view counter

Version imprimableEnvoyer à un amiversion PDF

Question

Salamou alaykom, Je voudrais savoir si la masturbation est interdite dans l'islam ? Baarakallahou fikoum.

Answered by

Salman Ibn Fahd Al-Oadah
La masturbation est une chose répandue chez les jeunes, et si nous essayions de connaître la cause qui les pousse à commettre cela, nous trouverions qu'elle se divise en trois causes principales, qui sont : La première cause : la présence de l'instinct sexuel [de l'impulsion sexuelle] qu'Allah a placé en nous, et qui correspond au désir ardent, à l'amour et au penchant sexuel et bestial envers le sexe opposé ; et n'était-ce cette particularité en nous, l'homme ne serait pas allé vers la femme, et la femme ne serait pas allée vers l'homme, et ainsi il n'y aurait pas eu de coït [de relations sexuelles] et de reproduction [naissance] ; et à la fin, il n'y aurait pas eu la succession et le peuplement qu'Allah a voulu sur cette terre, et le sort de l'homme et des êtres vivants en général aurait été la disparition. La deuxième cause : la présence de motifs, de choses excitantes et de choses provocantes pour l'instinct sexuel dans l'environnement autour de nous, et le jeune ne peut presque pas être protégé de ces choses provocantes sauf celui à qui Allah fait miséricorde. Et ces choses excitantes augmentent leur influence sur le jeune et leur attaque contre lui, s'ils trouvent une terre fertile pour cela, si le jeune regarde ce qui est interdit ou cohabite avec les choses interdites et persiste dans cela ; donc, il ne sort de cet environnement tendu qu'après avoir ravivé en lui le feu de l'instinct sexuel, que l'envie bestial a explosé en lui, et que le désir violent d'assouvir cet instinct prédomine dans son esprit, et il ne voit pas alors devant lui d'autre chemin pour enterrer ces choses chez lui que la masturbation. La troisième cause : La faiblesse de l'âme à être attachée à Allah (le Puissant et le Haut), et ce n'est pas en commettant la masturbation seulement, mais ce qui est le plus important en n'ayant pas la piété pour s'éloigner de tout ce qui conduit à l'excitation de l'envie bestiale comme le fait de ne pas baisser les yeux, de rester dans les endroits où les femmes se rassemblent comme les marchés ou en regardant les films ou l'Internet ou les magazines ou autres parmi les choses nombreuses qui aident à raviver l'envie bestiale. Et avant d'exposer avec toi, cher lecteur, plusieurs Fatwas de la jurisprudence de plusieurs savants, qui expliquent le jugement sur la pratique de la masturbation et les manières de s'en débarrasser, je veux attirer l'attention sur deux questions très importantes pour ceux qui pratiquent la masturbation : Premièrement : l'homme ne doit pas oublier de demander pardon à Allah et de se repentir à Lui de la pratique de la masturbation à chaque fois qu'il la pratique, même si cela se répétait des dizaines de fois en une semaine ; il se repent et demande pardon sincèrement, car il n'y a pas de limite au pardon d'Allah, et qu'il se méfie des suggestions du diable pour qu'il éloigne l'homme de son Seigneur (le Puissant et le Haut). Deuxièmement : que celui qui pratique la masturbation se méfie de négliger le bain après l'impureté majeur rituelle, car il ajouterait contre lui-même un autre péché qui est beaucoup plus grave, et qui pourrait le pousser à commettre un grand péché, étant donné que les prières de l'homme qui est en état d'impureté majeur rituelle, ne sont pas acceptées jusqu'à ce qu'il prenne un bain et se purifie. Donc, lorsque le jeune commet cela plusieurs fois, qu'il se méfie de négliger le bain [le lavage] ; et qu'il sache que délaisser le bain est en vérité un péché plus grave et dont l'interdiction est plus dure que de pratiquer la masturbation en elle-même. Et enfin, il doit se diriger vers Allah en lui demandant de lui accorder la chasteté, et de l'éloigner de sa désobéissance, et il doit rester en compagnie des gens pieux et se préoccuper de tout ce qui est utile parmi les programmes particuliers ou généraux, car ils occupent le coeur afin qu'il ne pense pas aux choses sexuelles jusqu'à ce qu'elles soient assouvies avec le mariage légal. Qu'Allah vous protège ! La masturbation correspond à appeler le sperme en le faisant sortir, et il peut se faire par n'importe quel autre moyen. Et les savants concernant la masturbation ont trois opinions, qui sont les suivantes : La première opinion : L'interdiction catégorique, et c'est l'opinion de : la plupart des Chaafi'îtes, des malikites, et des Hanbalites dans une de leurs paroles dans le rite. Et ils ont argumenté avec des preuves, les plus importantes sont : 1- Sa parole (qu'Il soit exalté) : {…et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer} [les croyants : 5-6]. 2- Le hadith : (Celui qui se marie avec sa main est maudit). 3- Le hadith : (Trois catégories de gens à qui Allah ne parlera pas le jour du jugement, Il ne les regardera pas, ..., et il a mentionné parmi eux : celui qui se marie avec main). 4- La masturbation contredit l'obtention du profit de la reproduction que la législation islamique a protégé. 5- La masturbation contredit ce qui est rapporté dans la législation islamique concernant l'exhortation au mariage. 6- La masturbation est comparée à l'homosexualité car elle coupe la reproduction, et aussi au fait d'éjaculer en dehors du vagin, et qu'elle correspond au plaisir avec soi-même. 7- Et ils ont argumenté en disant que la masturbation a des préjudices sur la santé. La deuxième opinion : La permission catégorique, et parmi ceux qui ont dit cela : Ahmed ibn Hanbal -qu'Allah lui fasse miséricorde -, dans une de ses versions ; et certains parmi les Hanafites, et Ibn Hazm, et c'est la parole de : Moujaahad, 'Amr ibn diinaar, Ibn Jouraïj, et Ibn Abbaass selon ce que l'on comprend de sa parole. L'imam Ahmed - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit : "Le sperme correspond à faire sortir un reste du corps, alors, il est permis de le faire sortir". Ibn Hazm - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit : "Car le fait que l'homme touche sont pénis avec sa main gauche est permis, eh bien le fait que la femme touche, elle aussi, son sexe avec la main gauche est permis, selon l'unanimité de toute la communauté ; et il n'y a rien de plus que ce qui est permis sauf faire sortir le sperme intentionnellement, et ceci n'est absolument pas interdit". Et Ach-Chaoukaani - qu'Allah lui fasse miséricorde - a fait des remarques sur les preuves de ceux qui ont interdit la masturbation dans son livre : "Bouloure Al-Mouna", et les plus importantes sont : - En ce qui concerne le verset : il n'y a pas de généralité dans sa forme pour tout ce qui est différent des époux, ou les esclaves que l'homme possède, sinon cela aurait été exigé pour tout ce que l'homme désire, et ceci est différent, et qu'il ne désire pas un bénéfice parmi les bénéfices qui ont un rapport avec le mariage, et tout en se restreignant à cela, il doit se restreindre à ce que ce soit dans le sexe par devant ou par derrière... donc, ce qu'il y a dans le verset, serait dans la force de notre parole : Donc, quiconque recherche le coït dans un sexe en dehors du sexe des épouses et des esclaves, ce sont ceux-là les transgresseurs. - Les hadiths que ceux qui ont interdit la masturbation ont pris comme preuves, sont faibles ou apocryphes [mensongers], et aucun d'eux n'est authentique. - Et en ce qui concerne le fait que la masturbation contredise la législation islamique en coupant la reproduction ; nous répondons à cela en disant que ceci est vrai si celui qui se masturbe, a une femme qui est présente, et non pas celui qui est célibataire, et que l'abandon de la masturbation lui nuit. - Et en ce qui concerne le fait que la masturbation contredit l'exhortation au mariage, ceci est vrai si l'homme a la capacité de se marier et qu'il se détourne du mariage en pratiquant la masturbation. - Et comparer la masturbation au fait d'éjaculer en dehors du vagin, n'est pas correct, car la base qui est : éjaculer en dehors du vagin, les opinions des savants diffèrent à ce sujet, il n'est donc pas correct de le prendre en comparaison ; et l'opinion la plus juste est qu'éjaculer en dehors du vagin est permis avec ses conditions, comme nous l'avons expliqué dans une recherche individuelle. La troisième opinion : Le détail : elle est interdit s'il n'y a pas de nécessité à cela ; et elle est permis dans les cas qui l'exigent, et qui sont nécessaires, comme la peur de commettre l'adultère ou de la maladie [d'être malade], ou la peur de la tentation ; et c'est la parole de certains parmi les Hanbalites et les Hanafites. Al-Bahouti a dit dans "Charh Al-Mountaha" : "Quiconque se masturbe, homme ou femme, sans en avoir besoin, son acte est alors interdit, et il est réprimandé car c'est un péché ; et s'il le fait par peur de commettre l'adultère ou l'homosexualité, alors il ne commet pas de péché, tout comme s'il le faisait par peur pour son corps, et ceci est prioritaire. Et dans la marge du livre d'Ibn 'Aabidine : "Et elle est obligatoire - c-à-d la masturbation - s'il craint de commettre l'adultère". Et dans "Touh'fat Al-Habiib" : "Et c'est une opinion chez l'imam Ahmed - c-à-d la permission - lorsque l'envie se déchaîne". Et dans "Majmôu Al-Fataawa" : "Et lorsque l'on craint l'adultère, on n'est protégé qu'avec elle, etla même chose, s'il a peur d'être malade s'il ne le fait pas". Et Ibn Quayyim a dit dans son livre "Al-Badaa'iî" : "Et elle est aussi -la masturbation - permise dans cette condition, chez des groupes de savants parmi les pieux prédécesseurs et les savants contemporains". Les préjudices sur la santé : beaucoup de contemporains ont parlé des préjudices de la masturbation sur la santé et sur tous le système du corps : le système respiratoire, circulatoire, musculaire, nerveux et reproductif ... et en réalité, il n'a été confirmé médicalement jusqu'à nos jours dans une recherche scientifique et académique appuyée par des expériences scientifiques que la masturbation a des préjudices médicaux [sur la santé]. Et Ach-Chaoukaani a rapporté l'unanimité concernant la permission de la masturbation avec la main de l'épouse, et tout ce qui est exposé parmi les préjudices médicaux au sujet de la masturbation avec la main de l'homme lui-même, il en va de même avec la main de la femme !! Les préjudices psychologiques de la masturbation : Le pire qu'il y a dans la masturbation, c'est : cet effet psychologique qu'elle produit, chez celui qui s'y adonne toujours ; elle produit un effet négatif sur la personne qui le conduit à : 1- ressentir un abaissement et la contradiction de la grandeur d'âme. Al-Quourtoubi a dit - qu'Allah lui fasse miséricorde - : "La masturbation est une honte pour l'homme bas ; alors comment est-elle pour l'homme élevé !!". 2- Ibn Hazm a dit - qu'Allah lui fasse miséricorde - après avoir permis la masturbation : "Sauf que nous la détestons, car il ne fait pas partie des bonnes qualités ni des mérites". 3- Le mépris de soi. 4- ressentir que l'on est hypocrite. 5- La frustration, surtout tout de suite après l'éjaculation, car la personne ressent qu'elle a perdu et n'a rien ajouté de nouveau sauf un plaisir momentané. 6- La honte de soi, surtout que la masturbation se pratique en cachette. 7- L'angoisse et la tension. 8- Certains cas arrivent jusqu'au revirement et au détournement du droit chemin, car la personne ressent un dédoublement de la personnalité. 9- La difficulté d'arrêter la masturbation même après le mariage, à cause du fait que la personne s'y soit adonnée longtemps, et souvent des disputes se produisent entre les époux à cause de cela. 10- L'amertume, l'isolement et l'éloignement de la vie sociale, ce qui provoque l'errance de l'esprit. 11- Et aussi, la probabilité que se produisent des préjudices dans l'avenir demeure toujours dans l'esprit après chaque pratique de la masturbation, ce qui provoque des répercussions psychologiques dangereuses. Et après ce qui précède parmi les paroles des imams et des savants, ce vers quoi nous penchons, est : la parole des savants qui ont détaillé ; donc, l'interdiction de la masturbation est préférable, sauf si l'homme est obligé d'y recourir s'il n'a pas la capacité de se marier ou de jeûner, après avoir fourni des efforts pour se marier ou jeûner ; et comme celui qui est en voyage loin de sa femme, et ce qui ressemble à cela ; tout en faisant très attention de ne pas y avoir recours trop souvent, à cause des préjudices qui en résultent comme nous avons mentionné précédemment ; et afin qu'elle ne devienne pas un moyen de rechercher les envies au lieu de les éteindre, ou de les limiter. Et il faut se diriger vers Allah (le Puissant et le Haut), se repentir à Lui, Lui adresser des demandes et Lui demander pardon, car Il est (qu'Il soit glorifié) Celui qui protège de tout mal et qui facilite tout bien. Et nous rappelons ici, que même selon la parole qui l'interdit, elle est un péché comme les autres péchés, et qu'elle est expiée par le repentir et demander pardon à Allah ; et le jeune ne doit pas se soumettre à la tristesse, au désespoir, et au fait d'être dur avec lui-même dans la répréhension, ce qui l'empêcherai de suivre beaucoup de chemin de bien après cela. Et ce qui est étonnant, est que beaucoup tombent dans des péchés qui sont plus grands que la masturbation, comme le mensonge, la médisance, dormir au moment de la prière de l'aube ... ; et malgré cela, ils ne se blâment pas, ils ne ressentent aucun remords, alors qu'ils exagèrent face au sujet de la masturbation, et cela a un effet sur beaucoup de points de leur vie : dans leurs comportements, leurs études et leurs adorations. Et ce qui est demandé, est de mettre les choses à leur grandeur réelle, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. Et il y a des causes pour la pratique de la masturbation, parmi ces causes : 1- Le retard du mariage : beaucoup de jeunes ne se marient pas de bonne heure, à cause de beaucoup d'obstacles auxquels le jeune peut être confronté chez lui, ou dans sa société ou autre. 2- La faiblesse du frein religieux : car celui dont la foi est faible, à chaque fois que bouge en lui une envie ou un caprice, il s'empresse de l'assouvir ; tandis que celui dont la foi est forte, il a alors la patience, la chasteté et la peur d'Allah (qu'Il soit exalté), alors il interdit à l'âme les envies. 3- La libido : la forte envie de se marier (d'avoir des rapports sexuels), et l'excitation sexuelle : ainsi, si l'homme voit ce qui l'excite, qu'il ait vu une femme ou une image ou autre chose, ceci produit en lui ce que l'on appelle la libido et l'excitation sexuelle. 4- L'habitude : Si le jeune pratique la masturbation plusieurs fois, elle devient alors une habitude ; et la personne la fait même s'il n'y a rien qui le pousse vraiment à le faire, mais juste parce que l'habitude le prédomine ; et certaines personnes - qu'Allah nous en protège - après qu'il se soit marié et qu'Allah lui ait facilité le licite, ne trouve de plaisir que dans la pratique de cette habitude honteuse. 5- Elle se transforme - avec l'habitude - d'un manière pour assouvir l'envie à un désir d'obtenir le plaisir : ceci, parce que le jeune se masturbe la première fois pour se débarrasser de l'envie qui boue dans son corps comme le feu, mais après qu'il ait pris l'habitude de se masturber, il le fait simplement pour obtenir le plaisir - même s'il n'y a pas d'envie qui est ravivée dans son corps. 6- L'isolement et la solitude : surtout ceux qui regarde beaucoup les images interdites, car lorsqu'ils se retrouvent seuls, ils se rappellent de ces images qu'ils ont vu précédemment, et son esprit les expose [devant lui], et elles se balancent devant ses yeux ; ensuite, cela le pousse à la masturbation. Donc, à tous les jeunes qui sont tombés dans la masturbation et sont devenus ses prisonniers, et qui désirent s'en libérer ; je dis : Tu as la capacité de faire cela, et tu possèdes tous les moyens pour t'arranger [te purifier] ; et méfie-toi de penser que toutes tes tentatives précédentes qui ont échoué, t'ont enlevé la capacité d'arrêter, car le diable veut que tu arrives au degré du désespoir de pouvoir arranger ta situation, et ainsi tu feras que ton ennemi soit content de toi. Suis un chemin droit pour le changement, car tu es arrivé à cette pente petit à petit ; donc, la montée vers le sommet se fera aussi petit à petit. Change ta situation et ton programme à toutes les heures où tu te réveilles, trouve un travail qui t'occupera pendant ton temps libre, que cela concerne la religion ou la vie de ce monde ; sois franc avec toi-même, et parle à ton cerveau : combien de fois as-tu fais cette acte ? Au début, c'était à cause de l'envie, elle est devenue alors une habitude qui te possède et que tu accomplis sans plaisir, tu es devenu son esclave ; tu l'accomplissais alors que tu étais déchaîné et que l'envie l'emportait sur toi, et aujourd'hui, elle est devenue une habitude qui te conduit, tu la pratiques, puis elle te pousse à le faire une autre fois, et ainsi tu tournes dans un cercle vide. D.Salmaane ibn Fahd Al-Aoudah. Le superviseur général de l'institution "L'Islam aujourd'hui".

www.Islamtoday.net - All rights reserved © 2001-2010