêtement s'accrocha, alors le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) s'arrêta et dit :

(Donnez-moi mon vêtement, et si le nombre de ces arbres était des bienfaits, je les aurais partagés entre vous, et ensuite vous ne trouveriez pas que je suis avare, ni menteur, ni lâche) [Rapporté par Al-Boukhari (3148)]. Et ceci faisait partie du fait de remercier le bienfait de son Seigneur (qu'Il soit béni et exalté).

 

Alors, il louait son Seigneur (Le Puissant et le Haut) avec son cœur, la louange de celui qui remercie et reconnait le bienfait, et qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est le Créateur de ce bienfait, Celui qui le donne et Celui qui en a la charge ; et il provient de Lui et retourne à Lui (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et dans sa guidée et sa vie (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), nous trouvons différents genres de dévotions et d'éloges pour Allah (Le Puissant et le Haut), alors il disait (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :  

(O Seigneur ! A Toi la louange, Tu es la lumière des cieux et de la terre, et de tous ceux qui s'y trouvent. A Toi la louange, Tu es Celui qui administre les cieux et la terre, et tous ceux qui s'y trouvent. Et à Toi la louange, Tu es la Vérité Suprême, Ta promesse est vérité, Ta parole est vérité, Ta rencontre [le jour du jugement] est vérité, le Paradis est vérité, l'enfer est vérité, l'Heure du jugement est vérité, les prophètes sont vérité, et Mohammed est vérité. O Seigneur ! C'est à Toi que je me suis soumis, en Toi que je place ma confiance, je crois en Toi, vers Toi je reviens en toute chose, par Toi je combats, et par Ta loi j'ai jugé. Pardonne-moi donc mes péchés passés et futurs, ceux commis en secret et ceux commis en public. C'est Toi qui fais avancer et qui fais reculer, nulle divinité autre que Toi) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (6317), et "Sahih Mouslim" (769)]. 

 

Et il disait (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(O Seigneur ! Je cherche protection auprès de Ta satisfaction contre Ta colère, auprès de Ton pardon contre Ton châtiment, et auprès de Toi contre Toi-même. Je ne pourrais Te louer autant que Tu T'es loué Toi-même) [Regarder : "Sahih Mouslim" (486)]. 

 

Différents genres de dévotions et d'implorations pour le Seigneur, le Très Grand, le Créateur, le Pourvoyeur, que ses compagnons et les croyants ont hérités de lui (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

Ensuite, les membres du corps sont employés pour utiliser ces bienfaits dans l'obéissance à Allah (qu'Il soit béni et exalté), car toute la vie du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) était pour Allah (Le Puissant et le Haut), comme son Seigneur lui a ordonné :

{Dis : "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qui m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre} [Les bestiaux : 162-163].

 

Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), lorsqu'il se levait et s'asseyait, lorsqu'il était réveillé et lorsqu'il dormait, lorsqu'il se déplaçait et restait immobile, lorsqu'il était résident et en voyage, pendant les conditions de richesse et de pauvreté, et dans les changements de ses situations, était l'exemple parfait du serviteur croyant qui remercie Allah (Le Puissant et le Haut), et ceci fait partie des significations de Sa parole (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Ne t'a-t-Il pas trouvé orphelin ? Alors Il t'a accueilli ! Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré ? Alors Il t'a guidé. Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre ? Alors Il t'a enrichi} [Ad-Dhouhaa : 6-8].

 

Ensuite, Il a expliqué (qu'Il soit glorifié et exalté) le droit concernant ces bienfaits ; Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas} [Ad-Dhouhaa : 9]. C'est-à-dire : tout comme tu étais toi aussi orphelin, alors sois miséricordieux envers les orphelins, aie de l'affection pour eux, passe ta main sur leurs têtes, sois gentil avec eux, prends soins d'eux après qu'ils aient perdu leurs parents ; et rappelle-toi que tu étais orphelin, alors Allah (Le Puissant et le Haut) t'a accueilli, accueille donc les serviteurs d'Allah parmi les orphelins.

 

{Quant au demandeur, ne le repousse pas} [Ad-Dhouhaa : 10] ; donc, si un pauvre ou un mendiant vient te voir et que tu vois sur lui les signes de l'abaissement, de la pauvreté, de la misère et du besoin, ne le repousse pas et ne t'enorgueillis pas sur lui ; alors, si tu trouves quelque chose, donne-le-lui, sinon fais-le partir dans le calme et la paix.

De même que si quelqu'un vient te voir pour t'interroger, ou pour demander le jugement d'Allah (Le Puissant et le Haut) sur un sujet ou pour une chose qu'il ne comprend pas, ne le repousse pas, ne le rejette pas, ne te mets pas en colère contre lui, et ne le réprimande pas, mais enseigne-lui comme Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) t'a enseigné.

 

Ensuite, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le} [Ad-Dhouhaa : 11]. C'est-à-dire : parle de ces grands bienfaits avec lesquels ton Seigneur (qu'Il soit béni et exalté) t'a honoré ; ne parle pas d'eux pour t'enorgueillir avec ces bienfaits parce qu'ils ne proviennent pas de toi, mais ils proviennent purement de la générosité de ton Seigneur (Le Puissant et le Haut), et le serviteur ne mérite absolument pas quoi que ce soit de son Seigneur !

 

 

Donc, Allah (qu'Il soit béni et exalté) t'a donné avec largesse, et Il est le Riche ; Il est satisfait de toi lorsque tu manges de la nourriture et tu Le loues pour cette nourriture, ou tu bois une boisson et tu Le loues pour cette boisson !

Alors, parle du bienfait d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), remercie ton Seigneur à chaque fois que tu vis un de Ses bienfaits ou que tu trouves une de Ses générosités ; et tu es un de Ses bienfaits et une de Ses générosités :

{Et tout ce que vous avez comme bienfait provient d'Allah. Puis quand le malheur vous touche, c'est Lui que vous implorez à haute voix} [Les abeilles : 53].

 

J'ai lu dans un article du cheikh At-Tantaawi (qu'Allah lui fasse miséricorde) qu'un homme se convertit à l'Islam lorsqu'il entendit sourate "Al-Kawthar" : {Nous t’avons certes, accordé l’Abondance. Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie. Celui qui te hait sera certes, sans postérité} [Al-Kawthar : 1-3] ; alors, j'ai été étonné d'une sourate que les petits mémorisent, ensuite les adultes ne la comprennent pas, comment elle ébranle un cœur vide afin qu'il devienne lumineux avec la foi ; j'ai donc consulté les livres de Tafsir, et j'ai trouvé ce qui pousse à l'étonnement, et le mot (Al-Kawthar) te suffit, il englobe tout le bien que son Seigneur lui a donné dans ce monde et dans l'au-delà, concernant l'âme, la famille, les compagnons, et les partisans… alors, gloire et pureté à Celui que nul ne peut repousser Sa grâce, et nul ne peut empêcher Ses dons.

 

Réfléchis à ce que tu fais avec les bienfaits d'Allah (Le Puissant et le Haut), comment tu Le remercies pour ces bienfaits, et comment tu les utilises dans l'obéissance à Allah (qu'Il soit béni et exalté) ; et sache qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a un droit sur tout bienfait qu'Il t'a donné :

- Le pauvre a un droit sur ton argent.

- Le faible a un droit sur ton corps.

- L'handicapé a un droit sur ta force.

- L'ignorant a un droit sur ta science…

Et tout le monde a un droit sur ce que tu peux faire et qu'ils ne peuvent pas faire.

 

Alors, loue Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) qui t'a donné la capacité de faire ce qu'ils sont incapables de faire ; et considère que pour remercier ce bienfait, tu dois donner à ceux-là une part de ce bienfait ; et sache que soit ce bienfait te quittera un jour ou tu le quitteras !

 

Donc, la meilleure manière de l'accueillir, est de remercier sincèrement Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) pour ce bienfait, de l'utiliser dans Son obéissance, et de ne pas dire comme Qaaroune a dit lorsque les gens doués de raison parmi son peuple lui dirent : {"Ne te réjouis point, car Allah n'aime pas les arrogants}, il leur répondit : {"C'est par une science que je possède que ceci m'est venu"}. Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Ne savait-il pas qu'avant lui, Allah avait fait périr des générations supérieures à lui en force et plus riches en biens ? Et les criminels ne seront pas interrogés sur leurs péchés" !} [Le récit : 76-78].

 

Le serviteur vit dans des bienfaits auxquels il ne prête peut-être aucune attention sauf lorsqu'il les perd ou qu'il est sur le point de les perdre ; et combien y a-t-il d'appareils, de membres, de capacités et de talents, dans le cerveau, le cœur et le corps, en apparence et intérieurement, dans l'âme et la matière, et en lui-même, dans ses biens, sa femme et ses enfants !

 

Et combien de bienfaits se trouvent autour de toi : la famille, les proches parents, les amis, les travaux, la position élevée, les relations, les espoirs et les rêves, plus exactement cet univers vaste qui est préparé pour la vie avec tout ce dont elle a besoin ; alors, nous trouvons des planètes immenses qui sont plusieurs fois plus grandes que la terre, mais elles sont inhabitées, arides, sombres, et il n'y a aucune vie sur ces planètes, parce qu'elles ne sont pas bonnes pour la vie, et personne n'habitent sur ces planètes !

 

Voilà que l'homme est arrivé jusqu'à la surface de la lune, les photos des astronautes furent distribuées dans les agences et furent diffusées sur les chaînes télévisées, ensuite les gens s'en détournèrent, et c'est comme si les photos appartenaient à une époque antérieure, elles n'attirent plus la curiosité et elles ne produisent plus aucun effet.

 

Donc, louange à Toi Le meilleur qui domine, du nombre de tous Tes bienfaits et Tes dons ; beaucoup de louanges bonnes et bénies pour Tes bienfaits abondants !

A Toi la louange jusqu'à ce que Tu sois satisfait, à Toi la louange lorsque Tu es satisfait, et à Toi la louange après que Tu sois satisfait !

 

****

 

* Allah Ar-Razzaaq, Ar-Raaziq (le Grand Pourvoyeur, Celui qui donne la subsistance)

 

Parmi les noms de notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) : "Ar-Razzaaq", "Ar-Raaziq", et Il est "Khayrou Ar-Raaziqiine" (le Meilleur des pourvoyeurs).

 

Et le nom d'Allah "Ar-Razzaaq" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l’Inébranlable} [Ad-Dhariyaate : 58], et dans une autre manière de lire le verset : "Ar-Raaziq" [Regarder : "Môudjam Al-Qiraa'aate" d'Abdellatif Al-Khatib (9/143)].

Et il est mentionné au pluriel : "Khayrou Ar-Raaziqiine" dans cinq endroits.

 

Et si les hommes se donnent des moyens de subsistance les uns aux autres, alors Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est Celui qui leur donne à tous les moyens de subsistances, comme Il a dit : {Et c’est Lui, le Meilleur des pourvoyeurs} [Les croyants : 72].

Car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est le Créateur des moyens de subsistance, le Créateur de l'homme, et le Créateur de la cause avec laquelle l'homme parvient au moyen de subsistance et il l'obtient.

 

 

Les moyens de subsistance d'Allah (qu'Il soit exalté) sont divisés en deux catégories :

 

La première : les moyens de subsistance généraux ; ils sont pour tous les hommes, les musulmans et les mécréants, les pieux et les débauchés, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt ; tout est dans un Livre explicite} [Houd : 6].

 

Et combien de bêtes se trouvent sur la surface de cette terre, ainsi que dans l'espace et les astres, plus exactement dans les profondeurs des mers, la subsistance de toutes ces bêtes incombe à Allah (qu'Il soit exalté), et Il leur a facilité les causes de la subsistance, d'où elles le savent et d'où elles ne savent pas ; c'est la raison pour laquelle Ibrahim (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

{"ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit : "Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concéderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination !"} [Al-Baqara : 126]. Donc, Allah (qu'Il soit exalté) s'est chargé de la subsistance de toutes les créatures.

 

Et Ibrahim (paix sur lui) a dit : {ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier}, et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : {Et quiconque n’y aura pas cru}, c'est-à-dire : Je lui donnerai sa subsistance, et Je lui accorderai une jouissance dans ce monde.

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) dans un autre verset :

{Celui à qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra l’accomplissement, est-il comparable à celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie présente et qui sera ensuite, le Jour de la Résurrection, de ceux qui comparaîtront (devant Nous)} [Le récit : 61].

 

Et la deuxième catégorie : c'est la subsistance spéciale : Allah (qu'Il soit exalté) l'accorde à une élite parmi Ses serviteurs, Il les choisit et les élit ; et c'est la subsistance concernant la foi, c'est l'adoration d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), ainsi que Le connaître, obéir à Ses ordres et s'arrêter devant Ses interdictions, afin que le serviteur obtienne la satisfaction de Son Seigneur.

 

Et Allah (qu'Il soit exalté) a mis dans les cœurs de Ses serviteurs croyants un souffle de vie, de la foi et du bonheur provenant de la bonne nouvelle qu'ils ont reçue dans ce monde, ce qui prépare au Paradis et à la satisfaction dans l'au-delà, et c'est ce qu'Il a fait descendre dans Son Livre parmi les versets et la sagesse, et ce avec quoi Il a envoyé Ses messagers (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux).

 

C'est la raison pour laquelle il y a parmi les noms d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Wahaab", Celui qui donne et accorde la subsistance à Ses serviteurs, et la déverse sur eux, comme ceci a été mentionné auparavant.

 

Et parmi Ses noms (qu'Il soit exalté) : "Al-Mouqiite" (Celui qui nourrit), et Il est Celui qui donne aux serviteurs leur nourriture ; et il est dit : Celui qui est capable de toute chose, comme on le mentionnera.

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié et exalté) aussi : "Al-Mannaane" (le Munificent), Celui qui accorde des dons à Ses serviteurs et qui les leur donne généreusement, comme on le mentionnera.

 

Allah (Le Puissant et le Haut) est le Seul à donner la subsistance, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Ô Hommes ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité] ?} [Le Créateur : 3].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Dis : "Qui vous nourrit du ciel et de la terre ?". Dis : "Allah. C’est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste"} [Saba : 24]. Donc, tout ce que l'homme voit parmi les aspects de la subsistance, du don, de la générosité et de la munificence, est la création d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) et Sa générosité ; et Il est Celui qui a mis dans ces choses leur bonne qualité, leur goût, leur rang et la facilité d'y parvenir ; alors l'homme y parvient avec facilité.

 

Et les hommes sont des moyens à travers lesquels sont réalisés le décret d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) et ce qu'Il prédestine ; alors, le serviteur doit placer sa confiance en Allah (Le Puissant et le Haut), car Allah (qu'Il soit exalté) est le Créateur des hommes et le Créateur des causes, et ils sont ceux qui font réellement ces causes ; de plus, si Allah (qu'Il soit glorifié) retient Sa subsistance et ne la donne pas au serviteur, alors personne ne peut lui donner sa subsistance après Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Ou quel est celui qui vous donnera votre subsistance s’Il s’arrête de fournir Son attribution ? Mais ils persistent dans leur insolence et dans leur répulsion} [La royauté : 21].

 

Et parmi les invocations du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(O Seigneur ! Nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection efficace contre toi) [Rapporté par Al-Boukhari (844, 6330), et Mouslim (477, 593)].

 

Donc, nul ne peut retenir ce qu'Allah a donné, nul ne peut donner ce qu'Allah a retenu, et les gens ne trouvent dans leur fortune, leur richesse et leur argent aucune protection efficace contre Allah (Qu'Il soit béni et exalté), mais ce sont leurs bonnes actions qui leur sont utiles, car nul ne peut ouvrir ce qu'Il a fermé (qu'Il soit glorifié et exalté), nul ne peut fermer ce qu'Il a ouvert, nul ne peut saisir ce qu'Il a étendu et nul ne peut étendre ce qu'Il a saisi, parce qu'Il est Celui qui dirige toutes les affaires, les infimes et les majeures, celles qui sont secrètes et apparentes, les petites et les grandes, les premières et les dernières.

 

 

L'homme ne peut pas être blâmé de faire les causes matérielles ou d'essayer d'avoir une relation modérée et équilibrée avec les gens, et de fournir ses efforts et d'utiliser son cerveau pour parvenir à ce qu'il veut parmi les choses qu'Allah (qu'Il soit glorifié) a permises, parce que ceci fait partie de la subsistance d'Allah (qu'Il soit exalté) qu'Il a facilité à Ses serviteurs, qu'Il leur a donné la capacité d'obtenir et à laquelle Il les a fait parvenir.

Mais l'homme ne doit pas s'en remettre à ces choses, il doit s'en remettre à Allah (Le Puissant et le Haut), il doit faire des efforts pour approfondir sa relation avec son Seigneur, il doit avoir la conviction que les clés de la subsistance sont dans Ses mains (qu'Il soit exalté) et que les trésors des cieux et de la terre sont dans Ses mains, plus exactement que les cœurs des serviteurs et leurs cerveaux sont dans Ses mains.

 

Réfléchis à comment Allah (qu'Il soit exalté) donne sa subsistance à l'embryon dans le ventre de sa mère, à travers le cordon ombilical qui lui amène la subsistance, et qui préserve sa force et sa vie !

Réfléchis à comment Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) donne la subsistance au serpent dans son trou !

Réfléchis à comment Il donne la subsistance à l'oiseau dans son nid !

Réfléchis à comment Il donne la subsistance au poisson dans la mer !

Réfléchis à comment Il donne la subsistance à partir du crocodile qui est un animal gros et immense, il mange certains animaux qui sont grands avec voracité et sauvagerie, malgré cela, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a donné à l'oiseau la possibilité d'entrer dans la bouche du crocodile afin de prendre les restes de la nourriture entre ses dents pour se nourrir ; et le crocodile le laisse entrer et sortir sans l'en empêcher. Alors, regarde ce lien étonnant entre ce gros crocodile et ce petit oiseau, et comment Allah (Qu'Il soit béni et exalté) par Sa grâce et Sa sagesse a mis la subsistance de l'oiseau entre les dents de ce crocodile ?!

 

C'est une leçon pour tout serviteur, afin qu'il sache que la subsistance d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) est déjà écrite, elle n'est pas repoussée par la haine de celui qui s'y oppose et la convoitise de celui qui est avide ne l'apporte pas, et que toute l'affaire provient d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) ; c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit dans le hadith authentique :

(Quiconque se réveille en étant en sécurité dans sa famille, en bonne santé dans son corps, il possède la nourriture pour sa journée, c'est comme si on lui avait donné le monde entier) [Rapporté par At-Tirmidhi (2346), Ibn Maajah (4141), et Ibn Hibbaane (671)].

 

Donc, le serviteur doit rechercher ce qui est licite, il doit être économe et être satisfait de ce qui est minime.

 

Lorsque l'homme est en sécurité chez lui et en bonne santé, il trouve beaucoup de plaisir dans la nourriture, la boisson et la vie, même dans les choses simples auxquelles il s'est habitué, comme le fait de s'asseoir à côté de sa femme, de jouer avec ses enfants, et de prendre du plaisir avec la nourriture simple et modeste. Ou il observe le climat agréable dans lequel Allah (qu'Il soit exalté) a mis le repos, la sécurité et la bonne santé dans le corps ; dans cette situation, il ressent un grande plaisir et une grande joie.

 

Et même s'il avait beaucoup d'argent, des trésors, et différents genres de nourriture et de boisson, mais il est dans une condition d'angoisse, ou de peur, ou de tension nerveuse, ou d'emportement, alors ces choses présentes n'auraient aucune valeur pour lui ; il en est de même s'il souffrait de maladies corporelles perceptibles, ou de maladies psychologiques abstraites.

 

Donc, si l'homme obtient de la nourriture qui le rassasie, des vêtements qui cachent ses parties intimes, de la boisson qui apaise sa soif, et une maison où il habite, alors ceci fait partie des plus grands bienfaits ; et l'homme n'est pas blâmé de rechercher plus que cela tant que c'est dans les limites du licite, car Allah (qu'Il soit exalté) a partagé entre les créatures leurs subsistances et Il les a distribuées.

 

Alors, parmi les gens, il n'y a que la richesse qui convient à certains, et si Allah (qu'Il soit glorifié) enrichit le serviteur, alors qu'il donne une partie de son argent au pauvre, au miséreux, au voyageur, au proche parent et au voisin, et qu'il s'abaisse devant la grandeur du Dieu, le Très Grand, le Tout-Puissant, Celui dont ceci n'est qu'un peu de Sa subsistance.

 

La subsistance d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) est grande ; et parmi Sa subsistance (qu'Il soit exalté) : la bonne santé, le cerveau, la nourriture, la boisson, l'enfant, l'argent, la beauté, la jeunesse, la force, la nature et l'inspiration.

 

Et beaucoup de gens se sont habitués à obtenir toutes ces choses d'une manière normale et habituelle, et ils ne réalisent pas la réalité du fait que c'est un bienfait provenant d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) ; alors que l'homme qui a un cœur vivant, comprend cette signification et il y réfléchit.

 

Un homme vint se plaindre de la pauvreté à un homme sage, alors il lui dit :

-"Me vends-tu ta vue pour cent mille dinars ?". Il dit :

-"Non". Il dit :

-"Vends-tu ton ouïe pour cent mille dinars ?". Il dit :

-"Non". Il dit :

-"Alors, ta main, ton pied, ton cerveau, ton cœur, tes membres,…". Et ainsi, il les lui énuméra jusqu'à ce qu'il arrive à des centaines de milliers de dinars, dans cet homme. Ensuite, il lui dit :

-"O Toi ! Tu as beaucoup de dettes et des droits confirmés, alors quand vas-tu les remercier ? Et malgré cela, tu en demandes encore plus ; ton Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) est Pardonneur et Généreux !".

 

 

Et il est rapporté dans un hadith authentique, d'après Anass ibn Maalik (qu'Allah soit satisfait de lui) que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Allah est satisfait que le serviteur mange la nourriture et qu'il Le loue pour cette nourriture, ou qu'il boive la boisson et qu'il Le loue pour cette boisson) [Rapporté par Mouslim (2734)].

 

Et pour remercier tous ces bienfaits, tu dois dire : "Louange à Allah", alors que ton cœur, ta langue et tes membres agissent en harmonie sur cette grande signification, qui correspond à louer Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) pour le bienfait qu'Il t'a accordé.

 

Alors, est-ce une chose insignifiante que tu vives en étant en bonne santé dans ton corps, en ayant la santé, la force et la jeunesse ?!

Est-ce une chose insignifiante que tu vives en étant privilégié et en ayant la garantie d'obtenir ta subsistance par la grâce d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), tu as la nourriture, la boisson, le logement, les vêtements, la voiture, et beaucoup de différents genres de bienfaits dans la vie de ce monde :

{afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu’ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez : "Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n’étions pas capables de les dominer. C’est vers notre Seigneur que nous retournerons"} [L'ornement : 13-14].

 

Tu bois l'eau, tu respires l'air, tu marches sur tes deux pieds, tu entends avec tes deux oreilles, tu vois avec tes deux yeux, tu comprends avec ton cerveau, tu ressens avec ton cœur, et tu jouis de tous ces grands bienfaits, que tu en sois conscient ou pas, que tu sois réveillé ou  endormi, que tu sois distrait et insoucieux ou actif et attentif ; et toutes ces choses sont une partie de la subsistance de ton Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté).  

   

Le serviteur doit remercier la subsistance d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) et Son bienfait, et il ne doit pas montrer de l'ingratitude, car lorsque les bienfaits sont remerciés, ils restent ; et lorsqu'ils ne sont pas remerciés, ils s'enfuient :

{Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le} [Ad-Douhaa : 11].

 

Le fait que le serviteur obtienne la tranquillité, le calme, la stabilité psychologique et familiale, la sérénité et la paix mentale, fait partie de la belle subsistance.

 

Je me rappelle avoir lu un article de l'écrivain Ar-Raafi'î au sujet de la parole du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) sur Khadijah (qu'Allah soit satisfait d'elle) :

(On m'a donné son amour) [Rapporté par Mouslim (2435), Ibn Hibbaane (7006), et regarder : "Sahih As-Sirah An-Nabawiyah" (38)].

 

Quelle belle subsistance lorsque cette subsistance est l'amour pour une personne qui mérite d'être aimée comme Khadijah (qu'Allah soit satisfait d'elle) !

Que la subsistance est abondante lorsque c'est un don qui provient du Riche, du Généreux !

Et que la subsistance dure longtemps lorsqu'elle est accompagnée de la louange et du remerciement !

 

****

 

* Allah Al-Fattaah (Le Grand Départageur)

 

Parmi les noms d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Fattaah" [Le Grand Départageur, ou le Juge, ou Celui qui ouvre], et Il est "Khairou Al-Faatihiine" [Le meilleur des juges].

 

Ce nom a été mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Dis : "Notre seigneur nous rassemblera les uns avec les autres, et nous départagera par Sa justice et par Sa victoire. C'est Lui Le Grand Départageur et Le Sachant parfait} [Saba : 26].

 

Et dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Seigneur ! Départage entre nous et notre peuple en toute vérité et justice ; et Tu es le meilleur des juges} [Al-'Aaraaf : 89].

 

Et selon ces deux versets, nous comprenons qu'Allah (qu'Il soit béni et exalté) est "Le Grand Départageur", et Il est (qu'Il soit glorifié) "Le meilleur des juges".

 

Parmi les significations du nom d'Allah : "Al-Fattaah" :

 

Premièrement : "Al-Fattaah" qui ouvre les cœurs avec la guidée et la foi, alors ils deviennent tendres et se soumettent, et il est facile de les faire obéir après qu'ils s'opposèrent, se disputèrent et refusèrent ; comme nous trouvons cela dans l'histoire de tous les messages divins, plus exactement dans l'histoire de toute l'humanité.

At-Thoufayl ibn 'Aamr Ad-Dawsi (qu'Allah soit satisfait de lui) alla jusqu'à se mettre du coton dans les oreilles par peur d'entendre quelque chose de la parole du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), ensuite il se dit en lui-même :

-"Je jure par Allah que je suis un homme résolu ; je connais les choses, les bonnes et les mauvaises ; je jure par Allah que je vais écouter ce qu'il dit, si son affaire est une bonne voie, je la prendrai ; sinon je m'en abstiendrai" ; alors, il écouta, et il cru en Allah et en Son messager dans cette assemblée-là, [Regarder : "Siyar 'Aalaam An-Noubalaa" (1/345)].

 

Et Omar ibn Al-Khattaab (qu'Allah soit satisfait de lui), l'homme fort et terrible ; il causait du tort aux premiers croyants à la Mecque, ensuite il entendit quelque chose du Coran, et Allah (qu'Il soit exalté) fit que son cœur se dirige vers Lui ; il alla voir le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), il frappa à la porte d'Al-Arqam ibn Abi Al-Arqam en ayant dans son cœur la détermination de suivre la vérité et de croire en Allah (Le Puissant et le Haut), alors il se prosterna en croyant tout de suite, et en se dirigeant vers le Seigneur des mondes ; ensuite il annonça sa foi publiquement sans hésitation, sans faiblesse et sans incapacité, [Regarder : "Tabaqaate ibn Sâad" (3/267-269), "Fadhaa'il As-Sahaabah" de l'imam Ahmed (371), "Sahih At-Tawthiq fi sirah wa hayaah Al-Faarouq" (page : 23), "Omar ibn Al-Khattaab" d'Abderrahmaane Al-Bakri (page: 20-24), "Fasl Al-Khitaab fi sirah ibn Al-Khattaab" d'Ali ibn Mohammed Al-Wassaabi (1/18-23)].

 

Il en est de même pour beaucoup de gens, comme 'Ikrimah ibn Abi Djahal (qu'Allah soit satisfait de lui) qui alla jusqu'à s'enfuir du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) lorsqu'il conquit la Mecque, mais Allah (qu'Il soit exalté) voulut le guider à la foi et à l'Islam, ensuite il devint parmi les musulmans honorables, courageux, et parmi leurs martyrs.

 

Et si tu recherches dans l'histoire, ou si tu observes la situation des gens de nos jours, tu trouveras beaucoup de gens qui étaient des tyrans oppresseurs ou des athées, ensuite Allah (Le Puissant et le Haut), par Sa générosité et Sa miséricorde, ouvrit leurs cœurs avec la lumière et la guidée, alors leurs cœurs s'illuminèrent par la volonté de leur Seigneur (Le Puissant et le Haut) avec la lumière de la foi, de la science, de la perspicacité et de la sagesse ; et ils se repentirent et retournèrent à Allah (qu'Il soit béni et exalté), et Allah est content du repentir de Son serviteur, comme Son messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) l'a dit, [Rapporté par Al-Boukhari (6306), et Mouslim (2675)].

 

 

J'ai connu dans ma vie des gens qui étaient des exemples de la rébellion, de l'entêtement et de l'éloignement de la piété et de l'adoration, ensuite peu de temps s'écoula et leur situation s'améliora, et les gens souhaitèrent être comme eux ; alors, gloire et pureté à Celui qui change les cœurs !

 

Deuxièmement : "Al-Fattaah" qui éloigne l'affliction de Ses serviteurs, qui s'empresse d'apporter le soulagement, qui dissipe les tourments, qui fait partir le malheur, qui répand la miséricorde, et qui ouvre les portes des moyens de subsistance ; car Allah (qu'Il soit glorifié) est le Grand Départageur et le Sachant parfait, c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Lorsque l'un d'entre vous entre dans la mosquée, qu'il dise : "O Seigneur ! Ouvre-moi les portes de Ta miséricorde") [Rapporté par Mouslim (713), Ahmed (25212), At-Tirmidhi (314), et Ibn Maajah (771)].

 

Ceci indique que les portes de la miséricorde sont auprès d'Allah (qu'Il soit exalté), et les mosquées font partie des endroits où se trouve la miséricorde, c'est la raison pour laquelle cette invocation convient à l'entrée dans la mosquée afin d'indiquer que le musulmans est entré dans l'endroit où on adore Allah (Le Puissant et le Haut), l'endroit dans lequel on se prosterne devant Lui, on se soumet à Lui, on se dirige vers Lui et on s'abaisse devant Lui (qu'Il soit glorifié).

Donc, l'invocation pour l'ouverture des portes de la miséricorde est convenable, car Allah (Le Puissant et le Haut) s'empresse d'apporter le soulagement à Ses serviteurs ; et par Sa miséricorde (qu'Il soit glorifié), Il ne prolonge pas longtemps la période de difficulté et de tourment pour Ses serviteurs, et il est dit : "La difficulté est amputée, elle ne dure pas longtemps".

 

Et souvent, l'homme se trouve dans les difficultés, il pense qu'elles ne finiront pas et elles deviennent ténébreuses pour lui, mais Allah (qu'Il soit béni et exalté) permet que le soulagement arrive, même si le soulagement est très éloigné de l'homme ; et plus l'obscurité de la nuit augmente, plus cela annonce l'arrivée de l'aube ; donc, lorsque le serviteur est affligé par la difficulté, il doit se rappeler le nom "Al-Fattaah Al-'Aaliim", et il doit savoir qu'Allah (qu'Il soit exalté) est "Khairou Al-Faatihiine", alors il L'appelle par ce grand nom.

 

Et c'est aussi la raison pour laquelle l'espoir du croyant en Allah (Le Puissant et le Haut) ne s'arrête pas, et le désespoir ne s'infiltre pas dans son cœur.

 

Troisièmement : "Al-Fattaah" qui ouvre pour Ses serviteurs les portes de la science, de la sagesse, de la connaissance et de la perspicacité dans les affaires de leur religion ; c'est la raison pour laquelle tu trouves que les savants sont différents dans leurs rangs et leurs degrés.

 

Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit que Mou'âadh ibn Djabal (qu'Allah soit satisfait de lui) viendra le jour du jugement devant les savants d'une certaine distance, [Regarder : "Tabaqaate Ibn Sâad" (2/348), "Mousnad Ahmed" (108), "Al-Ahaad wa Al-Mathaani" (1833), "Taakhir Al-Madinah" d'Omar ibn Chabbah (3/886), "Môudjam At-Tabaraani As-Saghir" (556), "Al-Môudjam Al-Kabir" (2), "Hilyah Al-Awliyaa" (1/228-229), "Taakhir Dimachq" (58/404-407), "Siyar 'Aalaam An-Noubalaa" (1/10, 446)] ; alors, Il les devance de longues distances dans le rang, la position et la science, ou cela signifie le jour du jugement.

 

Donc, Allah (qu'Il soit béni et exalté) ouvre pour Ses serviteurs la science ; par exemple, lis le Livre d'Allah le Très Grand (qu'Il soit exalté), réfléchis à ses significations, arrête-toi sur ses versets, et recherche leurs secrets et leurs significations merveilleuses ; et lorsque tu lis certains livres de Tafsir, tu trouves une différence large dans les déductions des savants, leurs compréhensions et leurs conclusions tirées du Livre d'Allah (qu'Il soit exalté), et c'est la générosité d'Allah (qu'Il soit glorifié) qu'Il donne a qui Il veut.

 

Par conséquent, Allah est "Al-Fattaah Al-'Aaliim" qui ouvre à qui Il veut parmi Ses serviteurs des trésors de la connaissance, de la science, et des secrets de la révélation et du Coran.

 

Quatrièmement : "Al-Fattaah" qui ouvre pour Ses serviteurs des affaires de leur vie dans ce monde pour que leur vie soit agréable et stable, car la connaissance n'est pas un barrage totalement défendu, ni un refuge qui est caché aux serviteurs, mais au contraire Allah (qu'Il soit exalté) exhorte Ses serviteurs à l'invention, à la découverte, à la recherche et à la science ; Il les récompense pour cela, et Il a établi dans Son Livre "la loi de l'assujettissement" :

{Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent} [L'agenouillée : 13].

 

C'est la raison pour laquelle lorsque le prophète (qu'Allah le bénisse et le salue) sortait de la mosquée, il disait :

(O Seigneur ! Pardonne-moi mes péchés, et ouvre-moi les portes de Ta générosité) [Rapporté par Ahmed (25212), At-Tirmidhi (314), et Ibn Maajah (771)] ; afin d'indiquer qu'il est sorti de la mosquée qui est l'endroit de l'adoration pour aller au marché, ou à la maison, ou pour rechercher les moyens de subsistance, ou pour rechercher la générosité d'Allah (qu'Il soit glorifié) ; et c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la prière du jour du Vendredi, accourez à l’évocation d’Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez !} [Le Vendredi : 9] ; ensuite, Il a dit (qu'Il soit exalté) dans le verset suivant :

{Puis quand la prière est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce d’Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez} [Le Vendredi : 10].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) à propos du pèlerinage :

{Ce n’est pas un pêché que d’aller en quête de quelque grâce de votre Seigneur. Puis, quand vous déferlez depuis Arafat, évoquez Allah} [Al-Baqara : 198].

 

Donc, Il a indiqué la différence entre la recherche de la générosité [de la grâce] et la recherche de la miséricorde, alors la générosité signifie, - et Allah (qu'Il soit exalté) sait mieux -, dans ces passages du Coran, ce qui concerne les intérêts de la vie de ce monde ; par conséquent, il était convenable qu'il dise en sortant de la mosquée : (Ouvre-moi les portes de Ta générosité) ; ainsi, la vie semble être une plantation pour l'au-delà et elle n'est pas son opposée ; et la différence n'est pas entre celui qui désire la vie de ce monde seulement, ou qui désire la vie de l'au-delà seulement, mais la différence est entre celui qui désire la vie de ce monde seulement, ou qui désire la vie de ce monde et la vie de l'au-delà, alors il obtient le bien des deux mondes.

 

 

Cinquièmement : parmi les significations de "Al-Fattaah" :

 

Le fait qu'Allah (qu'Il soit exalté) ouvre pour Ses serviteurs la découverte des lois de la matière, ce qui facilite son exploitation, les différents genres de progrès matériel, et la technologie moderne qui est utile aux serviteurs.

Et si tu lisais l'histoire des sciences et des révolutions scientifiques, tu serais très étonné de tout ce qui est répandu dans la vie autour de toi parmi les réalisations, les inventions, et les connaissances immenses et accumulées, jusqu'à ce que l'humanité dépasse beaucoup de choses admises, elle a voyagé dans l'espace, elle a développé les moyens de communication, elle a modernisé l'industrie, elle a innové dans l'exploitation de l'électronique, et elle a parcouru une longue étape dans la révolution du génome (l'ensemble du matériel génétique d'un individu) ; et voilà que les implantations des cellules souches dans les centres de recherche en Amérique et en Grande-Bretagne présentent au monde entier tous les jours une nouvelle découverte étonnante. Alors, gloire et pureté à Celui qui a enseigné à l'homme ce qu'il ne connaissait pas !

 

Et peut-être que parmi les secrets de cela : le fait de joindre "Al-Fataah" à "Al-'Alim" dans plusieurs passages du Coran, parce que la science est la clef de beaucoup de problèmes et de dilemmes, et c'est un appel à l'homme pour qu'il apprenne, afin qu'il obtienne les clefs de la vie ; ainsi, la législation incite et appelle à la science, et ce n'est pas comme les légendes grecques le représentent en disant que l'apprentissage de la science a été faite sans la volonté des dieux prétendus !

 

Ce sont quelques effets de ce grand nom ; et si les hommes s'attachaient à la signification de la divinité et au nom d'Allah le Très Grand à partir de qui la science commence, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence} [L'adhérence : 1-2], cette science serait un bon début pour les messages divins, et elle serait aussi un servant digne de confiance pour les besoins de l'humanité et les intérêts des hommes, en étant éloigné de tout ce qui nuit à l'homme ; et sinon qu'elle est la nécessité que la science découvre les bombes atomiques ou les armes dangereuses qui si elles sont utilisées, tuent des dizaines de milliers de personnes, et corrompent la vie des gens sur terre ?!

 

Et quelle est l'utilité que l'homme découvre certaines choses, ensuite il en abuse d'une manière qui nuit à la vie humaine, ou détruit l'humanité, ou nuit à d'autres générations et à d'autres peuples qui ne sont pas parmi ceux qui ont découvert cette science, ni parmi ceux qui ont contribué à sa conception ?!

 

Sixièmement : parmi les significations de "Al-Fattaah" :

 

Le fait qu'Il ouvre (qu'Il soit exalté) les royaumes et les pays pour Ses serviteurs pieux et croyants, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Moïse dit à son peuple : "Demandez aide auprès d’Allah et soyez patients, car la terre appartient à Allah. Il en fait hériter qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux"} [Al-'Aaraaf : 128].

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) à Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

{En vérité, Nous t’avons accordé une victoire éclatante} [La victoire éclatante : 1].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{et il vous accordera d’autres choses encore que vous aimez bien : un secours [venant] d’Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants} [Les rangs : 13].

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) a promis aux croyants la victoire et le secours, Il leur en a annoncé la bonne nouvelle, et Allah (qu'Il soit exalté) ne manque jamais à Ses promesses.

 

Ainsi, nous trouvons que l'appel à l'Islam après le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) s'est propagé durant un quart de siècle de l'Est à l'Ouest sur toute la terre, et beaucoup des habitants de la terre embrassèrent cette religion, et les gens entrèrent dans la religion d'Allah (Le Puissant et le Haut) par groupes ; de plus, la conquête islamique ouvrait les cœurs des gens avant d'ouvrir les pays, alors les non-arabes, les Berbères, les perses et d'autres, se convertirent à l'Islam ; ensuite, la communauté islamique fut formée de ces peuples, Allah (qu'Il soit béni et exalté) unifia les cœurs des musulmans sur la foi, et Il unit leurs cœurs :

{Il a uni leurs coeurs (par la foi). Aurais-tu dépensé tout ce qui est sur terre, tu n’aurais pu unir leurs cœurs ; mais c’est Allah qui les a unis, car Il est Puissant et Sage} [Le butin : 63].

 

Ce ne fut pas une conquête militaire, ni l'élargissement d'un empire, mais ce fut la propagation de la justice, la victoire de la vertu et de la liberté, ainsi que l'anéantissement de l'injustice, de la contrainte et de la tyrannie, dans un monde qui n'était pas gouverné par des lois justes et des systèmes élevés ; par conséquent, la conquête [ou l'ouverture] signifie : l'ouverture des cœurs fermés, des cerveaux stagnants, des environnements malades, et la rééducation de l'homme afin qu'il croie en la religion du Seigneur des mondes.

 

 

Et de nos jours, le musulman peut utiliser les moyens technologiques et les moyens médiatiques pour faire parvenir son message aux gens, et pour ouvrir les cœurs et les cerveaux à ce message, dès que le musulman possède la connaissance, le courage, et qu'il se libère du complexe de la peur et de l'hésitation !

 

Et ceci est une partie de la promesse d'Allah (Le Puissant et le Haut) :

{C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion} [Le repentir : 33].

 

{Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien, et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers} [La lumière : 55].

 

Le croyant aspire dans le futur à la grâce d'Allah (qu'Il soit exalté), à Ses dons, à Sa miséricorde et à Sa générosité ; il souhaite que beaucoup des peuples du monde croient en Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), et que des gens portent cette religion, la défendent, et y appellenttext-align: left; direction: ltr; unicode-bidi: embed; ; et style=il ne désespère pas qu'Allah (qu'Il soit exalté) ouvre span style=les portes pour cette communauté, et Il est le meilleur des juges.

 

Peut-être que l'utilisation des médias libres, de l'Internet et de la communication humaine pour propager les valeurs islamiques, et pour répandre l'exemple sincère avec les arguments oraux évidents, ainsi que le modèle humain sincère, est une partie de la compréhension de la "conquête" que beaucoup de gens pensent qu'elle signifie la victoire militaire seulement, alors que la victoire militaire n'est qu'un moyen et un outil parmi les outils qui changent selon les situations, l'époque et l'endroit.

 

Septièmement : "Al-Fattaah" qui départage et juge entre Ses serviteurs avec justice dans l'au-delà ; alors, quelle que soit la longueur de la nuit et quelle que soit la gravité de l'affaire, Allah (qu'Il soit exalté) départagera entre Ses serviteurs et Il jugera entre eux, comme Il a dit (Le Puissant et le Haut) en parlant de Son prophète Chou'âyb (paix sur lui) :

{Ô Notre Seigneur ! Départage entre nous et notre peuple en toute vérité et justice, et Tu es le meilleur des juges"} [Al-'Aaraaf : 89].

 

Et Il est "Al-Fattaah" qui vient au secours de l'opprimé contre l'oppresseur, quelle que soit la longueur de la nuit de l'injustice et quelle que soit l'ampleur de ses ténèbres.

 

Alors, ô Grand Départageur ! Ouvre pour Tes serviteurs les serrures des causes et des portes, dissipe leurs tourments, illumine leurs chemins, pardonne leurs péchés, et ouvre-leur les portes de Ta générosité, de Ta miséricorde et de Tes dons ; et Tu es le meilleur des juges !

 

****

 

* Allah Al-'Aliim, Al-'Aalim, Al-'Allaam (l'Omniscient, le Connaisseur Parfait, le Grand Connaisseur)

 

Le nom d'Allah "Al-'Aliim" est mentionné dans 157 passages du Saint Coran, comme Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Ils dirent : "Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris. Certes, c’est Toi l’Omniscient, le Sage"} [Al-Baqara : 32].

{Allah, c’est Lui qui vous a créés faibles ; puis après la faiblesse, Il vous donne la force ; puis après la force, Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse : Il crée ce qu’Il veut et c’est Lui l’Omniscient, l’Omnipotent} [Les Romains : 54].

 

{Cette grâce vient d’Allah. Et Allah suffit comme Connaisseur Parfait} [Les femmes : 70].

 

{Fendeur de l’aube, Il a fait de la nuit une phase de repos ; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l’ordre conçu par le Puissant, l’Omniscient} [Les bestiaux : 96].

 

Et il a été mentionné avec le mot "Al-'Aalim" 13 fois :

{C’est Lui le Connaisseur de ce qui est voilé et de ce qui est manifeste} [Les bestiaux : 73].

 

Et Sa parole :

{Ceux qui ne croient pas disent : "L’Heure ne nous viendra pas". Dis : "Par mon Seigneur ! Très certainement, elle vous viendra. [Mon Seigneur] le Connaisseur de l’Inconnaissable. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d’un atome dans les cieux, comme sur la terre} [Saba : 3].

 

Et il a été mentionné avec le mot "Al-'Allaam" dans quatre passages du Saint Coran, et c'est une formule d'amplification qui indique la perfection et la largesse de la science :

{le jour où Allah rassemblera (tous) les messagers, et qu’Il dira : "Que vous a-t-on donné comme réponse ?". Ils diront : "Nous n’avons aucun savoir : c’est Toi, vraiment, le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu"} [La table servie : 109].

 

La science exige la négation de l'ignorance, et Sa science (qu'Il soit glorifié) est une science complète et parfaite, qui cerne le passé, le présent et le futur ; et c'est une science qui est en conformité avec la réalité :

{Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur} [La royauté : 14].

 

C'est la raison pour laquelle on l'appelle "science" et on ne l'appelle pas "connaissance", parce que la connaissance vient après l'ignorance, contrairement à la science.

 

Donc, Il est Celui qui cerne toute chose de Sa science, de même qu'Il englobe toute chose de Sa miséricorde et Sa sagesse, et rien ne Lui échappe sur terre et dans le ciel :

{Et pas une feuille ne tombe qu’Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite} [Les bestiaux : 59].

 

Et de même que Sa science n'est pas précédée d'ignorance, elle n'est pas atteinte d'oubli non plus :

{Mon Seigneur [ne commet] ni erreur, ni oubli} [Taha : 52] ; {Nous leur raconterons en toute connaissance (ce qu’ils faisaient) car Nous n’étions pas absent !} [Al-'Aaraaf : 7].

 

 

Et Il connait (qu'Il soit exalté) les choses subtiles, les détails, les choses apparentes, les choses cachées, les généralités, les particularités, les significations et les choses concrètes ; et Il a écrit les destins de toute chose dans un Livre auprès de Lui, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et on ne vous a donné que peu de connaissance} [Le voyage nocturne : 85]. Et Il a dit :

{Et dis : "ô mon Seigneur, accroît mes connaissances !"} [Taha : 114]. Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas} [L'adhérence : 5].

Et cette science exige de Le craindre et de Le glorifier, c'est la raison pour laquelle il est dit : "Celui qui connait le mieux Allah, est celui qui aura le plus peur de Lui".

 

Et cette science exige que l'on soit conscient qu'Il nous surveille, parce qu'Il connait toute chose, Il entend tout, Il voit tout, et toute chose est sous Son pouvoir.

Elle exige qu'on L'aime, parce que la science parfaite est aimée des âmes nobles et passionnées.

Elle exige l'amour de la science, la recherche de la science, et le fait de l'acquérir et d'y prendre plaisir, parce qu'Allah (qu'Il soit exalté) aime la science et les savants, et Il déteste l'ignorance et les ignorants.

Et elle exige la patience pour l'apprendre et pour l'humilité de cet apprentissage, parce que c'est une adoration :

"Et quiconque ne goûte pas à l'humilité du fait d'apprendre pendant une heure, boira le verre de l'ignorance pendant toute sa vie".

 

De plus, la science de la législation islamique, de la révélation et de l'au-delà, est aimée, parce qu'elle produit la connaissance d'Allah, le fait d'être proche de Lui, et la connaissance de ce qu'Il veut, de ce qu'Il aime et de ce qu'Il déteste (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

De même que la science concernant ce monde, l'univers, l'homme, et tous les genres de connaissances humaines, sont aimées, parce qu'elles augmentent la clairvoyance du serviteur sur la création d'Allah, Sa puissance, Sa sagesse et Sa grandeur (qu'Il soit glorifié), et elles facilitent le fait de tirer profit de cet univers :

{Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent} [L'agenouillée : 13].

 

Donc, la science humaine n'est pas opposée à la science divine, et la religion n'est pas venue pour empêcher les gens d'acquérir les sciences ; au contraire, le premier verset du Coran qui fut révélé est : {Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé} [L'adhérence : 1]. Et Il a joint la lecture à Son nom "le Très Généreux" ; et par Sa générosité (qu'Il soit glorifié), Il a donné à l'homme le cerveau, les compétences et les capacités ; Il a aussi implanté en lui le désir de la découverte et l'envie d'acquérir les connaissances, et Il a encouragé à connaître les commencements des choses et les secrets, même dans la création de l'homme :

{qui a créé l’homme d’une adhérence} [L'adhérence : 2].

{ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas ?} [Ad-Dhaariyaate : 21].

 

Et dans l'univers, les astres, les galaxies et les mondes apparents et cachés :

{Dis : "Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre"} [Jonas : 101].

 

Et les gens sérieux et patients seulement pourront acquérir la science.

 

Ce nom noble et magnifique engendre dans le cœur une soumission pour ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) fait dans Son univers, et que c'est selon Sa science, Sa volonté et Sa sagesse, car la sagesse fait partie de la science, et la puissance est liée à la science :

{Allah vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Allah est votre Maître ; et c’est Lui l’Omniscient, le Sage} [L'interdiction : 2].

{Il crée ce qu’Il veut, et c’est Lui l’Omniscient, l’Omnipotent} [Les Romains : 54].

 

Alors, toute chose se produit selon ce qui est prédestiné, et toute prédestination est selon une sagesse :

{Nul malheur n’atteint [l’homme] que par la permission d’Allah. Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son coeur. Allah est Omniscient} [At-Taghaaboune : 11], c'est le serviteur qui est atteint d'un malheur, et il sait qu'il provient d'Allah (qu'Il soit exalté), alors il est satisfait et il est soumis, comme 'Alqamah ibn Qaysse (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit, [Rapporté par At-Tabari dans son "Tafsir" (12/23), Al-Bayhaqi dans "Ach-Chîib" (9976), et d'autres qu'eux].

La foi au Seigneur "Al-'Aliim" (l'Omniscient) fait que le serviteur soit plus proche de son Seigneur, et ressente beaucoup plus qu'Il est avec lui.

 

Et Khawlah la fille de Thâalabah (qu'Allah soit satisfait d'elle) vint voir le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) pour se plaindre de sa situation et de son mari, Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) qui était dans le coin de la maison, ne l'entendit pas, alors qu'Allah l'entendit, et Il fit descendre Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah. Et Allah entendait votre conversation, car Allah est Audient et Clairvoyant} [La discussion : 1], [Regarder : "Mousnad Ahmed" (23064), "Sounane Ibn Maajah" (188, 2063), "Sounane An-Nassaa'i" (3460)].

 

****

 

* Allah Al-Qaabidh, Al-Baassith (Celui qui restreint, Celui qui étend largement)

 

La restriction (le resserrement) est le contraire de l'extension ; et on dit : "J'ai saisi la chose, lorsque je l'ai prise avec toute la main ; et je l'ai prise complètement" [Regarder : "Al-Mouhkam wa Al-Mouhith Al-'Aadham" (6/182), "Lissaane Al-'Arab" (7/213)].

 

Et l'extension est l'opposée du resserrement ; et c'est aussi la propagation, l'expansion, l'abondance et la profusion.

Et on dit : "Untel a un corps large et étendu, c'est-à-dire : son corps comporte de la largesse, de la longueur et de la croissance :

{Il dit : "Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique"} [Al-Baqara : 247].

 

 

Les deux noms majestueux "Al-Qaabidh" et "Al-Baassith" ont été mentionnés dans le hadith d'Anass (qu'Allah soit satisfait de lui), il a dit :

-"Les prix augmentèrent à l'époque du messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), alors ils dirent : "O Messager d'Allah ! Si tu fixais les prix ?". Il dit : (Allah est le Créateur, Celui qui restreint, Celui qui étend, le Pourvoyeur, Celui qui fixe les prix ; et j'espère rencontrer Allah et que personne ne me demande de compte à propos d'une injustice que je lui ai faite concernant du sang versé ou de l'argent)" [Rapporté par Ahmed (12613), Abou Daawoud (3451), At-Tirmidhi (1314), Ibn Maajah (2200), et Ibn Hibbaane (4935)].

 

Et ils ont été mentionnés sous forme de verbe, comme dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c’est à Lui que vous retournerez} [Al-Baqara : 245] ; ainsi que de la bouche de Son messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), il a dit : (Allah (Le Puissant et le Haut) étend Sa main le soir afin que se repente celui qui a commis des péchés pendant la journée, et Il étend Sa main pendant la journée afin que se repente celui qui a commis des péchés pendant la nuit) [Regarder : "Sahih Mouslim" (2759)].

 

Et sa parole (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Allah saisira la terre le jour du jugement, et Il pliera le ciel dans Sa main droite, ensuite Il dira : [Je suis le Roi, où sont les rois de la terre ?]) [Rapporté par Al-Boukhari (7382), et Mouslim (2787)].

 

Et la signification de Sa parole (qu'Il soit exalté) : {restreint ou étend}, c'est-à-dire : Il réduit à qui Il veut, et Il élargit à qui Il veut, selon Sa sagesse.

 

"Al-Baassith" (qu'Il soit glorifié) est Celui qui répand Sa générosité sur Ses serviteurs, Il accorde la subsistance, Il élargit, Il donne généreusement, Il favorise, Il donne le pouvoir, et Il accorde peut-être plus que ce que le serviteur a besoin.

 

"Al-Qaabidh" (qu'Il soit glorifié) est Celui qui prend les âmes avec la mort qu'Il a écrit contre Ses serviteurs.

 

"Al-Baassith" est Celui qui répand les âmes dans les corps ; Il est Celui qui prend les aumônes légales des riches, Celui qui étend les moyens de subsistance pour les faibles, Celui qui étend les moyens de subsistance pour les riches, Il les donne en abondance et Il les élargit ; de même qu'Il les restreint pour les pauvres, et Il leur diminue leurs nourritures et leurs moyens de subsistance.

 

Et Il élargit les cœurs avec ce qu'Il y déverse de Sa bonté, de Son affection et de Ses bienfaits ; de même qu'Il les rétrécit et Il les rend étroit jusqu'à ce que les gens ressentent un resserrement de leurs cœurs et la terre devient étroite pour eux bien qu'elle soit vaste.

 

Donc, Il restreint (qu'Il soit glorifié) les moyens de subsistance, Il prend les âmes, et Il élargit les moyens de subsistance et les cœurs.

 

"Il restreint, Il étend, Il abaisse, Il élève, avec la justice et la balance".

 

Et il est confirmé du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) qu'il invoqua son Seigneur et Le loua en mentionnant le fait qu'Il restreint et étend, comme dans "Al-Mousnad" et d'autres livres : le jour de la bataille d'Ouhoud, lorsque les polythéistes se replièrent, le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit :

font-size: 12.0pt; mso-ansi-language: FR;

(Egalisez vos ran/stronggs afin que je loue mon Seigneur). Alors, ils se mirent en rangs derrière lui, et il dit :

(O Seigneur ! Toute la louange T'appartient. O Seigneur ! Nul ne peut restreindre ce que Tu étends, et nul ne peut étendre ce que Tu restreins, et nul ne peut guider celui que Tu égares…) [Rapporté par Ahmed (15531), Al-Boukhari dans "Al-Adab Al-Moufrad" (699), Al-Bazzaar (3724), An-Nassaa'i dans "Al-Koubraa" (10445), et Al-Haakim (3/23)].

 

****

 

* Allah As-Sami'ôu (l'Audient, Celui qui entend et écoute)

 

Parmi les noms de notre Seigneur (qu'Il soit glorifié) : "As-Sami'ôu", il a été mentionné dans le Livre Saint à quarante-cinq passages, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{"ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient} [Al-Baqara : 127]. Et Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Dis : "Si je m’égare, je ne m’égare qu’à mes dépens ; tandis que si je me guide, alors c’est grâce à ce que Mon Seigneur m’a révélé, car Il est Audient et Proche"} [Saba : 50].

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah. Et Allah entendait votre conversation, car Allah est Audient et Clairvoyant} [La discussion : 1].

Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) dit :

-"Louange à Allah qui entend toutes les voix ; celle qui était venue voir le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), vint pour discuter avec lui et se plaindre de son mari, alors que j'étais dans un coin de la maison, et je n'entendais pas ce qu'elle disait, et Allah fit descendre : {Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux}" [Rapporté par Ahmed (23064) ; Al-Boukhari dans le livre sur la croyance en l'unicité d'Allah, chapitre sur la parole d'Allah (qu'Il soit exalté) : {Et Allah entend et observe tout} ; Ibn Maajah (188, 2063), et An-Nassaa'i (3460)].

 

"As-Sami'ôu" : Celui qui entend toutes les voix, qu'elles soient prononcées en secret et en public, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Sont égaux pour lui, celui parmi vous qui tient secrète sa parole, et celui qui la divulgue, celui qui se cache la nuit comme celui qui se montre au grand jour} [Le tonnerre : 10].

Donc, pour Lui (qu'Il soit glorifié), toutes les voix sont égales, ce qui est secret est apparent pour Lui, et la conversation secrète aboutit à Lui ; plus exactement, même la conversation de l'homme en lui-même, car Allah (Qu'Il soit béni et exalté) en est bien informé ; alors, toutes les choses sont apparentes pour Lui (Le Puissant et le Haut), parce qu'Il est leur Créateur, leur Innovateur, et Celui qui dirige tout dans leurs particularités et leurs détails. Donc, ceci fait partie des significations de "l'Audient" qui entend toutes les voix.

 

 

Et parmi les significations de "As-Sami'ôu" : Celui qui exauce l'invocation de Ses serviteurs lorsqu'ils Lui demandent, L'invoquent et L'implorent, car Il entend (qu'Il soit glorifié) et Il répond.

 

Il exauce les invocations de ceux qui ont cru et accompli de bonnes actions, c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) recherchait la protection d'Allah (qu'Il soit exalté) contre une invocation qui n'est pas écoutée, c'est-à-dire : qui n'est pas exaucée, [Regarder : "Mousnad Ahmed" (6273), "Sounane Abou Daawoud" (1548), "Djaamî At-Tirmidhi" (3482), "Sounane Ibn Maajah" (250), et "Sounane An-Nassaa'i" (5467)]. Comme quelqu'un a dit :

-"J'ai invoqué Allah jusqu'à ce que j'ai eu peur qu'Allah n'entende pas ce que je dis".

C'est-à-dire : qu'Il n'exauce pas mes invocations, et cela ne signifie pas qu'il doute qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) entende. C'est la raison pour laquelle celui qui prie dit : "Qu'Allah entende celui qui Le loue", lorsqu'il se relève de l'inclination, et cette phrase signifie qu'Allah (qu'Il soit exalté) a exaucé l'invocation de celui qui Le loue, qui L'évoque et qui L'invoque.

Et c'est pour cette raison qu'il est prescrit au serviteur d'invoquer dans sa prière à plusieurs endroits : après "Takbiratou Al-Ihraam", parfois avant l'inclination, pendant l'inclination, après qu'il se relève de l'inclination, pendant la prosternation, entre les deux prosternations, et à la fin de la prière avant la salutation finale ; ce sont sept endroits parmi les endroits d'invocation dans la prière.

 

Allah (qu'Il soit exalté) entend toutes les choses audibles ; ceci engendre la crainte, et le fait de s'abstenir des mauvaises paroles, ainsi que l'obscénité dans les paroles et les actions, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Vous ne cherchiez pas à vous cacher pour empêcher votre ouïe, vos yeux et vos peaux de témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez. Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants} [Les versets détaillés : 22-23].

Et il est rapporté dans le hadith authentique, d'après Ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit :

-"Trois hommes se réunirent auprès de la Maison Sacrée, la compréhension de leurs cœurs était infime et ils avaient beaucoup de graisses à leurs ventres ; alors, l'un d'entre eux dit : "Pensez-vous qu'Allah entende ce que nous disons ?", l'autre dit : 'Il entend si nous parlons à voix haute, et Il n'entend pas si nous parlons à voix basse", et l'autre dit : "S'Il entend lorsque nous parlons à voix haute, alors Il entend lorsque nous parlons à voix basse". Alors, Allah (Le Puissant et le Haut) fit descendre : {Vous ne cherchiez pas à vous cacher pour empêcher votre ouïe, vos yeux et vos peaux de témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez. Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants}" [Rapporté par Al-Boukhari (4817), et Mouslim (2775)].

 

****

 

* Allah Al-Bassir (Celui qui voit parfaitement, le Clairvoyant)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Bassir", et il a été mentionné dans le Saint Coran à quarante-deux passages, comme dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Et Allah voit parfaitement les serviteurs} [La famille d'Imraane : 15]. Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah voit parfaitement ce que vous faites} [Le fer : 4].

 

Parmi les significations du nom d'Allah : "Al-Bassir"

 

"Al-Bassir" : Celui qui observe et voit toutes les choses, alors Il voit parfaitement tout.

 

"Bassir" qui signifie qu'Il connait toutes les situations, car lorsqu'Il créé ou donne les moyens de subsistance, ou fait vivre ou fait mourir, ou guide ou égare, ou donne la victoire ou délaisse, ceci est selon une sagesse, une clairvoyance et une science complète.

 

Allah (Le Puissant et le Haut) voit et entend le serviteur dans toutes les situations, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n’accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l’entreprendrez. Il n’échappe à ton seigneur ni le poids d’un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un Livre évident} [Jonas : 61].

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) possède la science complète qui cerne tout, et Il est l'Audient, Celui qui voit parfaitement.

 

Et Allah (qu'Il soit exalté) a mentionné que certains hypocrites parmi les gens du Livre disent lorsqu'ils rencontrent ceux qui ont cru : "Nous croyons" ; et lorsqu'ils sont seuls entre eux, ils disent : "Allez-vous confier aux musulmans ce qu’Allah vous a révélé pour leur fournir ainsi, un argument contre vous devant votre Seigneur ?", alors Allah (qu'Il soit glorifié) fit suivre cela de Sa parole : {Ne savent-ils pas qu’en vérité Allah sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent ?} [Al-Baqara : 77], [Regarder : "Ad-Dour Al-Manthour" (1/428-431)].

 

Et 'Oumayr ibn Wahb Al-Djoumahi et Safwaane ibn Omayyah s'assirent auprès de la Kâaba afin de comploter pour assassiner le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), alors Allah (qu'Il soit exalté) informa Son messager de leur complot, [Regarder : "Tabaqaate Ibn Sâad" (4/199), "Taarikh At-Tabari" (2/167), "Dalaa'il An-Noubouwwah" d'Abou Nou'âym Al-Asbahaani (page : 140), "Oussoud Al-Ghaabah" (1/876), et "Al-Issaabah" (4/726)]. 

 

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) est l'Audient, Celui qui voit parfaitement, et il y a en cela un soulagement pour les croyants ; et Allah (qu'Il soit exalté) a dit à Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) : {Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, qui te voit quand tu te lèves, et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent} [Les poètes : 217-219]. Alors, dans ton labeur, ta fatigue, ton effort, ton adoration et ton évocation d'Allah (qu'Il soit exalté), Il te voit.

 

Et le fait qu'Allah (qu'Il soit glorifié) voie et entende, fait que le croyant ait un esprit serein, soit tranquille, calme et satisfait, parce qu'Il sait qu'Allah (qu'Il soit exalté) l'entend et le voit ; ainsi, les prédicateurs patientent, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) à Moïse et à Haaroun lorsqu'Il leur ordonna d'aller voir Pharaon : {"Ne craignez rien. Je suis avec vous : J’entends et Je vois} [Taha : 46]. Alors, grâce à cela, le cœur du croyant est satisfait d'Allah (qu'Il soit exalté), de même que la patience et la conviction s'y établissent, comme Il a dit dans l'autre verset : {et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux} [At-Tour : 48].

 

Ainsi, les croyants restent ferme et patientent ; et il ya en cela une menace pour les mécréants, les criminels et ceux qui persistent dans leur tyrannie et leur hostilité, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ?} [Les versets détaillés : 40] ; alors, Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {ne Nous échappent pas}, c'est-à-dire qu'Allah (qu'Il soit exalté) est avec eux, Il les entend, Il sait ce qu'ils font, Il les cerne de Sa science, rien ne Lui échappe de leurs situations, et Il les punira le jour du jugement à cause de ce qu'ils faisaient.

 

De plus, il y a en cela une élévation avec l'adoration, une élévation avec les actions, une réalisation et une bienfaisance envers les créatures, car celui qui sait qu'Allah (qu'Il soit exalté) le voit, accomplira convenablement l'adoration de son Seigneur et sera bienfaisant envers les créatures ; c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit dans le hadith bien connu de l'ange Gabriel (paix sur lui) qui a été rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, lorsqu'il l'interrogea à propos d'Al-Ihsaane :

(Al-Ihsaane correspond au fait que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, Lui, Il te voit) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (50, 4777), et "Sahih Mouslim" (8, 9)].

 

Et ceci exige la bienfaisance, parce que si l'adorateur sait qu'Allah (qu'Il soit exalté) le voit, Il fait des efforts dans l'adoration de la meilleure manière possible.

 

Observe l'employé lorsque le directeur surveille son travail, il fera des efforts afin que le travail soit fait de la meilleure façon pour la production ; alors, que dire si tu te représentais la grandeur du Créateur (qu'Il soit glorifié et exalté) ?

Dans toutes les situations du serviteur, le Seigneur le voit et l'entend ; donc, lorsqu'il adore son Seigneur, il fait des efforts dans l'adoration pour qu'elle soit accomplie avec humilité, en faisant convenablement son inclination, sa prosternation et son ablution ; et le serviteur se dirige vers la prière de la meilleure manière qu'il puisse, afin qu'il obtienne la satisfaction de son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et lorsque le serviteur fait un travail mondain dans un commerce ou un emploi, il ne considère pas que l'affaire correspond au fait que le responsable le surveille, mais il prend conscience que le Dieu, le Très Grand, le surveille, Celui à qui rien n'échappe ; ainsi, le serviteur sera productif, il fera beaucoup d'efforts dans le travail, et il préservera l'honnêteté de la manière la plus complète ; c'est la raison pour laquelle il est rapporté que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Allah aime, lorsque l'un d'entre vous fait un travail, qu'il le fasse à la perfection), c'est-à-dire qu'il l'accomplisse de la meilleure façon qu'il puisse. [Rapporté par Abou Yâalaa (4386), At-Tabaraani dans "Al-Awsath" (897), Al-Bayhaqi dans "Ach-Chîib" (5313, 5314), et regarder : "As-Silsilat As-Sahihah" (1113)].

 

Les critères de la qualité complète se réalisent dans le travail mondain, ou dans le travail de la fonction, ou dans le travail familial, ou dans les actions d'adoration, lorsque le croyant ressent qu'il n'échappe pas à son Seigneur un seul instant, ni le temps du clignement de l'œil, ni moins que cela, et qu'Allah (qu'Il soit exalté) aime de lui la production, la discipline et la bonne réalisation, et Il le récompensera pour cela dans l'au-delà, en plus des bénéfices et des gains de ce monde.

 

Le fait qu'il sache qu'Allah (qu'Il soit exalté) l'entend et le voit, protège le serviteur des péchés et des mauvaises actions ; et lorsque le serviteur prend conscience qu'Allah (qu'Il soit exalté) le surveille, il sait qu'il n'y a de refuge contre Allah qu'en se réfugiant auprès de Lui.

 

Je me rappelle la parole d'Ibn Al-Qayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) dans un poème :

 

"Alors, où le serviteur peut-il s'enfuir de Lui avec son péché, si les étapes se replient dans Ses mains".

 

Et parmi ce qui est rapporté d'Abou Al-'Ataahiyah et d'autres, et l'imam Ahmed (qu'Allah lui fasse miséricorde) les répétait, ces vers :

 

"Si un jour tu es seul dans un endroit, ne dis pas : je suis seul, mais dis : Je suis surveillé,

Et ne pense pas qu'Allah ne prête aucune attention un seul instant, et que ce que tu Lui caches, est oublié,

Les jours se sont écoulés dans l'aisance jusqu'à ce que les péchés aient succédé aux péchés,

Si seulement Allah pardonnait ce qui est passé et qu'Il nous permette de nous repentir des péchés,

Si le siècle dans lequel tu te trouves s'écoule, et que tu es laissé derrière dans un siècle, alors tu es un étranger".

 

****

 

* Allah Al-Lathiif (le Bienveillant, Le Bon)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit exalté) : "Al-Lathiif", et ce nom a été mentionné dans le Saint Coran sept fois, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Allah est Plein de bonté et Parfaitement Connaisseur} [Le pèlerinage : 63]. Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu’Il veut} [Youssouf : 100].

 

Ce nom majestueux a plusieurs significations, parmi celles-ci :

 

Premièrement : la douceur, alors Il est Bon envers Ses serviteurs, et Il ne s'empresse pas de les punir à cause des péchés commis.

Et par Sa bonté (qu'Il soit exalté), Il fait parvenir le serviteur à ce qu'il aime et à ce dont Il est satisfait (qu'Il soit glorifié et exalté) avec une douceur invisible que le serviteur ne perçoit pas.

 

Deuxièmement : le fait que les créatures soient au service les unes des autres, alors Il a mis les parents au service des enfants, et les enfants au service des parents ; plus exactement, Il a mis les anges à leur service, Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l’entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient : "Seigneur ! Tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin, et protège-les du châtiment de l’Enfer} [Le Pardonneur : 7].

 

 

Troisièmement : la bienfaisance et la bonté, alors Il honore, Il fait des dons et Il donne, c'est la raison pour laquelle tu dis : "Untel est venu avec de bonnes bienveillances", c'est-à-dire : de beaux cadeaux qui ont obtenu l'admiration des gens.

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) est Bienveillant envers Ses serviteurs en ce qui concerne ce qu'Il leur donne, de même qu'Il est Bienveillant envers eux en ce qui concerne ce dont Il les prive ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié) a dit :

{Allah est doux envers Ses serviteurs. Il attribue [Ses biens] à qui Il veut. Et c’est Lui le Fort, le Puissant} [La consultation : 19].

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il donne à Ses serviteurs si le don est un bien pour eux, et qu'Il les prive si la privation est meilleure pour eux, selon Sa sagesse, Sa miséricorde et Sa justice (Le Puissant et le Haut) !

 

Quatrièmement : le fait qu'Il ne soit pas visible, car les sens ne le perçoivent pas (qu'Il soit glorifié), et les yeux ne le voient pas ; c'est la raison pour laquelle Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Les regards ne peuvent L’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur} [Les bestiaux : 103]. Et malgré cela, Il est apparent dans les preuves provenant de la raison et des textes de la religion, mais les yeux ne peuvent pas L'atteindre dans la vie de ce monde.

 

C'est aussi la raison pour laquelle lorsque Moïse (paix sur lui) dit : {"ô mon Seigneur, montre Toi à moi pour que je Te voie !"}, Allah (qu'Il soit exalté) lui dit : {"Tu ne Me verras pas ; mais regarde le Mont : s’il tient en sa place, alors tu Me verras". Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au Mont, Il le pulvérisa, et Moïse s’effondra foudroyé. Lorsqu’il se fut remis, il dit : "Gloire à Toi ! A Toi je me repens ; et je suis le premier des croyants"} [Al-'Aaraaf : 143].

 

Mais les croyants Le verront le jour du jugement, et c'est un bienfait et une générosité provenant de Lui ; c'est un grand bienfait d'Allah (qu'Il soit exalté) parce ce qu'Il leur donne la capacité de Le voir (Le Puissant et le Haut) ; il y aura en cela un bonheur qui ne vient pas à l'esprit, inimaginable et que l'illusion n'atteint pas, car Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) possède le plus haut degré de la majesté, de la beauté et de la perfection.

 

Et si l'homme voyait dans ce monde certains aspects de la grandeur et de la création divine dans l'univers autour de lui, son étonnement se prolongerait, ainsi que sa crainte de son Seigneur et Sa glorification de Lui. Alors, que dire lorsqu'il verra et regardera ce grand Dieu qui a rassemblé la perfection dans tous les aspects ?!

 

C'est la raison pour laquelle Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a accordé une faveur à Ses serviteurs croyants dans l'au-delà en Le voyant, et Il a interdit cela aux hypocrites et aux mécréants, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Qu’ils prennent garde ! En vérité ce jour-là un voile les empêchera de voir leur Seigneur} [Les fraudeurs : 15].

 

Cinquièmement : parmi les significations de "Al-Lathiif" : Celui à qui rien n'échappe et qui connait toutes les choses ; quelles que soient la subtilité et la petitesse auxquelles ces choses parviennent, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) les connait, c'est la raison pour laquelle parmi les recommandations de Loqmaane à son fils : {"ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur} [Loqmaane : 16].

 

Donc, Il perçoit toutes les choses (qu'Il soit glorifié) et Il les connait parfaitement, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Les regards ne peuvent L’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards} [Les bestiaux : 103] ; car Allah (qu'Il soit exalté) possède la science complète qui englobe toutes les choses, - les petites, les grandes, celles qui sont faites en secret et celles qui sont faites en public - : {Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, mêmes les plus cachés} [Taha : 7].

 

Sixièmement : parmi les significations de "Al-Lathiif" : la science des subtilités et des choses cachées concernant les intérêts, parce qu'Il crée ces intérêts subtiles et cachés, et Il les facilite aux serviteurs d'où ils savent ou ils ne savent pas, et d'où ils s'y attendent ou ne s'y attendent pas.

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il crée l'embryon dans le ventre de la mère, alors l'utérus ne le rejette pas, bien qu'il soit une matière qui lui est étrangère, mais Allah (qu'Il soit exalté) prépare son accueil et son acceptation à ce moment-là !

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : Il a créé l'embryon dans des ténèbres triples : l'obscurité du placenta, l'obscurité de l'utérus et l'obscurité du ventre ; et Il lui procure sa nourriture à partir de sa mère, elle lui parvient et elle lui convient, et il se trouve dans un environnement qui lui est approprié.

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il inspire au nouveau-né de prendre le sein après qu'il soit sorti dans la vie de ce monde, et qu'il crie et éprouve une douleur à chaque fois qu'il a faim, ou a besoin de quelque chose, ou est atteint de quelque chose, afin que cela attire l'attention pour qu'on le nourrice, qu'on le soigne et qu'on s'occupe de lui.

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il prédispose l'homme à apprendre, alors Il lui donne la force et les capacités qui font qu'il soit apte à la connaissance ; c'est la raison pour laquelle lorsqu'Allah (qu'Il soit exalté) créa Adam (paix sur lui), les anges dirent : {"Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ?"} [Al-Baqara : 30] ; alors, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) leur dit : {de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent} [Al-Baqara : 34].

Alors, Il leur expliqua (qu'Il soit exalté) le mérite d'Adam (paix sur lui) en leur ordonnant de se prosterner devant lui, et Il leur expliqua aussi son mérite en lui enseignant tous les noms : {Et Il apprit à Adam tous les noms} [Al-Baqara : 31], étant donné qu'Il interrogea les anges, et ils dirent : {"Gloire à Toi ! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris} [Al-Baqara : 32], alors Il dit à Adam (paix sur lui) : {"ô Adam, informe-les de ces noms"} [Al-Baqara : 33].

Ensuite, notre Seigneur (Le Puissant et le Haut) dit : {"Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ?"} [Al-Baqara : 33].

 

 

Donc, Il donna à l'homme la capacité d'acquérir les connaissances, et les gens héritèrent cela de leur père Adam (paix sur lui) ; alors, l'homme a la capacité de connaître les choses, de connaître les langues, de penser et de percevoir ; et ceci fait partie de Sa générosité (qu'Il soit glorifié et exalté), de Sa compassion et de Sa bienveillance, étant donné qu'Il a préparé l'homme à apprendre et à changer d'une situation à une autre situation depuis qu'il était un petit garçon, ensuite un jeune, ensuite un adulte, et ensuite un vieillard ; et ceci est une partie de la signification de Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut,  Celui Qui a créé et agencé harmonieusement, qui a décrété et guidé, et qui a fait pousser le pâturage} [Le Très Haut : 1-4] ; alors, Il a déterminé (qu'Il soit exalté) les mesures des choses, leurs limites et leurs buts, et Il a guidé les créatures à cela ; Il a donc guidé le mâle à la femelle, et la femelle au mâle chez les animaux et chez les hommes ; Il a guidé aussi aux chemins de la découverte et de la connaissance, et Il a pourvu l'homme de caractéristiques qui conviennent à sa vie et à planète : {a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas} [L'adhérence : 5].

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il ait pourvu l'homme de différents appareils pour la constitution de son corps et la continuation de sa vie, comme la digestion, la reproduction, la réflexion et d'autres choses, de même que son aptitude à la découverte, à l'invention, à l'innovation, à la connaissance des lois universelles, à la lecture de l'univers autour de lui, et au fait de tirer profit de cela. Et nous voyons certaines de ses apparences et certains de ses aspects dans ce à quoi les gens sont parvenus parmi les différents genres de facilités et de services humains qui ont facilité la vie humaine dans beaucoup de domaines : dans les relations, le voyage, les communications, les moyens de transport, et dans tous les domaines de la vie.

 

Bien que d'un autre côté, ces services ont causé des préjudices à cause de la mauvaise utilisation et à cause du fait que la science est séparée du nom d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), alors certaines de ces sciences sont utilisées pour tuer et détruire l'homme, ou pour manipuler les gènes humains, ou pour nuire à la vie humaine de différentes manières, mais Allah (qu'Il soit glorifié) a donné à l'homme la capacité de faire ces inventions et ces découvertes, et Il a fait que ce soit une adoration s'il les accomplit dans l'obéissance à Allah (qu'Il soit exalté), et selon ce qui renferme l'intérêt des serviteurs dans ce monde et dans l'au-delà.

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : Il a diversifié les moyens de subsistance pour les gens, dans leurs nourritures, leurs boissons, et les choses qu'ils voient …

Car combien y a-t-il sur terre de créatures d'Allah (Le Puissant et le Haut) ?!

Combien y a-t-il dans les forêts d'espèces d'arbres et d'animaux ?!

Et combien y a-t-il dans la mer de genres de poissons, si l'homme les voyait, il serait étonné et émerveillé, et il ne pourrait que glorifier Allah le Bienveillant, l'Unique, le Dominateur suprême ?!

 

Par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il ait mis les animaux au service de l'homme, surtout ceux dont il a besoin, alors nous voyons qu'ils lui sont soumis, comme le chameau, le cheval, l'éléphant, et d'autres animaux sur lesquels on monte ou que l'on mange.

Il en est de même pour les mers qu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a soumises, alors si tu voyais la mer bruire et les vagues s'entrechoquer, tu ressentirais la peur, mais Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) l'a soumise avec les lois qu'Il a placées dans la mer !!

 

Par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : Il a ajusté le système de l'univers et de la vie, alors si le soleil s'éloignait de la distance où il se trouve, les gens seraient gelés ! Et s'il se rapprochait de la terre à une distance plus proche que celle où il se trouve, les gens brûleraient ; de même que si l'oxygène augmentait ou diminuait, et si la nuit ou le jour restait continuellement jusqu'au jour du jugement, le système de la vie serait déréglé.

 

Il en est ainsi pour les douleurs et les épreuves, si Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) donne au serviteur la patience face aux douleurs et aux épreuves, la satisfaction après les épreuves et la piété grâce à elles, elles sont alors un bien !

 

 

C'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) nous a parlé de l'histoire de Youssouf (paix sur lui), et ce qui lui est arrivé à cause de ses frères, puis ce qui lui est arrivé dans le puits, ensuite ce qui lui est arrivé dans le palais du ministre, et ce à quoi il aboutit en obtenant la royauté, la force, le pouvoir et l'autorité ; et à la fin, il dit : {Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu’Il veut. Et c’est Lui L’Omniscient, le Sage} [Youssouf : 100].

 

Donc, tu trouves que les gens se plaignent de beaucoup de malheurs qui arrivent dans le cadre de l'individu, ou du groupe, ou de la communauté, parce qu'ils ne voient que la première scène, jusqu'à ce qu'ils passent par toutes les scènes et que les événements de l'incident soient complets, alors ils comprennent un aspect de la grandeur du Bienveillant, du Grand Connaisseur (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et par Sa bienveillance (qu'Il soit glorifié et exalté) : Il a facilité la législation islamique à Ses serviteurs :

{En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t- il quelqu’un pour réfléchir ?} [La lune : 17].

 

Alors, la facilité fait partie des fondements et des règles de la législation islamique, et lorsque l'affaire devient étroite, elle s'élargit ; et il est mentionné dans un hadith :

(A chaque fois que le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) avait le choix entre deux choses, l'une d'entre elles plus facile que l'autre, il choisissait la plus facile, tant que ce n'était pas un péché) [Rapporté par Al-Boukhari (3560, 6786), et Mouslim (2327)].

 

Et si le serviteur réfléchissait aux aspects de la bienveillance et de la douceur en lui-même et dans ce qu'il y a autour de lui, sa langue s'abaisserait en glorifiant continuellement le Bienveillant, le Grand Connaisseur.

 

Donc, à chaque fois que les affaires deviennent difficiles, que les difficultés s'aggravent, et que les ténèbres s'assombrissent autour de lui, le serviteur doit se rappeler du Bienveillant, du Grand Connaisseur ; alors, il appelle Son nom : "O Bienveillant ! Sois Bienveillant avec moi, et sauve-moi de ce dont j'ai peur !".

 

****

 

* Allah Al-Khabiir (le Grand Connaisseur, le Parfaitement Connaisseur)

 

Le nom d'Allah (qu'Il soit exalté) "Al-Khabiir" est mentionné à quarante-cinq passages dans le Saint Coran seul ou joint à un autre nom, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur} [Les bestiaux : 103].

{"C’est l’Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m’en a avisé"} [L'interdiction : 3].

{Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites} [Al-Baqara : 234].

 

"Al-Khabiir" vient de l'information et de l'expérience, qui signifie la science ; alors, Il est Celui qui connait toute chose ; et ce nom désigne la science des choses cachées et des secrets, Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé} [Le Créateur : 14].

Et les textes de la religion mentionnés à propos de la science d'Allah sont inclus dans ce chapitre : les textes de la religion sur la science d'Allah (qu'Il soit exalté), ainsi que sa largesse et le fait qu'elle cerne les mondes célestes et inférieurs, ce monde et l'au-delà, les mondes apparents et cachés, présents et absents, matériels et abstraits ; Sa science englobe tous les endroits et toutes les époques ; rien ne Lui échappe, fût-il du poids d'un atome dans les cieux et sur la terre, ni de plus petit, ni de plus grand ; Il n'est pas inattentif, Il ne néglige pas et Il n'oublie pas ; si les sciences de toutes les créatures, malgré leur largesse, leur diversité et leur multitude, sont comparées à la science d'Allah (qu'Il soit glorifié), elles disparaissent.

 

Et une des épouses du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) lui cacha une conversation ; il l'interrogea à propos de cette conversation, et elle la dissimula, alors il dit :

(Tu vas m'en informer, ou le Bienveillant, le Parfaitement Connaisseur, m'en informera) [Rapporté par Mouslim (974)].

Donc, Il connait (qu'Il soit glorifié) ce qui s'est passé, ce qui se passe et ce qui se passera, et Il cerne le mouvement et l'inaction.

 

Et en ce qui concerne l'expérience : le fait qu'Il connaisse les situations de Ses serviteurs, alors Il les récompense ou Il les punit pour ces situations dans ce monde et dans l'au-delà ; Il connait le fond et les secrets de leurs cœurs, et Il les jugera pour cela le jour où les secrets des cœurs seront dévoilés :

{Ne sait-il donc pas que lorsque ce qui est dans les tombes sera bouleversé, et que sera dévoilé ce qui est dans les poitrines, ce jour-là, certes, leur Seigneur sera Parfaitement Connaisseur d’eux ?} [Al-'Aadiyaate : 9-11].

 

Il connait parfaitement vos bonnes actions, alors augmentez-les.

Il connait parfaitement votre faiblesse, alors Il s'empresse de vous soulager.

Il connait parfaitement vos péchés, alors corrigez-vous en vous repentant et en demandant pardon à Allah (qu'Il soit exalté).

Il connait parfaitement la ruse de ceux qui complotent et la tromperie des trompeurs : {alors qu’Allah, derrière eux, les cerne de toutes parts} [Al-Bourouj : 20] ; donc, Il fait échouer ce qu'Ils ont comploté et Il neutralise ce qu'ils ont planifié.

 

Et Il a dit (Le Puissant et le Haut) : {et le Tout Miséricordieux S’est établi ensuite sur le Trône. Interroge donc qui est bien informé de Lui} [Le discernement : 59], c'est-à-dire : interroge à propos de Lui quelqu'un qui Le connait bien. Il est dit : "C'est Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), car il est la créature qui connait le mieux son Seigneur et leur Seigneur (Le Puissant et le Haut)".

 

****

 

* Allah Al-Haliim (l'Indulgent)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Haliim" [L'Indulgent] ; il a été mentionné dans le Coran onze fois, comme dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Allah ne vous fait pas grief du contenu verbal de vos serments, mais de ce que vos cœurs ont acquis. Et Allah est Absoluteur et Indulgent} [Al-Baqara : 225].

 

Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Une parole gentille et un pardon valent mieux qu'une aumône suivie de vexations. Allah est Riche et Indulgent} [Al-Baqara : 263].

 

 

 

"Al-Haliim" est dérivé de "Al-Hilm" [L'indulgence], et cela signifie qu'Il ne s'empresse pas de blâmer l'homme et de le punir, mais au contraire Il prend Son temps avec lui.

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) prend Son temps avec Ses serviteurs, Il patiente avec eux, et Il ne s'empresse pas avec eux, ou Il ne les blâme pas, ou Il ne les punit pas tout de suite, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et si Allah s’en prenait aux gens pour ce qu’ils acquièrent. Il ne laisserait à la surface [de la terre] aucun être vivant. Mais Il leur donne un délai jusqu’à un terme fixé. Puis quand leur terme viendra... (Il se saisira d’eux) car Allah est Très Clairvoyant sur Ses serviteurs} [Le Créateur : 45].

 

C'est la raison pour laquelle la personne dit dans son invocation : "O Indulgent envers ceux qui Te désobéissent !", parce que les créatures désobéissent à Allah (qu'Il soit béni et exalté), ils luttent en duel contre Lui en commettant les mauvaises actions et les péchés, et Il ne cesse de leur accorder un délai, d'être indulgent envers eux, et Il ne s'empresse pas de les punir.

 

Et si tu réfléchissais un instant, que tu imaginais le monde entier et l'expansion des hommes dans ce monde à l'Est et à l'Ouest, ensuite tu te représentais combien de péchés sont commis maintenant, en une minute et en une seconde, comme la tromperie, l'injustice, le mensonge, le polythéisme, le vol et les turpitudes ; tu comprendrais un aspect de l'indulgence d'Allah (qu'Il soit exalté) et de Sa patience avec Ses serviteurs.

 

On ne peut décrire par l'indulgence que quelqu'un qui en est capable ; alors tu dis à propos de quelqu'un : "Il est indulgent", si on le provoque et il ne se met pas en colère, il se maîtrise, il garde son calme et sa modération, il ne punit pas les autres et il ne se venge pas d'eux bien qu'il soit capable de faire cela s'il le voulait.

Tandis que lorsqu'il est impuissant, contraint et soumis, ensuite il supporte le tort, la contrainte et l'injustice sans les repousser, alors on n'appelle pas celui-ci "indulgent", parce qu'il est impuissant et soumis ; mais l'indulgence vient avec la capacité.

 

Et lorsque des gens sont tolérants et indulgents, leur tolérance et leur indulgence ne proviennent pas de la soumission ou de l'incapacité, ou parce qu'ils se sont habitués à la soumission et à en être satisfaits, mais au contraire c'est parce qu'ils sont indulgents, sages, patients, et ils connaissent la valeur de l'indulgence ; et ceci signifie une élévation dans les qualités morales de la personne, dans sa personnalité, son rang et sa position ; ceci signifie aussi qu'elle s'élève au-dessus du fait d'être comme l'idiot ou de répondre à son mauvais comportement par un mauvais comportement ; par conséquent, elle s'élève au degré du pardon, de la tolérance et de la modestie pour Allah (qu'Il soit exalté), et du fait de pardonner à Ses serviteurs.

 

Donc, l'indulgence est joint à la capacité, c'est la raison pour laquelle se trouve parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : "L'Indulgent", Celui qui ne s'empresse pas de blâmer Ses serviteurs, de les punir et de leur infliger une correction exemplaire, bien qu'Il soit capable (qu'Il soit glorifié et exalté) de faire cela ; et Il patiente avec Ses serviteurs alors qu'ils Lui désobéissent et ils ne croient pas en Lui !

Au contraire, Il est bienveillant envers eux, Il les appelle, Il leur donne leurs moyens de subsistance, Il les enrichit, et il leur donne des corps en bonne santé.

 

Si celui qui désobéit à Allah, réfléchissait au fait qu'il désobéit à Allah (qu'Il soit exalté) avec des moyens, des membres et des capacités qui sont la création d'Allah (qu'Il soit glorifié), et qui font partie des choses qui témoigneront contre lui le jour du jugement : {Le jour où leurs langues, leurs mains et leurs pieds témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient} [La lumière : 24], ceci suffirait à l'empêcher de commettre les mauvaises actions et les péchés.

 

Le fait qu'Il ait donné à Ses serviteurs un terme fixé auquel ils parviennent, fait partie de Son indulgence (qu'Il soit glorifié) ; et ils seront jugés à ce terme fixé qui est le jour du jugement, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Si Allah s’en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu’à un terme fixe} [Les abeilles : 61].

 

Et Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Et si Allah hâtait le malheur des gens avec autant de hâte qu’ils cherchent le bonheur, le terme de leur vie aurait été décrété} [Jonas : 11].

 

Et ce qui est étrange et étonnant, est que certains serviteurs à cause de leur audace, de leur insolence et de leur impolitesse envers leur Seigneur, hâtent le châtiment d'Allah ! Alors, lorsqu'on leur rappelle Allah (Le Puissant et le Haut) ou qu'on leur fait peur en leur parlant de Son châtiment, il se peut qu'ils hâtent le châtiment et ils disent :

-"Pourquoi n'a-t-Il pas fait descendre Son châtiment sur nous ?".

Et ils pensent que le fait qu'Allah (qu'Il soit exalté) leur accorde un délai, signifie qu'Il ne se soucie pas d'eux ou qu'Il ne les punira pas ; et ceci fait partie de la grande ignorance et du manque de peur d'Allah, c'est la raison pour laquelle Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Et quand ils dirent : "ô Allah, si cela est la vérité de Ta part, alors, fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou fais venir sur nous un châtiment douloureux"} [Le butin : 32].

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Allah n’est point tel qu’Il les châtie, alors que tu es au milieu d’eux. Et Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors qu’ils demandent pardon} [Le butin : 33].

 

 

Allah (qu'Il soit exalté) ne punit pas Ses serviteurs et ne hâte pas leur châtiment pour plusieurs raisons ; parmi ces raisons :

 

Il leur accorde un délai (qu'Il soit exalté) afin qu'ils se repentent et fassent attention ; combien de personnes ont passé la plus grande partie de leur vie en étant éloignés d'Allah (qu'Il soit glorifié), ensuite Allah leur permet de se repentir et d'accomplir de bonnes œuvres avant leur mort ; alors elles se rattrapent, se corrigent, retournent à Allah (qu'Il soit exalté), et meurent en accomplissant une bonne action ; et ceci se produit souvent, plus exactement, tu trouves que beaucoup des compagnons du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) passèrent une longue période de leur vie dans l'ignorance préislamique, ils étaient dans le polythéisme et le paganisme, ainsi que dans tous les péchés, les mauvaises actions, et les transgressions morales et religieuses que le polythéisme renferme ; et malgré cela, Allah (qu'Il soit exalté) leur permit de se repentir, alors ils furent le groupe choisi, et la grande génération avec laquelle Allah (qu'Il soit exalté) apporta le bien à toute l'humanité.

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) accorde un délai à Ses serviteurs et leur donne du temps, afin qu'ils se repentent et retournent vers Lui, c'est la raison pour laquelle se trouve parmi Ses noms "As-Sabour" [Le Patient], et ceci chez certains savants qui ont énuméré les plus beaux noms d'Allah, même si ce nom n'a pas été mentionné de cette manière dans le Coran et les hadiths prophétiques ; et il a été rapporté dans le hadith d'Abou Moussaa (qu'Allah soit satisfait de lui) :

(Personne ne patiente plus face à du tort qu'il entend qu'Allah (Le Puissant et le Haut)) [Rapporté par Al-Boukhari (6099), et Mouslim (2804)].

Par conséquent, Allah (qu'Il soit exalté) est plus patient que n'importe qui face au tort et au mal qu'Il entend de Ses serviteurs, car Il leur donne leurs moyens de subsistance et Il leur accorde une bonne santé, alors qu'ils prétendent qu'Il a une compagne et qu'Il a un fils !

 

"L'Indulgent" (qu'Il soit glorifié et exalté) aime l'indulgence ; Il donne une récompense pour l'indulgence, Il l'ordonne et Il aime les gens indulgents ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a fait que l'indulgence soit une qualité de beaucoup de Ses messagers et de Ses prophètes (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux) ; comme Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), lorsque les polythéistes l'obligèrent à partir, et qu'ils l'insultèrent, se moquèrent de lui, et que l'un d'entre eux dit :

-"Allah n'a pas trouvé quelqu'un d'autre que toi pour l'envoyer ?!", et qu'un autre dit :

-"Moi, je déchire les tissus de la Kâaba si Allah t'a envoyé !". Et qu'un troisième dit à peu près la même chose, et ils le repoussèrent d'une mauvaise manière ; et l'ange des montagnes lui dit :

-"Allah a entendu les paroles que ton peuple t'a adressées, et ton seigneur m'a envoyé à toi afin que tu m'ordonnes ce que tu veux ; si tu veux je les recouvre avec les deux montagnes". Alors, il dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) alors qu'il était dans une situation de grande tristesse qui avait recouvert son âme et son cœur :

(Non, au contraire je souhaite qu'Allah fasse sortir de leur descendance des gens qui adoreront Allah Seul sans rien Lui associer) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (3231), "Sahih Mouslim" (1790), et "Avec l'Elu (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui)" (page : 46-48)].

 

J'ai réfléchi à ce hadith, alors mon cœur fut illuminé et je compris que l'indulgence du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) transcenda les vivants jusqu'aux spermes qui n'avaient pas encore été créés ; et ceci est le degré le plus élevé de l'attention que l'on accorde aux enfants pour qu'ils grandissent dans un environnement consacré à la foi et bienveillant, qui n'est pas rempli de souvenirs concernant la mort, la destruction et la perte ; et c'est ce qui arriva, étant donné que beaucoup d'entre eux se convertirent à l'Islam ; et ceux qui furent de leurs descendances, naquirent et vécurent dans l'Islam, ensuite ils moururent pour la religion de Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) !

 

Et un bédouin le tira par son vêtement et lui dit :

-"Ordonne que l'on me donne de l'argent d'Allah que tu possèdes" [Rapporté par Al-Boukhari (3149), Mouslim (1057) ; et regarder : "Sounane Abou Daawoud" (4775), "Sounane An-Nassaa'i" (4776), et "Avec l'Elu (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui)" (page : 156)].

 

Et un autre dit :

-"C'est un partage qui n'a pas été fait pour le visage d'Allah" [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (6100), et "Sahih Mouslim" (1062)].

Bien que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) n'ait jamais gardé quelque chose pour lui-même ; et il est mort en n'ayant rien des biens de ce monde, il n'a pas laissé en héritage de dinars, ni de dirhams, ni de maison, ni de biens immobiliers ; il n'a rien laissé de ces choses ; et malgré cela, le bédouin dit cette parole !

 

Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) était indulgent ; les mauvais comportements des gens envers lui ne faisaient qu'augmenter son indulgence, comme ceci est mentionné dans ses qualités (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui).

 

Donc, quiconque veut qu'Allah (qu'Il soit béni et exalté) soit indulgent envers lui, doit être indulgent envers les gens ; alors, sois indulgent envers ton épouse et tes enfants ; sois indulgent envers tes subordonnés, envers le travailleur faible et pauvre, envers ton collègue au travail, et ne t'empresse pas de te mettre en colère contre les gens, et n'habitue pas ta langue à prononcer rapidement des insultes, ou des injures, ou des dénigrements. Et c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit à Achadj Abd Al-Qaysse :

(Tu as deux qualités qu'Allah aime : l'indulgence et la patience) [Rapporté par Mouslim (17-18)].

 

Et il est rapporté que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(La science vient en apprenant, et l'indulgence vient en étant indulgent) [Rapporté par Ibn Abi Ad-Dounyaa dans "Al-Hilm" (2), At-Tabaraani dans "Al-Awsath" (2663), dans "Mousnad Ach-Chaamiyine" (2103), Al-Khatiib dans "Taarikh Baghdad" (5/201), (9/127), Ibn Al-Djawzi dans "Al-'Ilal Al-Moutanaahiyah" (93, 1184), et il y a une divergence à propos de sa chaîne de transmission. Et regarder "Ilal Ad-Daaraqoutni" (10/326-327), et "As-Silsilat As-Sahihah" (342)].

Ce qui est le plus probable est que c'est la parole d'Abou Ad-Dardaa (qu'Allah soit satisfait de lui).

 

Donc, la personne peut s'entraîner à être indulgente même si elle se met en colère rapidement, car avec l'entraînement, la personne apprend la manière de se maîtriser, de contrôler ses emportements, et elle apprend et acquiert l'indulgence.

 

Et de nos jours, je pense que la science du développement humain est devenue un art important dans des études, des programmes et des sessions pour produire le changement positif dans les cœurs.

 

****

 

 

 

 * Allah Al-'Adhiim (le Très Grand)

 

Le nom d'Allah "Al-'Adhiim" est mentionné dans le Saint Coran neuf fois seul et joint à un autre nom, comme dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Et Il est le Très Haut, le Très Grand} [Al-Baqara : 255].

{Alors, s’ils se détournent, dis : "Allah me suffit. Il n’y a de divinité que Lui. En Lui, je place ma confiance ; et Il est Seigneur du Trône immense"} [Le repentir : 129].

La grandeur est : la hauteur et la gloire.

 

Et la grandeur est le contraire de la petitesse, car Il est le Grand qui n'est limité par aucune limite, qu'aucun homme ne peut connaître la grandeur, et personne ne L'estime à Sa juste valeur sauf Lui (qu'Il soit glorifié), parce qu'Il est Grand en Son entité et Ses attributs.

 

Et Il est Grand, ce qui signifie : glorifié, c'est-à-dire que Ses créatures, Ses anges, Ses prophètes, Ses messagers et les doués de connaissance parmi Ses serviteurs, Le glorifient ; de même que Son univers, Son ciel et Sa terre, Le glorifient :

{Les sept cieux et la terre, et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier} [Le voyage nocturne : 44].

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) invoquait Allah dans les moments d'affliction en disant :

(Il n'y a de divinité qu'Allah le Très Grand et le Plein de mansuétude. Il n'y a de divinité qu'Allah, le Seigneur du Trône immense. Il n'y a de divinité qu'Allah, le Seigneur des cieux et de la terre, et le Seigneur du Trône, le Généreux) [Rapporté par Al-Boukhari (6345), et Mouslim (2730)].

 

Et Il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Deux paroles que le Tout Miséricordieux aime, qui sont légères sur la langue, qui sont lourdes dans la balance : gloire et pureté à Allah, et louange à Lui ; gloire et pureté à Allah, le Très Grand) [Rapporté par Al-Boukhari (7563), et Mouslim (2694)].

 

"Al-'Adhiim" est Celui qui est immense dans Son entité, Celui qui est Parfait dans Ses attributs, le Puissant, le Glorieux, le Grand, le Connaisseur Parfait.

 

Et il est rapporté que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) orienta celui qui a peur de l'injustice de l'injuste, ou de la tyrannie du dirigeant, ou de la domination de celui qui possède l'autorité ou la présidence, de dire :

(O Seigneur ! Seigneur des sept cieux et Seigneur du Trône immense, sois pour moi un protecteur contre untel fils d'untel, contre les génies et les hommes, contre leurs frères et leurs partisans, de subir un abus ou une tyrannie de leur part, honoré soit Ton protégé, exalté soit Ton éloge, et il n'y a de divinité que Toi) [Rapporté par Al-Kharaa'ithi dans "Makaarim Al-Akhlaaq" (992), At-Tabaraani dans "Al-Kabir" (9795), "Ad-Dou'âa" (1056), Al-Bayhaqi dans "Ad-Da'âawaate Al-Kabir" (397) d'après le hadith d'Ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui). Et rapporté par Ibn Foudhayl dans "Ad-Dou'âa" (42), Ibn Abi Chaybah (6/22), et Al-Boukhari dans "Al-Adab Al-Moufrad" (707)].

 

Et ce qui fait partie de la grandeur d'Allah (qu'Il soit exalté) : le fait que Sa grandeur dépasse les limites de la perception, de l'imagination et du cerveau, jusqu'à ce que personne ne peut imaginer connaître Son essence et Sa réalité.

 

Et ce qui fait partie de Sa glorification (qu'Il soit glorifié) : s'arrêter à la limite de la foi et se soumettre à Sa grandeur, jusqu'à ce que le cerveau se prosterne et soit confus, le cœur s'apaise et se soumet, les membres deviennent souples et les corps soient entraînés vers ce qu'Il veut.

 

Et ce qui fait partie de Sa glorification (qu'Il soit exalté) : la glorification de Son Livre, de Sa parole, de Ses messagers, de Ses lieux sacrés, de Ses lois et de Ses rites ; alors, ils ne doivent pas être un objet de moquerie, ni un domaine que l'on peut attaquer et innover ; au contraire, le serviteur doit s'arrêter en étant étonné, et il ne doit pas dépasser les limites, ni transgresser, ni attaquer.

 

Et ce qui fait partie de Sa glorification (qu'Il soit glorifié) : obéir à Son ordre, s'éloigner de Ses interdictions, demander pardon pour la négligence, et reconnaître les bienfaits.

 

Ce qui fait partie aussi de Sa glorification (qu'Il soit exalté) : L'adorer par amour, peur et espoir, en étant toujours conscient de Sa gloire et de Sa grandeur, en se préparant à Sa rencontre et en ayant une bonne pensée de Lui (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

****

 

* Allah Ach-Chakour, Ach-Chaakir (le Reconnaissant, Celui qui récompense)

 

Le nom d'Allah (qu'Il soit exalté) "Ach-Chakour" est mentionné dans le Saint Coran à quatre passages joint au nom "Al-Ghafour" : {afin [qu’Allah] les récompense pleinement et leur ajoute Sa grâce. Il est Pardonneur et Reconnaissant} [Le Créateur : 30], et au nom "Al-Haliim" : {Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent} [At-Taghaaboune : 17].

 

Et "Ach-Chaakir" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Et quiconque fait de son propre gré une bonne œuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient} [Al-Baqara : 158].  Et dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {Pourquoi Allah vous infligerait-il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ? Allah est Reconnaissant et Omniscient} [Les femmes : 148].

 

Et parmi les significations du remerciement (de la reconnaissance) : accepter ce qui est minime et récompenser pour cela, et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Certes, Allah ne lèse (personne), fût-ce du poids d’un atome. S’il est une bonne action, Il la double, et accorde une grosse récompense de Sa part} [Les femmes : 40].

 

Il accepte ce qui est minime, Il pardonne le grand péché, Il récompense la bonne action en la multipliant par dix [comme dans "Sahih Al-Boukhari" (3418), et "Sahih Mouslim" (1159)], et Il punit à cause de la mauvaise action sans la multiplier ou Il pardonne (qu'Il soit glorifié) ; de plus, celui qui se repent, Il accepte son repentir ; celui qui se rapproche de Lui d'un empan, le Seigneur se rapproche de lui d'une coudée ; et celui qui se rapproche de Lui d'une coudée, Il se rapproche de lui d'une brasse [comme dans "Sahih Al-Boukhari" (7405), et "Sahih Mouslim" (2675)], c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et quiconque fait de son propre gré une bonne œuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient} [Al-Baqara : 158], et Il a dit : {Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent} [At-Taghaaboune : 17].

 

 

Et Sa récompense (qu'Il soit glorifié) est une générosité pure et un bienfait pur ; et si Allah (qu'Il soit exalté) punissait les habitants de Ses cieux et les habitants de Sa terre, Il les punirait sans être injuste envers eux ; et s'Il leur faisait miséricorde, Sa miséricorde serait meilleure que leurs actions, comme ceci est mentionné dans un hadith, [Rapporté par Ahmed (21629), Abou Daawoud (4699), et Ibn Hibbaane (727)].

 

Et ce qui fait partie de Sa reconnaissance (qu'Il soit glorifié) : le fait qu'Il fasse l'éloge du bienfaiteur qui Le remercie en mentionnant sa bienfaisance dans ce monde et dans l'au-delà, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Ceux dont les Anges reprennent l’âme - alors qu’ils sont bons -, [les Anges leur] disent : "Paix sur vous ! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez"} [Les abeilles : 32].

 

****

 

* Allah Al-'Aliyou, Al-'Aalaa, Al-Mouta'âali (le Très Haut, le Sublime (le Plus Haut), le Suprême)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : "Al-'Aliyou", "Al-'Aalaa", "Al-Mouta'âali".

 

Le nom d'Allah "Al-'Aliyou" est mentionné dans le Saint Coran à huit passages, parmi ceux-ci, Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Et Il est le Très Haut, le Très Grand} [Al-Baqara : 255] ; et Sa parole : {c’est Allah qui est le Très Haut, le Grand} [Le pèlerinage : 62].

 

Et Son nom "Al-'Aalaa" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Glorifie le nom de ton Seigneur, le Sublime} [Al-'Aalaa : 1] ; et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Sublime} [La nuit : 20].

 

Et Son nom "Al-Mouta'âali" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Le Connaisseur de ce qui est caché et de ce qui est apparent, Le Grand, Le Suprême} [Le tonnerre : 9].

 

Donc, toutes les significations de l'élévation sont confirmées pour Lui (qu'Il soit glorifié) : l'élévation de l'entité, l'élévation de la puissance, l'élévation de la domination et de la prééminence, et l'élévation de l'argument ; alors, c'est l'élévation de l'entité et l'élévation des attributs, c'est la raison pour laquelle Il s'est décrit Lui-même en disant : {Le Tout Miséricordieux S’est établi sur le Trône} [Taha : 5].

 

Et les saines natures ont été prédisposées à la foi en Son élévation (qu'Il soit exalté), alors nous ne trouvons aucune personne qui invoque Allah (qu'Il soit glorifié), ni aucune personne qui L'implore, sans qu'elle ne se dirige avec son cœur, son visage et ses mains vers le ciel, Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Etes-vous à l’abri que Celui qui est au ciel vous enfouisse en la terre ? Et voici qu’elle tremble !} [La royauté : 16]. Et Il a dit : {Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’eux, et font ce qui leur est commandé} [Les abeilles : 50].

 

Donc, l'élévation parfaite Lui appartient à Lui Seul (qu'Il soit glorifié) !

Et l'élévation perpétuelle Lui appartient à Lui Seul (qu'Il soit glorifié) !

C'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(C'est un devoir pour Allah que rien ne s'élève dans ce monde sans qu'Il ne l'abaisse) [Rapporté par Al-Boukhari (2872)].

 

Et ce qui fait partie de Son élévation (qu'Il soit glorifié) : le fait qu'Il ait accordé la prééminence et l'élévation à Son Livre, à Sa religion et à Ses bien-aimés sincères, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Nous lui dîmes : "N’aie pas peur, c’est toi qui auras le dessus !"} [Taha : 68]. Et Il a dit : {Il est auprès de Nous, dans l’Ecriture-Mère (l’original du ciel), sublime et rempli de sagesse} [L'ornement : 4].

 

Et il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Allah élève avec ce Livre des peuples, et Il abaisse avec lui d'autres peuples) [Rapporté par Mouslim (817)].

 

Et malgré Son élévation (qu'Il soit glorifié), Il est proche, Il répond à l'appel de Ses serviteurs et Il entend, c'est la raison pour laquelle le serviteur L'appelle d'un appel secret : {Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète} [Maryam : 3].

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) qu'Il connait les secrets, même les plus cachés ; et le secret est l'opposé de l'apparent ; et ce qui est encore plus caché que le secret, sont les pensées dont la personne n'est pas consciente et qu'elle ne discerne pas, ainsi que les significations cachées qu'elle ne connait pas, même à propos d'elle et de son égo ; car il y a le monde des secrets, l'inconscient et l'inconscience, les mystères de la création auxquels la science n'est pas encore parvenue et les mystères du futur ; et malgré Son élévation et le fait qu'Il se soit établi sur Son trône, Il connait toutes ces choses et rien ne Lui échappe.

 

C'est la raison pour laquelle Il s'est appelé Lui-même le maître des voies d'ascension : {et qui vient d’Allah, le Maître des voies d’ascension}, et Il l'a expliqué par Sa parole : {Les Anges ainsi que l’Esprit montent vers Lui} [Al-Ma'âarij : 3-4].

De même qu'Il a mentionné la descente des anges et de l'Esprit, ainsi que la descente de la révélation ; Il a aussi mentionné l'élévation des choses vers Lui :

{vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action} [Le Créateur : 10].

{mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage} [Les femmes : 158].

 

****

 

 

 

* Allah Al-Hafiidh, Al-Haafidh (Celui qui assume la sauvegarde de toute chose, le Gardien)

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Hafiidh" et "Al-Haafidh" ; et le nom d'Allah "Al-Hafiidh" est mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose} [Houd : 57]. Et Sa parole : {Ton Seigneur, cependant, assure la sauvegarde de toute chose} [Saba : 21]. Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Et quant à ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui, Allah veille à ce qu’ils font. Et tu n’es pas pour eux un garant} [La consultation : 6].

 

Et le nom d'Allah "Al-Haafidh" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Il dit : “Vais-je vous le confier comme, auparavant, je vous ai confié son frère ? Mais Allah est le meilleur gardien, et Il est Le plus Miséricordieux des miséricordieux ! ”} [Youssouf : 64].

 

Et il est mentionné au pluriel dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{En vérité, c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est nous qui en sommes gardiens} [Al-Hijr : 9]. Et dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{et parmi les diables, il en était qui plongeaient pour lui et faisaient d’autres travaux encore, et Nous les surveillions Nous-mêmes} [Les prophètes : 82].

Donc, Il est Celui qui assume la sauvegarde de toute chose (qu'Il soit glorifié), Il préserve les actions de Ses serviteurs et Il protège Ses créatures :

{Et Il est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs. Et Il envoie sur vous des gardiens} [Les bestiaux : 61].

 

Et Il est Celui qui compte et recense pour les serviteurs toute chose, et Il les récompensera ou les punira pour cela le jour du jugement ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu’il y a dedans, dire : "Malheur à nous, qu’a donc ce livre à n’omettre de mentionner ni pêché véniel, ni pêché capital ?". Et ils trouveront devant eux tout ce qu’ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne} [La caverne : 49].

 

****

 

* Allah Al-Mouqiite (Celui qui nourrit, Celui qui veille constamment à toute chose)

 

Le nom d'Allah "Al-Mouqiite" est mentionné dans sourate "Les femmes", dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Et Allah veille constamment à toute chose} [Les femmes : 85].

 

Et la signification de ce nom est : Celui qui fait parvenir aux êtres vivants et aux créatures leurs nourritures et leurs moyens de subsistance ; et Il leur a créé ce avec quoi ils se nourrissent et vivent, et ce qui réalise leur vie.

 

Et "Al-Mouqiite" signifie aussi : Celui qui sauvegarde toute chose, Celui qui est témoin de tout, et Celui qui tient compte de tout.

 

"Al-Mouqiite" signifie aussi : l'Omnipotent (Celui qui est capable de tout).

 

Et "Al-Mouqiite" signifie : Celui qui récompense et punit :

{C’est Lui qui a créé les jardins, treillagés et non treillagés ; ainsi que les palmiers et la culture aux récoltes diverses ; [de même que] l’olive et la grenade, d’espèces semblables et différentes. Mangez de leurs fruits, quand ils en produisent ; et acquittez-en les droits le jour de la récolte. Et ne gaspillez point car Il n’aime pas les gaspilleurs} [Les bestiaux : 141].

 

Et ce qui fait partie de la foi en ce nom : placer la confiance en Allah (qu'Il soit exalté), et faire les causes matérielles en voyageant, et s'occuper de l'affaire concernant les moyens de subsistance en gagnant de l'argent et en faisant du commerce ; et avoir la foi au fait que l'affaire est dans Sa main (qu'Il soit glorifié) ; et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) invoquait Allah (qu'Il soit glorifié) en disant :

(O Seigneur ! Fais que la subsistance de la famille de Mohammed soit ce qui suffit pour vivre) [le strict nécessaire pour vivre], [Rapporté par Mouslim (1055)].

 

Et la foi en ce nom englobe aussi : la foi au fait qu'Il est capable de toute chose (qu'Il soit glorifié), comme il est dit :

"Et la rancune, je m'en suis abstenu, et j'étais capable d'assumer son méfait".

 

Et parmi les significations de "Al-Mouqiite" : le fait qu'Il donne à Ses serviteurs la connaissance qui leur procure la vie de leurs cœurs et de leurs âmes, et qui leur dévoile les intérêts de ce monde et de l'au-delà ; comme quelqu'un a dit :

"Et les essences des significations sont la nourriture de l'âme, et cela ne correspond pas au fait que tu aies mangé et que tu aies bu".

 

****

 

* Allah Al-Hassiib (Celui qui tient compte de tout)

 

Le nom d'Allah "Al-Hassiib" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Si on vous fait une salutation, saluez d’une façon meilleure, ou bien rendez-la (simplement). Certes, Allah tient compte de tout} [Les femmes : 86]. Et Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Mais Allah suffit pour observer et compter} [Les femmes : 6]. Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Ceux qui communiquent les messages d’Allah, Le craignaient et ne redoutaient nul autre qu’Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout} [Les coalisés : 39].

 

Et il est mentionné dans la Sounnah que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a orienté celui qui fait l'éloge de quelqu'un, de dire :

(Je pense qu'untel, et Allah est Celui qui le juge, et je ne purifie personne à la place d'Allah) [Rapporté par Al-Boukhari (2662), et Mouslim (3000)].

 

Donc, Allah est "Al-Hassiib", c'est-à-dire : Celui qui suffit, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {Et quiconque place sa confiance en Allah, Il lui suffit} [Le divorce : 3]. C'est-à-dire : Il lui suffit pour toute chose, c'est la raison pour laquelle il est prescrit à celui à qui on fait peur avec ce qui est en dehors d'Allah, de dire : "Allah me suffit, et Il est le meilleur protecteur", comme Allah (qu'Il soit exalté) a mentionné à propos de notre prophète Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) et de ses nobles compagnons, lorsque les gens leur dire :

{"Les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les", - cela accrut leur foi -, et ils dirent : "Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant"} [La famille d'Imraane : 173].

Et Ibrahim (paix sur lui) dit cette parole lorsqu'il fut lancé dans le feu, [comme dans "Sahih Mouslim" (4563)].

 

Il est (qu'Il soit glorifié) Celui qui nous suffit ; et Il est Celui qui suffit à Ses serviteurs, comme Il a dit : {Allah ne suffit-Il pas à Son serviteur [comme soutien] ?} [Les groupes : 36].

 

 

Ainsi que Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Ô Prophète, Allah et ceux des croyants qui te suivent, te suffisent} [Le butin : 64]. Et Sa parole : {Et s’ils veulent te tromper, alors Allah te suffira} [Le butin : 62], c'est-à-dire : Il te suffit contre n'importe quel préjudice des mécréants et des polythéistes ; alors, Allah (qu'Il soit exalté) te suffit, et Allah suffit aussi aux croyants qui te suivent, et ceci est le choix de beaucoup de commentateurs du Coran ; par conséquent, on ne dit pas : "Il te suffit", sauf pour Allah, tu ne dois donc pas dire : "Untel te suffit", avec la signification de la suffisance complète ; tandis que la parole : "Tu peux compter sur lui", signifie : faire son éloge et qu'il est apte à faire ce que l'on veut de lui, et cette parole peut être appliquée aux serviteurs ; et Allah sait mieux.

 

Et le nom "Al-Haassib" est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes} [Les prophètes : 47].

Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Ils sont ensuite ramenés vers Allah, leur vrai Maître. C’est à Lui qu’appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges} [Les bestiaux : 62].

Et ce nom signifie : le Comptable qui compte pour Ses serviteurs, qui recense leurs actions, et qui les récompensera ou les punira pour leurs actions ; par conséquent, il est tiré du mot "compte", alors Il est bien informé des particularités cachées des actions, des situations et d'autres choses, et Il les recense et Il les compte pour eux dans un livre qui ne n'omet rien, que ce soit petit ou grand, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {et Il est le plus prompt des juges} [Les bestiaux : 62] ; ainsi, il est dérivé du mot "compte", comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {"Lis ton livret. Tu te suffis aujourd'hui pour te demander des comptes à toi-même"} [Le voyage nocturne : 14].

 

Et ceci comprend la science précise, et la connaissance des parties, des détails, des choses apparentes et des choses cachées !

 

****

 

* Allah Al-Djamil (le Beau)

 

Il est rapporté dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim :

(Allah est beau, Il aime la beauté) [Regarder : "Sahih Mouslim" (91)].

 

Et parmi ce que celui qui réfléchit, remarque : le fait que certains pieux ne ressentent pas la valeur de la beauté et qu'elle fait partie des buts de la législation islamique, de même qu'elle fait partie des buts des créatures ; Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez le soir, et aussi le matin quand vous les lâchez pour le pâturage} [Les abeilles : 6]. Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l’apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas} [Les abeilles : 8].

Et Il a mentionné (qu'Il soit exalté) la parure et la beauté dans la création du ciel, des étoiles, des jardins, et d'autres choses.

 

La beauté est : le charme qui est l'opposé de la laideur. Et Allah (qu'Il soit exalté) est le Beau dans Son essence, le Beau dans Ses noms, le Beau dans Ses attributs, et le Beau dans Ses actions (qu'Il soit glorifié et exalté).

Et c'est la raison pour laquelle le plus grand plaisir dans le Paradis est : regarder Son noble visage : {Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants, qui regarderont leur Seigneur} [Al-Qiyaamah : 22-23].

 

Et tous Ses noms sont beaux : {C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux} [Al-'Aaraaf : 180] ; et tous Ses attributs sont élevés.

 

Ses actions sont belles (qu'Il soit exalté), parce qu'elles sont entre la bienfaisance et la générosité, le bienfait et le don, et la justice et la sagesse ; donc, il n'y a pas dans Ses actions de futilité, ni de difficulté, ni de perte, ni d'injustice : {Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité} [Les bestiaux : 115] ; de plus, Il a créé (qu'Il soit exalté) toute chose à la perfection, et Il a créé l'homme dans la forme la plus parfaite.

 

Parmi les preuves de Sa beauté (qu'Il soit glorifié) : la beauté des univers qu'Il a créés dans la demeure de ce monde comme les terres, les mers, la verdure et les choses éclatantes, car c'est Lui qui donne la beauté, et le Créateur de la beauté (Le Puissant et le Haut) mérite beaucoup plus la beauté. Il en est de même pour le Paradis, car il est la demeure de la parure, de l'excellence et de la beauté !

 

Sa beauté (qu'Il soit glorifié) fait partie des choses que les cerveaux ne peuvent pas comprendre et que les yeux ne peuvent pas voir, comme le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Je ne sais pas comment Te louer, Tu es comme Tu t'es loué Toi-même) [Rapporté par Mouslim (486)].

 

Et dans l'autre hadith authentique :

(Son voile est la lumière, s'Il le découvrait, la splendeur et la beauté de Son visage auraient brûlé les créatures jusqu'à la distance où Sa vue parvient) [Rapporté par Mouslim (179)].

 

La foi en ce nom augmente l'amour du croyant pour Lui, Sa vénération de Lui, le désir ardent de Le rencontrer, comme il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

(Et je Te demande le plaisir de voir Ton noble visage et le désir intense de Te rencontrer) [Rapporté par Ahmed (18351), An-Nassaa'i (1305), et Ibn Hibbaane (1971)].

 

De même que ce nom encourage à être caractérisé par la beauté dans les vêtements, l'apparence, les actions et les paroles ; et ceci fait partie de ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) aime, et Il aime voir les effets de Son bienfait sur Son serviteur [comme ceci est rapporté dans "Al-Mousnad" (7759, 19087), "Djaamî At-Tirmidhi" (2819), "Sahih Ibn Hibbaane" (5416, 5417)], surtout avec la cause du hadith lorsque les compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux) dirent :

-"Nous aimons que nos vêtements soient beaux et que nos sandales soient belles".

 

 

Ce hadith indique que les compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux) étaient caractérisés par cela, et ils sont le meilleur siècle de l'Islam ; donc, l'éducation du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) engendra en eux cet amour, même dans la beauté des vêtements et des sandales. Ensuite, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit après la parole des compagnons :

(Allah est Beau, Il aime la beauté).

Alors, Il aime la beauté (qu'Il soit glorifié), Il récompense pour la beauté, et Il aime ceux qui sont beaux, tout comme Il aime la science, Il aime la générosité, Il aime le pardon et Il aime la pureté.

 

Et la beauté est voulue dans cet univers, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez le soir, et aussi le matin quand vous les lâchez pour le pâturage} [Les abeilles : 6].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Et les chevaux, les mulets et les ânes, pour que vous les montiez, et pour l'apparat. Et Il crée ce que vous ne savez pas} [Les abeilles : 8].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{N'est-ce pas Lui qui a créé les cieux et la terre, et qui vous a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de beauté} [Les fourmis : 60].

 

Et Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir…} [La caverne : 7].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Sachez que la vie présente n'est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants}  [Le fer : 20].

 

Et le prophète d'Allah Youssouf (paix sur lui) a reçu la moitié de la beauté [Regarder : "Sahih Mouslim (162)] ; et notre prophète Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui)  avait une couleur de peau éclatante, il était l'homme qui avait le plus beau visage [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (3547), "Sahih Mouslim" (2330), et "Avec l'Elu (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui)" (page : 9-26)] ; et son visage était comme la lune.

 

Il avait aussi de bonnes qualités, de bonnes manières, de la pudeur, de la patience, et il était tolérant envers les mécréants, les hypocrites, et bien sûr les serviteurs d'Allah croyants.

 

****

 

* Allah Al-Karim, Al-Akram (le Généreux, le Plus Généreux)

 

Parmi les noms de la Vérité Absolue (Qu'Il soit béni et exalté) : "Al-Karim", comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Ô Homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Généreux, qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ? Il t’a façonné dans la forme qu’Il a voulue} [Al-Infithaar : 6-8], c'est-à-dire : que tu ne remercies pas, tu n'évoques pas, tu ne glorifies pas et tu ne loues pas ?

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Quiconque est reconnaissant, c’est dans son propre intérêt qu’il le fait, et quiconque est ingrat... alors mon Seigneur se suffit à Lui-même et est Généreux"} [Les fourmis : 40].

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Que soit exalté Allah, le vrai Souverain ! Pas de divinité en dehors de Lui, le Seigneur du Trône sublime !} [Les croyants : 116], selon la lecture de ceux qui ont lu le verset en disant que "Al-Karim" est un attribut du Seigneur (qu'Il soit exalté), le verset est lu : {le Seigneur du Trône, le Généreux} ; tandis que ceux qui l'ont lu en disant que "Al-Karim" est un adjectif qualificatif du mot Trône, et c'est la lecture de la majorité des savants, alors le verset est lu : {le Seigneur du Trône sublime}, [Regarder : "Môudjam Al-Qiraa'aate" d'Abdellatif Al-Khatiib (6/217)].

 

Et "Al-Akram" est un comparatif, c'est-à-dire : le Plus Généreux, et il est mentionné dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Lis ! Ton Seigneur est le Plus Généreux, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas} [L'adhérence : 3-5].

 

Observe comment Il s'est décrit Lui-même (qu'Il soit glorifié) par "Al-Akram", c'est-à-dire : le Plus Généreux ; et Il a mentionné qu'Il a enseigné par la plume, alors Il a donné à l'homme la capacité à apprendre et à écrire, qui fut un registre rempli de l'histoire de l'humanité, de sa civilisation, de ses sciences, et des différents genres de connaissances qu'elle a obtenues ;  c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas}. Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l’ouïe, les y a pas dans Ses actions de futilité, ni de difficulté, ni de perte, ni dyeux et les coeurs (l’intelligence), afin que vous soyez reconnaissant} [Les abeilles : 78].

 

Ces membres, cette force, cette aptitude, ce cerveau et cette perception, sont le moyen avec lequel l'homme a pu apprendre ce qu'il ne savait pas ; et Allah (qu'Il soit exalté) lui a donné la capacité à apprendre, c'est la raison pour laquelle Il a dit ici : {a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas} [L'adhérence : 3].

C'est-à-dire : Il lui a enseigné ce span style=qu'il ne savait pas auparavant, parce que l'ho/spanmme est sorti du ventre de sa mère en étant ignorant, il ne pouvait rien faire et il ne connaissait rien, mais Allah (qu'Il soit exalté) a placé en lui la capacité à obtenir ces connaissances.

 

Et que l'homme observe la quantité des connaissances immenses dans ce monde depuis qu'Allah (qu'Il soit exalté) a créé l'homme et jusqu'à ce qu'Allah hérite de la terre et de ceux qui s'y trouve, et comment les connaissances se sont accumulées dans la civilisation des hommes dans tous les différents genres de sciences, d'arts et d'informations, comme la langue, l'histoire, l'industrie, la construction, la civilisation, l'administration, et les autres genres de sciences qu'Allah Seul (qu'Il soit glorifié et exalté) connait ; et combien les imprimeries déchargent de nos jours, combien de livres les maisons d'édition produisent-elles ; combien y a-t-il de librairies, de centres d'informations, de sites d'Internet, et d'autres connaissances immenses, étonnantes et innombrables, et l'homme ne peut pas connaître une petite partie de ces connaissances, et de surcroît il ne peut pas les connaître toutes.

 

 

Donc, ce n'est qu'une petite partie de l'abondance du bienfait d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) et de Sa générosité envers Ses serviteurs, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas} [L'adhérence : 4-5].

En plus des connaissances sur les détails de la vie que les gens utilisent sans y prêter attention, car ils savent ce qui est mangeable et ce qui ne l'est pas ; et ils connaissent les choses qui sont cultivées, les choses qui sont fabriquées, les choses qui sont senties, les créatures qui sont autour d'eux, et ils les utilisent correctement ; de plus, tu peux imaginer combien de temps l'homme primitif a besoin afin qu'il connaisse les détails des choses que nous trouvons disponibles pour nous de nos jours, alors que nous connaissons spontanément leurs particularités et leurs usages.

Alors, ce sont certains traits de lumière de Son nom "Al-Akram".

 

Et "Al-Karim" a plusieurs significations :

 

Premièrement : la générosité et la bonté, car Il accorde des bienfaits à Ses serviteurs et Il leur donne ; et on décrit l'homme en disant qu'il est généreux s'il donne avec largesse, s'il aime dépenser l'argent et qu'il est content de cela, et peut-être qu'il commence par la donation avant la question, comme il est dit. Et les poètes ont beaucoup fait l'éloge de la générosité, jusqu'à ce que l'un d'entre eux dise :

"Tu le vois joyeux lorsque tu viens le voir, comme si tu lui donnais ce que tu viens lui demander ; et s'il n'avait dans sa main que son âme, il l'aurait donnée généreusement, alors que celui qui lui demande, craigne Allah".

 

Et comme l'autre poète a dit :

"Il n'a jamais dit : "non", sauf dans le Tachahhoud ; et n'était-ce le Tachahhoud, son "non" aurait été "Oui" ; lorsque les Qouraychites le voient, l'un d'entre eux dit : [La générosité mène aux bonnes qualités de celui-ci]".

 

Et celui qui mérite le plus d'être décrit par cela est notre prophète Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), car il est le plus généreux des hommes, et il en est de même en ce qui concerne les prophètes et les messagers (Bénédictions et salutations d'Allah sur eux), comme ceci est mentionné dans un hadith authentique, que quelqu'un interrogea le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

-"Qui est le plus généreux des hommes ?". Il dit :

(Le généreux fils du généreux fils du généreux fils du généreux, Youssouf ibn Yâaqoub ibn Is'haaq ibn Ibrahim) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (3390, 3490), et "Sahih Mouslim" (2378)].

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) est Généreux, Il accorde Ses bienfaits et Sa générosité à Ses serviteurs, Il leur donne Sa grâce et leurs subsistances, et Il donne sans aucune raison ; car Il nous a donné la vie alors que nous étions inexistants, Il nous a donc accordé la vie par Sa générosité, Sa grâce et Son bienfait ; ensuite, Il nous a donné (qu'Il soit glorifié) avant que nous Lui demandions, alors Il nous a donné l'ouïe, les yeux, le cœur, les membres, la force, et les aptitudes apparentes et cachées, et que nous ne pouvons pas dénombrer :

{Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat} [Ibrahim : 34].

Il nous a donné généreusement ces bienfaits sans que nous Lui demandions et avant que nous Lui demandions ; et ceci fait partie de Sa générosité (qu'Il soit glorifié et exalté).

Et Allah (Le Puissant et le Haut) donne généreusement Ses bienfaits au croyant et au mécréant, au pieux et au débauché, au savant et à l'ignorant, par une faveur et une générosité provenant de Lui avant qu'ils Lui demandent et sans Le remercier pour cela.

 

Parmi les dons immenses : le cerveau qu'Allah (qu'Il soit exalté) a placé dans l'homme ; nous ne pouvons pas comprendre comment ce cerveau fonctionne et comment il perçoit les choses, et nos explications de cela ne sont que de simples suppositions. Les scientifiques disent de ce cerveau :

-"La proportion qui fonctionne du cerveau ne dépasse peut-être pas (10%) de la capacité du cerveau qui est présente".

 

Et réfléchis à combien ce cerveau renferme de connaissances, de souvenirs, de statistiques et d'autres choses, alors que l'homme est insouciant de cela, il ne sait pas comment il fonctionne et il procède.

 

Deuxièmement : le Généreux (qu'Il soit glorifié) qui donne et fait l'éloge, car Allah (qu'Il soit exalté) possède la perfection pure et absolue, et la richesse absolue ; Il est le Riche qui n'a besoin de rien d'autre, et toutes les créatures ont besoin de Lui ; chaque atome dans le corps du serviteur, plus exactement, chaque atome dans l'univers, crie sa pauvreté et son besoin inévitable et absolue de son Seigneur qui l'a créé, l'a disposé, l'a constitué, lui a donné la vie, et Il l'a placé à sa place et dans son orbite. Et avec Sa grâce et Sa générosité (qu'Il soit glorifié), Il accorde des bienfaits, Il donne et Il fait l'éloge, comme un homme parmi les pieux prédécesseurs a dit lorsqu'il lut Sa parole (qu'Il soit exalté) à propos d'Ayoub (paix sur lui) : {Oui, Nous l’avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait} [Saad : 44], il dit : "Bénis soit Celui qui donne et fait l'éloge !" [Regarder : "Al-Maqsad Al-Asnaa fi Charh Asmaa'i Allah Al-Housnaa" d'Al-Ghazaali (page : 106)].

 

 

Observe comment Il a donné à ce serviteur et Il lui accordé Ses bienfaits, ensuite Il l'a éprouvé (qu'Il soit glorifié) dans certaines des choses qu'Il lui avait données ; ce qu'Il prend et ce qu'Il donne, Lui appartient ; ensuite, Il fit l'éloge d'Ayoub (paix sur lui) en disant : {Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait}. Donc, Il fit son éloge pour la patience après l'épreuve ; ainsi, tu trouves dans le Saint Coran, l'éloge d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) pour Ses nobles messagers et prophètes, et pour les pieux parmi Ses serviteurs, alors Il fait leur éloge en disant : les croyants, les pieux, les patients, les bienfaisants, les repentants, les purifiés. Donc, le Généreux (qu'Il soit glorifié) donne et fait l'éloge, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) : {"Voilà Notre don ; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte"} [Saad : 39].

 

 

Troisièmement : "Al-Karim" est Celui qui donne avant qu'on Lui demande ; et les gens considéraient parmi les généreux celui qui donnait avant qu'on lui demande. Certaines personnes donnent avant la demande, et ceci est plus parfait.

 

Et le simple fait de faire l'éloge, pousse le généreux à donner généreusement ; en ce qui concerne beaucoup des bienfaits d'Allah (qu'Il soit exalté) et de Sa générosité, Il les a donnés à Ses serviteurs avant qu'ils Lui demandent, parce qu'Il est le plus généreux des généreux et Celui qui donne le plus généreusement (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Quatrièmement : le généreux est celui qui pardonne lorsqu'il est capable de punir, et il tient sa promesse lorsqu'il fait une promesse ; et il n'y a aucun doute qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a promis aux croyants dans ce monde et dans l'au-delà différents genres de faveurs, de biens, de bienfaits, de dons, de générosités et de bonnes récompenses, et Il tient toujours Ses promesses (qu'Il soit glorifié et exalté) ; tandis que ce dont Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a menacé Ses serviteurs qui Lui désobéissent, dépend de Sa volonté, s'Il veut, Il les punit et ils méritent la punition ; et s'Il veut, Il passe sur leurs péchés et Il leur pardonne, par une grâce provenant de Lui (qu'Il soit glorifié).

 

Donc, lorsque la personne généreuse parmi les hommes, fait une promesse concernant une bonne chose, elle tient sa promesse ; et lorsqu'elle menace de faire un mal, elle pardonne ; et Allah (qu'Il soit exalté) est plus apte à faire toutes ces choses, et Il est (qu'Il soit glorifié) plus généreux que Ses serviteurs.

 

Cinquièmement : "Al-Karim" est Celui qui ne rejette pas la demande de celui qui Lui demande, comme il est mentionné dans le hadith que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Votre Seigneur (Qu'Il soit béni et exalté) est Pudique et Généreux, Il a honte de Son serviteur lorsqu'il lève ses mains vers Lui qu'elles retournent en étant vides) [Rapporté par Abou Daawoud (1488), At-Tirmidhi (3556), Ibn Maajah (3865), Ibn Hibbaane (876), et Al-Haakim (1/497)].

 

Alors, Allah (Le Puissant et le Haut) récompense Ses serviteurs pour le fait qu'ils Lui demandent ; Il les récompense pour le simple fait qu'ils Lui demandent, parce que l'invocation est une adoration, comme le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(L'invocation est l'adoration) [Rapporté par Abou Daawoud (1479), At-Tirmidhi (2969, 3247), Ibn Maajah (3828), An-Nassaa'i dans "Al-Koubraa" (11464), Ibn Hibbaane (890), et Al-Haakim (1/490-491)].

Il répond à leur demande, et Il leur donne ce qu'ils ont demandé.

 

Sixièmement : et ce qui fait partie de Sa générosité (qu'Il soit glorifié) : ce qui est mentionné dans les deux recueils de hadiths authentiques que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Allah a écrit les bonnes actions et les mauvaises actions, ensuite Il a expliqué cela ; alors, celui qui a l'intention d'accomplir une bonne action et ne l'accomplit pas, Allah l'écrit auprès de Lui comme étant une bonne action complète ; s'il a l'intention de l'accomplir et qu'effectivement il l'accomplit, Allah (Le Puissant et le Haut) l'écrit auprès de Lui comme étant dix bonnes actions jusqu'à sept cent fois plus, et encore beaucoup plus. Et s'il a l'intention d'accomplir une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, Allah l'écrit auprès de Lui comme étant une bonne action complète ; et s'il a l'intention de l'accomplir et qu'effectivement il l'accomplit, Allah l'écrit comme étant une seule mauvaise action) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (6491), et "Sahih Mouslim" (131)].

 

Un élève m'interrogea à propos du secret dans la différence entre Sa parole (qu'Il soit glorifié) : {Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait}, et Sa parole : {punie du mal qu’elle aura fait} [Al-Baqara : 286] ; et j'ai regardé dans beaucoup de livres de Tafsir, ensuite il m'est apparu, - et Allah sait mieux -, que le secret dans la différence se trouve dans l'expression que Sa parole : {Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait}, concerne les bonnes actions qui sont écrites pour l'homme même s'il ne les accomplit pas, mais s'il a simplement l'intention de les accomplir ; tandis qu'en ce qui concerne les mauvaises actions, Il a dit : {punie du mal qu’elle aura fait}, parce qu'Il ne punit que si l'action est accomplie. Et le hadith précédent d'Ibn 'Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) est évident à propos de cela, car il a parlé de l'obtention qui indique le traitement et l'action, et ce n'est pas simplement l'intention.

Ce qui fait aussi partie de Sa générosité et de Sa bonté (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il récompense le serviteur pour la bonne action lorsqu'il fait l'intention de l'accomplir, même s'il ne l'accomplit pas ; et Il ne punit pas le serviteur pour une mauvaise action qu'il a eu l'intention d'accomplir, puis il l'a abandonnée.

 

Et ce qui fait partie de Sa générosité (qu'Il soit glorifié et exalté) : le fait qu'Il honore Ses serviteurs dans ce monde et dans l'au-delà, et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a établi que la piété est une cause de l'honneur provenant de Lui (qu'Il soit glorifié), comme Il a dit :

{Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur} [Les appartements : 13].

 

C'est Lui qui donne la piété à certains de Ses serviteurs, et ceci fait partie aussi de Sa générosité et de Sa bonté ; et Il est Celui qui donne une grande récompense à Ses serviteurs dans la demeure de l'au-delà.

 

****

 

* Allah Ar-Raqiib (Celui qui surveille, Celui qui observe)

 

 

Parmi Ses noms (qu'Il soit glorifié) : "Ar-Raqiib", et il est mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) à de 'Issaa (Jésus) (paix sur lui) :

{Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose} [La table servie : 117]. Et Allah (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Et Allah observe toute chose} [Les coalisés : 52]. Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Certes Allah vous observe parfaitement} [Les femmes : 1].

 

Donc, Il observe Ses serviteurs, Il les cerne et Il connait leurs situations : ce qu'ils font en secret, ce qu'ils font en public, leurs paroles et leurs actions. Et si le serviteur prend conscience de cette signification, il comprend un grand aspect de ce qui lui est imposé parmi les droits d'Allah (Le Puissant et le Haut).

 

De nos jours, le monde se préoccupe de la surveillance administrative et financière ; et la surveillance personnelle est considérée être la plus grande qualité qui pousse à la réalisation, au travail, à l'accomplissement, et elle protège l'employé de la corruption, du pot-de-vin, de la tromperie et de la fraude ; et rien ne construit cette surveillance personnelle comme la sensation qu'Allah (qu'Il soit exalté) nous observe, qu'Il connait les choses apparentes et les choses cachées, et que rien ne Lui échappe.

 

Et il est étonnant de trouver un employé qui prie pour Allah (qu'Il soit exalté), ensuite il trahit, ou il trompe, ou il fraude, afin de s'enfuir de la responsabilité ; et sa prière indique sa foi en son Seigneur, qu'il Lui parle secrètement, et qu'il sait qu'Allah l'entend et le voit, alors pourquoi sa prière ne l'a-t-elle pas empêché de commettre la turpitude et les actes blâmables, surtout pour ce qui concerne les droits des serviteurs, comme les biens et les honneurs au sujet des gens proches et des gens éloignés.

 

La véritable foi en ce nom est apte à produire un sentiment vivant de la surveillance divine, et une honte de désobéir à l'ordre d'Allah ou de faire ce qu'Il a interdit alors qu'Il voit le serviteur !

 

J'ai cherché le secret de la différence dans le travail et la réalisation entre les musulmans et les autres communautés, alors il m'est apparu que la surveillance est devenue une habitude personnelle et sociale qui part de soi-même, avant que ce soit la surveillance des caméras élevées, ou les systèmes de sécurité, ou les administrations ayant le pouvoir ; alors que dire si on ajoutait à cette surveillance personnelle la sensation qu'Allah (qu'Il soit exalté) observe, qu'Il jugera et le fait de se préparer pour l'au-delà ; comme cela serait une motivation pour le travail, le don et la réalisation, et cela empêcherait la tromperie, le pot-de-vin, la fraude, la corruption, et la perte de temps et d'argent dans ce qui n'est pas utile et qui n'est pas permis.

 

Les valeurs religieuses, - et la plus grande est la foi en Allah, en Ses noms et en Ses attributs -, peuvent construire une société vivante qui est productive et disciplinée, à condition que ces valeurs se transforment de connaissances théoriques rigides en une sensation du cœur effective.

 

****

 

* Allah Al-Qariib (le Proche)

 

Parmi les noms de notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Qariib" ; il est mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Et (Nous avons envoyé) au Thamoud, leur frère Saalih, qui dit : "ô mon peuple, adorez Allah. Vous n’avez point de divinité en dehors de Lui. De la terre, Il vous a créé, et Il vous l’a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)"} [Houd : 61].

Et Sa parole :

{Dis : "Si je m’égare, je ne m’égare qu’à mes dépens ; tandis que si je me guide, alors c’est grâce à ce que Mon Seigneur m’a révélé, car Il est Audient et Proche"} [Saba : 50].

Et Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M'invoque quand il M'invoque. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés} [Al-Baqara : 186].

 

Et "Al-Qariib" a plusieurs significations :

 

Celui qui est proche de celui qui L'invoque, et les gens interrogèrent le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) à propos de leur Seigneur, est-Il proche alors Ils Lui parlent en secret, ou est-Il loin alors ils L'appellent ? Alors, Allah (qu'Il soit exalté) fit descendre sur Son prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

{Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui M'invoque quand il M'invoque}, [regarder : "Tafsir At-Tabari" (3/223), "Tafsir Ibn Abi Haatim" (1667), "Al-'Adhamah" d'Abou Ach-Cheikh (190)].

 

{alors Je suis tout proche}, et Il n'a pas dit : "alors dis-leur : Je suis proche", parce qu'étant donné qu'Il est proche (qu'Il soit glorifié), Il a parlé à Ses serviteurs directement en répondant à leur question, et Il leur a dit à tous : "Je suis proche". Ensuite, Il a dit (qu'Il soit glorifié) pour l'explication de la signification de la proximité ici : {Je réponds à l’appel de celui qui M'invoque quand il M'invoque}.

 

Et étant donné qu'Il est proche (qu'Il soit glorifié), Il répond à l'invocation de ceux qui Lui demandent, Il est bienveillant avec eux, Il repousse le mal qui les atteint, et Il dissipe leurs tourments ; c'est la raison pour laquelle lorsqu'on dit à Ali (qu'Allah soit satisfait de lui) :

-"Quelle est la distance entre le ciel et la terre ?". Il dit :

-"Une invocation exaucée", [Rapporté par Ad-Dinouri dans "Al-Moudjaalassah" (2465), Ibn 'Assaakir dans "Taakhir Dimachq" (27/100) ; et regarder : "Al-Ibaanah" d'Ibn Battah (3/187)].

 

Donc, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) élève la bonne invocation et Il l'exauce.

 

 

{Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés} [Al-Baqara : 186]. Donc, ceux qui veulent qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) leur donne tout bien rapidement, qu'Il réponde à leur demande et à leur invocation, et qu'Il dissipe leurs tourments, leur préjudice et leur malheur, doivent répondre à leur Seigneur, ils doivent croire en Lui et Le craindre (qu'Il soit glorifié) afin qu'ils soient bien guidés, et que se réalise pour eux ce qu'Allah (qu'Il soit exalté) a promis à Ses serviteurs croyants, et qui correspond au fait qu'Il exauce leur demande.

 

Abou Moussa (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

-"Nous étions avec le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), et lorsque nous arrivions près d'une vallée, nous disions "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" et nous proclamions la grandeur d'Allah "Allahou Akbar", et nous élevions nos voix ; alors le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit : (O Gens ! Soyez calmes, n'élevez pas vos voix et ne criez pas, car vous n'invoquez pas un sourd, ni un absent, Il est avec vous, Il entend et est proche)", et dans une autre version : (Vous invoquez Celui qui entend et voit ; Celui que vous invoquez, est plus proche de l'un d'entre vous que le cou de sa monture), [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (6610), "Sahih Mouslim" (2704), et c'est la version d'Ahmed (18774)].

 

Alors, ce hadith est une preuve qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) est proche de Ses serviteurs, Il exauce leur demande, et que lorsque le croyant implore Allah (qu'Il soit exalté), il doit L'invoquer avec une voix humble et suppliante, qui est éloignée des cris, des hurlements et des voix élevées.

 

"Al-Qariib" : cela signifie qu'Il est proche de celui qui se repent à Lui et revient à Lui, c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

{Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)"} [Houd : 61].

 

Il a donc dit (qu'Il soit glorifié) qu'Il est proche de celui qui Lui demande pardon et se repent à Lui ; alors, si le serviteur demande pardon à son Seigneur, s'il se repent à Lui et revient à Lui, Allah (qu'Il soit exalté) lui donnera la meilleure récompense, Il acceptera de lui et lui pardonnera ; c'est la raison pour laquelle parmi les significations de "Al-Qariib" : Il est proche (qu'Il soit glorifié et exalté) de Ses serviteurs en leur pardonnant, en acceptant leur demande de pardon et en effaçant leurs péchés.

Allah (qu'Il soit exalté) a dit à Son messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

{Dis : "Si je m’égare, je ne m’égare qu’à mes dépens ; tandis que si je me guide, alors c’est grâce à ce que Mon Seigneur m’a révèle, car Il est Audient et Proche"} [Saba : 50].

 

Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) dit ici que si le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) est bien guidé, il est alors bien guidé grâce à ce qu'Allah lui révèle, Celui qui entend parfaitement et est proche de Ses serviteurs ; donc, les serviteurs obtiennent la guidée grâce au fait qu'Il est proche d'eux (qu'Il soit glorifié et exalté), car étant donné qu'Il est proche d'eux, Il leur accorde le bienfait de la guidée.

Et Allah (qu'Il soit exalté) donne les biens de ce monde à Celui qu'Il aime et à Celui qu'Il n'aime pas, et Il ne donne les récompenses de l'au-delà qu'à ceux qu'Il aime, et ils sont ceux qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a choisis afin qu'ils soient les pieux, les purifiés, et les meilleurs dans leur apparence, leur for intérieur, leur comportement et leur adoration ; alors, Il leur a accordé Ses bienfaits et Il les a honorés, et Il les a rendus apte à cela par sa miséricorde et Sa générosité.

Et étant donné qu'Il est proche (qu'Il soit glorifié), Il a choisi parmi Ses serviteurs des gens qu'Il rend apte à cette piété, à ce bien et à cette guidée, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) dans le hadith Al-Qoudsi :

([Lorsque Mon serviteur se rapproche de Moi d'un empan, Je Me rapproche de lui d'une coudée ; et lorsqu'Il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapproche de lui d'une brasse ; et lorsqu'il vient vers Moi en marchant, Je vais vers Lui en Me hâtant]) [Rapporté par Al-Boukhari (7405), et Mouslim (2675)].

 

Alors, réfléchis à cette signification élevée et grande, et à ce bienfait, à cette grâce, à cette générosité et à cette bonté, provenant du Proche et de Celui qui répond à l'appel de Ses serviteurs, étant donné que si le serviteur se rapproche d'Allah (qu'Il soit exalté) d'un pas, Allah (qu'Il soit exalté) va vers lui beaucoup plus vite que cela ; Il se rapproche de lui, Il l'aide, Il le met sur le droit chemin, Il lui accorde la réussite (qu'Il soit glorifié), et Il met dans son cœur la piété, la foi, la joie et le bonheur qui l'aident à poursuivre ce chemin.

Et compare cela à la théorie philosophique qui dit : "Allah créa l'univers, puis Il s'en écarta !", Que la différence entre eux est grande et vaste ! Entre ceux qui se représentent un Créateur qui crée une telle création, ensuite Il laisse l'affaire passer comme si cela ne Le concernait pas, et la réalité coranique qui montre la proximité d'Allah (qu'Il soit exalté) de Ses serviteurs par la guidée, la miséricorde, l'acceptation, le fait d'exaucer les invocations, la protection et le fait d'accorder tout bien.

 

Et parmi les significations de "Al-Qariib" : Celui qui est bien informé des situations de Ses serviteurs, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis Il S’est établi sur le Trône ; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites} [Le fer : 4].

 

 

Et comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent} [La discussion : 7].

Donc, Il est Celui qui proche d'eux avec Sa science, Il est Celui qui est proche en les cernant, alors rien ne Lui échappe d'eux ; car il est le Très Haut en étant proche, Il est le Proche bien qu'Il soit élevé ; et bien qu'Il soit au-dessus des cieux et sur le Trône, Il est proche de Ses serviteurs et Il les cerne, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère, et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire} [Qaf : 16].

 

Et au moment de la mort, Allah (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge, et qu’à ce moment-là vous regardez, et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point} [L'événement : 85].

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) est plus proche avec Ses anges, Sa science, et Sa proximité (qu'Il soit exalté) est une proximité réelle, comme ceci est apparent dans ces textes, mais c'est une proximité qui sied à Sa majesté et à Sa grandeur (qu'Il soit exalté), et ce n'est pas comme la proximité des créatures les unes des autres, c'est la raison pour laquelle nous disons : "Allah (qu'Il soit exalté) est proche de Ses serviteurs d'une proximité réelle, mais cette proximité n'exige pas d'ambiguïté ou de panthéisme [philosophie d'après laquelle tout ce qui existe est identifié à Allah (qu'Il soit exalté)].

 

Et parmi les significations de "Al-Qariib" : Celui qui est proche avec Sa bienveillance, Sa protection et Son soutien ; et ceci est une proximité et une compagnie spéciale pour Ses serviteurs croyants, car Allah (qu'Il soit exalté) est avec les prophètes, les saints, les pieux, les croyants, avec ceux qui le craignent et ceux qui font le bien ; et c'est une proximité et une compagnie spéciale avec eux, qui exigent la protection, l'aide, inspirer ce qui est juste, l'attention, les bons soins et la bienveillance.

 

Parmi les significations de "Al-Qariib" : Celui vers qui les serviteurs retournent, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) dans le verset concernant le moment de la mort : {et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point} [L'événement : 85].

Ceci indique que ce serviteur est devenu plus proche de la demeure de l'au-delà, et plus proche du retour vers Allah (qu'Il soit exalté) et de ce qu'Il a promis à Ses serviteurs.

 

Et parmi les significations de "Al-Qariib" : Celui que les cœurs aiment, alors le soulagement de celui qui obéit à Allah (qu'Il soit exalté) et la joie de l'adorateur se trouvent dans la proximité à Allah (qu'Il soit glorifié), dans le fait de Lui parler en secret, de L'évoquer, de Le remercier, de L'adorer, et dans le fait de ressentir qu'ils sont proches du Seigneur (qu'Il soit glorifié) ; donc, beaucoup de significations élevées, de joies, de réjouissances et de plaisirs, se trouvent dans le cœur de l'homme ; et la majorité des habitants de ce monde qui se sont soumis aux plaisirs perceptibles comme les nourritures, les boissons, les intérêts et les différents genres de désirs, ne le perçoivent pas et ne le ressentent pas. Alors que la réjouissance et le plaisir parfaits, ainsi que la joie et le bonheur parfaits sont dans la proximité d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) ; et pour être proche de Lui (qu'Il soit exalté), il faut L'évoquer (qu'Il soit glorifié), Le remercier, L'adorer, et ressentir ces significations.

 

Le serviteur doit donc s'habituer à trouver la joie avec Allah (Qu'Il soit béni et exalté) beaucoup plus qu'il ne s'habitue à trouver la joie avec les créatures ; et il n'y a aucun mal au fait que la personne trouve la joie avec ceux qu'il aime et avec ses amis, car c'est une chose normale et elle n'est pas blâmée pour cela, plus exactement c'est ce qu'exige la disposition naturelle humaine ; mais elle doit regarder ce qui se trouve derrière cela comme trouver la joie avec Allah (Qu'Il soit béni et exalté), parler avec Lui en secret, Lui demander, L'invoquer, et faire son éloge, étant donné que cela produit dans les cœurs des significations merveilleuses qui font que le serviteur ressent différents genres de plaisirs que les habitants de ce monde ne connaissent pas.

 

Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit dans le hadith Al-Qoudsi :

([Et Je suis avec lui lorsqu'il M'évoque]) [Rapporté Al-Boukhari (7405), et Mouslim (2675)].

Alors, lorsque le serviteur évoque son Seigneur, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) est avec lui ; lorsqu'il glorifie Allah et Le loue, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) est avec lui avec Sa protection et Sa récompense.

 

Comment sera la situation du serviteur alors qu'Allah (qu'Il soit exalté) est avec lui, proche de lui, et satisfait de ce qu'il fait !

Ceci fait que le croyant est joyeux dans sa vie de ce monde, et il se trouve dans différents genres de plaisirs, de joies et de réjouissances, même s'il est privé de certains biens de ce monde.

 

Ressentir qu'il est proche d'Allah (qu'Il soit exalté), fait que l'adorateur prend conscience de la signification de la divinité, et s'élève au rang de l'Ihsaane : (Que tu adores Allah comme si tu Le voyais), car il ne le voit pas avec ses yeux et il ne l'entend pas avec ses oreilles, mais son cœur et son cerveau se rassemblent pour consolider la signification de l'adoration du Dieu, du Créateur, du Proche, de Celui qui est décrit par les attributs de la perfection, comme le poète égyptien créatif Mahmoud Hassan Ismaïl a dit dans un petit poème dans le lequel il a essayé de réaliser la signification de la proximité divine en s'éloignant des croyances du panthéisme et de l'existentialisme (doctrine philosophique qui n'est pas religieuse, qui affirme qu'Allah et la nature sont une réalité unique, et qu'Allah est l'existence réelle), et ces deux doctrines ont dévié de la croyance correcte.

 

C'est une adoration qui consolide la différence entre le grand Créateur et la créature faible qui a besoin de son Seigneur, alors les limites ne se mélangent pas et les différences ne sont pas supprimées ; donc, le serviteur est un serviteur, et le Seigneur est un Seigneur : {Ceux qui sont dans les cieux et la terre L’implorent. Chaque jour, Il accomplit une œuvre nouvelle} [Le Tout-Miséricordieux : 29].

 

****

 

 

* Allah Al-Moudjiib (Celui qui répond toujours aux appels de Ses serviteurs)

 

Parmi les noms de notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) : "Al-Moudjiib". Il est mentionné dans le Saint Coran dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Et (Nous avons envoyé) au Thamoud, leur frère Saalih, qui dit : "ô mon peuple, adorez Allah. Vous n’avez point de divinité en dehors de Lui. De la terre Il vous a créé, et Il vous l’a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)"} [Houd : 61].

 

Et "Al-Moudjiib" est Celui qui répond à l'invocation de ceux qui Lui demandent, Celui qui vient au secours des angoissés et qui rassure ceux qui ont peur, et il répond même aux appels de ceux qui ont mécru en Lui et ne L'ont jamais reconnu, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{C’est Lui qui vous fait aller sur terre et sur mer ; quand vous êtes en bateau, [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Ils s’en réjouirent jusqu’au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Allah, Lui vouant le culte [et disant] : "Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants !". Lorsqu’Il les a sauvés, les voilà qui, sur terre, transgressent injustement. Ô gens ! Votre transgression ne retombera que sur vous-mêmes. C’est une jouissance temporaire de la vie présente. Ensuite, c’est vers Nous que sera votre retour, et Nous vous rappellerons alors ce que vous faisiez} [Jonas : 22-23].

 

Il est celui qui répondit à l'invocation de Noé (paix sur lui) lorsqu'il fut dans les difficultés, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Noé, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur (qui exauce les invocations)} [As-Saafaate : 75].

Alors, Allah (qu'Il soit exalté) le sauva, ainsi que le groupe croyant avec lui dans le bateau, et Il noya le peuple injuste.

 

Il entendit l'imploration d'Ayoub (paix sur lui), alors Il ouvrit pour elle les portes du ciel, lorsqu'il se plaignit à son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté), il dit (paix sur lui) :

{"Le mal m’a touché. Mais Toi, Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux" ! Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs} [Les prophètes : 83-84].

 

Il répondit aussi (qu'Il soit glorifié et exalté) à l'appel de Jonas (paix sur lui), à propos de qui Allah (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Et Dhan-Noun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici : "Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes".  Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants} [Les prophètes : 87-88].

 

Et Zacharie, Yahya, Jésus, Abraham, et tous les prophètes et les messagers, Bénédictions et salutations d'Allah sur eux et sur notre prophète, ils implorèrent leur Seigneur, alors Il répondit à leur appel, Il les protégea, Il prit soin d'eux, Il les honora, et Il accepta leur imploration ; et ceci fait partie de Sa large générosité (qu'Il soit glorifié).

 

Et parmi les significations de "Al-Moudjiib" : Il répond à Ses serviteurs lorsqu'ils L'implorent, L'invoquent, Lui demandent et placent leur espoir en Lui ; et Il est le Seul (Qu'Il soit béni et exalté) que l'on invoque, à qui on demande et en qui on place la confiance, alors on ne demande qu'à Lui.

{Et votre Seigneur a dit : "Invoquez-Moi, Je répondrai à votre appel} [Le Pardonneur : 60].

 

Et Allah (qu'Il soit exalté) a ordonné de L'invoquer et Il a promis d'exaucer les invocations, c'est la raison pour laquelle Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) disait :

-"Je ne me soucie pas que l'invocation soit exaucée, mais je me soucie de l'invocation".

 

Donc, si Allah (qu'Il soit glorifié) facilite au serviteur pour qu'il L'invoque, le fait que l'invocation soit exaucée lui sera accordé. Et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a sauvé Ses serviteurs croyants des tourments, des difficultés et des malheurs, Il a dit (qu'Il soit glorifié et exalté) : {Dis : "C’est Allah qui vous en délivre, ainsi que toute angoisse. Pourtant, vous Lui donnez des associés"} [Les bestiaux : 64].

 

L'invocation est une des causes pour repousser les difficultés et les malheurs, et pour apporter les bénéfices et les intérêts, mais ce n'est pas la seule cause, car il y a des causes provenant de la législation et des causes normales, il y a aussi la sagesse d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté), et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) a promis d'exaucer les invocations.

Allah (qu'Il soit exalté) a permis que l'invocation reste une des causes qui a un effet sur ce qui arrive aux gens et sur ce à quoi ils font face, et le fait d'exaucer l'invocation fait partie des lois universelles ; c'est la raison pour laquelle il se peut que l'invocation du serviteur soit exaucée pour ce qu'il a invoqué et demandé, il se peut qu'Allah (qu'Il soit glorifié) repousse le mal loin de lui comme une compensation pour son invocation, et il se peut qu'Allah (qu'Il soit exalté) garde son invocation pour lui et Il l'exaucera le jour du jugement, alors Allah (qu'Il soit exalté) le récompense pour l'invocation qui est une adoration.

 

Donc, le fait que l'invocation soit exaucée, signifie que la récompense de l'invocation lui est écrite, Allah (qu'Il soit exalté) élève la balance de ses bonnes actions grâce à cela, et Il lui garde la récompense pour le jour du jugement ; et ceci arrive à tous ceux qui invoquent Allah (qu'Il soit exalté) sincèrement.

Et le fait que l'invocation soit exaucée dans ce monde signifie que le serviteur obtient ce qu'il a espéré et demandé, et c'est ce qui se produit en général, comme nous le voyons dans la vie des prophètes, et dans la vie de notre prophète Mohammed (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dans son invocation pour plusieurs compagnons, comme l'invocation du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) pour Ibn 'Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) par sa parole :

(O Seigneur ! Donne-lui la science de la religion et enseigne-lui le Coran) [Rapporté par Ahmed (2731), Al-Boukhari (143), et Mouslim (2477)].

Et son invocation pour Anass ibn Maalik (qu'Allah soit satisfait de lui) pour qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui donne une longue vie et beaucoup d'enfants, [Rapporté par Al-Boukhari (6334), et Mouslim (660, 2480)].

Son invocation pour Omar ibn Al-Khattaab (qu'Allah soit satisfait de lui) pour qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) fortifie l'Islam avec lui, [Rapporté par Ahmed (5437), At-Tirmidhi (3681), Ibn Maajah (105), et Al-Haakim (3/83)].

Et son invocation pour des tribus parmi les arabes, ainsi que son invocation pour la fin et le début de cette communauté. 

 

 

Et celui qui lit les biographies, trouvera beaucoup de récits dans lesquels Allah (qu'Il soit exalté) a exaucé les invocations, plus exactement ceci fait partie des choses essentielles, car tu ne trouves presque aucun peuple qui croit en Allah (qu'Il soit exalté), - même s'ils sont des débauchés ou des égarés -, sans qu'il n'y ait parmi eux des gens qui mentionnent comment Allah (qu'Il soit exalté) a exaucé l'invocation de quelqu'un qui Lui a demandé, ou Il a enlevé le mal d'une personne affligée, ou Il a dissipé les tourments d'une personne angoissée ; alors, ceci fait partie des choses essentielles que les serviteurs connaissent, et ceci fait aussi partie des preuves de l'existence d'Allah (Le Puissant et le Haut), de Sa grandeur, de Sa proximité de Ses serviteurs, de Sa bonté, de Sa générosité et de Sa miséricorde ; ce sont aussi des arguments contre les serviteurs concernant ce qu'ils voient et ce qu'ils connaissent, c'est la raison pour laquelle tu trouves que lorsqu'une personne est envahie par les événements et lorsque les difficultés s'aggravent pour elle, elle se dirige vers Allah (qu'Il soit exalté), elle crie en prononçant Son grand nom, en L'invoquant et en L'implorant (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et les serviteurs doivent faire attention à certaines choses concernant le fait de demander à Allah (Le Puissant et le Haut), car des convenances doivent être respectées pour l'invocation, parmi celles-ci :

 

La première : l'invocation doit être dans les limites de ce qui est prescrit et de ce qui a été rapporté, c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit à propos de l'invocation à la fin de la prière après le Tachahhoud :

(Ensuite, il choisit les invocations qui lui plaisent le plus, et invoque Allah), et dans une autre version : (Ensuite, il choisit les demandes qu'il veut) [Rapporté par Al-Boukhari (835), et Mouslim (402)].

 

Et la demande est l'invocation ; alors, il indiqua (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) que le serviteur choisit les demandes qu'il veut ; et l'autre version : (qui lui plaisent le plus), c'est-à-dire : parmi les invocations qui ont été rapportées du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), comme par exemple : (Seigneur ! Accorde-nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà ; et protège-nous du châtiment du Feu !) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (4522), "Sahih Mouslim" (2688, 2690)].

 

Et par exemple : (O Seigneur ! Je Te demande de me protéger contre le châtiment de la tombe, et je Te demande de me protéger contre la tentation de l'antéchrist [Al-Massih Ad-Dadjaal], et je Te demande de me protéger contre la tentation de la vie et de la mort. O Seigneur ! Je Te demande de me protéger contre le péché et la perte) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (833), et "Sahih Mouslim" (589)].

 

Et par exemple : (O Seigneur ! J'ai été très injuste envers moi-même, et Tu es le Seul qui pardonne les péchés, alors pardonne-moi d'un pardon provenant de Toi et fais-moi miséricorde, Tu es certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux) [Regarder : "Sahih Al-Boukhari" (834), et "Sahih Mouslim" (2705)].

 

Par conséquent, il faut que l'invocation du serviteur soit parmi les invocations mentionnées dans le Saint Coran ou rapportées du prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) ; c'est la meilleure invocation ; et avec ces invocations, le serviteur s'assure que son invocation est juste dans ses termes, sa signification et son but, et qu'elle est éloignée de la transgression dans l'invocation, car il se peut que le serviteur demande à son Seigneur quelque chose dans laquelle il y a une transgression ; et Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a ordonné de L'invoquer, et il a dit :

{et ne transgressez pas. Certes, Allah n’aime pas les transgresseurs !} [Al-Baqara : 190].

 

Le serviteur doit donc invoquer Allah (qu'Il soit exalté) avec ce qui est mentionné dans le Coran et la Sounnah, ou avec ce qui a la même signification que les invocations du Coran et de la Sounnah, parce que tout le monde ne maîtrise pas ces invocations provenant du Coran et de la Sounnah.

 

Et le messager d'Allah (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit à un homme :

(Que dis-tu dans ta prière ?). Il dit :

-"Je récite le Tachahhoud, ensuite je demande à Allah le Paradis, et je Lui demande de me protéger de l'enfer ; et je jure par Allah que je ne sais pas dire ce que tu dis et ce que dit Mou'âadh !". Alors, le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dit :

(Ce que nous disons, est autour de cela) [Rapporté par Ahmed (15333, 19778), Abou Daawoud (792), et Ibn Maajah (910, 3847)].

 

Et il ne le blâma pas parce qu'il inventa une formule d'invocation de lui-même, parce qu'elle a la même signification que l'invocation qui a été rapportée, car demander le Paradis, demander la protection contre l'enfer, demander le bien de ce monde et de l'au-delà, et demander la protection contre le mal de ce monde et de l'au-delà, a la même signification que les invocations qui ont été rapportées dans le Coran et la Sounnah.

 

 

La deuxième : La confiance en Allah (qu'Il soit glorifié et exalté), et l'invocation du serviteur ne doit pas être pour faire une expérience ou pour un essai, parce que tu demandes à un Seigneur qui est riche et capable de toute chose :

{Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : "Sois", et c’est} [Yassin : 82].

 

Allah (qu'Il soit exalté) aime que Ses serviteurs Lui demandent, et qu'ils s'exposent à Sa miséricorde et à Ses dons ; et Il se met en colère lorsqu'ils ne Lui demandent pas ; Il est (qu'Il soit glorifié) riche et généreux ; ce qu'Il possède, ne diminue pas, et Ses trésors ne s'épuisent pas ; alors, lorsque le serviteur demande à Son Seigneur (qu'Il soit exalté), il doit avoir confiance en Lui (Le Puissant et le Haut).

 

Et plus la confiance du serviteur en son Seigneur (qu'Il soit glorifié) augmente, et plus il a la certitude que son Seigneur (qu'Il soit exalté) exaucera son invocation, plus il aura la garantie que son invocation sera exaucée rapidement ; c'est la raison pour laquelle il est rapporté que le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a dit :

(Invoquez Allah alors que vous avez la certitude que votre invocation sera exaucée ; et sachez qu'Allah n'exauce pas l'invocation d'une personne qui a un cœur distrait et insouciant) [Rapporté par Ahmed (6368), At-Tirmidhi (3479), Al-Haakim (1/493), et d'autres qu'eux].

 

La troisième : manger de la nourriture bonne et licite. C'est la raison pour laquelle lorsque Sâad ibn Abi Waqqaasse (qu'Allah soit satisfait de lui) dit au prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) :

-"O Messager d'Allah ! Invoque Allah pour qu'Il fasse que je sois parmi ceux dont les invocations sont exaucées). Le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) lui dit :

(O Sâad, mange de la bonne nourriture [de la nourriture licite], tes invocations seront exaucées) [Rapporté par At-Tabaraani dans "Al-Awsath" (6495), et regarder : "As-Silsilat Ad-Dha'îifah" (1812)].

 

Et le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) a mentionné, - comme ceci est rapporté dans un hadith authentique -, l'homme qui fait un long voyage, qui est mal coiffé, poussiéreux, qui tend ses mains vers le ciel en disant : "O Mon Seigneur ! O Mon Seigneur !", alors que sa nourriture est illicite, sa boisson est illicite, ses vêtements proviennent de l'illicite, et il a été nourri de l'illicite ; comment les invocations de celui-là pourraient-elles être exaucées ? [Rapporté par Mouslim (1015)].

 

Donc, le serviteur qui espère qu'Allah (qu'Il soit exalté) exauce ses invocations et soit avec lui pendant les moments de difficultés, doit réfléchir à ce qu'il mange, à ce qu'il boit, aux vêtements avec lesquels il s'habille, et à ce qu'il donne à manger à son épouse et à ses enfants, il ne faut pas que cela provienne de l'illicite, ou de la tromperie, ou du pot-de-vin, ou de l'argent des intérêts, ou de l'injustice ; car celui qui se trouve dans cette situation [dans l'illicite], mérite que ses invocations ne soient pas exaucées.

 

La quatrième : il ne faut pas s'empresser, parce que certaines personnes disent : "J'ai invoqué Allah et mes invocations n'ont pas été exaucées".

Et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) possède la grande sagesse ; et s'Il voulait, Il aurait exaucé les invocations de tous les gens en un seul instant, mais Il sait et vous ne savez pas ; c'est la raison pour laquelle Il exauce les invocations du serviteur tant qu'il ne s'empresse pas [comme il a dit (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) dans le hadith d'Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) : (L'invocation de l'un d'entre vous est exaucée tant qu'il ne s'empresse pas, en disant : "J'ai invoqué Allah et mes invocations n'ont pas été exaucées"), rapporté par Al-Boukhari (6340), et Mouslim (2735)].

 

Donc, la personne doit beaucoup invoquer Allah (qu'Il soit glorifié), elle ne doit pas désespérer, ni se lasser, et elle doit savoir qu'elle est dans le bien ; et Allah (qu'Il soit exalté) connait le serviteur, Il le voit, et Il connait ce dont il a besoin, mais Il aime voir son imploration.

 

La cinquième : rechercher les moments méritoires pendant lesquels les invocations sont exaucées, comme les dernières heures de la nuit avant l'aube, la dernière heure de la journée du vendredi, lorsque l'orateur entre dans la mosquée pour faire le sermon du vendredi, pendant les prières avant la salutation finale, et pendant la prosternation parce que la position dans laquelle le serviteur est le plus proche de son Seigneur est lorsqu'il est prosterné, alors invoquez Allah (qu'Il soit exalté), car vous serez plus aptes à être exaucés.

 

Et ici, le nom "Al-Qariib" et le nom "Al-Moudjiib" se rassemblent, car étant donné que le serviteur est proche de son Seigneur pendant la prosternation, il lui a été prescrit après avoir glorifié Allah (Qu'Il soit béni et exalté) de L'invoquer, parce qu'il est plus apte à être exaucé. Et d'autres moments méritoires pendant lesquels les invocations sont exaucées et dont la mention est longue, ont été rapportés.

 

Ce grand nom "Al-Moudjiib" est connu du prisonnier, les portes ont été fermées derrière lui, il ne possédait plus aucun moyen de sortir, alors il ne trouva que la porte d'Allah (qu'Il soit exalté), il se dirigea vers Lui en L'implorant sincèrement avec de bonnes invocations, et Allah (Qu'Il soit béni et exalté) lui apporta le soulagement rapidement et Il dissipa le mal dans lequel il se trouvait.

 

Le bédouin dans son désert a connu ce grand nom, lorsqu'il perdit son chemin et n'eut aucun moyen de le trouver, alors il implora son Seigneur, et son Seigneur vint à son secours, et Il lui accorda Ses bienfaits.

 

Le marin l'a connu pendant qu'il était dans les ténèbres de la mer, les vagues lui vinrent de tous les endroits, il pensa qu'il allait périt, et il cria : "O Seigneur ! O Seigneur !" ; alors, Allah (Qu'Il soit béni et exalté) dissipa le mal dans lequel il se trouvait, et Il le sauva en le ramenant sur la terre ferme par Son bienfait, Sa grâce et Sa générosité.

 

Le malade l'a connu alors que les médecins l'avaient abandonné, ils furent dans la confusion à propos de son traitement et ils s'excusèrent de ne pas pouvoir l'aider ; alors, il se dirigea vers Allah (Qu'Il soit béni et exalté) avec un cœur sincère et suppliant, et Allah (qu'Il soit exalté) le guérit et lui donna une bonne santé.

 

L'opprimé l'a connu, il invoqua Allah (qu'Il soit exalté) à cause d'une affliction dont il souffrait et qu'il subissait, alors Allah (qu'Il soit exalté) répondit à son invocation en disant : ([Je jure par Ma gloire et Ma majesté que Je viendrai à ton secours même si c'est après une longue période]) [Rapporté par Ahmed (7700, 9366), At-Tirmidhi (2525, 3598), Ibn Maajah (1752), Ibn Khouzaymah (1901), Ibn Hibbaane (874, 7387), et At-Tabaraani dans "Al-Kabir" (3718)].

 

Et toute personne douée d'intelligence voit cela en réfléchissant aux choses merveilleuses qu'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) fait dans Sa création.

 

****

 

 

 

* Allah Al-Waassî (Celui qui est plein de largesses)

 

Le nom d'Allah "Al-Waassî" est mentionné dans neuf passages du Saint Coran joint à un autre nom et seul, comme Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{A Allah Seul appartiennent l’Est et l’Ouest. Où que vous vous tourniez, la Face d’Allah est donc là, car Allah a la grâce immense, Il est Omniscient} [Al-Baqara : 115].

 

{Si les deux se séparent, Allah de par Sa largesse, accordera à chacun d’eux un autre destin. Et Allah est plein de largesses et parfaitement Sage} [Les femmes : 130].

 

{ceux qui évitent les plus grands péchés, ainsi que les turpitudes, et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense} [L'étoile : 32].

 

Abou 'Oubaydah a dit : "Un Généreux qui est capable de donner ce qu'on Lui demande" [Regarder : "Ghariib Al-Qouraane" (page : 478)].

 

"Al-Waassî" signifie : Celui qui suffit à toutes Ses cmso-ansi-language: FR;réatures et qui est capable de leur donner avec largesse, qui est Généreux, et qui s'occupe d'eux ; alor lang=s, la bienveillance, la générosité, la science, la connaissance de toute chose, la protection et la direction des affaires, entrent dans ce nom.

 

Et parmi les significations de "Al-Waassî" : Celui qui est Parfait dans les noms et les attributs, alors personne ne peut Le louer parfaitement comme Il doit être loué ; Celui qui possède la largesse et l'immensité dans la grandeur, la royauté, la générosité et la bienfaisance ; Il est comme Il s'est loué Lui-même, et quelle que soit la manière dont Le décrivent certaines personnes parmi Ses créatures, elles ne parviendront jamais à Son essence, et elles ne Le connaitront jamais parfaitement.

 

Et si les poètes disent à propos de ceux dont ils font l'éloge, comme Al-Moutanabbi a dit :

"Il a dépassé la limite de l'éloge, et c'est comme si on le blâmait de la meilleure manière dont on fait son éloge".

Alors, que peut-on dire pour faire l'éloge de Celui qui est plein de largesses, le Très Grand ?

 

Et il est rapporté dans la Sounnah authentique d'après Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle), comme dans le hadith à propos de la femme qui vint se plaindre de son mari au prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), elle dit :

-"Louange à Allah qui entend toutes les voix, la femme vint discuter avec le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) pour se plaindre alors que j'étais dans un côté de la maison et je n'entendais pas ce qu'elle disait ; et Allah (Le Puissant et le Haut) fit descendre : {Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah. Et Allah entendait votre conversation, car Allah est Audient et Clairvoyant} [La discussion : 1]" [Rapporté par Ahmed (24241), Ibn Maajah (188), An-Nassaa'i (3460), et Al-Haakim (2/481)].

 

Et le nom "Al-Waassî" est venu dans le contexte de la dépense et des dons dans le chemin d'Allah (qu'Il soit exalté), afin d'encourager les âmes à se débarrasser de l'avarice, à s'empresser de dépenser l'argent, et à attendre la récompense complète de Celui qui est plein de largesses, l'Omniscient.

 

La largesse de ce grand univers est une partie des effets de ce grand nom, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance ; et Nous l’étendons [constamment] dans l’immensité. Et la terre, Nous l’avons étendue. Et de quelle excellente façon Nous l’avons nivelée !} [Ad-Dhaariyaate : 47-48].

 

Et ce qui se trouve derrière ces mondes qu'aucun œil n'a jamais vu, aucune oreille n'a jamais entendu et qui n'est jamais venu à l'esprit, fait partie de l'effet de cette grandeur dans la création, la puissance et l'innovation.

 

De même que l'élargissement dans la législation et la facilité dans la religion font partie de Sa largesse (qu'Il soit glorifié et exalté) :

{Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous} [Al-Baqara : 185].

 

{Allah veut vous alléger (les obligations,) car l’homme a été créé faible} [Les femmes : 28].

 

{Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité} [Les bestiaux : 152].

 

Et il est rapporté dans le hadith authentique :

(La religion est facile, et quiconque fait de l'excès dans la religion et délaisse la douceur, la religion l'emportera sur lui) [Rapporté par Al-Boukhari (39)].

Alors, Il a fait que la religion soit une largesse dans les adorations, les permissions, les transactions, les facilités, les fatwas, et tout ce qu'Il a légiféré (qu'Il soit glorifié).

 

Et l'étroitesse ou la difficulté qui a atteint la religion, est étrangère à la religion et provient de l'effet de l'environnement qui a agi avec elle, ou le cerveau qui a réagi avec elle, et la législation d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) reste dans son abondance et sa largesse au-dessus de l'environnement, du rite, des visions et des interprétations personnelles.

 

****

 

 

 * Allah Al-Hakim, Al-Hakam, Al-Haakim (le Sage, le Juge)

 

Parmi les noms de notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) avec lesquels Il s'est fait connaître à Ses serviteurs, qu'Il a mentionnés dans Son Livre et sur les langues de Ses messagers et de Ses prophètes (paix sur eux) : "Al-Hakim".

Ce nom "Al-Hakim" a été mentionné 94 fois dans le Saint Coran, comme dans Sa parole (Le Puissant et le Haut) :

{Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage} [Al-Baqara : 32].

{Car c'est Toi certes le Puissant, le Sage !} [Al-Baqara : 129].

{c'est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur} [Les bestiaux : 18].

{Et Allah est plein de largesses et parfaitement Sage} [Les femmes : 130].

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Chercherai-je un autre juge qu'Allah, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ?} [Les bestiaux : 114].

Ceci indique que parmi Ses noms aussi : "Al-Hakam" (Le Juge). Et un autre nom qui a la même signification est "Al-Haakim" ; et ce nom a été mentionné au pluriel dans cinq passages du Coran, comme dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{car Il est le Meilleur des juges} [Al-'Aaraaf : 87].

{Tu es le plus juste des juges} [Houd : 45].

{Allah n'est-Il pas le plus sage des Juges ?} [Le figuier : 8].

 

"Al-Hakim" : est Celui qui perfectionne les choses, qui les connait parfaitement, et qui les place dans leurs emplacements appropriés, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Telle est l'œuvre d'Allah qui a tout façonné à la perfection} [Les fourmis : 88].

 

Donc, "Al-Hakim" est Celui qui place la chose dans son emplacement selon ce qu'Il a prédestiné, alors elle n'arrive pas avant son heure et elle n'est pas retardée, elle n'augmente pas et elle ne diminue pas, en plus de toutes les grandes sagesses qu'Il possède en cela, qui ne peuvent être décrites, et que l'imagination ne peut atteindre.

 

Parmi les significations de la sagesse : Sa sagesse (qu'Il soit glorifié) dans Sa création, comme ce que tu vois dans le corps de l'homme, son cerveau, son âme, et qui font partie de Sa sagesse (qu'Il soit glorifié et exalté), étant donné qu'Il a créé l'homme dans la forme la plus parfaite, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite} [Le figuier : 4].

Et si tu regardais l'homme dans sa forme et son apparence, ou si tu regardais ses compétences et ses capacités, ou si tu regardais son cerveau et son âme, tu trouverais une très grande sagesse.

 

C'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit exalté) en décrivant cette création dans laquelle Il a créé l'homme :

{Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite. Ensuite, Nous l'avons ramené au niveau le plus bas} [Le figuier : 4-5-] ; et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Ensuite, Nous l'avons ramené au niveau le plus bas} signifie : la situation de l'homme après qu'il vieillisse et que ses forces diminuent.

 

Ensuite, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres : ceux-là auront une récompense jamais interrompue} [Le figuier 6], alors Il leur a promis la grande récompense dans la demeure de l'au-delà ; et bien qu'ils soient soumis aux lois universelles auxquelles les serviteurs sont soumis dans la demeure de ce monde, sauf qu'Allah (Le Puissant et le Haut) leur a promis la grande récompense qui est ininterrompue dans l'au-delà.

Ensuite, Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Après cela, qu'est-ce qui te fait traiter la rétribution de mensonge ?} [Le figuier : 7], c'est-à-dire : O Homme ! Qu'est-ce qui te pousse à renier la rétribution ; {Allah n'est-Il pas le plus sage des juges ?} [Le figuier : 4-8].

 

Ne vois-tu pas qu'Allah (qu'Il soit exalté) t'a créé dans la forme la plus parfaite ? N'y a-t-il pas dans ces versets clairs, dans l'être humain et dans les horizons, ce qui indique la sagesse d'Allah (Le Puissant et le Haut), l'obligation de croire en Lui, l'obligation de L'adorer, et croire que le jugement Lui appartient ?

Parmi les croyances de la religion : le retour à Allah (qu'Il soit exalté) pour être jugé dans la demeure de l'au-delà ; et toutes ces choses sont des preuves de Sa sagesse (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

Et parmi les significations de Sa sagesse (qu'Il soit glorifié et exalté) : la différence des langues que les gens parlent selon la différence de leurs races ; cela renferme un grand miracle et des choses étonnantes, étant donné qu'Allah (qu'Il soit exalté) a donné à l'homme la capacité de parler ces langues, et Il a fait qu'elles soient une cause pour la compréhension, la réflexion, la science, l'apprentissage et l'éducation.

 

Car ces langues renferment de grandes significations, et elles sont une preuve qu'Allah (qu'Il soit exalté) est le Seigneur, ainsi qu'une preuve de Sa divinité, de Sa grandeur, de Sa sagesse, et de Son bienfait dans la création de cet homme et dans le fait de lui avoir donné la parole ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié) a accordé à l'homme la faveur de lui enseigner à parler et à s'exprimer, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

{Le Tout Miséricordieux. Il a enseigné le Coran. Il a créé l'homme. Il lui a appris à s'exprimer clairement} [Le Tout Miséricordieux : 1-4].

 

Parmi les significations de Sa sagesse (qu'Il soit glorifié) : le sommeil que l'homme ne ressent pas lorsqu'il lui vient, et il ne connait pas ce moment qui l'a fait sortir du monde de l'état de veille au monde du sommeil ; donc, lorsqu'il dort, il devient dans un état qui ressemble à la mort, c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a appelé cet état : "mort" ; mais c'est une petite mort. Et il se peut qu'il voie des rêves dans lesquels il se trouve en Orient et en Occident ; dans ces rêves, il voit les vivants et les morts, le proche et l'éloigné ; ensuite après cela, il se réveille en ayant retrouvé sa vitalité, sa force et son énergie. Et la sagesse d'Allah (qu'Il soit béni et exalté) apparait dans cela.

 

Toutes ces choses font partie des sagesses divines qui arrivent à l'homme pendant son sommeil ; donc, si l'homme réfléchit à ce sommeil et comment il ne peut pas s'en passer, si l'homme réfléchissait à ce bienfait et la sagesse d'Allah dans ce bienfait, il comprendrait la grandeur de son Créateur et l'ampleur de Sa sagesse ; et ce ne sont que quelques sagesses et quelques secrets d'Allah (qu'Il soit exalté) dans cette créature étonnante :

{Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. Il y a en cela des preuves pour des gens qui entendent} [Les Romains : 23].

 

Et parmi les significations de Sa sagesse (Le Puissant et le Haut) dans Sa création : le fait qu'Il ait créé les créatures pour une sagesse, un objectif et un but, c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. Je ne cherche pas d'eux une subsistance ; et Je ne veux pas qu'ils me nourrissent. En vérité, c'est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l'Inébranlable} [Ad-Dhaariyaate : 56-58].

 

Donc, les créatures n'ont pas été créées en vain, et elles ne seront pas délaissées ainsi en pure perte ; c'est la raison pour laquelle Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ?"} [Les croyants : 115].

 

 

Parmi les significations de la sagesse d'Allah (Qu'Il soit béni et exalté) :

La législation qu'Il a fait descendre dans Son Livre et sur la langue de Son messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a décrit le Coran en disant qu'il est sage, comme dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

{Voilà ce que Nous te récitons comme versets et comme sage Livre de rappel} [La famille d'Imraane : 58].

Et dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :

{Par le Coran plein de sagesse} [Yassin : 2].

 

Donc, Ses lois sont une sagesse dans leurs buts, leurs secrets et leurs résultats [leurs conséquences] ; Sa législation est une sagesse, Sa création et Sa prédestination sont une sagesse, même si certains cerveaux sont incapables de comprendre leurs dimensions, car la portée de certains événements et de certaines lois n'est apparente qu'après des générations et des siècles ; et la science humaine ne cesse de découvrir des choses les unes après les autres ; et il n'est pas correct que l'ignorance ou le manque de compréhension à une époque, ou dans un endroit, ou au niveau de l'individu ou du groupe, soit une cause pour ne pas être convaincu de ce qui est venu de la part d'Allah (qu'Il soit exalté), parce qu'Il est le plus juste des juges, le plus savant des savants, le meilleur des pourvoyeurs, et le meilleur Créateur (qu'Il soit glorifié et exalté).

 

"Al-Hakim" est Celui dont Sa direction des affaires et Sa législation ne contiennent aucun défaut, ni aucune erreur ; Ses actes et Ses paroles sont à leurs places appropriées avec sagesse, justice et exactitude, alors Il ne fait que ce qui est juste et Il ne dit que la vérité.

 

Et le Coran plein de sagesse contient les solutions véritables, appropriées et convenables, ainsi que les lois correctes grâce auxquelles la vie des gens est stable et qui sont la solution à leurs problèmes qu'ils rencontrent aujourd'hui, que ce soit dans le domaine de la pensée, ou de l'économie, ou de la politique, ou de la société ; et Il placé les points généraux vers lesquels les gens sont guidés ; mais il est bien connu que les gens ne sont pas tous capables de déduire ces sagesses et ces lois, et ceux qui les déduisent, sont les savants et les jurisconsultes qui connaissent les secrets du Coran et les significations de l'interprétation ; sauf qu'aujourd'hui, les musulmans n'ont plus la détermination pour comprendre ce Livre et pour mettre en application sa guidée dans la vie des gens, bien que la compréhension du Coran soit une des obligations religieuses vers laquelle les savants et les gens doués de perspicacité doivent se diriger et dans laquelle ils doivent faire des efforts, afin qu'ils prennent du Saint Coran les remèdes convenables pour les maladies de l'époque au niveau de l'individu et du groupe.

Et il n'y a aucun doute que les bases de la guidée complète sont présentes dans le Saint Coran, car il renferme les bases générales avec lesquelles la vie des gens est bonne, c'est la raison pour laquelle Allah (Le Puissant et le Haut) a dit :

{C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident} [Le vendredi : 2].

 

Et ceci est une preuve que la sagesse signifie : la Sounnah ; et par Sa sagesse (Le Puissant et le Haut), Il envoie les messagers qu'Il choisit parmi les humains, comme Allah (Le Puissant et le Haut) a dit :

{Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants} [Le repentir : 128].

 

Donc, Il choisit (qu'Il soit glorifié) pour être messagers les meilleurs hommes qui possèdent la perfection humaine dans leurs sciences, leurs cerveaux, leurs compréhensions, leurs perspicacités et leurs compétences, afin que se fasse la transmission du message divin et que les arguments soient apportés aux gens ; c'est la raison pour laquelle le prophète (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui) était au rang élevé que toute personne qui lit sa biographie connait.

Et Allah (qu'Il soit glorifié) a accordé aux gens un grand bienfait en envoyant ce messager (Bénédictions et salutations d'Allah sur lui), Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 {Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident} [La famille d'Imraane : 164].

Et par Sa sagesse, Allah (Le Puissant et le Haut) a envoyé les messagers, et Il a fait descendre les Livres, pour guider les gens et apporter les arguments.

 

Et parmi les significations de la sagesse d'Allah (Le Puissant et le Haut) : le fait qu'Il inspire la sagesse à certains serviteurs, comme Il a dit (Le Puissant et le Haut) :

{Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c'est un bien immense qui lui est donné. Mais les doués d'intelligence seulement s'en souviennent} [Al-Baqara : 269].

 

Donc, Allah (qu'Il soit exalté) donne la sagesse à certains de Ses serviteurs, alors ils savent comment résoudre les problèmes, comment sortir des adversités et des crises, comment réagir dans les situations difficiles, et comment placer les choses à leurs emplacements appropriés ; et les gens ont besoin de ceux-là pour les consulter à propos de leurs affaires, et de leurs situations personnelles et générales.

Et il y a des personnes qui possèdent la sagesse dans beaucoup d'affaires de la vie, comme les affaires sociales, les relations des gens entre eux, et les problèmes économiques ; de plus, de nos jours, la porte des consultations est devenue large, et Allah (qu'Il soit exalté) a inspiré à beaucoup de ceux qui travaillent dans ce domaine une part de sagesse, de connaissance et de perspicacité ; et elles s'affinent avec l'expérience, la pratique et l'entraînement.

 

[Les responsables du site veulent que la suite de la traduction du Livre soit mise dans la section des articles afin que la lecture soit plus facile pour les lecteurs]. 

 

 


  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010