view counter

Version imprimableEnvoyer à un amiversion PDF

Question

As-Salamou alaykoum, Que dit l'Islam d'une femme musulmane mariée qui dit à un homme marié, qu'elle l'aime et qu'elle voulait se mraier avec lui, elle ne peut vivre sans penser à lui et appelle cet homme avec insistance, et ce dernier refuse de lui parler. Elle lui dit le fait de te parler m'aide à vivre car elle vit trés mal cette situation et elle demande à cet homme de la prenrde en 2éme épouse, et elle est prête à abandonner son foyer actuelle, car elle n'aime pas son mari. Est-ce que cet homme peut accepter de lui parler par compassion et pour soulager sa souffrance ?

Answered by

Cheikh Dr. Muhammad Ibn Hassan Al-Jizany
Louange à Allah, et bénédictions et salutations d'Allah sur le messager d'Allah : L'acte de cette femme ne lui est absolument pas permis, et c'est une forme parmi les formes de la trahison conjugale - qu'Allah nous protège de cela -. Et s'il n'est pas permis à l'homme - alors que c'est lui qui fait la demande en mariage - de déclarer à la femme dont le mari est mort ou à la femme qui a été répudiée par son mari d'une façon définitive, qu'il veut se marier avec elle, parce qu'elle est encore dans la période de viduité ; que dire alors lorsque cela provient d'une femme qui est mariée et vit avec son mari ? Si la femme n'est pas satisfaite [heureuse] avec son mari actuel, et qu'elle craint la négligence de ses droits, elle a le droit alors de demander le divorce, et si l'époux demande son droit de la dot, il y a droit dans la législation islamique, parce que la situation réelle à ce moment est l'annulation du mariage en donnant au mari quelque chose en contrepartie [Khoul]. Et il ne lui est pas permis de négliger ses droits - alors qu'elle a la capacité de les respecter - pour qu'il divorce d'elle, tout comme cela n'est pas permis au mari, Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l'étroit} [Le divorce : 6]. Et ensuite, lorsqu'elle termine le délai de viduité, il est possible à ce moment d'indiquer au mari d'une manière légale son désir de se marier avec lui. Par conséquent, l'homme a bien fait en refusant de lui parler, et je ne sais pas quelle serait la réaction de cette épouse si elle découvrait que son époux faisait la même chose avec une autre épouse mariée à homme ?

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010